Les 10 prospects qui vont faire 2019

L’heure est à la célébration. Oui, comme tout le monde, l’équipe de TSO a fêté le passage à la nouvelle année. Mais qui dit nouvelle année, dit aussi (et surtout ?), l’arrivée prochaine du retour du baseball. En effet c’est le 21 février prochain que va reprendre les hostilités avec le début du Spring Training et un match opposant Seattle et Oakland qui se déroulera au Japon. Et pour fêter cela, TSO vous propose de vous préparer avec une petite liste des jeunes joueurs qui vont marquer la nouvelle saison. De quoi exaucer les voeux de nombreux supporters d’équipe en reconstruction (coucou les White Sox). Allez c’est parti. *(On se concentre sur les joueurs qui n’ont pas encore connu la MLB, c’est pourquoi Victor Robles, ne sera pas présent par exemple).

Peter Alonso (24 ans), 1B, Mets
Étonnamment durant cette intersaison, les Mets ont tenté un All-In avec l’arrivée de Robinson Cano et Edwin Diaz. Un coup de poker qui a nécessité le sacrifice de pas mal de prospects et notamment Kelenic (62e meilleur prospect de MLB). Mais, rassurez-vous, le nouveau Front-office du club a gardé sous le coude une de ses pépites. Peter Alonso. Il est, selon les experts de MLB.com, le meilleur prospect au poste de 1B. Et pour cause, le beau bébé de 1m90 et 111 kg a tout simplement détruit les ligues mineures la saison dernière.

Il a frappé un total de 36 HR entre le Double A et le Triple A et termine l’exercice avec une moyenne au bâton qui atteint 28%. Une force de frappe qui pourrait faire du bien à une équipe des Mets qui a terminé à la 10e place de la National League en terme de HR (170). Et à un poste où les pensionnaires du Citi Field rencontrent des difficultés, Dominic Smith n’ayant pas convaincu, Robinson Cano pourrait tenir la place au chaud jusqu’à l’arrivée de Peter Alonso.

Vladimir Guerrero Jr (19 ans), 3B, Blue Jays
C’est celui dont on entend parler depuis pas mal de temps. Déjà la saison dernière, les fans canadiens appelaient à l’arrivée du prodige. Et pour cause, le fils de Vladimir Guerrero, a été plus qu’impressionnant en ligues mineures. Alors qu’il a commencé l’année en Rookie Ball, il va être successivement surclassé en A ball puis en Double A et enfin en Triple A où il termine sa saison. Et tout ça à seulement 19 ans. Ses stats de 2018 sont juste ahurissantes avec une moyenne au bâton de .381 (.336 juste en Triple A) ainsi que 20 HR et 78RBI. Mais également autant de but sur balle que d’élimination sur strike (37 BB contre 38K). Après avoir fait saliver les fans de Toronto avec ce HR dans le stade des exploits de son père à Montréal, l’été dernier, il est plus que probable que Vlad Guerrero Jr fasse ses débuts en MLB en 2019. Pour notre plus grand plaisir.

 

Eloy Jimenez (22 ans), LF, White Sox

Eloy Jimenez, un des meilleurs frappeurs en Ligue Mineure. Photo : Getty Images

Aussi connu sous le nom « du joueur dont les fans des Cubs vont se mordre les doigts ». En effet considéré comme un top prospect, ce puissant batteur a été envoyé dans le sud de Chicago par les Cubbies dans un trade avec les White Sox pour le lanceur José Quintana. De quoi faire marmonner les aficionados du Wrigley Field puisque Jimenez ne cesse d’éblouir en ligues mineures. Moins reconnu que Guerrero Jr, il présente pourtant une feuille de stat quasi similaire en 2018 avec pas moins de 22 HR entre le Double A et le Triple A avec une moyenne au bâton de .337 sur l’année (.355 en AAA). Après Moncada et Kopech, il devrait être le prochain super prospect à rejoindre l’équipe première des White Sox. Sera-t-il la lumière au bout du tunnel de la reconstruction des White Sox ?

Mitch Keller (22 ans), lanceur, Pirates

Mitch Keller,, le meilleur lanceur du farm system des Pirates, pourrait avoir un impact immédiat sur la rotation des Bucs dès 2019. Photo by Adam Pintar

Pittsburgh possède une rotation plutôt très intéressante avec Taillon, Archer et Williams. Quel sera le qualificatif si on y rajoute le nom de Mitch Keller, considéré comme le 16e meilleur prospect du pays ? En effet le natif de l’Iowa a connu une saison plus que pleine entre le AA et le AAA avec un ERA de 3.48 en 142.1 manches lancées ainsi que 135 K contre seulement 55 BB. Et tiens, tiens,  les Bucs se retrouvent avec une place de libre dans la rotation après le départ d’Ivan Nova.

