Albert Pujols et le club des 3000

pujols une

Le compteur du joueur dominicain des Angels affiche 2994 hits au matin du 27 avril 2018. La barre mythique des 3000 sera peut-être atteinte ce week-end lors de la série face aux Yankees ou la semaine prochaine. Albert Pujols deviendra alors le 32e joueur de l’histoire de la MLB à intégrer ce club très fermé. L’occasion de revenir sur la carrière de The Machine. Une carrière qui le conduira tout droit au Hall of Fame… 

pujols dailybaseball scouting
Albert Pujols en 1999 / Crédit Baseball Scouting Report.

… Mais une carrière que peu d’observateurs auraient imaginé, quand on remonte à la draft 1999. Il faudra attendre très longtemps pour y voir sortir le nom « Jose Alberto Pujols », le 13e tour précisément. Si les n° 1 et 2 de cette draft, Josh Hamilton et Josh Beckett, ont connu de grands moments en Majeur, d’autres dans le Top 20 n’accèderont jamais au plus haut niveau. Le 402e joueur sélectionné cette année-là aura lui sa plaque à Cooperstown! La franchise qui a misé en 1999 sur celui que l’on appellera très vite Albert Pujols, ce sont les Cardinals. Le gamin ayant atterri dans le Missouri en provenance de sa Dominique natale, on imagine que les scouts de Saint-Louis l’ont vu régulièrement évoluer au lycée puis pendant son année de college. Leur idée de départ est de former l’ado de 19 ans et près de 110 kilos au poste de catcheur mais dès ses premiers AB en Florida instructional league à l’automne, le staff décide de le laisser en 3e base, sa position préférentielle… une très bonne idée puisque cela permettra de drafter un certain Yadier Molina l’année suivante pour occuper la place derrière le marbre (il l’occupe encore aujourd’hui!). Le scouting report avant la draft prédisait à Pujols une moyenne au bâton de .245 avec 24HR… Pour sa première et seule année en Ligue Mineure en 2000, Albert Pujols signera un AVG de .324 ; 17 HRs ; 84 RBIs en passant de la low Class A à la Class AAA.

albert pujols rookie fleer
Albert Pujols en 2001 / Crédit Fleer.

Direction le Training Camp des Cardinals au printemps 2001 pendant lequel il fait très bonne impression. Son coach en Triple A à Memphis avait laissé savoir au staff du manager Tony La Russa que Pujols pouvait aussi jouer en champ gauche, ce qui laissait une petite porte ouverte pour intégrer le roster… ce sera chose faite pour disputer la bagatelle de 161 matchs pour cette saison rookie avec au moins 30 matchs en 3e base, 30 en 1e base, 30 en champ gauche et 30 en champ droit… une première dans l’histoire de la Ligue. 161 matchs donc, mais aussi une moyenne de .329 ; 37 HRs et 130 RBIs!!! Inutile de vous dire que Pujols décrochera unanimement le titre de NL Rookie de l’année après avoir été sélectionné au All-Star Game. Dans une saison « normale », de tels chiffres auraient même pu lui valoir le titre de NL MVP, mais devant lui on aura Bonds, Sosa et Gonzalez auteurs respectivement de 73, 64 et 57 HRs (sans commentaire).

albert pujols si cardinals

Les titres de NL MVP viendront pour Pujols en 2005, 2008 et 2009 alors qu’il est devenu le 1e base titulaire des Cardinals après la blessure et la retraite de Mark McGwire et le départ de Tino Martinez. Pendant ses 11 saisons à Saint-Louis, le Dominicain frappera au moins 32HRs et ne descendra sous la barre des .300 de moyenne et des 100 RBIs qu’à une seule reprise! Ce sera en 2011 (AVG .299 et 99 RBIs), année pendant laquelle il a manqué deux semaines en raison d’une fracture au poignet. 2011, ce sera aussi l’année de son 2e titre suprême avec les Cardinals après celui de 2006… et ce sera sa dernière année sous ce maillot! Quelques semaines après avoir soulevé le trophée des World Series, Albert s’engage avec les Anaheim Angels (nom de l’époque). Il paraphe un contrat de 240 millions de dollars sur 10 ans, 2e plus gros chèque jamais signé après celui d’Alex Rodriguez (275 millions chez les Yankees). Le front office des Cardinals ne pouvait pas s’aligner sur la somme proposée par la franchise californienne, surtout au vu de la longueur du contrat pour un joueur âgé de 31 ans. Les Angels ont même inclus une no-trade clause qui a définitivement convaincu le slugger qui laisse donc derrière lui la franchise de Saint-Louis dont il était devenu le meilleur joueur de l’histoire, peut-être à égalité avec Stan Musial diront les fans.

pujols sporting news
Albert Pujols sous son nouveau maillot / Crédit Sporting News.

