[Du 20 au 22 mars] Les demi-finales et la finale de la WBC en direct (programme, résumés et classements)

 

Nous y sommes ! Nous connaissons le dernier carré de cette WBC 2017, le titre reviendra à une de ces quatre équipes : Pays-Bas, les Etats-Unis, le Japon ou Porto Rico. Ces deux dernières équipes vont-elles réussir à conserver leur invincibilité jusqu’en finale ? Les Pays-Bas vont-ils mettre l’Europe sur le toit du monde ou les USA vont-ils décrocher leur premier titre de champion du Monde. Les questions sont nombreuses autour de ce dernier carré d’or.

Le Programme des Demis :

Lundi 20 mars à 2h du matin :  Pays-Bas vs  Porto Rico : 3-4 /11 [boxscore]

Mardi 21 mars à 2h du matin :  USA vs  Japon : 2-1 [boxscore]

La Finale :

Mercredi 22 mars à 2h du matin :   Porto Rico vs  USA : 0-8 [boxscore]

Le Stade : Dodger Stadium (Los Angeles) 56,000 places

stadium630x240

World_Baseball_Classic_logo.svg.png

 

Pour les poules A et B, le premier tour est déjà terminé et a livré son verdict. Pour les deux meilleures équipes de ces groupes, direction la poule E, quant aux autres ils sont déjà rentrés à la maison. De l’autre côté les équipes des groupes C et D n’en ont pas encore fini avec la première phase du tournoi. Les 4 meilleures formations de ces deux poules concourront dans le groupe F. Sur cette page vous retrouvez toutes les informations, les résumés et classements mis à jour pour suivre au mieux la compétition.

Poule E (Les deux premiers vont en demi-finale)
 Japon
 Israel
 Pays-Bas
 Cuba

Le stade : Tokyo Dome (55.000 places) au Japon 

Tokyo_Dome_2007-2.jpg

En 2013, Cuba, les Pays-Bas et le Japon s’étaient retrouvés lors du deuxième tour dans ce même Tokyo Dome. Israel fait donc figure d’intrus mais après leur premier tour fracassant, ils se frotteront aux gros sans sourciller.

Classement – Poule E

Pos
Team
GP
WO
LO
AVG
GB
1
  Japon (qualifié)
3
3
0  1.00
2
 Pays-Bas (qualifié)
3
2
1
0.66 1
3
  Israël (éliminé)
3
1
2
 0.333 2
4
   Cuba (éliminé)
3
0
3
0.00  3

Déroulement des rencontres (à l’heure française)

Samedi 11 mars à 4h :  Cuba  vs  Israel : 1-4 [boxscore]

Après 3 succès retentissant en phase de poule, Israel se frottait à du lord pour leur entrée dans le deuxième tour. Même pas peur ! Ils ont encore gagné, tout en maîtrise face à Cuba. Et pourtant c’est l’inévitable Despaigne qui a ouvert le score avec un HR dans la 2ème, ce fut le seul point noir pour un Jason Marquis encore brillant. Le lanceur israélien a cumulé 4 SO et subi 4 hits en 5.2 manches. Au moment où il quitte la partie, les deux équipes étaient alors à égalité grâce à un RBI double de Lavarnway (élu meilleur joueur de la poule A) frappé dans la 4ème. Tout va se décanter dans la 6ème lorsque Borenstein et Gallen tapent respectivement un single et un double qui ont pour effet de porter l’avantage des Israéliens à 3-1. Les lanceurs de l’état hébreu n’ont jamais permis aux Cubains d’espérer, ces derniers n’ont frappé qu’un seul en 3.1 manches. Le RBI sac bunt de Gallen dans la 8ème permet à Zied le closer de finir le boulot avec assurance comme il sait si bien le faire (4-1).

Dimanche 12 mars  à 11h :  Japon vs   Pays-Bas : 8-6 / 11 [boxscore]

Premier gros choc de ce deuxième tour, le Japon a fini par s’importer contre les Pays-Bas au terme d’une partie saisissante jouée devant un public nippon en feu. Les deux SP, Van den Hurk et Ishikawa, tout deux impeccables lors de leur premier match, ont vécu un calvaire. Ils ont lancé trois manches et encaissé 5 runs chacun. Au RBI sac-fly d’Akiyama, Schoop a répondu par un HR. C’est ensuite l’inévitable Sho Nakata qui a frappé à longue distance avec un 3R-HR amplifié par un RBI singe d’Akiyama (5-1).