Carter Kieboom (22 ans), 2B/SS, Nationals

Il avait un nom prédestiné. Petit frère de Spencer, receveur dans l’organisation des … Nationals (et qui a joué 52 matchs en MLB), il est considéré comme le 2e meilleur prospect de Washington, son avenir semble tout tracé vers la MLB en 2019. Moins impressionnant que le Guerrero ou Jimenez, Kieboom n’en est pas moins excellent. Il a ainsi terminé sa saison avec une moyenne de 28% au bâton ainsi que 16 HR et 69 RBI. Il a l’avantage de pouvoir évoluer à la fois au poste d’arrêt-court et de 2e base. Parfait pour une équipe des Nats qui possède une petite faiblesse en 2e. Si Carter Kieboom n’a pas encore connu le Triple A, il pourrait arriver en fin de saison pour prendre le relai d’un Difo par exemple et apporter ce petit plus à son équipe dans la probable course à la postseason.

Yusei Kikuchi (27 ans), lanceur, Seibu Lions  

Sur les 3 dernières saisons avec son club des Lions de Seibu, Yusei Kikuchi compte 497 éliminations sur strike en seulement 494 manches et un ERA de 3.22 en carrière (7 années). C’est le dernier phénomène japonais qui tente sa chance en MLB. Son club l’a rendu disponible aux tractations et de nombreuses franchises sont à l’affût, dont les Yankees, les Padres et les Mariners notamment. Le gaucher pourrait être LA bonne pioche de cette période des transferts.
*Update : Yusei Kikuchi s’est finalement engagé avec les Seattle Mariners. 

Brendan Rodgers (22 ans), 2B/SS, Rockies

Brendan Rodgers, 3e choix de la draft 2015, espère briller autant que ses copains de promo (Bregman, Benintendi ou Swanson). Il en a, en tout cas, toutes les aptitudes Photo : DR

3e choix de la draft hyper relevée de 2015 (celle d’Alex Bregman, Swanson ou encore Benintendi), Brendan Rodgers est le meilleur prospect des Rockies et considéré comme le 9e meilleur jeune du pays. Mais au contraire de ses compagnons de Draft, il n’a toujours pas goûté à la MLB. Mais cela ne devrait plus tarder, même si son année 2018 a été plus compliquée que son incroyable exercice de 2017, il compile néanmoins 17HR ainsi que 67 RBI et 12 vols de base entre le AA et le AAA. Il a une occasion en or de s’imposer en MLB avec Colorado après le départ de LeMahieu. Et même la recrue star Daniel Murphy ne devrait être un obstacle puisque ce dernier semble destiné à évoluer au poste de 1B. S’il est au niveau du reste de la cuvée de draft 2015, les Rockies vont avoir une jolie pépite entre les doigts.

Nick Senzel (23 ans), 2B/3B/OF, Reds

Nick Senzel pourrait être la dernière pierre à l’édifice des Reds qui seront une des équipes à suivre lors de la saison 2019. Photo : DR

2018 était supposé être son année, mais le 2e choix de la draft 2016 a connu une saison tronquée par les blessures. Malgré cela il affiche de sacrées stats avec 6 HR, 25 RBI et 31% au bâton le tout en seulement 44 matchs. En 3 saisons en ligues mineures, il n’a jamais frappé en dessous de 30%. Un atout que Cincinnati ne va pas pouvoir garder plus longtemps dans l’ombre. Et dans une lineup composée de Puig, Kemp, Votto, Gennett ou encore Suarez, le jeune Senzel va pouvoir s’éclater tout en étant protégé et accompagné pas des joueurs d’expérience. De quoi faire des Reds une équipe plutôt intéressante à suivre.

Fernando Tatis Jr (19 ans), SS, Padres

Lui aussi fils d’un ancien Major Leaguer, Fernando Tatis Jr est la pépite du très fourni farm system des Padres. Il est considéré comme un Five Tools Player (moyenne au baton, puissance, base running, le bras, et défense). Mais c’est sa défense et sa frappe qui sont le plus remarqués. Il a passé l’année en Double A, où il a frappé pour .286 avec 16 Hr, 43 RBI et 16 SB.
C’est pour cela qu’il est dans toutes les rumeurs de transfert de San Diego puisque le club cherche activement à se renforcer. Mais Tatis Jr est sans aucun doute la pierre angulaire du futur des Padres et il très peu probable qu’il bouge. Le futur est prometteur pour l’équipe californienne. Un futur qui deviendra présent avec l’arrivée de Tatis.

Forrest Whitley (21 ans), Lanceur, Astros

C’est selon MLB.com, le meilleur prospect lanceur de toute la ligue et 8e meilleur en tout. Malgré son activité sur le marché des transferts, Houston est parvenu à conserver son joyau. Bien lui en a pris puisque il possède une balle rapide qui peut atteindre les 110 MPH. Ultra dominant en 2017 (2.83 d’ERA en 98 manches entre le A ball et le AA), il avait parfaitement débuté sa saison 2018 avec un ERA de 3.46 en Double A ainsi que 34 K en 26 manches. Mais, et c’est le seul point noir, il a été contrôle positif à une substance interdite (mais pas un produit dopant selon les journalistes américain) qui a mis fin à sa saison. Malgré cela, il peut avoir un impact immédiat sur une rotation qui comporte déjà les monstres Verlander et Cole. Whitley sera donc à suivre de près, notamment vers le mois de Septembre où il a le plus de chance d’être appelé.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s