Plus qu’un joueur, Derek Jeter « off the field »

Dimanche 14 mai, les New York Yankees fêtent leur iconique capitaine, Derek Jeter, retraité depuis la fin de la saison 2014. Son numéro 2 sera retiré au cours d’une cérémonie et une plaque à son nom érigée dans Monument Park. Après un focus sur le joueur, ses performances, ses titres et ses records (à retrouver ici), on s’intéresse ici à l’homme. Un Derek Jeter aussi engagé aujourd’hui pour différents combats, qu’il ne l’était hier sur le terrain.

CREDIT: Maureen Cavanagh

Derek Jeter, le philanthrope

jeter turn 2
DJ s’est lancé dans le monde caritatif à l’âge de 22 ans / Crédit Turn 2 Foundation.

A seulement 22 ans et durant sa saison rookie en MLB, Derek Jeter annonce à son père qu’il veut créer une organisation caritative pour aider des enfants et adolescents défavorisés. Il s’agit de les encourager à ne pas tomber dans l’alcool ou la drogue et choisir un mode de vie sain et poursuivre leurs études. Cet engagement de Jeter n’est pas un hasard : son père Charles est lui-même conseiller dans ce domaine des substances addictives.

La « Turn 2 Foundation » voit donc le jour en 1996 : elle a permis de récolter jusqu’à aujourd’hui plus de 23 millions de dollars engagés dans des programmes sociaux, éducatifs et sportifs. Ils sont dispensés dans plusieurs endroits des Etats-Unis importants aux yeux de DJ : à New-York là où il a disputé l’intégralité de sa carrière, dans le Michigan où il a grandi, et en Floride où il réside désormais.

La présidente de l’organisation n’est autre que Sharlee, la soeur de Derek Jeter, qui s’est engagée à ses côtés dès le début en tant que lycéenne bénévole avant de grimper les échelons. Charles et Dorothy, les parents Jeter, sont membres du comité directeur.

jeter cheque
Les retraités Ray Allen (NBA) et Gary Sheffield (MLB) remettent un chèque à la Fondation de DJ / Crédit Turn 2 Foundation.

Pour financer sa Fondation, l’ancien joueur peut compter sur son réseau : anciens coéquipiers, basketteurs, footballeurs, golfeurs encore en activité ou retraités, hommes ou femmes politiques, stars de la musique ou du cinéma… Tous signent volontiers un chèque à l’ordre de « Turn 2 » lors des galas ou tournois de golf annuels. Derek Jeter est lui même parrain, financeur et engagé auprès de nombreuses associations.

Derek Jeter, l’homme d’affaires

Jeter philanthrope et aussi businessman ! Là encore, il n’a pas attendu sa retraite sportive pour s’engager et lier des partenariats. En 2013, avec la maison d’édition Simon & Schuster, il lance « Jeter Publishing » et propose sous son nom en librairie des livres pour jeunes adultes, des albums pour enfants, des livres d’apprentissage à la lecture…

derek-jeter-presents-night-at-the-stadium-9781481426558_lg
L’un des livres pur enfants parus ces derniers mois sous le label « Jeter Publishing ».

Derek Jeter et l’édition c’est d’ailleurs une longue histoire puisqu’on ne compte plus des publications autorisées ou non au cours de sa carrière. Si vous voulez en savoir plus sur son enfance, son apprentissage difficile en Ligue Mineur et ses premiers succès avec les Yankees, je vous conseille « The Life you imagine » coécrit avec le journaliste Jack Curry. Pour une découverte encore plus poussée de son parcours, de sa relation avec ses coachs et coéquipiers, de ses instants de gloire et de doute, le travail de Ian O’Connor est remarquable dans « The Captain : The Journey of Derek Jeter ». Pour garder trace de sa dernière saison en MLB en 2014, DJ a autorisé le photographe Christopher Anderson à le suivre chez lui, en déplacement, dans les vestiaires pour « Jeter Unfiltered »… Un « must have » pour tout fan.

