Les 20 meilleurs joueurs libres, cuvée 2021-2022

Intersaison ne rime pas avec morte saison. En effet comme chaque hiver, les GMs vont s’agiter et passer de longues heures au téléphone ou sur Zoom afin de flairer les bonnes affaires. Car oui, ça y’est, la Free Agency a débuté ce qui marque le début des négociations entre notamment les agents libres et les 30 franchises à la recherche de renforts. Evidemment les trades sont aussi autorisés mais concentrons-nous sur les agents libres car ce seront eux qui rythmeront le marché et surtout les prochains trades. Après avoir parlé des listes de souhaits des équipes de NL (par ici) et d’AL (par là), TSO vous dresse sa liste des 20 meilleurs joueurs disponible.

1. Carlos Correa (SS)

On ne pouvait pas commencer cette liste sans mentionner un shortstop. ON le savait cette cuvée 2021-2022 serait celle des arrêts-courts comme on en avait déjà parlé en cours de saison (Arrêt court à la banque !). Et de cette liste, Carlos Correa est pour moi le plus complet. L’ancien n°1 de la draft 2012, est un défenseur élite, la preuve, il vient de remporter un platinum glove, distinguant le meilleur défenseur et élu dans l’équipe Gold Glove.

En 2021, il a étincelant avec un WAR (Win Above Remplacement) de 7.3 soit le meilleur total de l’intégralité des joueurs de champ. Grâce à son immense champ d’action et son bras d’acier, il a sorti des jeux de toute beauté. Offensivement, il a également répondu présent pour les Astros en frappant cette saison pour .279 avec 26 HRs et 92 RBIs.

Mais surtout, ce qui démarque Correa des autres joueurs de cette cuvée, c’est son immense expérience de la postseason, alors qu’il n’a que 27 ans. En effet il a disputé 16 séries de playoffs avec 18 HRs et 56 RBIs frappés. Véritable leader de vestiaire, il fera entrer sa nouvelle équipe dans une nouvelle dimension. Petite inquiétude, sa propension à se blesser lors des 3 saisons précédentes. Mais en 2021, il a semblé prouver le contraire.

Houston a proposé plusieurs offres à son joueur, mais elles sont bien loin de ses attentes, lui qui attend un contrat à la hauteur de 300 millions sur 10 ans.

Prédictions : Tigers, Astros, Yankees

2. Corey Seager (SS)

Seager Dodgers
Corey Seager est sans doute le meilleur frappeur au poste d’arrêt-court de cette Free Agency. Photo : DR

Si Correa est sans doute le joueur le plus complet, Corey Seager est sans conteste le meilleur batteur de cette classe de shortstop. Après 7 saisons en MLB, il frappe en carrière à .297 et 26 HRs. Défensivement, il fait le travail sans plus et pourrait changer de poste.

Comme Correa, il a une grosse expérience de la postseason avec 13 séries de playoffs pour une moyenne de .236 mais 13 HRs et surtout un back to back trophée de MVP en 2020: celui des Championship Series et celui des World Series. Montrant que malgré des stats moyennes en playoffs, il sait se sublimer quand cela compte. Et quand il est chaud personne ne peut le stopper.

Logiquement, les Dodgers ont proposé une Qualifying Offer qu’il devrait refuser pour aller chercher un contrat à 3 chiffres.

Prédictions : Yankees, Rangers, Mariners

3. Freddie Freeman (1B)

L’âme de cette équipe des Braves a enfin pu soulever le plus prestigieux et glorieux des trophées. En 2021, après des années de galère puis des années de décéption, ses Braves remportent les World Series. La consécration pour ce joueur, très souvent dans l’ombre mais toujours performant. Il a même été récompensé d’un titre de MVP en 2020 reconnaissant enfin ses talents. En effet, en 12 ans au plus haut niveau, il frappe en moyenne à .295, 28 HRs et 97 RBIs. Tout simplement impressionnant.

C’est sans doute l’un des meilleurs frappeurs depuis 2013. Véritable icône des Braves, il a été clair qu’il souhaitait rester à Atlanta, là où il a passé l’intégralité de sa carrière, mais les négociations s’annoncent compliquées. Il demande un contrat de 6 ans, lui qui a fêté ses 32 ans. Ouvrant la porte à d’éventuels prétendants.

