[Preview: Saison 2017] Vers un règne de l’AL West?

Déjà très compétitive les saisons précédentes, l’AL West fait désormais figure d’épouvantail en American League, voire pour la MLB dans son ensemble. En effet, pas moins de quatre clubs peuvent nourrir de véritables ambitions pour les play-offs. Revue d’effectifs.

al-west

Houston Astros

Saison 2016 : 84-78, 3e
Principales Arrivées : Josh Reddick (OF), Carlos Beltran (OF/DH), Brian McCann (C/DH), Nori Aoki (OF), Charlie Morton (SP)
Principaux départs : Luis Valbuena (1B/3B – Angels), Doug Fister* (SP – Free Agent), Colby Rasmus (OF – Rays), Jason Castro (C – Twins), Pat Neshek (RP – Phillies)
Prédictions selon Bleacher Report pour 2017 : 1er / 91-71

Selon plusieurs médias américains c’est les Astros qui font office de grand favori cette saison. Après une saison 2015 exceptionnelle, le club de Houston a un peu payé ce superbe exercice en 2016 avec un départ catastrophique qui a ruiné tout espoir. Toute la saison, le club a couru derrière les Rangers et à même vu les Mariners passer devant.
C’est pourquoi, durant l’intersaison on s’est activé du côté du Minute Maid Park, avec plusieurs recrues intéressantes. Le club s’est donc offert les services de deux Free Agents, Carlos Beltran et Josh Reddick, avec pour but de dynamiter son lineup.
Après le départ du catcher Jason Castro (qui a signé avec les Twins), le club a effectué un trade avec les Yankees pour Brian McCann. Ces 3 recrues au fort potentiel offensif viennent renforcer une équipe déjà très attractive avec notamment José Altuve, Carlos Correa ou encore Alex Bregman.

Mais la saison des Astros va surtout reposer sur sa rotation. En effet le club a vu ses deux meilleurs lanceurs (Dallas Keuchel et Lance McCullers) se blesser durant la saison, rendant quasiment impossible tout espoir de Play-off car derrière c’est un peu court. C’est pourquoi, durant l’hiver, on a beaucoup entendu parler de Houston dans les rumeurs de transfert pour un ace. On parlait de José Quintana, Chris Archer et même de Sonny Gray, et au final c’est Charlie Morton qui est arrivé: un lanceur qui n’a joué qu’un seul match la saison dernière.
Il est donc impératif pour le club de pouvoir compter sur Keuchel et McCullers en pleine possession de leurs moyens pour porter cette rotation. Mais l’avantage est qu’avec une attaque aussi puissante sur le papier, les lanceurs vont pouvoir travailler sur la butte avec plus de sérénité.

Le Pronostic de The Strike Out : 1er

Seattle Mariners

Saison 2016 : 86-76, 2e
Principales arrivées : Jean Segura (2B/SS), Yovani Gallardo (SP), Mitch Haniger (OF), Jarrod Dyson (OF), Srew Smyly (SP)
Principaux départs : Seth Smith (OF/DH – Orioles), Ketel Marte (SS – Dbacks), Tajiuan Walker (SP – Dbacks), Nathan Karns (SP – Royals)
Prédictions de Bleacher Report pour 2017 : 88-74, 2e

De retour au premier plan l’an passé grâce à une belle saison, les Mariners entament la saison 2017 en tant que candidat très sérieux pour une qualification en Play-offs. Ce qui n’est plus arrivé au club de Seattle depuis 2001 ! Plus longue série en cours.

C’est pourquoi le manager du club, Jerry Dipoto, a décidé d’être une nouvelle fois très actif sur le marché.  Ainsi ce n’est pas moins de 11 trades réalisés juste durant cette intersaison portant son total à 35 moves depuis sa prise de fonction en 2015.

Le GM de Seattle, Jerry Dipoto a encore été très actif sur le marché des transferts
Le GM de Seattle, Jerry Dipoto a encore été très actif sur le marché des transferts. Photo : AP

Seattle s’est donc offert de nouvelles options dans sa rotation pour soutenir le trio intouchable, Felix Hernandez, Hisashi Iwakuma et James Paxton. Ainsi le pari Yovani Gallardo, la belle pioche Drew Smyly ou encore l’ancien des Giants Chris Heston vont se battre pour deux places. Une rotation qui aura de la gueule, et sans aucun doute la plus belle de l’AL West.

Sur le terrain, Jerry Dipoto a décidé de changer de stratégie. Terminé les battes puissantes, place à la défense et à la vitesse. Avec les arrivées de Dyson et Haniger qui vont encadrer dans le champ extérieur le déjà très rapide Leonys Martin, le club a aussi recruté la très belle surprise de l’année dernière, Jean Segura, auteur d’une superbe saison avec les Dbacks tant offensivement que défensivement. Très habile pour monter sur bases, il va pouvoir se régaler de points, avec derrière lui des batteurs comme Cano, Cruz ou encore Kyle Seager.

