World Baseball Classic 2017, Poule D : Battle Royale en Pays Latin!

Le groupe D, dont les matchs auront lieux à Jalisco au Mexique (du 9 au 13 mars), s’annonce explosif entre deux grosses nations du baseball, Drapeau le Vénézuela et
Drapeau de Porto Rico Puerto Rico. Drapeau Le Mexique, à domicile, aura le rôle de trouble-fête tandis que Drapeau l’Italie va tenter de rivaliser avec ces grandes puissances. On fait le point sur le groupe le plus relévé de cette World Baseball Classic.

Le stade de Jalisco au Mexique
Le stade de Jalisco au Mexique

 

Les rencontres à suivre :

Jeudi 9 mars (9PM est) : DrapeauMexico – Drapeau Italie
Vendredi 10 mars (9PM) : DrapeauVénézuela – Drapeau de Porto RicoPuerto Rico
Samedi 11 mars (3PM) : DrapeauVenezuela – Drapeau Italie
Samedi 11 mars (9 :30) : Drapeau de Porto RicoPuerto Rico – DrapeauMexico
Dimanche 12 mars (3 :30) Drapeau Italie – Drapeau de Porto RicoPuerto Rico
Dimanche 12 mars (10 :00) : DrapeauMexico – DrapeauVénézuela
Lundi 13 mars (9 :00) : Tiebreaker si nécessaire

Drapeau Mexique – 6e nation mondiale

Le Mexique est en quête de redemption. En effet, les mexicains restent sur trois éliminations dès le premier tour lors des précédentes World Baseball Classics. Pire lors de la dernière édition en 2013, les joueurs en verts se sont même classés derniers de leur poule. Un affront. C’est pourquoi, cette année, les coéquipiers d’Adrian Gonzalez reviennent avec de grandes ambitions et un roster qualitatif. Mais surtout avec un avantage de poids, le fait d’évoluer à domicile lors de ce premier tour.

La dernière place lors du premier tour a forcé le Mexique à passer par les qualifications pour atteindre la WBC. Des qualifications passées sans encombre par les hommes du nouveau manager Edgar Gonzalez. Cela a aussi permis à l’équipe d’être dans une dynamique positive avant d’entamer ce rendez-vous mondial.
Un des avantages du Mexique reste sa cohésion avec un groupe qui vit ensemble depuis un moment. Mais aussi une rotation de haute voltige avec des lanceurs respectés en MLB comme Jaime Garcia, Yovani Gallardo, Miguel Gonzalez et Jorge De La Rosa. Qui pourront être rejoints plus tard dans la compétition par Marco Estrada et Julio Urias, rien que ça. Le bullpen ne sera pas à négliger non plus avec le closer star des Blue Jays, Roberto Osuna ou encore les vétérans, Joakim Soria et Sergio Romo.

Vous l’aurez compris, le Mexique va se reposer sur ses lanceurs et les équipes adverses ne devraient pas marquer beaucoup de point. Et si l’attaque semble limitée, il ne faut jamais, Ô grand jamais sous-estimer un joueur comme Adrian Gonzalez. Surtout qu’il sera accompagné par un autre gros frappeur, le joueur des Oakland, Khris Davis auteur d’une saison XXL avec les A’s (42 HRs)

Drapeau Venezuela – 7e nation mondiale

Miguel Cabrera avec le Vénézeula. Photo:  DR
Miguel Cabrera avec le Vénézeula. Photo: DR

C’est un peu l’incompréhension concernant cette équipe. En effet le Venezuela n’est jamais parvenu à atteindre la finale d’une WBC. Un comble au vu des effectifs souvent bien garnis en joueurs de MLB. Après avoir été éliminé dès les phases de poules lors de la dernière édition, le Venezuela revient cette année plein d’espoir. Et avec un effectif incroyable.

L’équipe

On a donc que des noms clinquants avec notamment les 6 derniers vainqueurs du titre de meilleur batteur de l’American League avec Altuve et Miguel Cabrera, un vainqueur d’un CY Young en la personne de Felix Hernandez, et un catcher quatre fois de suite Gold Glove et MVP des World Series 2015 en la personne de Salvador Perez. L’attaque vénézuelienne s’annonce donc explosive et redoutable. Elle sera bien évidemment une des favorites de cette poule et de la compétition. Reste à savoir s’il pourra enfin franchir le palier des demi-finales.


