[Preview: Saison 2017] AL Central : La voie royale vers les World Series ?

L’AL Central n’est pas vraiment la section la plus folichonne de la MLB et pourtant, lors des trois dernières World Series, la ligue américaine a été représentée précisément par deux équipes membres de cette division. En 2014 et 2015 par les Kansas City Royals et l’an passé par les Cleveland Indians. Ces derniers font office de grand favori à l’aube de la nouvelle saison, les Tigers devraient eux se battre pour l’obtention de la Wild Card.

20ALCS-master768
Une seule option envisageable pour Carlos Santana et les Indians. Retrouver les World Series, et les remporter!

CLEVELAND INDIANS 

Saison 2016 : 94-67, 1er – Battu en World Series (vs Cubs 3-4)
Principales arrivées : Edwin Encarnacion (1B/DH)
Principaux départs : Rajai Davis (OF, Athletics), Mike Napoli (1B, Rangers)
Prédictions 2017 selon Bleacher Report : 100-62

Le parcours de Cleveland l’an passé a été excellent. Passés à une victoire du titre suprême, les Indians ont réalisé ce fantastique « run » en postseason sans pouvoir s’appuyer sur leurs deux lanceurs partants, Danny Salazar et Carlos Carrasco, ni sur leur OF Michael Brantley, absent toute la saison.

Ces trois-là sont de retour pour la nouvelle campagne MLB et ont pu découvrir la nouvelle recrue phare, Edwin Encarnacion. Inutile de vous présenter, l’ancien slugger des Blue Jays, qui sera très bien entouré dans la lineup puisqu’il aura autour de lui les rapides et réguliers Jason Kipnis ou Francisco Lindor. Sans parler des puissants Carlos Santana et Michael Brantley. Cette équipe n’a a priori aucune faiblesse offensive.

USATSI_9789859_1483639094592_7539931_ver1.0
Après avoir fait des ravages à Toronto, Encarnacion devrait poursuivre sa moisson de homeruns à Clevland

Au pitching c’est la même chose, les Indians ont probablement l’un des staffs de lanceurs les plus profonds en qualité. Corey Kluber est bien revenu après une saison 2015 décevante avec un ERA à 3.14 et 227 strikeouts pour l’exercice 2016. Salazar et Carrasco occuperont la deuxième et troisième place de la rotation, quant à Bauer et Tomlin, ils combleront les deux derniers « spots ».

Le bullpen des Indians sera dominé par l’excellent closer Andrew Miller.

Il est difficile d’imaginer les Indians ne pas finir en tête de l’AL Central, leur objectif sera clairement de retourner en World Series en espérant un scénario plus heureux.

Le pronostic de The Strike Out :  1er

DETROIT TIGERS

Saison 2016 : 86-75, 2e
Principales arrivées : Victor Alcantara
Principaux départs : Cameron Maybin (Los Angeles Angels)
Prédictions 2017 selon Bleacher Report : 84-78

Sans grand chamboulement à l’intersaison, on ne peut prédire aux Tigers plus ou moins le même sort que l’an passé. Pour rappel, ils ont terminé bien au-dessus de la barre des .500 de victoires et ont été très près d’accrocher une wild card.

Leurs armes offensives sont bien connue Ian Kinsler, JD Martinez ou encore l’inépuisable Miguel Cabrera. Ce dernier va avoir 34 ans en avril et a terminé une saison d’immense qualité (316/.393/.563) avec 38 home runs et 108 RBIs. Verlander a aussi fait un étonnant retour en 2016 avec un ERA à 3.04 et un taux de strikeouts à 28%. Il a terminé deuxième dans la course au CY Young award derrière Porcello.

Ils pourront (re)trouver au sein de leur effectif Jordan Zimmermann , qui a été blessé à de nombreuses reprises pour sa première année sous les couleurs des Tigers. Enfin leur rookie de l’année Michael Fulmer occupera le 3ème spot de la rotation.

Même s’il est difficile de se faire une idée précise de cette formation, on la voit mal faire aussi bien que l’an passé, d’autant que les éléments clés des Tigers ne sont plus tout jeune.

Le pronostic de The Strike Out : 2ème

MINNESOTA TWINS 

Saison 2016 : 59-103, 5e
Principales arrivées : Jason Castro (C)
Principaux départs : Trevor Plouffe (3B – Oakland A’s)
Prédictions 2017 selon Bleacher Report : 69-93

On aurait pu les mettre deuxièmes sur un coup de folie mais on a été sages. Même s’il est compliqué de s’enthousiasmer pour une franchise qui accumule les années de galère (hormis en 2015), certains signes laissent à penser que la tendance peut s’inverser.

Ils ont quantité de jeunes joueurs talentueux à l’instar d’un Byron Buxton décevant la majeure partie de la saison 2016 avant de briller lors du dernier mois. On pourrait parler aussi du prometteur allemand Max Kepler et des brillants Brian Dozier et Miguel Sano. Ce dernier n’a pas encore 24 ans et a montré qu’avec sa puissance incroyable à la batte il a tout d’une future star.

