La liste de Noël des équipes de MLB : La National League

Ca y’est la MLB a vu sa saison se terminer avec la victoire finale des Braves d’Atlanta. Et on se dirige vers un long et froid hiver sans la joie et la chaleur des matchs. Mais la MLB n’hiberne jamais et même sans le frisson des rencontres, elle peut toujours nous offrir de quoi s’enflammer. C’est en effet en ce moment que se déroule la offseason et que la Free Agency ouvre officiellement ses portes. C’est le moment pour les 30 équipes de partir à la pêche aux bonnes affaires que ce soit avec les agents libres mais aussi monter des trades pour se renforcer. Et pour aider les GM dans cette tâche, TSO dresse la liste des besoins des 30 équipes. On commence par la National League !

Avant de commencer, il est bon de rappeler qu’à cause des négociations pour le nouveau CBA, les tractations et mouvements devraient être limités en raison des nombreuses questions à traiter (DH universel, nouvelle limite salariale etc..) 

Arizona Diamondbacks

Pire équipe de la MLB avec 110 défaites, le tunnel de la reconstruction s’annonce long pour les fans des Dbacks ! Difficile de faire des projections mais il faut tout faire pour renforcer le farm system. Il faut donc tenter des coups sur des lanceurs de relève afin de les trade durant l’été. Désolé pour les fans, mais rien de bien optimiste pour vous pour cette intersaison. Des joueurs comme Carson Kelly ou Zac Gallen pourrait rapporter quelques jeunes intéressants dans des trades.

Atlanta Braves 

Freeman World Series Braves
Objectif n°1 des Braves cet hiver conserver son capitaine légendaire Freddie Freeman qui est agent libre. Photo : Getty Images

Champion mon frère ! Complétement inatendu ce titre vient couronner l’exceptionnel travail du GM Alex Anthopoulos. L’objectif est clair désormais : tenter de capitaliser sur ce groupe pour essayer de réaliser le back-to-back qui échappe au champion MLB depuis 2000. Et la priorité des priorités, c’est resigner Freddie Freeman. Il a tout connu avec les Braves, c’est le capitaine et l’âme de cette équipe. Il veut revenir et l’Etat de Georgie tout entier veut son retour.

Pourtant malgré la bonne volonté des deux parties, les négociations s’annoncent compliquées. Il faudra bien plus que les 130m sur 5 ans que les Cards ont posé sur Paul Goldschmidt. Ce sera compliqué car Atlanta va devoir refaire son Outfield. Rosario, Soler sont FA et Duvall et Pederson ont des options à 7 et 10 millions. Acuna JR est out au moins jusqu’en avril-mai tandis qu’Ozuna est toujours suspendu par la MLB. Perso, je pense que Rosario et Duval seront de retour, il faut donc trouver encore un joueur pour pas trop cher, genre Tommy Pham.

Chicago Cubs

On continue la reconstruction du côté des Cubs. Après le dégraissage et le remplissage du farm system, Chicago peut commencer à faire les tests pour son futur. Mais en attendant l’arrivée de ses jeunes pousses, il faut des joueurs pour tenir la barre. Et la priorité de Chicago c’est le pitching. Kyle Hendricks et Alec Mills sont pour le moment les seuls starters confirmés et derrière c’est plus compliqué. L’arrivée de Wade Miley est une très bonne chose et un premier pas dans ce sens. Il a joué à un très bon niveau (3.37 d’ERA et 6.0 WAR) et sera une très bonne monnaie d’échange à la trade deadline.

Il faut continuer les bons coups comme ça pour aller chercher des joueurs à échanger pour des prospects dans le bullpen et la rotation. Et pourquoi pas aller chercher Javier Baez pour une réunion et ainsi apaiser les fans.