C’est une nouvelle ère qui s’ouvre en 2012 pour Pujols et le chapitre Cardinals n’est pas facile à tourner. Son mois d’avril sera très compliqué : AVG .217 ; 4 RBIs et 0 H… La Machine est grippée et si Pujols est vu comme la grande star de LA, le staff ne perd pas de temps pour faire appel à celui que l’on voit en Californie comme le futur grand de cette franchise : un certain Mike Trout, pas encore 21 ans. Les regards plus seulement braqués sur lui permettent au Dominicain de se libérer et ses stats vont peu à peu remonter pour atteindre en fin de saison un AVG de .285 avec 30 HRs et 105 RBIs.

halos heaven
LA n’est pas St-Louis / Crédit Halos Heaven.

L’aventure californienne se complique en 2013, à ce jour la seule pendant laquelle Pujols ne dépassera pas les 100 matchs, mis sur la touche par une blessure au pied. Il signera bien évidemment ses pires stats en carrière. En août, il est accusé par un ancien membre du staff de Saint-Louis d’avoir pris des produits dopants (performance-enhancing drugs), accusations que le joueur rejette en menaçant leur auteur de le poursuivre pour diffamation. Quelques mois plus tard, Jack Clark retire ses propos et Albert Pujols retire sa plainte. L’année 2014 verra le slugger atteindre deux milestones : son 500e HR puis son 2500e hit. Les années se suivent et les hits s’enchainent mais pas sur le même rythme. Le Pujols des Angels n’est pas le même que le Pujols des Cardinals statistiquement parlant. Finis les 100 runs, les 300 bases, les .300 de moyenne (.272 au mieux en 2014, .241 au pire en 2017)… moins de HR aussi : 28, 40, 31, 23 entre 2014 et 2017. Aujourd’hui, Pujols a 38 ans et n’est clairement plus la vedette des Angels. La place est prise depuis plusieurs années maintenant par Trout et l’attention s’est portée cet hiver sur le phénomène Shohei Ohtani. C’est donc plutôt dans l’anonymat que le Dominicain continue d’inscrire sa légende, mais ces années californiennes en demi-teinte ne doivent absolument pas faire oublier le magnifique frappeur de puissance qu’est Albert Pujols.

underdog sports
Pujols garde le sourire malgré des stats en baisse / Crédit Underdog Sports.

La spécialité de Pujols c’est bien entendu la looooongue balle! 619 de ses 2994 hits ont été jusqu’à aujourd’hui des HR. Le slugger est actuellement 7e au classement des plus grands frappeurs de HR de l’histoire et il pourrait même gagner un rang d’ici cette saison (ou au pire la prochaine) en dépassant les 630 de Ken Griffey Jr. Si la barre des 3000 hits représente déjà une performance hors-norme quand on l’ajoute à 600 HR, le club devient alors plus restrictif encore. Seuls 3 joueurs en font partie à ce jour : Willie Mays, Hank Aaron et Alex Rodriguez.

En attendant Pujols, Ichiro Suzuki et Adrian Beltre sont les deux seuls joueurs en activité membres de ce club des 3000 (Beltre l’a intégré l’été dernier). Son entrée dans le panthéon des hits, en attendant le Panthéon du baseball, sera la dernière avant un moment puisqu’il faudra autour de 2 ans à Miguel Cabrera (Tigers) pour les rejoindre et il manque encore environ 600 hits à Robinson Cano (Mariners). Albert n’est pas décidé à s’arrêter à ses 3000 hits. Il y a quelques jours, il déclarait à ESPN avoir encore 3 saisons devant lui (il aura alors 41 ans). « Trust me, the 600 homers are great, and 3,000 hits is awesome. But the memories and friendships you build here are untouchable. Nobody can take that away from me. » [Croyez moi, 600 HR c’est super et 3000 hits c’est génial. Mais les souvenirs et les amitiés que vous tissez sont irremplaçables. Personne ne pourra me l’enlever ».]

pujols palmares
Le palmarès de Pujols / Crédit MLB.com

Pour conclure et surtout pour le plaisir, voici une compil’ des HR les plus importants de la carrière d’Albert Pujols, un par année, dont le fameux Grand Slam de 2017.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s