Drapeau Italie – 10e nation mondiale

L’Italie a été la révélation lors de la dernière World Baseball Classic, en parvenant à atteindre le deuxième tour en battant au passage le Mexique et le Canada lors des phases de poule. Et tiens, tiens, les Italiens retrouveront les Mexicains dès le match d’ouverture de cette poule D. Malheureusement pour l’Italie, Anthony Rizzo, véritable pilier de l’attaque transalpine en 2013, a décidé de passer son tour cette année, après une longue campagne en MLB. Néanmoins, le pays pourra compte sur le catcher des Pirates de Pittsburgh, Francisco Cervelli et sur deux prodiges des Mets de New-York, les Outfielders Michael Conforto et Brandon Nimmo

Le roster :

                                                           3 questions aux coachs de la Team Italy, Marco Mazzieri

marcomazzierih37efqeex1em

Vous avez une équipe qui ressemblera à celle de 2013, mais vous enregistrez le renfort du receveur Francisco Cervelli, comment évaluez-vous votre roster et quelle est la valeur ajoutée de l’Italie pour cette édition de la WBC ?
Notre équipe ne compte pas des noms de stars comme d’autres nations, mais dans un match, si nous ne commettons pas d’erreur et si les lanceurs nous maintiennent dans la partie, tout peut arriver. Il y aura de nombreux nouveaux joueurs et un bon mélange entre jeunesse et expérience, l’enthousiasme et notre passion seront la valeur ajoutée de cette équipe.

Cette année, encore, vous vous trouvez dans un groupe compliqué, comment l’évaluez-vous et quels sont vos attentes ?
Je pense que cette poule ne pouvait pas être pire mais en même temps c’est un mal pour un bien, car ce sera stimulant pour nos joueurs de jouer contre ces champions. Nos attentes sont simplement de rivaliser avec les autres nations, et pourquoi pas en accrocher une d’elles.

Comment se passe la préparation de l’équipe ? Avez-vous à votre disposition l’ensemble des joueurs italo-américain pour préparer au mieux la compétition ?
Nous avons commençé la préparation le dimanche 26 Février à Mesa (Arizona) mais malheureusement seulement 4 des 5 joueurs qui sont affiliés à des franchises de ligues majeures ont pu nous rejoindre.

 

Drapeau de Porto Rico Puerto Rico – 12e nation mondiale

Si proche de l’exploit. Puerto Rico est passé très près de remporter la WBC en 2013, mais c’est bien la République Dominicaine qui s’est adjugé le titre en s’imposant 3-0 en finale. C’est pourquoi cette année les coéquipiers de Carlos Beltran nourrissent de grandes ambitions car aux joueurs déjà présents en 2013 s’ajoutent de nouvelles pépites comme Carlos Correa et Fransisco Lindor. Suffisant pour soulever la Coupe ?

Yadier Molina et Carlos Beltran, deux vétérans avec le potentiel d’entrer un jour au Hall of Fame de la MLB, participeront pour la 4e fois à la WBC. Présents lors de la finale perdue en 2013, ils auront pour but d’encadrer une jeune génération pleine de talent. Mais ils auront également un rôle important dans l’attaque porto-ricaine puisque Beltran possède une moyenne à la batte de .274, 3 HRs, 9 RBI’s et 13 points marqués en 21 matchs de WBC. De son côté Molina, lui reste sur une moyenne au bâton de .289 en 14 matchs.
Mais cette année ils seront donc un peu moins seul puisque c’est pas moins de 3 jeunes joueurs de grands talents qui rejoignent l’équipe. Carlos Correa, Rookie de l’American league en 2015 et qui a frappé au moins 20 HRs lors de ses deux premières années en MLB ainsi que Francisco Lindor (Indians) et Javier Baez (Cubs) qui restent sur une finale des World Seriels. Trois joueurs qui excellent tant en attaque qu’en défense. Ce qui nous donnerait :

Lindor SS

Baez 2B

Beltran OF

Correa 3B

Molina C

Du solide. En plus si on ajoute des joueurs comme Eddy Rosario et Kenny Vargas et on obtient une équipe qui fait froid dans le dos. Au niveau du pitching l’équipe pourra compter sur des lanceurs reconnus comme Hector Santiago et Seth Lugo et sur un bullpen composé d’Alex Claudio (2.82 d’ERA en moyenne sur ses 3 saisons avec les Texas Rangers) et du closer des Seatlle Mariners, Edwin Diaz. Une équipe qui ressemble fortement à un favori pour la victoire finale.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

 

Publicités

5 réflexions sur “World Baseball Classic 2017, Poule D : Battle Royale en Pays Latin!

  1. Très bon article belle analyse attention néanmoins à quelques erreurs: les rosters publié par le wbc ne sont déjà plus d’actualité puisque certains joueurs à l’image de khris davis ou freddy galvis ne participeront pas au tournoi, entre autres joueurs

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s