Cincinnati Reds 

Castellanos Reds
Nick Castellanos a décide de ne pas prendre sa Player Option et devient donc agent libre. Un nouveau coup dur pour les Reds qui sont obligés de se serrer la ceinture depuis deux saisons. Photo : DR

Pour la 2e saison de suite, Cincinnati effectue une opération dégraissage. Le départ de Wade Miley a fait froncer des sourcils, son contrat étant alléchant par rapport à sa production et le club aurait pu le trader au lieu de le laisser partir sur la Waiver. Nick Castellanos auteur d’une grosse première partie de saison et d’un bon exercice au global a décidé de ne pas prendre sa player option et est donc agent libre. Cincy a quand même posé une Qualifying Offer sur lui, permettant s’il signe ailleurs de récupérer un tour de draft.

Mais on est pas très optimiste pour l’avenir des Reds qui continuent de serrer la ceinture. On parle même de premières tractations concernant leur ace Luis Castillo. Son départ serait un énorme coup dur pour les fans. Concernant cette intersaison, la priorité est dans le bullpen puisque Michael Lorenzen et Mychal Givens sont agents libres. Il faudra donc trouver des remplaçants. Et puis aussi un OF pour compenser la perte de Castellanos.

Colorado Rockies  

Il devrait y avoir du mouvement du côté des Rockies. Après le départ d’Arenado et celui à venir de Story, il faut trouver des nouveaux leaders offensifs. En effet l’attaque s’est classée 29e en terme de HR cette saison. Un comble quand on joue à Coors Field. Et pour changer cela c’est du côté de l’OF que Colorado veut frapper un gros coup !

Selon les premières rumeurs qu’on a entendu, les Rockies seraient très intéressés par Michael Conforto, Starling Marte et Nick Castellanos. Et comme d’habitude il va falloir forcer pour tenter de recruter des lanceurs pour venir sur l’enfer de Coors Field. Surtout que le départ possible de Jon Gray laisserait un gros trou dans la rotation.

Los Angeles Dodgers

Scherzer Dodgers
Immense depuis son arrivée cet été, Max Scherzer est agent libre et LA va tout faire pour le conserver. Photo : DR

Auteurs d’une saison régulière monstrueuse mais à court de jus en postseason, les Dodgers ont un gout d’inachevé et pas mal de questions auxquelles répondre. D’abord au niveau de la rotation, Max Scherzer et Clayton Kershaw sont agents libres. Resigner les deux serait le plan idéal surtout Scherzer qui a été étincelant. Même si cela ferait bizarre de voir Kershaw sous une autre tunique, ses dernières perfs et ses blessures à répétition pourraient refroidir les Dodgers. Mais c’est tout de même l’icone de la franchise et un contrat à bonus en fonction de matchs joués pourrait contenter tout le monde.

En cas de départ de l’un des deux, il faudra le remplacer, car Trevor Bauer ne devrait pas revenir tout de suite à causes de ses problèmes extra-sportifs.Même si le front office est plutôt confiant sur ses 3 jeunes pépites du monticule, Bobby Miller, Ryan Pepiot et Landon Knack. Et on sait que le farm system de LA fournit toujours de très bons joueurs. Il y aura également plusieurs départs dans le bullpen à compenser. Autre sujet, le cas de l’arrêt court, Corey Seager est agent libre et le resigner couterait cher. Trea Turner semble le remplaçant naturel et Gavin Lux peut évoluer en SS ou 2B. Mais avec les aspirations du club est-ce suffisant ? A suivre de près, et encore beaucoup de boulot du côté de la cité des Anges.

Miami Marlins 

La reconstruction arrive à son terme du côté des Marlins, et même si cela semble encore un peu court pour tenter de viser les playoffs, le club peut déjà espérer être au moins dans la course le plus longtemps possible. La rotation sera une nouvelle fois l’atout majeur de la franchise avec des joueurs jeunes et talentueux. Mais c’est du côté de l’attaque qu’il faut absolument se renforcer pour croire en quoi que ce soit.

Il faut de la force de frappe dans l’OF et surtout un receveur titulaire puisque Alfaro a fait la transition du côté du champ gauche. Au niveau des agents libre au poste c’est pas la folie mais un joueur comme Chance Sisco a du potentiel tandis que Chirinos ou Suzuki restent de bons meneurs de rotation mais avec une attaque un peu en dessous. Il reste les trades et, j’en parlais plus haut, pourquoi pas aller chercher Carson Kelly, auteur d’une saison intéressante (.240/13HRs/46RBIs) du côté des moribonds Dbacks.