Toujours valeureux, les Hollandais ont directement répliqué avec un 2R-HR de Balentien et deux RBIs marqués par l’intermédiaire de Simmons et Bogaerts (5-5). Après cette explosion offensive pendant les trois premières manches, les lanceurs de relève de chaque nations se sont mis au plis. Côté nippon, c’est Hirano et Senga qui ont tenu la baraque, chez les Hollandais c’est Martis qui s’est illustré malgré un run concédé dans la 5ème sur un RBI single de Kobayashi (6-5). Un écart que les Japonais vont réussir à maintenir jusqu’en bas de la 9ème manche malgré de nombreuses opportunités pour les Hollandais (3-16 RISP). C’est finalement, Schoop qui permet aux siens de recoller avec un RBI single inscrit aux dépends du lanceur Norimoto. Extra innings !

Rien pendant la 10ème manche et enfin la 11ème arrive. Nous allons donc vivre la première application de la Manfred Rule, les deux équipes ont débuté la manche avec les deux premières bases pleines et c’est le Japon qui commence. Après un single de Suzuki, c’est un 2 RBI single de Nakata (5 RBI’s sur le match) qui permet aux Nippons de conserver un avantage définitif (10-8).

Lundi 13 mars à 11h :  Pays-Bas vs  Israel : 12-2 / 8 boxscore]

Après cette défaite contre le Japon, les Pays-Bas avaient une mission : faire tomber les invincibles israéliens. Et le suspense n’aura duré que quelques minutes. Après 3 manches les Hollandais menaient déjà 6-0 grâce à un 2 RBI single de Decaster, un RBI single de Balentien, et deux RBI-double de Gregorius et Zarraga. Si l’issue du match ne faisait plus trop de doute, les Hollandais se sont mis à l’abri de tout comeback avec 4 nouveaux runs inscrits dont un 3R-HR de Gregorius (10-0). L’écart a été réduit dans la foulée par un HR de Freiman (10-1), mais l’écart était bien trop important. Les deux runs inscrits par la suite par les Hollandais et le point marqué par les israéliens n’ont rien changé (12-2). Outre les 5 RBIs de Gregorius et les 3 de Balentien, le SP Hollandais Jurrjens a été bouillant (6 IP, 5 hits, 1 ER et 5 SO).

Mardi 14 mars à 11h :  Cuba vs  Japon : 5-8 [boxscore]

Pour garder son destin entre leurs mains, les Cubains devaient absolument l’emporter mais face aux invaincus japonais, la mission était compliquée. Ce sont d’ailleurs les Nippons qui ont frappé les premiers grâce à un HR de Yamada, mais les Cubains ont répondu directement avec un 2R-HR de Gracial. Le MVP de la Poule B, Tsutsugoh permet à son équipe de recoller avec un RBI single (2-2). Conscients de l’enjeu de la partie les Cubains ont remis le pied sur l’accélérateur dans la 4ème, Mesa tape un 2 RBI single (4-2). Mais depuis le début de la WBC c’est bien les qualités de leurs releveurs qui les empêchent de gagner contre les gros, alors les Nippons reviennent encore à égalité grâce à un single d’Aoki et de Tsutsugoh (oui, oui encore lui) 4-4. Les Cubains reprendront l’avantage par un single d’Alarcon mais il ne tiendra pas longtemps après une nouvelle égalité obtenue par un single de Kobayashi c’est Yamada qui dans la 8ème crucifie les centraméricains avec un 3R-HR.

Mercredi 15 mars à 4h :  Pays-Bas vs  Cuba : 14-1  / 7[boxscore]

Pour ce match crucial les Hollandais ont envoyé sur le monticule Diegomar Markwell et le moins que l’on puisse c’est qu’il a été impeccable ! En 6 manches, il a concédé qu’un run et 4 hits en 6 manches. Pendant sa démonstration de force, les battes hollandaises ont pris feu, dans la 4ème manche, ils menaient déjà 12-0, on pourra noter la performance hors norme de Balentien (3-4, 2 HRs et 5 RBIs). Bref ce match a viré au carnage absolu, les lanceurs cubains qui ont éprouvé des difficultés depuis le début de la compétition ont pris le tarif. Le match s’est arrêté à la 7ème manche, pour cause de mercy rule. Cuba est éliminé de la WBC, les Pays Bas ont pris une option sur la qualif en demi-finale.

Mercredi 15 mars à 11h :  Israel vs  Japon : 3-8 [boxscore]