Prédictions : Braves, Red Sox, Yankees

4. Max Scherzer (SP)

Scherzer Dodgers
Max Scherzer poursuit sa quête du Hall of Fame avec une saison 2021 étincelante mais surtout une 2e partie de saisons chez les Dodgers stratosphérique. Photo : Jed Jacobsohn/Associated Press

Le voilà, notre premier lanceur. Et on a de la chance pour cette cuvée 2021-2022 des agents libres puisqu’on a le droit à la crème de la crème de cette dernière décennie. Sans doute, le mont Rushmore du pitching qui est libre cet hiver. Outre Scherzer, Verlander (on y reviendra), Kershaw et Greinke sont à la recherche d’un dernier contrat. 4 prétendants au Hall of Fame.

Et Max Scherzer est celui qui pose le moins de questions. Encore une fois stratosphérique en 2021 avec 2.46 d’ERA (2e de NL) avec 236K à la clé. Son transfert de  Washington aux Dodgers ne l’a absolument pas dérangé, bien au contraire. Il a été encore meilleur puisqu’en 11 matchs avec LA, il en a remporté 7 avec un ERA microscopique de 1.98. Il a été le moteur des Californiens dans le sprint final et en postseason. Malgré ses 37 ans, il reste l’un si ce n’est LE meilleur lanceur de la NL et de la MLB. Il pourrait demander un contrat court mais bien juteux.

Prédictions : Dodgers, Angels

5. Kris Bryant (OF/3B)

Sf Giants Bryant
Véritable leader sur le terrain, Kris Bryant apporte de la polyvalence défensive et un talent indéniable au batôn. Le joueur parfait ? Photo : Anda Chu/Bay Area News Group

L’un des visages des Cubs, il a quitté le marasme de Chicago et a été capital dans la quête de la NL West des Giants. Batteur émerite, il a en plus rajouté à sa palette une capacité d’évoluer à plusieurs postes. Cette saison, il a ainsi joué à 5 postes défensifs (LF, CF, RF, 1B et 3B) tout en étant très bon.

2020 a été sa seule saison, où il n’a pas frappé dans ses standards, c’est à dire entre .260 et .295. Leader par l’exemple, il peut apporter beaucoup à une équipe qui se bat pour la postseason. Il termine 2021 avec .265 à la batte avec 25 HRs et 73 RBIs

Prédictions : Mariners, Giants, Mets

6. Marcus Semien (2B/SS)

Longtemps décrié pour sa défense en shortstop, Marcus Semien a travaillé et a changé la vapeur devenant plus que fiable. Offensivement, il a explosé en 2019 en sortant une saison XXL et terminant 3e de la course au MVP. Après un exercice 2020 qu’on mettra de côté vu les circonstances, il a quitté Oakland pour Toronto et a récidivé. Le tout en changeant de poste en passant en 2e base. Une transition bénéfique puisqu’il a été étincelant défensivement et empochant par la même occasion un Gold Glove.

Offensivement il a été le parfait lieutenant de Guerrero Jr. en frappant 45 HRs (un record pour un joueur de 2e Base) ainsi que 102 RBIs. Il termine encore sur le podium du MVP. Il avait parié sur lui même en acceptant un contrat d’une seule année, et il a bien fait puisque son prochain contrat devrait être bien juteux.

Prédictions : White Sox, Blue Jays, Dodgers

7. Trevor Story (SS)

Story Rockies
Incandescent en 2018 et 2019, Trevor Story connait un coup de moins bien depuis deux saisons. Mais sa puissance, fait de lui un joueur très demandé. Photo : DR

Un nouveau larron au poste de shortstop et non des moindres. Si ses compères excellent en défense et en batting, lui est le plus gros frappeur. Ultra dominant en 2018 et 2019 où il a frappé 37 et 35 HRs, il semble avoir dû mal à digérer les aléas de 2020 et ses non transferts successifs. 2021 a été compliqué pour lui avec « seulement » 24 HRs et .251 à la batte mais il amène également 20 bases volées.

S’il n’a pas le potentiel de Correa ou Seager, il est la 3e meilleure option à ce poste et dans un contexte plus sain que celui des Rockies, il peut retrouver sa batte. Il demandera également moins que ces deux autres.

Prédictions : Cardinals, Rangers, Mariners

8. Robbie Ray (SP)

Robbie Ray
Photo : DR

Favori pour remporter le Cy Young, Robbie Ray est un véritable phoenix. Machine à strikeout, il a connu des magnifiques débuts du côté des Dbacks avant de voir sa machine se dérailler et sombrer peu à peu depuis 2019. Pourtant son transfert à Toronto courant 2020, a tout changé.

