Preview National League West : À l’Ouest, du nouveau

NL West

Crédits photo: drexelsmtsu.blogspot.com

3 ans déjà. 3 ans que les Los Angels Dodgers, superpuissance du baseball de la côte ouest, remportent chaque année la NL West, avec notamment une marge généreuse en 2015 (92 victoires, 8 de plus que les Giants) . Et pourtant, ils ont ensuite systématiquement échoué avant les World Series. Pire encore, en 2014, ils ont vu leurs rivaux honnis, les San Francisco Giants, remporter le titre suprême. Depuis quelques années, la division se résume surtout à un duel entre la Californie du Nord et celle du Sud. Mais, à l’image des San Diego Padres l’an dernier, les Diamondbacks ont fait grand bruit avec une campagne de recrutement agressive, rendant la division encore plus passionnante cette année.

Les amateurs de pitching trouveront sûrement leur compte cette année en NL West, où se côtoient des monstres comme Clayon Kershaw (LAD), Zack Greinke & Shelby Miller (ARI), Madison Bumgarner ou encore Johnny Cueto (SF), dans des stades faisant la part belle à la défense à l’image d’AT&T Park (SF) ou de Petco Park (SD).

Revue d’effectif…

  • Los Angeles Dodgers

Bilan 2015: 92-70, 1ers

L’hiver avait bien mal commencé pour les Dodgers, lorsque les Diamondbacks ont créé le premier tremblement de terre de cette saison 2016 en arrachant Zack Greinke, libre de tout contrat, au nez et à la barbe des Dodgers et des Giants. Le duo Kershaw (2.13 d’ERA) et Greinke (1.66 ERA) était l’arme principale des Dodgers la saison dernière, et probablement le meilleur début de rotation de toute la ligue.  A bien des égards, cette saisons 2016 constitue un nouveau départ pour la franchise, sous l’égide de son nouveau manager Dave Roberts, remplaçant de Don Mattingly (qui a lui rejoint les Marlins).

Principaux départs: Greinke (SP), Rollins (SS), Nicasio (RP)

Principales arrivées: Maeda (SP), Kazmir (SP)

Pourquoi on y croit: Les Dodgers ont renforcé leur rotation malgré la perte de Greinke. Alors qu’ils avaient au départ signé Iwakuma (SEA), un problème détecté à la visite médicale a fait échouer la transaction. Ils se sont alors tournés vers Scott Kazmir, le gaucher des Astros, ainsi que l’intrigant japonais Kenta Maeda, l’un des meilleurs pitchers de la ligue japonaise. Les Dodgers devraient également récupérer le lanceur coréen Hyun-Jin Ryu, excellent gaucher qui a manqué la saison 2015 mais restait sur un exercice 2014 réussi (3.38 d’ERA). Si Yasiel Puig retrouve son niveau, il constituera une menace de plus dans un lineup qui comprend, entre autres, Adrian Gonzalez, Howie Kendrick ou encore Yasmani Grandal. En outre, les Dodgers comptent plusieurs excellents jeunes joueurs qui devraient avoir un impact positif sur l’équipe dès cette saison, à commencer par Corey Seager (SS), énorme en Septembre 2015, mais aussi l’outfielder Trayce Thompson.

Pourquoi on n’y croit pas: qui pense vraiment retrouver le vrai Yasiel Puig? Entre ses frasques extra-sportives, ses blessures, son rendement en forte baisse et les frictions avec ses coéquipiers, le cubain a créé plus de problèmes qu’il n’a apporté de solutions la saison dernière. La rotation, orpheline de Greinke, comporte plus de garanties en termes de profondeur que de qualité pure. Le passage de Kazmir à Houston ne fut pas vraiment une réussite, Maeda reste un point d’interrogation (la ligue Japonaise est plus faible et un pitcher n’y joue que tous les 6 jours contre 5 en MLB), Ryu ne sera pas prêt pour le début de saison, et Brett Anderson va devoir se faire opérer du dos. En outre, le bullpen, très moyen l’an dernier, n’a pas vraiment été amélioré malgré des tentatives répétées d’attirer Aroldis Chapman, qui a fini aux Yankees. De nombreux points d’interrogation subsistent également dans leur lineup: Utley ou Kendrick en 2B? Comment réagira Joc Pederson après une seconde partie de saison 2015 aussi affreuse que sa première partie avait été brillante ?

Prévision 2016 : 2e.

