Prospects : Ils devraient faire leurs débuts MLB en 2022

C’est l’un des marqueurs de chaque saison MLB : la publication du classement des meilleurs espoirs! Décalée à ce mois de mars et non janvier en raison du lockout, la révélation de ce Top 10 (et même Top 100 pour les puristes) nous permet de découvrir ceux qui devraient enchanter nos soirées et nos nuits pour les années à venir. La rédac TSO vous présente les prospects que l’on attend dès 2022. 

C’est l’heure de découvrir nos jeunes pousses qui devraient connaître la MLB cette saison. Photo : DR

Avant de s’intéresser à nos pépites, faisons un point sur ceux qui ne sont pas dans la nouvelle mouture du classement. Pas par manque de talent mais parce qu’ils ont franchi le pas l’an dernier et ne sont plus éligibles désormais au statut de rookie. Honneur à l’ancien #1 du Top 10 : Wander Franco (3e du vote AL ROY en 2021). Honneur bis à celui qui a remporté le trophée, lui aussi joueur des Rays : Randy Arozarena (#34 du Top 100 début 2021). Jarred Kelenic (Mariners), Ke’Bryan Hayes (Pirates), Nate Pearson (Blue Jays), Dylan Carlson (Cardinals), Ian Anderson (Braves), Ryan Mountcastle (Orioles), Shane McClanahan (Rays) et Tyler Stephenson (Reds), tous anciens pensionnaires du Top 100, perdent aussi leur étiquette de rookies.

Le TOP 10 de mars 2022

1. Bobby Witt Jr., SS, Royals
2. Adley Rutschman, C, Orioles
3. Julio Rodriguez, OF, Mariners
4. Spencer Torkelson, 1B/3B, Tigers
5. Riley Greene, OF, Tigers
6. Grayson Rodriguez, RHP, Orioles
7. Gabriel Moreno, C, Blue Jays
8. Anthony Volpe, SS, Yankees
9. CJ Abrams, SS, Padres
10. Francisco Álvarez, C, Mets

Bobby Witt Jr.

Crédit MLB Pipeline

Selon les journalistes MLB qui ont réalisé le Top 10 cette année, la course a été très serrée entre le n°1 et le n°2. Mais ils ont opté pour le choix du jeune shortstop de Kansas City plutôt que du catcher des Orioles. Parmi les éléments qui font la différence en faveur de Bobby : sa superbe saison en Triple A en 2021 à seulement 21 ans alors qu’Adley est deux ans plus âgé. Il n’a manqué qu’un seul vol de base à Bobby pour être le seul Minor Leaguer en 30-30. Son positionnement en SS est aussi considérée comme une position « premium » par rapport au poste de Rutschman. Rappelons que les deux garçons sont issus de la même Draft, celle de 2019, avec Rutschman en 1er choix après 3 ans de fac quand notre Bobby avait été choisi en 2e à sa sortie du lycée.

Witt Jr. semble avoir tout ce qu’il faut pour réussir au plus haut niveau : le fameux five-tool package et les Royals pourraient le lancer dans le grand bain dès cette saison (sera-t-il dans le roster de l’Opening Day?). Un repositionnement en 3e base n’est pas à exclure dans un premier temps car la place de SS est occupée par Adalberto Mondesi et Nicky Lopez. Bobby est bien évidemment le « joueur à suivre » de notre preview sur les Royals.

Adley Rutschman

Attendu comme le Messie. Photo : DR

Voici donc celui qui s’est fait souffler la première place, mais on l’a dit ça c’est joué à très peu, d’ailleurs d’autres spécialistes que ceux de MLB Pipeline l’ont désigné n°1 (Baseball America notamment). Rutschman joue à un poste qui n’est pas « premium » selon les critères MLB mais très exigeant. Selon le renommé Jim Callis, il est tout simplement le meilleur prospect catcher sorti d’une Draft depuis plus de 30 ans!

S’il y a un petit doute sur la présence de Witt Jr. dans le roster MLB dès le début de saison, ce serait une vraie surprise de ne pas y voir Adley. A moins que sa blessure contractée en tout début de Spring Training ne l’en empêche. Dans ce cas, on l’imagine faire le jump après seulement une poignée de matchs en Minors pour retrouver le rythme.