Jerry Dipoto est parvenu à équilibrer l’équipe de Seattle qui offre désormais un très bon compromis entre attaque de feu (Cano, Cruz et Seager) et des joueurs défensifs et rapides (Dyson, Segura). En associant un tel lineup à une rotation de très haut standing, le club peut nourrir des grandes ambitions, et bien des équipes de l’AL West (et d’ailleurs) risquent de se casser les dents face à cette équipe. Cependant, un bullpen un poil faible pourrait jouer des tours aux Mariners.

Le Pronostic de The Strike Out : 2e

Los Angeles Angels

Saison 2016 : 74-88, 4e
Principales arrivées : Jesse Chavez (SP), Danny Espinosa (2B), Martin Maldonado (C ), Cameron Maybin (OF), Ben Revere (OF), Luis Valbuena (1B/3B)
Principaux Départs : Jhoulis Chacin (SP – Padres), CJ Wilson* (SP, retraite), Jered Weaver* (SP – Padres)
Prédictions de Bleacher Report pour 2017 : 78-84, 4e

Pour la 2e fois de sa jeune carrière, Mike Trout est devenu MVP en 2016. Et il est considéré, déjà, comme l’un des meilleurs joueurs de la MLB, potentiellement  même de l’histoire du baseball. Pourtant, ironie du sort, son équipe des Angels est en plein dans la tourmente. L’objectif est donc, pour le front-office, de ne plus « gâcher » le potentiel de Trout et de tout faire pour le retenir. Et pour une fois le club a réalisé un recrutement intelligent plutôt qu’un recrutement de « noms ».  Los Angeles est donc parvenu à répondre à ses besoins grâce à un beau recrutement à moindre coût.

Danny Espinosa (2B), recrue phare des Los Angeles Angels, cet hiver. Photo : Kevin Sullivan, Orange County Register/SCNG)
Danny Espinosa (2B), recrue phare des Los Angeles Angels, cet hiver. Photo : Kevin Sullivan, Orange County Register/SCNG)

D’abord avec un trade pour obtenir le 2B, Danny Espinosa. Il devrait former avec le Shortstop, Andrelton Simmons, un duo quasi impassable. Tout en apportant une nouvelle source de puissance (24HRs la saison dernière). Autre recrue intéressante, Luis Valbuena, joueur versatile et très productif tant offensivement que défensivement. Il était l’une des pierres angulaires de l’opération renaissance des Astros.

Surtout les Angels sont parvenus à obtenir des joueurs pour le champ gauche après avoir utilisé près de sept joueurs à ce poste la saison dernière. Ainsi c’est Ben Revere et Cameron Maybin, des joueurs avec un solide passé en MLB, qui vont se partager le rôle. Enfin au niveau du pitching, le club s’est offert les services de Jesse Chavez qui devrait au moins être là pour avaler des manches.

Sur le papier cette équipe a de la gueule. Le seul point d’ombre reste les blessures. En effet la rotation des Angels a été ravagée. Mais si le club est épargné, une rotation Garret Richards, Tyler Skaggs, Ricky Nolasco, Matt Shoemaker et Jesse Chavez aurait fière allure.

Le club se rapproche donc d’une place qualificative pour les play-offs grâce à un recrutement malin et pourra toujours compter sur sa star Mike Trout pour porter son équipe vers le haut. Et sur ses lieutenants, Kole Calhoun (un des joueurs les plus sous-cotés de la ligue) et Albert Pujols.

Le Pronostic de The Strike Out : 3e, nous sommes plus optimistes pour les Californiens que la plupart des médias américains car le groupe à un fort potentiel. Et si aucune blessure majeure ne vient perturber la saison, les Angels pourraient redevenir une force majeure de cette division.

Texas Rangers

Saison 2016 : 95-67, 1er
Principales arrivées : Mike Napoli (1B/DH), Andrew Cashner (SP), Tyson Ross (SP)
Principaux départs : Carlos Beltran (OF/DH – Astros), Ian Desmond (OF – Rockies), Mitch Moreland (1B – Red Sox)
Prédictions de Bleacher Report pour 2017 : 85-77, 3e

Alors oui, j’ai pris le pari de placer les Rangers à une curieuse 4e place de cette AL West. Et cela repose sur une stat. L’an passé le club n’a marqué que 8 points de plus que ce qu’il a encaissé. Pourtant seuls les Cubs ont terminé la saison avec un meilleur bilan. On peut l’expliquer par un état d’esprit irréprochable, un groupe de qualité, un bullpen performant et surement aussi une part de chance.
Mais, durant l’intersaison, le club a perdu de nombreuse pièces de son équipe. Ainsi Carlos Beltran, Ian Desmond et Mitch Moreland sont partis. Si les deux premiers n’ont pas été remplacés, le club compte sur Carlos Gomez pour compenser. Le joueur, en très grande difficulté avec les Astros, a été plutôt très bon avec les Rangers depuis son arrivée au mois d’août.
Mais la question que l’on se pose est de savoir sur quel Carlos Gomez le club du Texas pourra compter en 2017. Au niveau de la première base, on a fait revenir Mike Napoli, auteur d’une belle saison avec Cleveland, mais qui est désormais âgé de 35 ans et n’a plus forcément le niveau de ses meilleures années.