  • San Francisco Giants

Bilan 2015: 84-78

Principaux départs: Lincecum (SP), Hudson (SP, retraite), Vogelsong (SP), Affeldt (RP, retraite), Aoki (OF)

Principales arrivées: Cueto (SP), Samardzija (SP), Span (OF)

Le seul fait que 2016 soit une année paire suffit à en faire les favoris de la division, après avoir remporté le titre suprême en 2010, 2012, 2014. Mais, surtout, après une année 2015 marquée par une vague de blessures sans précédent (Cain, Pence, Belt, Aoki, Licecum, Hudson, Peavy…), les Giants ont décidé de frapper un grand coup sur le marché des free agents. Après avoir manqué de peu Zack Greinke, ils ont attiré les pitchers All-Star Johnny Cueto (ERA de 3.30 sur sa carrière) et Jeff Samardzija, donnant un énorme coup de pouce à une rotation qui a été le fondement des titres précédents des Giants. Alors que les fans se préparent à tourner la page Lincecum, San Francisco a sur le papier leur meilleur effectif de ces dernières années.

Pourquoi on y croit: parce que c’est une année paire, mais aussi parce que les Giants affichent une rotation énorme Bumgarner-Cueto-Samardzija-Peavy-Cain. Au-delà de sa qualité pure, cette rotation affiche aussiun vrai potentiel de durabilité, ce qui devrait permettre de ne pas se reposer autant sur le bullpen que l’an dernier.  Leur infield est probablement le meilleur de la National League – et n’est composé que de joueurs ayant fait leurs débuts professionnels avec les Giants, donc ‘homegrown’.  Avec Posey en catcher, le gaucher Belt en première base, le All-Star 2015 Panik en seconde base, Crawford (Gold Glove 2015) en SS et la révélation Matt Duffy en 3B (.295 à la batte sur 2015), les Giants affichent un infield aussi solide défensivement qu’excitant offensivement. L’arrivée de Span pour prendre la place de Pagan (qui passera LF) en CF va booster les Giants en défense et donner à Bruce Bochy un excellent leadoff hitter. Les Giants disposent d’un lineup profond, jeune, et prêt à jouer au baseball à la sauce Giants: bien défendre et procéder petit pas par petit pas au niveau offensif. Pas besoin de home runs pour gagner des matches!

Pourquoi on n’y croit pas: Samardzija sort d’une saison épouvantable avec les White Sox, et Cueto n’a parfois été que l’ombre de lui-même lors de ses quelques mois à Kansas City, malgré un titre dans les World Series. De nombreux points d’interrogations subsistent sur la capacité de plusieurs joueurs à éviter les blessures, comme Panik (2B), Cain (SP) ou encore Pence (RF). Les Giants manquent de profondeur au niveau de leur infield, et ont perdu deux membres-clés de leur bullpen (Affeldt & Petit), qui seront remplacés par des joueurs prometteurs mais peu expérimentés comme le gaucher Josh Osich ou Hunter Strickland.

Prévision 2016 : 1e.

  • Arizona Diamondbacks

Bilan 2015: 79-83

Principaux départs: Inciarte (OF), Swanson (SS)

Principales arrivées: Greinke (SP), Miller (SP), Segura (SS)

A plusieurs égards, la saison 2015 des Diamondbacks fut plutôt réussie. Malgré une rotation assez quelconque, le club de Phoenix a joué un vrai rôle dans la NL West et est passé près d’une winning season. Mais pour 2016, le management des D-backs a décidé de passer à la vitesse supérieure en offrant un contrat gargantuesque à Zack Greinke (6 ans, 206.5M$), tête d’affiche de leur nouveau projet, et en attirant le talentueux lanceur des Braves Shelby Miller (3.02 ERA).

Pourquoi on y croit: la rotation des D-Backs est l’une des plus belles de la côte Ouest, avec en tête d’affiche Zack Greinke, mais aussi plusieurs joueurs prometteurs à l’image d’Andrew Chafin. Cette rotation de luxe vient s’ajouter à une armada offensive menée par Paul Goldschmidt (.321 à la batte en 2015, 33 home runs et 1005 d’OPS!) et A.J Pollock, au sein d’un lineup où plusieurs jeunes joueurs devraient continuer à monter en puissance à l’image de Jack Lamb (INF) ou Nick Ahmed (SS).