Le Japon est impérial. Sur ses terres durant les deux premiers tours de cette édition 2017, le Japon a tout simplement été étincelant que ce soit sur le terrain ou en tribunes. Et pour ce dernier match en terre nippone, les japonnais se sont régalés face à l’équipe surprise de cette WBC, Israël. Pourtant les Israeliens sont parvenus à tenir la dragée haute grâce à la superbe performance du closer, devenu pour ce match starter, Josh Zeid. Ce dernier a muselé l’attaque nippone durant 4 manches. Mais son remplaçant sur la butte, Axelrod, a connu bien moins de succès. En effet lors de la 6e manche, le Japon va se réveiller et marquer 5 points grâce notamment à un solo HR de Yoshitomo Tsutsugoh, le MVP de la poule. Un 6e inning fatal pour Israel qui va utiliser 4 pitchers, juste pour cette manche. En revanche, les lanceurs japonnais ont totalement dominés l’attaque israélienne avec seulement 2 coups sûrs concédés en 8 manches. Le Japon va même en rajouter une couche dans la 8e manche avec trois nouveaux points pour mener 8-0. Et alors que l’on se dirigeait vers un shutout, Israel va venir sauver l’honneur dans le 9e inning en plaçant 3 points grâce à un double à deux points de Ryan Lavarnway. Mais le comeback n’aura pas lieu. Victoire 8-3 du Japon qui poursuit son sans-faute dans cette WBC et qui se qualifie pour les phases finales pour la 4e fois d’affilée. Les Japonnais y affronteront le deuxième du Groupe F

logo-wbc

Poule F (les deux premiers vont en demi-finale)
 République Dominicaine
 Porto Rico
 Etats-Unis
  Venezuela 

Le stade : Petco Park (45.000 places) à San Diego, USA 

petco_topv2.jpg

Classement – Poule F

Pos
Team
GP
WO
LO
AVG
GB
1
 Porto Rico
3
3
0  1.00  –
2
  Etats-Unis 3
2
1
0.666  1
3
  République Dominicaine
3
1
2
 0.333  2
4
  Venezuela
3
0
3
 0.000  3

Déroulement des rencontres (à l’heure française)

Mardi 14 mars à 3h :   République Dominicaine vs  Porto Rico : 1-3 [boxscore]

Dans ce premier match de la Poule F, c’était un choc qui nous attendait ! Les deux équipes étaient invaincues jusqu’alors et ce sont les Porto Ricains qui ont fini par s’imposer. Au RBI single de Molina pour Porto Rico, Nelson Cruz a répondu par un HR dans la 2ème (1-1). Portés par leur releveur Hector Santiago, les Porto Ricains ne sont pas mis en danger défensivement, mieux un double de Rosario dans la 4ème leur donne l’avantage (2-1).  Les Dominicains sont muets offensivement, et c’est Yadier Molina qui va sceller le sort de la rencontre avec un HR dans la 6ème (3-1). Les dominicains commencent bien mal cette deuxième phase de compétition, les Porto Ricains, eux, confirment leur statut d’excellentS outsiders.

Mercredi 15 mars à 2h :   Venezuela vs  Etats Unis : 2-4 [boxscore]

Pour l’entrée en compétition de ces deux nations dans la deuxième phase de cette WBC, les choses ont été plus compliquées que prévues pour les USA. Il faut dire que chez les sud-américains, on a envoyé du lourd sur le monticule avec Felix Hernandez. L’ace des Mariners n’a concédé que 3 hits et aucun run en 5 manches. Derrière cette performance de choix, Inciarte a profité de la 3ème manche pour envoyer Carlos Gonzalez au marbre via un sac fly (1-0). Côté SP chez les Américains, Drew Smyly a été très performant, en 4.2 manches il n’a donc encaissé qu’un run mais non mérité, et a surtout cumulé 8 K’s. Après une longue accalmie offensive, les sud-américains sont repassés à l’attaque dans la 7ème avec un HR de Odor (2-0). Dos au mur, les américains ont immédiatement réagi, c’est un sac fly de Lucroy qui a sonné la révolte (2-1) puis dans la 8ème, Adam Jones égalise avec un HR (2-2) et Hosmer permet aux USA de prendre l’avantage grâce à un 2R-HR (4-2). Le releveur des Cubs Hector Rondon, rentré dans la 8e, encaisse donc logiquement cette défaite (0.2 IP, 3ER).

Jeudi 16 mars à 3h :   Venezuela vs  République Dominicaine : 0-3 [boxscore]

Dans ce match un brin déséquilibré, les Vénézuéliens ont encore fait bonne figure mais ont fini par s’incliner. Emmenés par un bon Chacin au pitch, les battes sud-américaines se sont heurtés à un excellent Volquez de l’autre côté. Après 4 premières manches qui ont su mettre à l’honneur les bonnes défenses des deux nations dont le génial Manny Machado, c’est Gregory Polanco qui a frappé le premier avec un HR dans la 5ème (0-1). Assez peu dangereux dans l’ensemble et inefficaces dans la concrétisation de leurs opportunités (1-7 RISP), les Vénézuéliens ont encaissé un nouveau run dans la 7ème via un RBI Single de Cano (0-2). Nelson Cruz a fermé les débats avec un solo HR dans la 8ème. Malgré deux singles encaissés de suite par le closer Familia dans la 9ème, ce dernier a fermé le magasin, laissant aux Vénézuéliens beaucoup de frustration.