Autre volet de sa reconversion : le rachat de franchise. Des rumeurs ont lié Derek Jeter à un intérêt pour l’équipe de football américain (NFL) des Buffalo Bills en 2015… mais c’est finalement dans une ligue qu’il connait bien mieux  qu’il pourrait investir! Le mois dernier, on a en effet appris que l’ancien Yankee était candidat pour reprendre la franchise des Miami Marlins, dont l’actuel propriétaire Jeffrey Loria veut se séparer.

jeter-jeb-marlins-feature
Derek Jeter et Jeb Bush veulent racheter la franchise de MLB des Miami Marlins / Montage NY Post.

Avant même la fin de sa carrière, l’ancien short-stop a souvent dit que s’il restait dans le monde du baseball ce ne sera pas comme coach mais bien comme décisionnaire. L’annonce de son intérêt pour les Poissons n’est donc pas une surprise, ce qui l’est plus c’est qu’il veut s’allier à Jeb Bush, frère de l’ancien président américain. Un temps adversaire dans ce dossier, Jeter et Bush associés à d’autres investisseurs auraient mis sur la table 1,3 milliards de dollars pour s’offrir le club. Si les premières informations les donnaient comme derniers candidats en lice pour ce rachat, il resterait finalement trois dossiers. Les transactions pourraient prendre encore quelques semaines et seront soumises à l’approbation des propriétaires de autres franchises MLB (75% d’entre eux doivent être d’accord avec ce changement à la tête des Marlins).

En 2015, le Floridien d’adoption a participé à des enchères pour acquérir une concession à l’aéroport international de Tampa. Il voulait ouvrir un restaurant aux couleurs de son site internet The Players’ Tribune (voir plus bas) mais son offre n’a au final pas été retenue.

Derek Jeter, la publicité et la télé

Jeter_MLB_3152V23

Jeune, belle gueule, famille stable, talent indéniable, jersey mythique des Yankees sur le dos… Derek Jeter a attiré les publicitaires dès ses débuts en MLB. Ils le suivront tout au long de sa carrière. On retiendra notamment des campagnes pour Nike ou Gatorade pour l’image du sportif mais aussi des spots pour Ford ou Gillette. DJ a également prêté son nom et son image à une eau de toilette de la marque Avon.

derek-jeter-driven

L’une des publicités qui aura marqué sa carrière c’est celle pour Visa en 2003 le mettant en scène avec George Steibrenner, propriétaire des Yankees de 1973 jusqu’à son décès en 2010. Point de départ : la brouille (une des rares) entre les deux hommes. A l’hiver 2012, The Boss (comme il était surnommé) s’était interrogé publiquement sur l’investissement de son joueur vedette, lui reprochant notamment une fête d’anniversaire qui s’était trop prolongée quelques mois auparavant, pendant la saison. Jeter avait répondu accepter les critiques sur ses performances mais pas sur son éthique de travail. Pour enterrer la hache de guerre, ils avaient donc tourné ce clip plutôt amusant quand on connait le contexte.

Comment ne pas mentionner non plus cette publicité hommage signée de la branche Jordan de Nike pour laquelle le joueur était l’un des représentants, à l’occasion de sa saison d’adieu en 2014. Elle est basée cette fois sur le tic qu’avait Jeter de toujours toucher la visière de son casque en rentrant dans le box de frappe, et à faire de même avec sa casquette sur le terrain. Ainsi dans cette pub, coéquipiers, adversaires (dont Jon Lester membre alors des ennemis intimes des Boston Red Sox), supporters, célébrités (Spike Lee, Jay-Z, l’ancien maire de NYC Rudy Giuliani…) mais aussi sportifs (His Airness Jordan of course ou encore Tiger Woods), « tip their hat » à la façon Jeter avec en slogan le mot RESPECT détourné en y intégrant le numéro 2 de son maillot pour donner RE2PECT.

Cerise sur le gâteau avant cette cérémonie de dimanche : la marque de bières Budweiser vient tout juste d’éditer une publicité dans laquelle tous les numéros 2 de New York disparaissent pour laisser place au « pinstriped 2 » de Jeter :

En 2003, 2005 et 2010, Derek Jeter a été désigné joueur de baseball le plus « bankable » par l’organisme Sports Business Surveys. En 2011, l’institut Nielsen le plaçait également en tête de son classement en raison de ses valeurs personnelles (« sincérité, accessibilité, expérience, influence »).