Milwaukee Brewers

Une nouvelle fois Milwaukee est parvenu en postseason, mais une nouvelle fois, elle n’a pas pu faire grand chose. Son pitching a encore été à la hauteur mais son attaque a encore été bien trop faible pour faire jeu égal avec les mastodontes de la NL. Il faudra donc se renforcer en attaque tout en faisant attention à son payroll car il va y avoir pas mal d’augmentations parmi ses joueurs. Et on sait que Milwaukee n’a pas trop de marge financièrement à l’image des équipes à petit marché.

Il va donc une nouvelle fois être intelligent et ça on sait le faire du côté du Wisconsin. Il y aura aussi le dossier Hader à gérer, il génère beaucoup d’attentions et son salaire commence à poser problème. S’il reste, il formera une nouvelle fois un duo intouchable en fin de match avec Devin Williams. Mais il faut renforcer le reste du bullpen.

New-York Mets  

Cohen Alderson GM Mets
Steve Cohen (à gauche), le propriétaire et Sandy Alderson (à d.) le président, doivent absolument trouver un nouveau GM, une recherche qui dure depuis trop longtemps. Photo : DR

La priorité reste de trouver, enfin, un GM. Après avoir essayé les pointures du marché, sans succès, la franchise du Queen’s va devoir vite trouver son nouveau capitaine du bateau. Une fois le Front office réglé, le nouvel arrivant pourra s’atteler à recruter un nouveau coach pour son équipe. C’est déjà beaucoup de travail alors que la offseason et la Free agency viennent de débuter. Il va falloir s’activer si le club veut attirer des joueurs de gros calibre. Car il y aussi du pain sur la planche au niveau du terrain.

Marcus Stroman, Michael Conforto et Javier Baez sont agents libres et si les deux derniers ont été en difficulté cette saison, le premier a tenu la rotation sur ses épaules en l’absence de deGrom. Il va falloir les remplacer. Si je vois mal un retour de Conforto, pour les deux autres c’est plus probable. Selon moi, Stroman doit être la priorité. Et pourquoi pas tenter un gros coup comme Kris Bryant, histoire d’apporter du leadership et enfin recruter le remplaçant de Wright au poste de capitaine des Mets.

Philadelphie Phillies 

Historiquement exécrable en 2020, le bullpen des Phillies a été un peu moins pire en 2021. 25e bullpen de la MLB (4.60 d’ERA collectif) et leader des sauvetages ratés, la relève a tout de même encore réussi l’exploit de plomber les aspirations du club. C’est fou de se dire que malgré son bullpen cataclysmique, le club n’est pas passé loin de se hisser en postseason. Philly n’a pas besoin d’un bullpen élite, juste un groupe average pour retrouver les play-offs. Ce sera donc, une nouvelle fois la priorité du club. Il faut viser du lourd comme Kenley Jansen, Mark Melancon, Corey Knebel et/ou Raisel Iglesias.

Pittsburgh Pïrates 

En pleine reconstruction, l’offseason des Pirates est simple. Renforcer l’organisation du farm system à l’équipe première. Pour cela il faut tenter des coups sur des agents libres sous-côtés et les échanger à la trade deadline. Entre la Draft et les trades, le farm system de Pittsburgh commence à avoir de la gueule et l’avenir s’annonce plutot pas mal. Mais cet avenir est encore assez lointain. Allez encore un peu de patience mes amis, une nouvelle fois, un abonnement à la TV des ligues mineures et du baseball universitaire pourra vous apporter un peu de joie. Courage !