Pourquoi on n’y croit pas: Il faudrait un miracle pour que Greinke répète sa saison 2015, la meilleure de sa carrière. L’ancien joueurs des Royals est un excellent pitcher, mais a-t-il le caractère d’un leader de vestiaire ? Son caractère particulier est connu de tous. Par ailleurs, les D-Backs ont payé le prix fort pour enrôler Miller, abandonnant notamment le 1er choix de la draft 2015, le SS Dansby Swanson. Nombre d’observateurs considèrent que les D-Backs sont sortis perdants de cet échange et ont considérablement affaibli leur réservoir de jeunes joueurs.

Prévision 2016 : 3e.

  • San Diego Padres

Bilan 2015: 74-88

Principaux départs: 1B Yonder Alonso (1B),  Joaquin Benoit (RP),  Jedd Gyorko (IF), Craig Kimbrel (RP), Justin Upton (OF)

Principales arrivées: Jon Jay (OF), Alexei Ramirez (SS), Fernando Rodney (RP)

Ils étaient la sensation de l’offseason 2014. Sous l’impulsion de leur nouveau Manager Général AJ Preller, les Padres s’étaient lancés dans une course effrénée pour renforcer leur effectif, ajoutant notamment le puissant OF Justin Upton, le finaliste des World Series James Shields (SP), l’un des meilleurs closers de la ligue avec Craig Kimbrel, ou encore l’OF Matt Kemp. Quelques mois plus tard, Upton (libre) et Kimbrel (trade avec Boston) sont partis, et les Padres sortent d’une saison très décevante. Pire, leur agressivité sur le marché l’an dernier les a conduits à se séparer de nombreux jeunes joueurs prometteurs, et l’opération Kimbrel a par exemple visé à récupérer de nouveaux prospects afin de reconstruire l’équipe sous l’égide du nouveau manager Andy Green.

Pourquoi on y croit: Il reste du talent dans cette équipe des Padres, à l’image de Matt Kemp ou de Wil Myers, qui ont démontré toutes leurs qualités par le passé. L’arrivée d’Alexei Ramirez au poste de SS peut aider la défense, tandis que la rotation peut compter sur d’excellents pitchers en devenir, à l’image de Tyson Ross.

Pourquoi on n’y croit pas: Les Padres ont bien trop perdu en talent lors de cette offseason. Le départ de Kennedy va fragiliser une rotation où Shields n’a pas réussi à être le leader qu’il était supposé devenir, tandis que plusieurs postes dans le lineup sont occupés par des joueurs très moyens (Spangenberg, Melvin Upon Jr…). Enfin, le bullpen a perdu ses deux meilleurs éléments (Benoit & Kimbrel). 2016 pourrait être une longue année pour les Padres.

Prévision 2016 : 4e.

  • Colorado Rockies

Bilan 2015: 68-94

Principaux départs: Corey Dickerson (OF), Justin Morneau (1B)

Principales arrivées:  Jake McGee (RP), Jason Motte (RP), Parra (OF)

Ah, les Rockies… Une chose est sûre, on ne s’ennuie jamais dans l’air raréfié de Coors Field. Ce cimetière à pitchers abrite le meilleur lineup offensif de la NL West en 2015 (4.5 runs/match en moyenne) mais aussi la pire défense (5.2 runs concédés en moyenne). 2015 a été une année exceptionnelle pour des joueurs comme Nolan Arenado (.287 à la batte et… 43 home runs) ou Carlos Gonzalez (.271, 40 home runs) et ces joueurs sont toujours dans le lineup, mais l’équipe a perdu son SS Troy Tulowistki, partis aux Jays en cours de saison. Avec le départ de Corey Dickerson, l’équipe a un peu perdu en capacité offensive, et aligne toujours une rotation apparaissant très faible sur le papier.

Pourquoi on y croit: power, baby! Le lineup des Rockies est absolument énorme, et Arenado n’a même pas 25 ans… Entre lui, Gonzalez, Charlie Blackmon et même le nouveau venu Gerardo Parra, excellent défensivement mais aussi intéressant à la batte, le lineup des Rockies est un cauchemar pour un lanceur, surtout à Coors Field où les balles ne retombent jamais. De plus, avec Motte et McGee, les Rockies ont un bullpen plus solide qu’en 2015.

Pourquoi on n’y croit pas: la rotation des Rockies est bien trop atroce pour attendre quoique ce soit de plus que du spectacle offensif, et ne donne aucune raison de penser qu’elle fera mieux en 2016 qu’en 2015.

Prévision 2016 : 5e.

A lire ֥également:

Preview National League Central : La succession est ouverte

Preview National League East : Un Fauteuil Pour Deux?

Publicités

3 réflexions sur “Preview National League West : À l’Ouest, du nouveau

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s