Après des changements du côté de sa gestuelle, Ray est passé dans une autre dimension en 2021, finissant l’exercice avec 2.84 d’ERA (1er d’AL) et 248 strikeouts (1er de MLB) en 193.1 manches (1er d’AL). Et sortir une telle saison juste avant de tester le marché, c’est tout bénef pour lui.

Prédictions : Blue Jays, Red Sox, Angels

9. Kevin Gausman (SP)

Kevin gausman
Photo : Darren Yamashita-USA TODAY Sports

Lanceur moyen durant toute sa carrière, Gausman a ressuscité en arrivant à San Fransisco. 2020 a marqué le début de sa renaissance et en 2021 il a confirmé. En 33 starts pour les Giants, il signe 14 victoires avec 2.81 d’ERA et 227K en 192 manches. Grand artisan de la saison magique des joueurs de la Baie, il va pouvoir s’offrir un magnifique contrat. Enfin après avoir bourlingué entre 4 franchises.

Prédictions : Giants, Angels, Cardinals

10. Marcus Stroman (SP)

Photo : DR

Après avoir tout connu à Toronto, les bonnes saisons (2014 et 2017) et les moins bonnes (2016 et 2018), Marcus Stroman a trouvé de la constance en rejoignant les Mets. Après s’être adapté ultra rapidement lors de son trade en 2019 (3.77 d’ERA avec NY), il a tenu la rotation des Mets sur ses épaules en 2021 pour sa première saison complète dans le Queen’s (il a opt-out en 2020). Surtout après la blessure de Jacob DeGrom.

En 33 départs, Stroman affiche un ERA de 3.02 avec 10 victoires au compteur et 158K. C’est un magnifique 2e ou 3e lanceur dans une rotation d’équipe prétendante à la postseason.

Prédictions : Blue Jays, Mets, Cardinals

11. Javier Baez (SS)

Notre 4e shortstop de cette liste. Eh oui, on a prévenu. Javier Baez est un joueur électrique et magnifique à regarder. Capable de grande choses défensivement et offensivement, il lui manque de la constance. Il joue avec un tel niveau d’énergie et d’émotion que cela lui joue souvent des tours, notamment à la batte, où cette année malgré une belle moyenne au batôn de .265 (.299 juste chez les Mets après son trade cet été), il affiche le plus haut nombre d’éliminations sur strike (184).

C’est le joueur typique du « All-or-nothing ». Il est largement capable d’atteindre le pallier des 30 HRs mais avec les strikeouts qui vont avec. Il offre néanmoins une grande polyvalence défensive puisqu’il peut jouer Shortstop, 2e base et 3e base.

Prédictions : Cubs, Mariners, Mets

12. Starling Marte (CF)

Starling Marte
Leader de la MLB en bases volées, Starling Marte a le profil du parfait leadoff hitter, une denrée rare. photo : DR

Auteur dans l’ombre d’une saison exceptionnelle, Starling Marte devrait être très demandé cet hiver. Et pour cause avec .310 à la batte et 47 bases volées (leader de la MLB), c’est le joueur parfait pour évoluer en début d’alignement. Sur le plan défensif aucun soucis à se faire avec lui, il patrouille avec facilité en champ extérieur. C’est exactement le genre de pièce de puzzle indispensable à une équipe visant très loin.

Prédictions : Yankees, Marlins, Phillies

13. Nick Castellanos (OF)

Photo DR

Il a décidé de se sortir du marasme des Reds en ne prenant pas sa player option. Et il a bien fait car en 2021, il a explosé offensivement en finissant avec .309 à la batte ainsi que 34 HRs et 100 RBIs. Dans la course au MVP en première partie de saison, il est un peu rentré dans le rang par la suite.

Mais en plus de ses qualités offensives, il a également démontré des nouvelles aptitudes dans le leadership que ce soit dans le vestiaire ou sur le terrain. Défensivement, il n’est pas élite mais il est dans la moyenne. Mais si vous prenez Castellanos c’est plus pour sa batte que pour son gant.

Prédictions : Tigers, Rockies, Guardians

14. Justin Verlander (SP)

C’est la grande inconnue de cette Free Agency. Sur le papier, et on l’a dit, Justin Verlander fait partie du Mont Rushmore du pitching de notre génération. Son CV parle pour lui (2 CY Young, un MVP) et ses deux dernières saisons avec Houston ont été stratosphériques. Mais voila, Justin n’a plus lancé depuis 2020 et sort d’une opération Tommy John dont il vient de finir sa rééducation. Le tout à 39 ans.

