La Légende Ichiro

Le dimanche 7 août, est et restera un des jours les plus marquants de l’histoire de la carrière du japonais Ichiro Suzuki. C ‘est lors de la victoire de son équipe contre les Rockies (10-7), que l’on a vu Ichiro rejoindre le « 3000 hit club » groupe très fermé des joueurs avec plus de 3000 hits.

13987720_1264839623527091_1043389590_o

Un triple en septième manche a été le coup de grâce. Il est le seul joueur avec Paul Molitor à frapper un triple comme 3000ème hit, parmi les 30 autres joueurs que compose le 3000 hit club. En comptant ses hits en carrière au Japon, il devient le joueur ayant comptabilisé le plus de coups-sûrs en carrière au Baseball, devant Pete Rose.

Retour sur la carrière d’une légende.

Ichiro est le joueur japonais le plus connu aux Etats-unis. Arrivé en 2001 aux Mariners de Seattle, après avoir passé 9 saison en NPB (ligue nippone), il s’impose très rapidement comme un joueur excellent sachant contacter la balle, ayant une vitesse phénoménale, et un canon à la place du bras. Dès sa première saison, il pointe à la première place en terme de bases volées (52), et de moyenne au bâton (.315), il est le premier à réaliser cela depuis un certain Jackie Robinson en 1949. Tous les ingrédients du grand joueur, donc. En 2004, il obtient le record de coups-sûrs en une saison avec 262. Il détient aussi le record de franchise en terme de hits pour les Seattle Mariners avec 2533.

En 2006, il remporte avec le Japon le premier World Baseball Classic.

S’ensuit sa première et seule convocation sur la Disabled List. Suite à des problèmes d’ulcères dûs au stress engendré par la compétition.

Durant sa carrière, il s’est impose comme l’un des tous meilleurs batteurs de MLB en termes de hits. Il est le joueur le plus prolifique de l’histoire du Baseball. Mais cela n’est pas du au hasard. Un de ses anciens coéquipiers dira : « Lors des vacances, j’étais retourné chercher quelques affaires dans mon casier. Je ne m’attendais à voir que les employés chargés de l’entretien. Mais lorsque je suis allé voir le terrain, j’ai vu Ichiro s’entrainer. Il s’entrainait tout le temps, et j’ai pensé « j’espère qu’il prendra quand même quelques jours de repos. Ichiro étais un acharné du travail, il s’entrainait tout le temps. »

Le 23 septembre 2013, il est devenu le premier joueur de l’histoire du baseball à atteindre 10 saisons consécutives à plus de 200 hits.

Fin 2012, la légende des Mariners (à égalité avec Griffey Jr dans le coeur des fans) se retire de la franchise. Il demande un trade, pour laisser la place aux jeunes, mais aussi pour espérer pouvoir peut-être participer aux World Series, qui lui manquent pour être la légende qu’il aspire à devenir. Il est échangé au milieu de la saison 2012 contre deux lançeurs des ligues mineures et du cash.

89b02907808c01cf0cb642a3498001720217df3e

Ichiro semble revivre à New York, alors que ses performances commençaient à s’essouffler à Seattle. Nommé joueur de la semaine peu après son arrivée avec un AVG de .600, trois home-run, et cinq RBI. En 65 matchs lors de sa première saison avec les New York Yankees Ichiro affiche un AVG très correct de .322.

Une bonne saison récompensée par une qualification en Division Series contre les Orioles, grand rival de l’AL East. Ils s’arrêteront malheureusement en Championship Series, après une défaite en quatre matchs contre les Tigers. Ichiro frappera lors du game 1 son premier Home-Run en postseason. Il signera un gros contrat de 2 ans et 13 millions de dollars en décembre 2012.

On retiendra de sa saison 2013 son 4000e hit en carrière (NPB et MLB confondus). Il est seulement le septième joueur à atteindre cette marque.

En 2015, il s’engage avec les Miami Marlins, pour finir sa carrière au soleil, avec la volonté de marquer de son empreinte un des clubs les plus jeunes de la MLB. Un contrat de 1 an avec 2 millions de dollars à la clé. Il est présenté comme le quatrième outfielder, et n’est donc pas appelé à jouer beaucoup de matchs, si ce n’est ceux contre un starter gaucher. Cependant, il apparaitra plus de 450 fois à la plaque durant la saison, notamment en raison de la blessure au poignet de Giancarlo Stanton. Une saison en dents de scie, où il finira avec un AVG de .229.

Lors du dernier match de la saison 2015, il lance une manche contre les Phillies, n’accordant que deux hits (quand on vous dit que ce joueur peut tout faire). Mais ce n’est pas un novice en la matière, puisqu’en 1996 il lança lors du All Star Game Japonais.

2016 sera pour lui l’année des records et il le sait.

Ichiro vole la 500e base de sa carrière le 29 avril contre les Brewers. Il frappe aussi son 2944e hit en MLB, prenant la 33e place des joueurs ayant frappé le plus de coups-sûrs. Le 15 juin, c’est le record de Pete Rose qui saute avec son 4257e hit en carrière (NPB et MLB) Pete Rose dira à propos de Ichiro « Je n’enlève rien à ce grand joueur, il a eu une carrière digne du Hall Of Fame, mais la prochaine fois, vous compterez ses hits en université ». Cette déclaration est survenue après que les médias japonais aient surnommé Ichiro comme le « Hit King », affirmant que l’on devrait le considérer comme le plus grand frappeur de coups-sûrs de tous les temps.

Et nous y sommes, le 7 août, le jour du 3000e hit en MLB. Un grand jour pour ce joueur, pour la MLB, et pour le baseball.

13988873_1264839650193755_138031402_n
Les 3000 hits de Ichiro en MLB

Mais il ne s’arrêtera pas là. Il annoncé vouloir jouer encore 5 ans au moins, et une intronisation au temple de la renommée (Hall of Fame) l’attend les bras ouverts le jour où il aura décidé d’arrêter cette grande carrière pleine de records.

Merci pour ces moments d’histoire que vous nous faites partager Mr Suzuki.

#51

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s