Julio Rodriguez

La future coqueluche de Seattle, c’est lui. Photo : Seattle Mariners

Les journalistes se sont torturés l’esprit pour départager nos deux premiers, mais reconnaissent aussi que J-Rod pouvait prétendre à la première place! On a décidemment une très bonne cuvée 2022.

Le Dominicain de 21 ans ne joue pas à une position premium (il est outfielder) mais est le meilleur frappeur du trio. Sa personnalité très extravertie et ses qualités offensives devraient en faire une future superstar en MLB et on a tellement hâte de voir son association avec Kelenic chez les Mariners! En revanche, il n’a pas encore évolué au-dessus du niveau Double A (mais avec un AVG de .362!), ce qui le laisse un peu derrière en terme d’expérience. Et ce qui pourrait aussi dire qu’on ne le verra pas avant cet été en MLB afin qu’il fasse d’abord un passage par la triple A.

Spencer Torkelson et Riley Greene

Torkelson (à gauche) et Greene (à droite) devraient connaitres les joies de la MLB en cette saison 2022, enfin. Photo : PhotoTom DiPace

Le retour au premier plan des Tigers passera forcément par ce duo-là! L’infielder et l’outfielder sont respectivement 4e et 5e de ce Top 10. Les deux coéquipiers ont un an d’écart et ont fait leur court parcours ensemble dans le Farm system de Detroit après leur sélection à la Draft : 2020 avec le 1er choix (sortie de fac) pour Torkelson et 2019 avec le 5e choix (sortie de lycée) pour Greene. L’an dernier, ils ont disputé chacun 40 matchs en Triple A avec une ligne de stats à l’avantage de Greene (.308 / .400 / .554 contre .238 / .350 / .531 pour son coéquipier).

Les deux espoirs ont disputé le premier match de Spring Training de leur équipe, Greene s’offrant même un HR. Ils pourraient faire le cut dès l’Opening Day.

Grayson Rodriguez

Le regard tourné vers les sommets et la MLB. Photo : MLB

Un deuxième espoir des Orioles dans ce Top 10 et notre premier et seul lanceur d’ailleurs! Le Texan de 22 ans sort lui de la Draft 2018 (11e choix) sans passer par la case université. Son année 2021 a été pour leur moins réussie : 23 starts entre les niveaux A+ et Double A pour 9 victoires et 1 seule défaite, 161 K en 103IP (!!!) et une ERA de 2.36. Lui manque quand même un passage par la Triple A avant la MLB, mais il pourrait être appelé pour quelques sorties en fin de saison chez les grands. On a tellement hâte (et surtout les fans des Orioles) d’une batterie d’Opening Day Rodriguez-Rutschman!

Gabriel Moreno

Les Blue Jays déjà compétitifs, peuvent également compter sur un farm system encore bien garni. Photo : Canadian Baseball Network

Deux des dix meilleurs prospects de la saison 2022 (Moreno et Volpe #8) n’étaient pas dans le Top 100 de MLB Pipeline pour la saison 2021! C’est à dire que ces deux joueurs là on fait d’énormes progrès en Minor League l’an dernier. Parmi eux notre catcheur vénézuélien des Blue Jays. Et c’est peu dire qu’il a connu une bonne saison 2021 : une moyenne de .367 et un slugging de .626 en 37 matchs, passant du niveau Rookie à la Triple A! Notre bonhomme de 22 ans affiche un AVG supérieur à .300 de moyenne pour ses 5 années dans le Farm system canadien, tout simplement impressionnant. Comme son coéquipier Alejandro Kirik qui lui a fait ses débuts MLB l’an dernier, Moreno n’affiche pas un physique aux normes habituelles des catcheurs (1m80 et 72 kilos) et pourtant c’est un excellent défenseur.

Les Blue Jays ont du monde qui prétend s’installer derrière le marbre cette saison entre Kirk, Jansen et McGuire sans compter notre prospect qui pourrait débuter en cours d’année. Ici on prend le pari que Jansen et/ou McGuire serviront de monnaie d’échange dans un/des trade(s) afin de laisser le champ libre aux deux plus jeunes.

Selon les prévisions de MLB Pipeline, Anthony Volpe, CJ Abrams et Francisco Álvarez ne devraient pas faire leurs débuts en 2022. Volpe est pressenti pour être le numéro 1 du Top 100 en 2023, on suivre donc particulièrement ses sorties en MiLB cette saison.


Laisser un commentaire