070715-MLB-Miguel-Sano-LN-PI.vresize.1200.675.high.23
Miguel Sano, 25 HRs l’an passé a démontré qu’il avait les moyens de fracasser la balle aux quatre coins du terrain, un espoir pour l’avenir des Twins.

Le recrutement du catcher Jason Castro, solide offensivement et bon défenseur n’est pas anodin non plus. Le soucis majeur pour les Twins reste une rotation de lanceurs très très moyenne. Ils pourront s’appuyer toutefois sur le prometteur José Berrios.

Il ne faudra pas prendre les Twins pour des jambons: ils ont de la qualité, et s’ils parviennent à trouver des bonnes formules au niveau du lancer, ils pourront finir avec un record presque positif.

Le pronostic de The Strike Out : 3ème

KANSAS CITY ROYALS

Saison 2016 : 81-81, 3e
Principales arrivées : Jorge Soler (OF), Travis Wood (RP), Brandon Moss (1B/OF), Jason Hammel (SP)
Principaux départs : Wade Davis (RP – Chicago Cubs), Jarrod Dyson (OF – Seattle Mariners)

  • Décès : Yordano Ventura (SP)

Prédictions 2017 selon Bleacher Report : 77-85

Seulement deux ans après avoir décroché les World Series, les Royals sont déjà dans une période de transition. A l’hiver, ils ont échangé Wade Davis contre le talentueux outfielder Jorge Soler. Kansas City débutera cette saison dans une position inconfortable puisque leurs gros joueurs, Hosmer, Moustakas, Cain et Escobar seront tous agents libres l’an prochain. Problème: KC n’aura pas les moyens de tous les garder ,et il est peu probable qu’avec ce roster, les Royals parviennent à atteindre la postseason cette année.
En conséquence si les choses tournent mal, il est très probable que les futurs agents libres soient échangés au cours de saison. Sauf miracle il ne faut rien attendre des Royals cette année, eux qui ont, en outre, dû composer avec une tragédie à l’intersaison (le décès de Ventura). Au lancer, ils pourront s’appuyer sur un Danny Duffy étincelant en 2016 et prolongé pour 4 années supplémentaires.

1521386_web1_AP17052127269822
Le recrutement de Jason Hammel, brillant avec les Cubs l’an passé, est l’une des seules bonnes nouvelles pour cette franchise en plein doute

Il est indéniable qu’il y a du talent dans cette équipe mais si -comme prévu- les Royals accumulent trop de retard au moment de la « trade deadline », les échanges iront bon train et les deux derniers mois risquent d’être très pénibles.

Le pronostic de The Strike Out : 4ème

 

 

CHICAGO WHITE SOX 

Saison 2016 : 78-84, 4e
Principales arrivées : Lucas Giolito (SP), Yoan Moncada (3B), Reynaldo Lopez (SP), Derek Holland (SP), Michael Kopech (SP).
Principaux départs : Chris Sale (SP – Boston Red Sox), Adam Eaton (OF – Washington Nationals)
Prédictions 2017 selon Bleacher Report : 64-98

En cédant Chris Sale et Adam Eaton (contre d’excellents prospects), les choses sont claires : Les White Sox n’attendent rien de cette saison 2017. Ils sont en reconstruction et vont développer tranquillement leurs jeunes talents tout au long de l’année.

ct-yoan-moncada-white-sox-haugh-spt-0129-20170128.jpg
Le TOP prospect de la MLB Yoan Moncada symbolise la direction prise par les White Sox cette intersaison. Ce sera reconstruction ! Dans l’espoir de revenir très rapidement au top de l’AL Central

Ils compteront dans leur rang le prospect #1 Yoan Moncada, le #3 Lucas Giolito et le #16 Michael Kopech sans parler de Reynaldo Lopez. Tous devraient avoir rapidement leur chance en MLB et seront entourés par des joueurs confirmés comme Melky Cabrera, Jose Abreu ou Todd Frazier à la batte, ou encore Jose Quintana au lancer.
Ces derniers ne font pas partie des plans des White Sox pour l’avenir et devraient être échangés dès qu’une bonne occasion se présentera. Dans leur rotation de lanceurs partants, ils ont leur jeune talent Carlos Rondon, à peine 24 ans, qui a éliminé via strikeout 24% des batteurs qu’il a affronté l’an passé.

C’est ainsi que fonctionne le baseball, on construit et détruit à la vitesse grand V. Probablement que les White Sox redeviendront une équipe compétitive à l’horizon 2019-2020, mais pour l’heure impossible de les envisager ailleurs qu’au bas du classement.

 Le pronostic de The Strike Out : 5ème

Publicités

Une réflexion sur “[Preview: Saison 2017] AL Central : La voie royale vers les World Series ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s