Toronto doit-il échanger Josh Donaldson ?

Chaque année, on y a le droit. Chaque année, c’est la même rengaine. Quelle star va changer de tunique lors de la Trade Deadline ? Et ainsi changer le cours d’une saison. L’an passé ce fut, Aroldis Chapman et Andrew Miller. Et les deux joueurs se sont retrouvés en World Series. Il y a deux ans, c’est David Price et Troy Tulowitzki, qui ont considérablement boosté la fin de saison des Blue Jays, qui parvenaient alors à peine à se maintenir à un bilan de .500. On est encore loin de l’agitation de la Trade Deadline et on ne sait toujours pas quelle star va bouger cet été. Mais un nom commence à revenir. Josh Donaldson, le 3e base de Toronto et MVP en 2015.

Le 3B des Blue Jays, Josh Donladson vers un départ ? Photo : DR.
Après un début de saison catastrophique, le pire démarrage de l’histoire de la Franchise, Toronto se retrouve même à la dernière place de l’AL East. Bien loin des espoirs de World Series. Après avoir atteint les Championship Series deux ans de suite, le club canadien est en train de redescendre sur terre. Et c’est douloureux.
Alors oui, nous ne sommes qu’en avril me direz-vous. Oui, le club a déjà réussi des comebacks de folie comme en 2015, où les Canadiens ont réalisé un 42-14 à partir du 29 juillet, pour finalement décrocher un ticket pour les plays-offs. Et ce fut grâce aux transferts audacieux et coûteux à la trade Deadline de la part du Gm d’alors, Alex Anthopoulos (Arrivée de Tulowitzki et David Price).

Mais l’équipe d’alors n’est plus celle aujourd’hui.

Encarnacion est parti voir si l’herbe était plus verte ailleurs, et les deux autres forces majeures Tulowitzki et Donaldson sont blessés. José Bautista est lui resté et n’est pas blessé, mais il n’est plus que l’ombre de lui-même. Et les fans se demandent même, s’il ne ferait pas mieux de jouer sans lui.
Alors, on ne souhaite pas aux Blue Jays de rester dans les abysses du classement. Mais si le club n’est pas à un bilan au moins équilibré d’ici la trade deadline, il faudra se poser les bonnes questions. Et pourquoi pas même vendre des joueurs afin de partir sur un nouveau cycle. Ainsi les joueurs en fin de contrat seront évidemment des choix évidemment. On pense à Marco Estrada ou Jason Grilli. Mais pourquoi pas Josh Donaldson. Il n’est pas en fin de contrat (il se termine à la fin de la saison 2018) et il reste le joueur des Blue Jays avec le plus de valeur. « Il apporte en plus des petits trucs invisibles dans le vestiaire comme du leadership ou sa positivité. C’est un joueur qui peut facilement changer la mentalité d’un club et l’emmener au sommet. » a ainsi déclaré son ancien coéquipier Michael Saunders, désormais chez les Phillies, à MLB.com. « C’est un MVP en puissance chaque année, un all-star à chaque saison. Il n’y a pas beaucoup de joueurs comme lui. » termine le champ extérieur.

 

Une question d’argent ?

Une valeur qui pourrait attirer des clubs en quête de ce petit plus, indispensable dans la quête du graal. Et Donaldson est sans aucun doute, un gros plus. On l’a déjà vu lorsqu’il a quitté Oakland pour rejoindre les Blue Jays. Le joueur était déjà très bon mais pas du calibre d’un MVP. Il a grandi et fait grandir son nouveau club. Et c’est cela que les clubs recherchent. Ça et aussi les 79 HR frappés depuis son arrivée au Canada. Imaginez un peu, un Josh Donaldson du côté des Red Sox ou des Mets.

Cependant l’arrivée d’un joueur de ce calibre ne se négociera pas facilement. Et vu l’envolée des prix depuis la jurisprudence White Sox, il va falloir sortir les prospects. Et oui, il faut souffrir pour être belle.

Mais il faut aussi pouvoir payer les 17 millions par saison que touche le joueur de 3B. C’est aussi pour cette raison que les Blue Jays doivent se poser la question de l’avenir de Donaldson. A la fin de la saison 2018, il va falloir resigner le joueur. Et dans une Free Agency 2019, de haute voltige avec notamment Bryce Harper ou Manny Machado, les prix vont s’envoler. Alors le club va-t-il s’aligner pour resigner le joueur au risque de le perdre gratuitement (contre un modeste choix de draft) comme pour Encarnacion ?

Alors ne faut-il pas mieux l’échanger dès maintenant quitte à sacrifier cette saison qui s’annonce déjà très compliquée ? Pour ainsi repartir sur de bonnes bases et pourquoi pas signer un Free Agent avec l’argent dégagé.

N’hésitez pas à réagir et donner votre avis sur nos réseaux sociaux. 

Publicités

2 réflexions sur “Toronto doit-il échanger Josh Donaldson ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s