Les rookies qui pourraient faire du bruit en 2020

En 2019, on a eu le droit à une cuvée de rookie tant qualitative que quantitative. Un cru marqué par les performances ahurissantes de nombreux jeunes prodiges, avec en point d’orgue Pete Alonso et ses 53 HRs ou bien Yordan Alvarez figure de proue d’une équipe des Astros qui a terminé à une victoire d’une bague. On a été gâtés !! D’ailleurs récemment, les rookies sont devenus des armes à part entière et les meilleurs d’entre eux deviennent immédiatement des stars et même des franchises player (coucou Acuña). 2020 ne devrait pas être avare en jeunes pépites prêtes à éclabousser la MLB. Petit tour d’horizon des meilleurs jeunes joueurs qui verront leurs noms inscrits sur une lineup MLB pour la première fois et surement pas pour la dernière.

 

Gavin Lux, SS/2B, Dodgers

Los Angeles nous a gâtés ces dernières années avec ses jeunes. Corey Seager, Cody Bellinger ou encore Will Smith. Et ce n’est pas fini, des joueurs comme le lanceur Dustin May ou le receveur Keibert Ruiz commencent à frapper fort à la porte de l’équipe fanion. Mais celui que tout le monde attend évolue au milieu de l’infield, et il a déjà eu un petit aperçu de la MLB (il sera toujours considéré comme rookie en 2020 car il n’a pas suffisamment joué en 2019). Gavin Lux, choix 20 de la draft 2016 et considéré comme le 2e meilleur jeune de la MLB, est la prochaine pépite des Dodgers. Surtout, il a confirmé son statut en 2019 en frappant à .347 avec 26 HRs et 10 SB entre le Double A et le Triple A. Des stats si impressionnantes que le front office californien a décidé de lui donner sa chance lors du « September Call-up » avec 19 matchs à la clé. Il s’en sortira très bien avec une moyenne de 24%, 2 HR et 9 RBI mais surtout un OBP de .305. Séduit, Dave Roberts, son coach, décide de le sélectionner dans le roster pour les NLDS. Et il lui rendra bien avec un Pinch Hit HR lors du match d’ouverture face aux Dodgers, devenant ainsi le plus jeune joueur de l’histoire à réaliser cela. Faut-il préciser que c’était également le premier passage au bâton en postseason de sa carrière.

Costaud défensivement, mais avec des soucis de précision avec son bras, il devrait plus s’épanouir au poste de 2e base qu’en arrêt-court, ça tombe bien les Dodgers possèdent Seager à ce poste (et bientôt Lindor ?). Et Max Muncy, titulaire du poste la saison dernière, serait bien plus à l’aise en première. Il y a une place pour lui et il semble prêt à la prendre. S’il confirme ses promesses de 2019, l’attaque des Dodgers deviendra encore plus effrayante qu’elle ne l’est déjà.

Jesus Luzardo, lanceur gaucher, Athletics

Luzardo ne devrait même pas être dans cet article cette saison, car le garçon était déjà quasi-sûr de participer à la saison 2019 avec les A’s. Mais une vilaine blessure (à l’épaule) est venue retarder d’une année l’arrivée du joyau d’Oakland. Les fans du Coliseum ont quand même eu le droit à un petit aperçu du talent du garçon, et ils en ont eu pour leur argent. En effet, en 6 petits matchs avec les A’s, il a lancé 12 manches en relève pour un ERA de 1.50, 16 K et deux sauvetages au compteur. Des performances remarquées qui lui ont permis de participer à la postseason. Il a ainsi lancé 3 manches en relève face aux Rays lors du match de Wild Card, pour au final un seul petit coup sûr encaissé et 4 K. De quoi faire saliver le front-office et les fans (coucou mon petit J-Sé).

Avec son arsenal composé déjà d’une grosse sinker, d’une belle change-up, d’une slider et une curveball prometteuse, il a déjà tout ce qu’il faut pour réussir en MLB. On a hâte de le voir à l’oeuvre. Il peut former un formidable duo de gauchers avec Sean Manaea.

Brendan McKay, Lanceur gaucher/DH, Rays

Si les Angels ont Shohei Ohtani, les Rays ont Brendan McKay. Comme son homologue japonais, le 4e choix de la draft 2017 peut à la fois lancer et passer à la batte. Même s’il semble plus épanoui sur le monticule, Tampa continue de le voir comme une double menace. Il lui aura fallu seulement 165 manches de ligues mineures pour convaincre les dirigeants floridiens de lui donner sa chance avec l’équipe première. Il va connaître des hauts et des bas en MLB puisque après 13 matchs (11 en tant que starter), il affiche un ERA de 5.14 avec 56K en 49 manches. Au bâton, c’est plus difficile avec un 2 sur 10, avec néanmoins un HR au compteur. Les Rays vont jouer la carte de la prudence avec son joueur, même s’il semble prêt pour la MLB (il possède déjà 4 lancers qualitatifs dont sa balle rapide et sa cutter au-dessus du lot).

