[Draft 2017 en direct ] Résumé complet du premier tour et analyse des joueurs

Ce lundi débute la draft MLB 2017 et autant le dire immédiatement la cuvée de cette année présente des talents hors pair. Entre autres, un lanceur de 17 ans qui envoie des balles à plus de 100 mph et un mini Babe Ruth. The Strike Out passe en revue les meilleurs éléments de cette phase de repêchage, vous présente sa rotation des 5 lanceurs et sa lineup de rêve.

Avant-propos : Si vous ne connaissez pas très bien le mode de fonctionnement de la draft MLB et ses enjeux, nous vous recommandons vivement la lecture de cet article [Tout comprendre de la draft MLB] où nous revenons très en détails sur ces questions. C’est important car la draft MLB n’a rien à voir avec celles des autres sports US.

L’ordre de sélection du premier tour 

1. Minnesota TwinsRoyce Lewis (SS)

2. Cincinnati Reds Hunter Greene (LHP/SS)

3. San Diego PadresMackenzie Gore (LHP)

4. Tampa Bay RaysBrendan McKay (LHP/1B)

5. Atlanta Braves Kyle Wright (RHP)

6. Oakland AthleticsAustin Beck (OF)

7. Arizona Diamondbacks Pavin Smith (1B)

8. Philadelphia Phillies Adam Haseley (OF)

9. Milwaukee BrewersKeston Hiura (2B/OF)

10. Los Angeles AngelsJordon Adell (OF)

11. Chicago White Sox Jake Burger (3B)

12. Pittsburgh PiratesShane Baz (RHP)

13. Miami MarlinsTrevor Rogers (LHP)

14. Kansas City RoyalsNick Pratto (1B)

15. Houston Astros – J.B Bukauskas (RHP)

16. New York Yankees Clarke Schmidt (RHP)

17. Seattle Mariners – Evan White (LHP)

18. Detroit TigersAlex Faedo (RHP)

19. San Francisco GiantsHeliot Ramos (OF)

20. New York MetsDavid Peterson (LHP)

21. Baltimore Orioles D.L Hall (LHP)

22. Toronto Blue Jays – Logan Warmoth (SS)

23. Los Angeles Dodgers Jeren Kendall (OF)

24. Boston Red SoxTanner Houck (RHP)

25. Washington Nationals Seth Romero (LHP) 

26. Texas RangersBubba Thompson (OF)

27. Chicago CubsBredon Little (RHP) 

Tour de compensation 

28. Toronto Blue Jays (Compensation reçue après la signature d’Encarnacion à Cleveland) – Nate Pearson (RHP)

29. Texas Rangers (Compensation reçue après la signature de Ian Desmond à Colorado) – Chris Seise (SS)

30. Chicago Cubs (Compensation après la signature de Dexter Fowler à Saint Louis) – Alex Lange (RHP)

Les Cleveland Indians, Colorado Rockies et Saint Louis Cardinals n’auront pas de choix de premier tour pour avoir signé ses 3 joueurs.

Tour de compétitivité 

31. Tampa Bay Rays Drew Rasmussen (RHP)

32. Cincinnati RedsJeter Downs (SS)

33. Oakland Athletics Kevin Merrell (SS) 

34. Milwaukee Brewers – Tristan Lutz (OF)

35. Minnesota Twins – Brent Rooker (OF) 

36. Miami Marlins – Brian Miller (OF) 

Capture

Notre « dream team »

Lanceurs partants 

Hunter Greene RHP / 17 ans / Notre Dame High School

Une superstar potentiel qui pourrait faire des ravages en MLB. S’il n’a pas atteint encore la majorité, Hunter Greene est bonne atomique avec une fastball qui peut atteindre les 100 miles par heure. Son slider encore très perfectible est une arme ravageuse qui lui permet d’obtenir de nombreux « Ks ». Son seul défaut reste son manque de commande sur ses pitchs mais c’est un plaisir de voir joueur un « gamin » comme ça. Et si jamais il ne perce pas en tant que lanceur, c’est un shortstop confirmé, particulièrement puissant. De nombreuses perspectives vont s’ouvrir devant ce diamant brut.

Devrait être drafté en 2ème position 

Brendan McKay LHP / 21 ans / Louisville Cardinals

Un autre joyau de cette draft ! Brillant à la batte et sur la butte tout au long de son cursus universitaire, ce « two-way player », vient de terminer une saison fantastique avec un ERA à 2.34. S’il pourrait être drafté dans les toutes premières positions pour ses capacités dans les deux secteurs de jeu, il sera utilisé chez les pros en tant que lanceur. Ceci lui permettrait d’augmenter la vitesse de sa fastball et d’améliorer sa -déjà bonne- curveball. Comme Greene, au cas où les choses se passent mal sur la butte, il pourra revenir à la batte. McKay est un phénomène qui d’après les dernières informations sera le premier choix de la draft 2017.

Devrait être drafté en 1ère position 

Kyle Wright RHP / 21 ans / Vanderbilt

On baisse un peu de niveau tout en restant dans le très bon avec Kyle Wright. Sa principale force comparé aux deux autres ? Outre sa bonne fastball, il a 3 lancers secondaires qui fonctionnent très bien ; curve, slider, cutter. A ce niveau-là, c’est une garantie déjà très solide. S’il est inconstant parfois et n’est pas à l’abri de quelques contre-performances, Wright a les bases pour être un futur très bon lanceur.

