Qui es-tu le Jackie Robinson Day ?

Nous sommes le 15 avril. Un jour à part, unique, symbolique dans le monde du baseball. Celui de Jackie Robinson. Pourquoi le 15 avril ? Qui est Jackie Robinson ? Que commémore-t-on ? Beaucoup de questions auxquelles nous allons répondre en revenant sur l’un des plus grands sportifs de l’histoire.

rOgT0SMH.jpg_large

15 avril 1947. La seconde guerre mondiale est terminée mais la ségrégation est encore très forte aux Etats-Unis. Ce jour-là va devenir un rendez-vous historique. Celui de la signature du premier joueur noir dans les ligues majeures.

Jackie Robinson est né le 31 janvier 1919 en Géorgie. Dès sa jeunesse, il est un athlète polyvalent. Jouant arrêt-court et catcher au baseball, quaterback au football, ou encore membre des équipes de tennis ou d’athlétisme de son lycée. En 1939 il intègre l’université de Californie UCLA. Ses performances sportives sont toutes plus époustouflantes les unes que les autres. Spécialisé dans le football américain, où il est sélectionné dans la NCAA all-american team en 1941, Robinson ne s’illustre pas dans le Baseball durant ses années universitaires. Pour donner un exemple, il obtient une moyenne au bâton de 0,097 durant la saison 1940. Six mois avant la fin de son cursus, il abandonne UCLA, et va jouer pour les Bears de Honolulu. Dans un championnat de football semi-pro. La saison s’achève le 5 décembre. Jackie Robinson est en pleine mer lors de l’attaque de Pearl Harbor le 7 décembre 1941. Suite à ces tragiques évènements, il décide d’intégrer l’armée.

Negro League, Branck Rickey et Los Angeles Dodgers

En 1944, après avoir quitté l’armée, il est invité au camp d’entrainement des Monarchs de Kansas City en Negro League (ligue professionnelle noire). Il y signe un contrat pro dès 1945. Il termine sa première saison avec une honorable moyenne au bâton de 0.345, et une sélection au All-Star game Negro League. La saison qui suit, Robinson rencontre celui qui va changer sa vie mais aussi celle de nombreux joueurs en révolutionnant le Baseball : Branck Rickey.

Rickey, alors manager des Brooklyns Dodgers lui fait signer un contrat, et le fait jouer chez les Royaux de Montréal en niveau AAA. Il joue une saison en Ligue Mineure « pour que les spectateurs s’habituent à lui et qu’il arrive à s’adapter à l’équipe » selon le manager. Robinson est dans l’alignement de départ des Brooklyn Dodgers pour l’opening day de la saison 1947, le 15 avril, devant plus de 25 000 spectateurs. L’année 1947 sera celle de son éclosion. Il finit l’année avec une moyenne de 0.297, meilleure recrue de la saison, et 5ème du vote désignant le MVP de la Ligue Nationale.

Symbole de la lutte pour l’égalité raciale

Mais rapidement il est en proie à des insultes et traitements racistes. Cette ignoble attention le suivra durant toute sa carrière. Comme par exemple ce 21 mars 1946, alors qu’un match amical est programmé, les autorités interdisent aux joueurs noirs d’y prendre part. Branch Rickey préfère annuler la rencontre, comme celles de Savannah, Richmond et DeLand. Mais jamais Robinson ne jette l’éponge. Et il est rapidement devenu l’un des plus grands baseballeurs du monde grâce à son mental, son amour pour le jeu, et surtout son envie de changer les mœurs. Comme une flamme qui l’anime, JR souhaite bousculer les lignes et faire évoluer la société. « Il (Jackie Robinson) à frayé la voie à Rosa Parks, Martin Luther King, et les autres dirigeants noirs qui allaient se battre pour l’égalité raciale » déclara à lépoque Ralph Branca, un de ses anciens coéquipiers.

Durant sa carrière chez les Dodgers, Robinson remporte le titre de meilleur joueur MLB, et la meilleure moyenne au bâton en 1949. Il est nommé 5 ans de suite au match All-star (1949 à 1954). En 1999 il est intégré à l’équipe du siècle aux côtés de Sandy Koufax, Cy Young, Bob Gibson, Lou Gherig, Babe Ruth ou encore Willie Mays. Il est élu au temple de la renommée (Hall-of-Fame) en 1962, dès sa première année d’éligibilité. Le plus bel hommage arrive le 15 avril 1997 lorsque la ligue décide de retirer le numéro 42. Il est le seul joueur à avoir vu son numéro retiré à ce jour. Seul les joueurs qui portaient ce numéro ont alors eu le droit de le garder. Mariano Rivera, l’ex lanceur star des Yankees, l’a gardé jusqu’à la fin de sa carrière. Depuis 2004, un jour en sa mémoire est instauré : le « Jackie Robinson Day ».

La naissance du Jackie Robinson Day

Jackie Robinson mourra à 53 ans d’un infarctus du Myocarde, alors qu’il était diminué par le diabète et presque aveugle. Il s’est battu jusqu’à sa mort pour les droits des noirs, aux côtés des plus grands noms de la lutte contre la ségrégation, et notamment Martin luther King, qu’il considéra comme « Grand leader du 20e siècle ».

imgres-2

Concernant le Jackie Robinson Day, vous assisterez toute la journée du 15 avril à des hommages, et commémorations. Vous remarquerez aussi que tous les joueurs ainsi que les membres des franchises porteront le numéro 42. C’est un hommage lancé par Ken Griffey Jr, qui est devenu obligatoire en 2004. Ce jour de commémorations rappelle combien il est important de se battre, même encore aujourd’hui contre toutes les inégalités. Jackie Robinson était, est, et restera un exemple pour de nombreuses générations. On se souviendra toujours de ce joueur d’exception qui s’est battu pour défendre sa cause. Un biopic sur la vie et le combat de Robinson est sorti en 2013. Intitulé « 42 » avec Chadwick Boseman dans le rôle principal. Un film génial à voir pour tous les fans de Baseball.

Jackie-Robinson-42-movieChadwick Boseman dans « 42 »

« A life is not important except in the impact it has on other lives. »

NDLR : « une vie n’est pas importante exceptée l’impact qu’elle à sur d’autres vies ».

C’est sur cette phrase que s’est conclue l’autobiographie de Jackie Robinson. C’est sur cette même phrase que se termine cet article…

42.

Publicités

Une réflexion sur “Qui es-tu le Jackie Robinson Day ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s