Tout au long de sa carrière et après, Jeter a également fait des apparitions dans des séries télés (« Seinfeld »), des late-shows (« Tonight Show », « Saturday Night Live »), et même des films (« Very Bad Cop », « Self Control »).

Derek Jeter et les tabloïds

Il était jeune, beau et jouait à New York, l’une des villes les plus people et pimpante au monde alors forcément il devait faire la Une des tabloïds… Oui, il alimenta la presse à sensations new-yorkaise mais l’une des forces de Derek Jeter fut de rester loin des polémiques et des rumeurs en tout genre. L’un de ses rares écarts, on l’a vu, a débouché sur une publicité pleine d’humour avec le patron des Yankees.

jeter tabloid

Fier de son éthique de vie héritée de ses parents et dont il insistait auprès des jeunes défavorisés aidés par sa fondation, Derek Jeter laissait peu filtrer d’informations sur sa vie personnelle. Alors bien sûr ses relations people ont été médiatisées (avec la chanteuse Maria Carrey, une ex-Miss Univers, les actrices Jessica Biel ou Minka Kelly), mais dans l’ensemble Jeter ne fut pas un bon client pour les paparazzi! Même si ces derniers se sont délectées de photos volées de son mariage en juillet dernier avec la mannequin Hannah Davis.

Derek Jeter et les sportifs

Ambassadeur de longue date de la marque Air Jordan chez Nike avec des créations spéciales à son nom, Jeter entretient forcément une relation particulière avec Michael Jordan. L’ancien basketteur et l’ancien joueur de baseball ont une passion commune : le golf… il est donc fréquent de les voir réunis lors du tournoi caritatif annuel de la « Turn 2 Foundation ». Ils côtoient durant ses rendez-vous, le golfeur pro Tiger Woods qui a déjà tourné des pubs avec Jeter pour la marque Gillette. Le duo est aussi souvent accompagné du tennisman suisse Roger Federer.

PE3_1468-2
Le golfeur Tiger Woods et DJ dans une pub pour Gillette / Crédit PME Photography.

DJ est resté très proche de ses anciens coéquipiers Jorge Posada, Mariano Rivera et Andy Pettitte avec qui il formait le « Core four » dans les plus grandes heures des Yankees des années 90-2000.

En octobre 2014, Jeter fonde et lance sur internet The Players’ Tribune qu’il décrit comme « un nouveau média qui offre aux athlètes une plateforme pour s’adressait directement à leurs fans, avec leurs propres mots ». On trouve en effet sur ce site des textes à la première personne signés d’actuels ou anciens sportifs (baseball, basket, foot US, hockey, football, athlétisme…).

ph
Gift Ngoepe des Pittsburgh Pirates se confie dans The Players’ Tribune / Capture d’écran .

Ils s’y confient sur leur carrière, leur équipe, une blessure… mais aussi sur leur vie, leurs angoisses, leurs espoirs… Des confessions très rares dans un milieu médiatico-sportif parfois aseptisé où il est rare d’obtenir de telles tranches de vérité. Parmi les textes forts récemment publiés par des joueurs de MLB : ceux de Gift Ngoepe premier joueur africain de l’histoire à jouer dans la Ligue, de Matt Shoemaker qui raconte sa blessure à la tête par une balle frappée à 170km/h ou encore du récent parcours de l’équipe d’Israël à la WBC…

A l’occasion de la cérémonie prévue dimanche en son honneur, Derek Jeter adresse un message écrit et une vidéo aux supporters des Yankees.

Publicités

Une réflexion sur “Plus qu’un joueur, Derek Jeter « off the field »

  1. superbe article avec celui paru avant aussi sur mon joueur préféré et celui qui m’a fait aiméle baseball et les Yanks !! On en redemande 🙂 R2SPECT Let’s go Bronx Bombers #captain #number2

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s