Vendredi 17 mars à 4h :  Etats-Unis vs  Porto Rico : 5-6 [boxscore]

Dans cette poule F au niveau démentiel chaque match est capital. Mais celui-ci l’était encore un peu plus. En effet le gagnant pouvait se qualifier pour les demi-finales de cette World Baseball Classic. Mais les Etats-Unis vont craquer dès la première manche. Étonnant puisque jusqu’ici, les lanceurs de départ américains avaient été impériaux. Ainsi Marcus Stroman va céder 4 points dès l’entame de match après 6 simples concédés d’affilés. Les Etats-Unis vont pourtant revenir à un point de Porto-Rico grâce des innings à un point lors de la 2e, 5e, et 6e manche avec notamment des solo HR d’Adam Jones et Buster Posey. Mais c’est sur un coup du sort que les Etats-Unis vont voir les insulaires reprendre une belle avance à cause d’une erreur de Nolan Arenado dans la 6e manche entraînant 2 points supplémentaires pour les porto-ricains. Enfin le Petco Park de San Diego et les américains ont cru à un comeback dans la 9e manche après un triple à deux points signé Brandon Crawford. Mais Edwin Diaz, le closer des Mariners, parvient tout de même à terminer la manche et offrir la victoire à Porto-Rico. La petite île reste invaincue et se qualifie pour les demi-finales. Les USA, eux, vont devoir jouer un match couperet face à la République Dominicaine. Et c’est plutôt simple, le gagnant poursuit, le perdant rentre à la maison.

Samedi 18 mars à 21h30 :  Porto Rico vs   Venezuela : 13-2 [boxscore]

Porto-Rico poursuit son parcours parfait dans cette World Baseball Classic. Déjà qualifiée pour les demi-finales, la petite île a pu faire tourner son effectif avant les grandes échéances. Mais même avec une équipe « bis » comptant tout de même Carlos Correa, en très grande forme durant ce tournoi, Porto-Rico s’est amusé. Et c’est le Venezuela qui a en fait les frais. Le jeune lanceur prometteur José de Leon (33e meilleur jeune de MLB) a été impérial face à la line-up venezuelienne avec 2.2 manches, 5 strikeouts 3 hits concédés et 0 point encaissé. Une performance XXL qui a parfaitement lancé Porto-Rico. Puisque l’attaque, dans le sillage de son lanceur, s’est mise en route. Ainsi après 6 manches, les porto-ricains mènent déjà 5-0. Le Venezuela va bien tenter un comeback dans cette même 6e manche par l’intermédiaire d’Odor qui s’offre un 2 runs-HR. Ce qui a le don de reveiller l’attaque porto-ricaine dans la manche suivante qui va écraser le bullpen vénézuélien avec une 7e manche à 5 points. La messe est dite. Cerise sur le gâteau dans la 9e manche avec Vargas qui va venir claquer un 2runs-HR au joueur des Cubs, Hector Rondon, très décevant dans cette WBC. Chaque joueur de la line-up porto-ricaine s’est au moins offert un hit dans ce match. Porto-Rico ira donc défier les Pays-Bas en demi-finale. C’est terminé pour le Venezuela qui n’a gagné que deux rencontres dans ce mondial.

Samedi 18 mars à 4h :  Etats-Unis vs   République Dominciaine : 6-3 [boxscore]

Dans ce match revanche du premier tour, l’enjeu était clair : Le vainqueur file en demi, le perdant est éliminé. C’est Duffy qui a pris le monticule pour les USA et d’entrée les Dominicains ont frappé un grand coup, en étant la première équipe à faire subir à un SP américain un ER. Et même deux grâce à un RBI double de Cano et un RBI single de Santana (0-2). D’un autre côté le SP de la Rep-Dom Ervin Santana, parfait pendant les deux premières manches a subi les assaults américains dans la 3ème (2-2). Après une première manche compliquée Duffy a ensuite neutralisé les battes dominicaines, profitant de cela les Américains ont ajouté deux nouveaux runs dans la 4ème grâce à un 2R-HR monstrueux de Stanton (4-2). Ensuite les belles actions défensives se sont succédé et les releveurs ont été performants dans ce match digne des World Series en terme d’intensité. Dans la 7ème, les Dominicains ont cru à un comeback, Cano a frappé un HR sur un changeup de Clippard (4-3). Mais dans la foulée, un 2-RBI double de McCutchen  permet aux Américains de prendre un avantage définitif (6-3). Gregerson a fermé la boutique, les USA ont réalisé l’exploit d’éliminer les champions en titre et filent en demi, la Rep Dom termine une édition 2017 assez décevante tant on les voyait remporter le trophée cette année encore.

World_Baseball_Classic_logo.svg.png

Publicités

Une réflexion sur “[Du 20 au 22 mars] Les demi-finales et la finale de la WBC en direct (programme, résumés et classements)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s