Le club des Texas Rangers compte beaucoup sur Carlos Gomez pour 2017. Photo : Ashley Landis/The Dallas Morning News
Le club des Texas Rangers compte beaucoup sur Carlos Gomez pour 2017. Photo : Ashley Landis/The Dallas Morning News

Au niveau du pitching, Texas possède deux incroyables lanceurs avec Cole Hamels et Yu Darvish, mais là encore des questions se posent. Le premier reste un ace en puissance, mais pourra t-il réitérer son incroyable saison dernière (15-5  3.32 ERA, 200 Ks), tandis que le deuxième est un des meilleurs lanceurs de la MLB mais possède un corps de cristal. Le club a laissé partir Colby Lewis, qui est resté 9 ans au club, et qui a souvent rendu de fiers services à l’équipe. Pour compenser ce départ, les Rangers ont tenté des paris : Andrew Cashner, catastrophique l’an passé mais qui a montré de belles choses par le passé, et Tyson Ross qui a été blessé toute la saison et qui ne devrait pas être opérationnel pour la reprise.

Le club possède un corps de joueurs excellent (Beltre, Odor, Lucroy) et des jeunes talentueux (Gallo, Profar …), mais il semble y avoir trop de paris pour que l’équipe parvienne à s’imposer et décrocher une place qualificative. La 3e place de cette division, que devraient se disputer les Angels et les Rangers, reviendra à l’équipe qui subira le moins de blessures, notamment dans son pitching staff.

Le Pronostic de The Strike Out : 4e

Oakland Athletics

Saison 2016 : 69-93, 5e
Principales arrivées : Santiago Casilla (RP), Rajai Davis (OF), Matt Joyce (OF), Trevor Plouffe (3B)
Principaux départs : Danny Valencia (IF/OF – Mariners), Brett Eibner (OF – Dodgers)
Prédictions de Bleacher Report pour 2017 : 63-99, 5e

Après 3 saisons en play-offs (2012-2014), Oakland vient de subir deux terribles saisons. En effet, suite au Wild Card Game perdu contre les Royals en 2014, Billy Beane a décidé de reconstruire son équipe, avec les départs notamment de Josh Donaldson et Jeff Samardzija. Depuis l’équipe est dans la tourmente, et des rumeurs de relocalisation de l’équipe commencent à (ré)apparaitre.

Néanmoins durant cette intersaison le club est parvenu à se faire une belle petite équipe avec des vétérans agents libre comme Rajai Davis, grand artisan du parcours des Indians jusqu’aux World Series, ou encore le pari Santago Casilla pour venir renforcer le bullpen. Et toute l’équipe n’est pas à jeter puisque les A’s sont parvenus à conserver leurs canonniers, Khris Davis (42 HRs) et Marcus Semien (27 HRs), véritable piliers de l’attaque californienne.

Alors non, le club ne pourra probablement pas se mêler à la course aux phases finales. Mais les A’s seront surement une épine dans le pied pour de nombreuses équipes. D’autant plus si la (jeune) rotation tient ses promesses. Sean Manaea et, surtout, Jharel Cotton se sont révélés comme des lanceurs à fort potentiels, et devront continuer à prouver sur une saison complète. Mais l’homme que l’on attend du côté d’Oakland, c’est Sonny Gray.

Sonny Gray aura un grand rôle à jouer pour les Oakland A's en 2017. Photo : Getty Images
Sonny Gray aura un grand rôle à jouer pour les Oakland A’s en 2017. Photo : Getty Images

En forme CY Young lors de la saison 2015 (il a d’ailleurs terminé 3e pour cette récompense cette année-là), il a vécu un véritable cauchemar en 2016 avec un ERA de 5.69 et de nombreuses blessures. En cas de regain de forme pour son ace, Oakland pourrait voir son bilan de victoires augmenter, et surtout le club pourrait obtenir de beaux prospects en cas de trade. Son retour est donc essentiel tant sur le plan sportif que sur le plan de la reconstruction.

Le Pronostic de The Strike Out : 5e. 2017 devrait être une nouvelle année de transition pour Oakland qui devrait souffrir dans cette AL West ultra compétitive, mais qui aura un beau rôle de trouble-fête. Et puis on commence à parler d’un nouveau stade pour le club, ce qui permettrait de dégager plus de fonds pour le club si l’équipe n’a pas changé de ville d’ici là.

Publicités

2 réflexions sur “[Preview: Saison 2017] Vers un règne de l’AL West?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s