[Postseason 2019 – ALCS] New York Yankees – Une équipe reposée pour une revanche

Le coup d’envoi des Championship Series a été donné avec la surprenante affiche entre les Nationals et les Cardinals pour le titre en National League. Les parieurs gagneront moins d’argent sur le champion de l’American League! Le duel était attendu dès le début de saison et il aura bien lieu : les New York Yankees défient le meilleur bilan de régulière, les Houston Astros. Si les Bronx Bombers se sont baladés au premier tour de cette postseason, les Texans ont eux du en passer par un Match 5 face aux surprenants Rays. Un avantage pour NY ? Comment prendre le dessus sur le duo d’As adverse ? Les anciens blessés sont-ils au top ? Des questions mais aussi des certitudes pour l’équipe d’Aaron Boone qui ne veut rien d’autre que le titre suprême !

Encore sans pitié avec les Twins

En réalisant le sweep 3 à 0 en ALDS, les Yankees ont infligé à la franchise de Minnesota ses 14e, 15e et 16e défaites consécutives en postseason, 13 d’entres elles provenant des seuls gants et battes du Bronx ! On s’attendait à un beau duel entre deux équipes qui avaient dépassé les 100 victoires cette saison et s’étaient livrés à un duel à distance de longues balles (you know : Bomba Squad vs. Bronx Bombers), il n’en a rien été. Les Twins n’ont pas existé dans cette série. Ils n’ont mené qu’une fois au score : 2-0 jusqu’à la moitié de la 3e manche au Match 1 (pas étonnant en plus quand on connait les difficultés que peut connaitre James Paxton en début de rencontre). Sinon, c’était balade de santé ce qui nous amène à notre deuxième point…

Un repos bénéfique 

New York s’est baladé dans sa série pendant que les trois autres duels partaient en Matchs 5. Les gars du Bronx abordent donc ces Championship Series avec un avantage certain au niveau de la récupération. Ils ont terminé leur série lundi soir contre jeudi soir pour les Astros. Mais est ce vraiment un si grand avantage ? On dit que le baseball est un sport de routines, d’habitudes, de répétitions… alors attendre 5 jours avant de retourner sur le terrain peut dérégler la mécanique.

Dans le cas des Yankees, on peut quand même imaginer que cette coupure a fait du bien : pas de voyages en avion, des nuits à la maison, des séances d’entraînement dans son stade… Autre élément : Encarnacion, Stanton et Severino sont tous revenus dans les derniers jours de la régulière mais étaient-ils pour autant à 100% ? Ils on pu profiter de ces derniers jours pour peaufiner leur récup. Deux absents des DS ont également bénéficié de cette mini-trêve pour se refaire une santé : CC Sabathia et Aaron Hicks prétendent à une place dans le roster (la liste des joueurs retenus par Aaron Boone n’est pas connue quand ces lignes sont écrites).

Une rotation bien secondée

Ce n’est pas vous l’apprendre mais forcément sur le papier, il semble y avoir un net avantage pour les Astros concernant les rotations. Ce n’est pas pour autant qu’il faut diminuer les possibilités et le talent de celles des Yankees. Les ALDS ont permis aux trois starters que sont Paxton, Tanaka et Severino de prendre confiance (ERA collective de 2.63 et un ratio K/BB de 19-4) en s’économisant : aucun n’est allé au-delà de la 5e manche pout un cumul de 13.2IP! La prestation la plus convaincante ? Celle de Masahiro Tanaka qui confirme qu’il est bien un monstre de la postseason : ERA 1.54 en 6 starts en octobre avec 4 victoires. En 2017, il avait remporté et perdu un match face à ces mêmes Astros. C’est lui qui aura la balle en main pour le Match 1 de ces ALCS suivi de Paxton et Severino.

Si la rotation tient un minimum le choc, l’avantage non négligeable dont bénéficie Aaron Boone c’est de pouvoir lancer assez vite son armada de releveurs qui a peu d’égale dans la Ligue : les Zack Britton, Tommy Kahnle, Adam Ottavino, Chad Green et le closer Aroldis Chapman ont montré sur leurs trois premiers matchs en DS qu’ils étaient prêts pour la bagarre : 3ER pour 16K en 13.1IP. Le bullpen de NY est à l’origine de 40 outs sur les 81 des 3 matchs en ALDS!

Une attaque qui peut faire plier les As(tros)

Quand il vous faut affronter par deux fois les deux meilleurs lanceurs de la Ligue pour espérer rejoindre les World Series, mieux vaut avoir un peu confiance en son attaque…ça tombe bien c’est le cas! Les Bombers ne sont pas surnommés ainsi pour rien, ils présentent l’un des line-up les plus impressionnants de la Ligue avec en tête d’affiche DJ « The Machine » LeMahieu, Big Aaron Judge et le phénomène Gleyber Torres (5 sur 12, trois doubles, 1H, 4RBI en DS). Les belles sorties de Didi Gregorius (4 sur 10, 1 Grand Slam) sont aussi un motif de satisfaction.

Les Yankees ont inscrit 23 points en 3 matchs sans que Sanchez (1 sur 8) et Stanton (1 sur 6 mais 4BB) ne contribuent. Si ces deux sluggers se mettent au diapason de l’équipe ça va faire mal. Il faudra saisir toutes les opportunités et notamment celles qui se présenteront quand Verlander et Cole ne seront pas sur le monticule : le premier match face à Greinke sera important pour le moral des New-Yorkais. Il y a aussi des incertitudes quant au nom du 4e starter texan, ce match là sera un must-win!

Un peu plus près du but

Dix ans… Dix ans que les New York Yankees attendent de retourner en World Series et d’ajouter une ligne à leur glorieux palmarès! Passé l’obstacle Minnesota Twins – avec plus de facilité que prévu – voici le duel tant attendu et une grosse envie de revanche pour les gars du Bronx qui restent sur deux éliminations face aux Texans : au Wild-Card Game de 2015 et en ALCS 2017. La série était alors allée au bout du Match 7, chacune des deux équipes remportant ses matchs à domicile. Sur cette lancée, Houston était allé décrocher le titre face aux Dodgers. Cette année encore les Astros ont l’avantage du terrain grâce à un meilleur bilan de régulière (107 victoires contre 103) mais les Yankees ont prouvé ces derniers mois qu’il ne fallait pas toujours se fier aux stats et aux datas mais aux hommes (#NextManuUp)! Ils sont chauds pour faire tomber le favori et ils vont décrocher ce pennant!!!

Texte Marion Jeterette – Illustration de Une Valentin Kopech

Publié dans MLB

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s