Devrait être drafté en 4ème position 

Luke Heimlich LHP / 21 ans / Oregon State

Heimlich n’était pas évoqué en début d’année pour être un des tout premier choix de draft en juin. Mais la saison 2017 est passé par là et Heimlich a dominé son monde avec un ERA à 0.87  en 14 starts ! C’est une machine à strike, qui n’a concédé aucun homerun cette saison et seulement 4 dans toute sa carrière universitaire. Il est clair que la commande qu’il a sur ses pitchs, lui permettra de passer les premiers niveaux des minors mais on attend de le voir face à une plus forte opposition.

Devrait être drafté en 30ème position 

Gore MacKenzie LHP / 18 ans / Whiteville High School

Déjà très complet pour un lycéen avec une fastball affirmé, une curve et un slider maîtrisé, MacKenzie a énormément progressé cette année. Athlétique et joueur déjà très mûr pour son âge son profil séduit même si drafter un lycéen représente un risque de blessure supplémentaire d’autant que ses mécaniques de lancer ne sont pas les plus propres du monde.

Devrait être drafté en 3ème position 

Joueurs de position 

Catcher – M.J Melendez / 18 ans / St James High School

Cette cuvée 2017 est assez pauvre en receveurs. Quelques-uns se démarquent dont MJ Melendez. Il présente des qualités assez peu banales pour un catcher ; agile, flexible, rapide. Réputé pour ses excellentes facultés défensives, il montre certaines qualités à la batte de temps à autres mais reste très inconstant. Ne sera probablement pas un « power hitter », en somme nous ne tenons pas là, le nouveau Gary Sanchez.

Devrait être drafté en 40ème position 

1B – Brendan McKay / 21 ans / Louisville Cardinals

Eh oui… Encore lui ! On vous l’a bien dit, même s’il sera probablement développé en tant que lanceur chez les pros, il a aussi le potentiel pour être un frappeur de premier choix. Extrêmement complet, il vient de terminer sa saison avec une moyenne au bâton de .431, s’il n’est pas un frappeur puissant il est tout à fait capable à terme de claquer une petite vingtaine de homeruns en MLB. Un profil à la Eric Hosmer.

Devrait être drafté en 1ère position 

2B – Keston Hiura / 20 ans / UC Irvine

Malgré une blessure à l’épaule, Keston Hiura a explosé cette année puisque sa moyenne au bâton est passée de .350 à .440. Joueur athlétique avec un swing déjà mûr, il est très compliqué de l’éliminer. On attend de lui un excellent OBP à terme, il peut aussi jouer OF, il demeure néanmoins le seul 2B de grande qualité dans cette draft même s’il demeure extrêmement perfectible.

Devrait être drafté en 20ème position 

SS – Royce Lewis / 18 ans / JSerra Catholic High School

Vous connaissez Billy Hamilton ? Eh bien, Royce Lewis est un joueur de ce calibre là. Les recruteurs le décrivent comme un athlète hors pair et nous savons qu’aujourd’hui c’est une dimension très importante. Même s’il n’a pas de puissance à la batte, son explosivité et son excellente approche à la batte devraient lui permettre de transformer beaucoup de singles en doubles.

Devrait être drafté en 5ème position 

3B – Jake Burger / 21 ans / Université de Missouri

Le « power hitter » de cette cuvée. Le massacre de balles est sa spécialité, cette année encore il a fait fort avec 21 HRs frappés et 72 RBIs en 56 matchs. Malheureusement, il porte un peu trop bien son nom, pour percer il va devoir perdre beaucoup de poids et optimiser sa vitesse qui relève davantage de la limace actuellement.

Devrait être drafté en 22ème position 

OF – Austin Beck / 18 ans / North Davidson High School

Drafter ce joueur représentera clairement un risque. S’il a des qualités évidentes à la batte, c’est un baseballeur extrêmement nerveux, capable de grosses bourdes défensives et d’une surexcitation sur le marbre. Rapide et intelligent, s’il ne surjoue pas, il aura une belle carrière à faire.

Devrait être drafté en 6ème position 

OF – Jeren Kendall / 21 ans / Vanderbilt

Le prototype absolu du leadoff hitter. Il a un des plus beaux swings à l’échelle universitaire et est une flèche. Capable d’envoyer quelques balles dans les tribunes, il est encore un peu trop « jeune » et se rend, de fait, trop vulnérable aux strikeouts. Un « 5 tool player » potentiel qui présente de grosses garanties et fait saliver de nombreux recruteurs. Kendall est un bijou à polir.

Devrait être drafté en 11ème position 

OF – Adam Haseley / 21 ans / Virginia

Contrairement à Kendall, Haseley est moins « excitant » mais est déjà beaucoup plus mûr. Bon dans tous les secteurs de jeu, il se montrera capable de frapper 15 HRs à terme en MLB et de voler le même nombre de bases. Ses qualités défensives posent parfois question mais il semble être un joueur déjà « fait » qui pourra atteindre rapidement les Majors.

Devrait être drafté en 7ème position 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s