Sa place dans le roster lors de l’Opening Day n’est pas aussi assurée que pour Lux ou Luzardo, mais il ne fait aucun doute qu’il sera en MLB en 2020. Il est d’ailleurs considéré par le front-office comme le futur 3e lanceur de la rotation derrière Snell et Morton.

Luis Robert, OF, White Sox

Luis Robert est la dernière pépite des White Sox. Et sans avoir foulé les pelouses de MLB, il a déjà signé un contrat de 50M. Photo : DR

Un contrat de 6 ans et 50 millions pour un joueur qui n’a pas encore foulé les pelouses de MLB. Voici ce que pense le front office de Chicago au sujet de Luis Robert. Considéré comme le 3e meilleur jeune de la MLB, le Cubain est la dernière pépite à sortir du système White Sox. Et il se pourrait que ce soit le meilleur, ou tout du moins, le plus complet. Car oui, le joueur de 22 ans a largement mérité son contrat après sa saison 2019 tout simplement monstrueuse. Surclassé de 3 divisions (Simple A, Double A puis Triple A), il a frappé pour .328 avec 32 HR et 108 points marqués sans oublier 36 bases volées. Voilà, voilà. Je vous vois déjà dire : oui mais il a frappé en Simple A, ça ne compte pas. Alors si, voici juste ses stats pour le Triple A : .297/16HR/39RBI/44Runs/7SB en 47 matchs. Rassurés ? En carrière dans les ligues mineures (3 saisons) il affiche une moyenne à la batte de .312 . Vous en voulez encore? voici le classement de Robert dans les grosses catégories statistiques de l’ensemble des joueurs de Ligues Mineures :

Hits : 4e
Extra base Hits : 4e
Runs : 5e

En gros, les White Sox possèdent un 5-tool player des plus prometteurs. Et si son contrat lui assure quasiment une place dans le roster du début de saison, il pourrait nécessiter un petit temps d’adaptation à la MLB, vu qu’il n’a jamais joué à ce niveau. Mais avec son talent et des mentors comme Encarnacion et Abreu, on n’est pas à l’abri qu’il nous fasse une Soto ou Alvarez et qu’il explose directement. Et qu’il contribue ainsi à donner encore plus d’espoir aux fans pour un retour des White Sox au premier plan.

Sixto Sanchez, lanceur droitier, Marlins

Sixto Sanchez, arrivé des Phillies dans le trade de Realmuto, est immédiatement devenu le meilleur jeune des Marlins. Et il est en train d’assumer ce statut, si bien qu’il devrait goûter à la MLB en 2020. Photo : Buck Davidson/MiLB.com

Il était LA condition pour autoriser un départ de JT Realmuto. Et les Phillies ont fini par l’inclure dans le deal pour le receveur des Marlins. Et si cela a brisé le coeur des fans de Miami, ils peuvent sécher leurs larmes car le lanceur est une véritable pépite. Considéré comme le 22e meilleur prospect de la MLB, il a éclaboussé la Double A de son talent. En 18 matchs avec les Jacksonville Jumbo Shrimp (ça  ne s’invente pas), il affiche un ERA de 2.53 avec 97 K en 103 manches. Sa balle rapide peut attendre les 100MPH, qu’il peut mélanger avec une 2-seam et une 4-seam, lui permettant d’obtenir aussi pas mal d’éliminations au sol. Il est assuré de débuter la saison en Triple-A, puisqu’il n’a jamais joué à ce niveau. Mais, les Marlins sont réputés pour faire avancer rapidement leurs jeunes lanceurs. Ce n’est dont pas une question de s’il va jouer en MLB, mais de quand. Et puis Miami n’a rien à perdre. C’est un peu mon pari de cet article. Son arrivée en MLB pourrait être un tournant pour la franchise de Derek Jeter. Les Floridiens n’avaient pas vu de talent comme ça depuis feu José Fernandez.

A suivre également : Sean Murphy, C, Athletics ; Jo Adell, OF; Angels ; Bobby Dalbec, 3B/1B, Red Sox ; MacKenzie Gore, lanceur gaucher, Padres ; Royce Lewis, SS, Twins


Une réflexion sur “Les rookies qui pourraient faire du bruit en 2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s