Saint-Louis Cardinals 

Cardinals Arenado Goldschmidt
Autour de son binôme de star, Saint-Louis espère bien capitaliser sur sa fin de saison canon pour viser plus haut. Photo DR

Ca s’annonce intéressant du côté de Saint-Louis cet hiver. Nouveau manager et nouvelles ambitions pour le club qui espère enfin capitaliser sur son attaque et sa défense de folie. 5 gold gloves, une première dans l’histoire et un duo Arenado-Goldschidt qui continue d’apprendre à jouer ensemble. On se rapproche de quelque chose de formidable.


Pas grand chose à toucher du côté de l’équipe mis à part des bras pour la rotation. Des joueurs comme Jon Gray, Zach Davis ou pourquoi pas Kevin Gausman pourraient être intéressants. Et avec une classe d’agent libre d’arret-court All-time, on n’est pas à l’abri que le club tente sa chance sur un des gros noms. Imaginez un Corey Seager ou Trevor Story dans cette lineup.

San Diego Padres  

Padres hire Bob Melvin as manager
Pointure chez les Coachs, l’arrivée de Bob Melvin chez les Padres est sans doute l’un des plus beaux coups de ce début d’intersaison. Photo : MLB

S’offrir les services du légendaire Bob Melvin au poste de manager est surement l’un des meilleurs coups de cette intersaison. Il devrait immédiatement faire passer un cap à cette équipe. Pour le reste, c’est simple, il faut dorloter tout le monde, soigner les bobos et revenir en forme. L’effectif est déjà stratosphérique et n’a pas pas besoin de grand chose. Il y a aussi encore du talent qui arrive par le farm system avec des joueurs comme CJ Abrams (SS) ou McKenzie Gore (lanceur).

Il faudra tout de même absolument resigner ou remplacer Mark Melancon au poste de closer avec du lourd comme Jansen ou Iglesias et pourquoi pas tenter le coup d’aller débaucher Hader du côté des Brewers. Le club pourrait également tenter de remplacer Tommy Pham.

San Fransisco Giants

Farhan Zaidi GM Giants
Elu GM de l’année, Farhan Zaidi va devoir reproduire une intersaison parfaite pour faire des Giants, la nouvelle place forte de la NL West. Photo : Karl Mondon/Bay Area News Group

Auteur d’une masterclass lors de l’intersaison précédente, Farhan Zaidi, logiquement élu GM de l’année, va devoir récidiver. Il y a beaucoup de travail du côté de la Baie. La majorité de ses lanceurs sont agents libres et il va falloir faire des choix. 80% de sa rotation est sur le départ (Cueto, Gausman, Wood et DeScalfani), et ils ne pourront pas retenir tout le monde notamment Gausman. Il faudra faire comme l’an dernier et tenter des coups avec des joueurs revanchards sur la butte.

Des lanceurs comme Zach Davis, Yusei Kikuchi ou encore James Paxton ont ce profil. Le club pourrait aussi être tenté de retenir  Kris Bryant qui a fait un bien fou à l’équipe lors de son arrivée. San Fransisco va avoir de la place dans son cap space et va être une des équipes à suivre durant cette intersaison.

Washington Nationals


On a été clair dans la capitale, on ne part pas sur du rebuild. La priorité est de contenter la star Juan Soto. Pour cela une prolongation bien juteuse serait un bon début, et largement mérité. Et ensuite bâtir autour de lui. Il faut d’abord renforcer la rotation qui pour le moment ne compte que Corbin et Josiah Gray, le reste des options étant un cran en dessous. Strasburg et Ross, blessés sont toujours incertains pour la reprise. Il faut donc aller chercher du monde pour combler cette rotation.

Le rêve serait de faire revenir Scherzer mais pas sur que le projet attire le futur Hall of Famer. Difficile d’aller chercher les gros poissons du monticule mais ceux de 2e cran seraient plus accessibles. Des joueurs comme Jose Urena, Steven Matz ou Alex Wood. Il faudrait aussi s’occuper de renforcer l’attaque avec une grosse batte, histoire de protéger un minimun Bell et Soto. Un joueur comme Eduardo Escobar par exemple.


Une réflexion sur “La liste de Noël des équipes de MLB : La National League

Laisser un commentaire