Le pitcher a annoncé vouloir lancer jusqu’à ses 45 ans et il l’a prouvé lors d’un showcase réalisé ce 8 novembre devant de nombreux scouts. Il a d’ailleurs atteint les 96, 97 MPH sur ses lancers, ce qui est un bon signe.

Prédictions :  Angels, Cardinals

15. Kenley Jansen (RP)

Photo : Michael Owens/Getty Images)

Un des meilleurs closers de la MLB, Kenley Jansen s’est retrouvé après deux saisons compliquées. Il a appris un nouveau lancer grâce à son coéquipier Joe Kelly et a modifié sa gestuelle. Le résultat a été immédiat : 69 manches, 39 hits encaissés et 86Ks pour un ERA de 2.22 et 38 sauvetages.

Prédictions : Phillies, Dodgers, Padres

16. Raisel Iglesias (RP)

Raisel Iglesias, sans doute le ou le 2e meilleur closer disponible sur cette Free Agency. Photo : Gary A. Vasquez-USA TODAY Sports

Closers élite depuis 2016 (mis à part un accident de parcours en 2019), Raisel Iglesias est en concurence avec Jansen pour le titre de meilleur closer de cette free agency. Pour sa première saison chez les Angels, après avoir passé toute sa carrière à Cincinnati, il a été étincelant avec 34 sauvetages, un ERA de 2.57 et 107Ks en 70 manches. Il va y avoir du monde pour le récupérer.

Prédictions : Phillies, Angels, Blue Jays

17. Michael Conforto (OF)

Conforto Mets
Photo : DR

Pendant longtemps seule éclaircie des Mets, Michael Conforto a choisi la pire année pour connaître une saison difficile. Avec seulement .232 à la batte, 12 HRs et 55 RBIs, certaines équipes pourraient passer leur tour. Mais il ne faut pas oublier qu’en 2018 et 2019, il a frappé pour 28 et 33 HRs avec une très bonne présence sur base. Ca peut être le bon coup de cette Free Agency.

Prédictions : Rangers, Rockies, Guardians

18. Clayton Kershaw

Notre 3e tête du Mont Rushmore. Clayton Kershaw est le meilleur lanceur gaucher de notre génération. Véritable visage des Dodgers, il a tout gagné avec sa franchise de toujours (3 Cy Young, 1 World Series…) mais ses blessures à répétition commencent à inquiéter notamment du côté de LA. En effet, Clayton n’a plus lancé au moins 180 manches depuis 2015 mais son expérience inégalable et son talent indéniable en font une option intéressante sur cette Free Agency.

Difficile de le voir sous une autre tunique que celle des Dodgers, et il est probable que le club lui fasse une offre avec un contrat à bonus en fonction du nombre de matchs disputés ou de manches lancées. En cas d’échec, je ne vois qu’une autre équipe capable de l’attirer : les Rangers. Lui qui habite à quelques kilomètres du stade de la franchise du Texas.

Prédictions : Dodgers, Rangers

19. Anthony Rizzo (1B)

Anthony Rizzo
Photo : DR

Joueur de l’ombre par excellence, Anthony Rizzo n’est jamais celui cité en premier pourtant sa production est supérieure à beaucoup d’autres joueurs. Après 11 saisons passées en MLB, il affiche une moyenne en carrière de .268/29HRs/94RBIs. Et même s’il semble sur la partie descendante de sa carrière, il reste très bon pour monter sur base avec un OBP de 34%. Défenseur costaud mais surtout superbe leader, Rizzo est une pièce très utile pour n’importe quelle équipe.

Prédictions : Yankees, Red Sox

20. Seiya Suzuki (OF)

C’est la dernière pépite en provenance du Japon. A 27 ans, Seiya Suzuki sort de 6 saisons exceptionnelles avec les Hiroshima Toyo Carp. A chaque fois il a frappé à plus de 30% à la batte et en 2021, il a explosé son record de HR avec 38 accompagnés de 88 RBIs. Cette combinaison de puissance et moyenne au bâton en font un batteur à suivre de près surtout que défensivement et sur les bases, il est plus que correct. Evidemment, il y a toujours la question de la transition entre le baseball japonais et la MLB mais il reste une option intrigante pour une équipe en reconstruction ou à la lutte pour une place en Wild Card.

Prédictions : Guardians, Mariners, Rangers

Autres noms à suivre : Carlos Rodon (SP), Chris Taylor (UTI), Kyle Schwarber (1B/LF), Brandon Belt (1B), Jon Gray (SP)…


Laisser un commentaire