National league : Et les rookies de l’année 2016 sont…

image

Après une très belle édition 2015, où ont été récompensés Kris Bryant en National League et l’exceptionnel Carlos Correa en American League, que nous réservent à l’aube de la saison 2016, les jeunes pousses du baseball américain ? Après l’American League, passons aux choses sérieuses avec l’important vivier de National League…

Corey Seager, 21 ans (Dodgers/SS) : Très certainement le meilleur rookie de la MLB. Pour le peu de match qu’il a disputé l’an passé, le shortstop des Dodgers a affiché une réussite incroyable. Jugez plutôt : 113 passages sur le marbre, un moyenne de .337 au bâton, intégré au roster des playoffs en 2015 et placé au top de la lineup des Dodgers. Les faits parlent d’eux-mêmes. Ajoutons toutefois que si le shortstop a eu son temps de jeu barré l’an passé à cause de Jimmy Rollins, le départ de ce dernier vers les White Sox, lui assure d’office une place de titulaire à l’année. Le titre de Rookie of the year devrait être la première étape d’une très longue série de succès pour le joueur de 21 ans.

Ses chiffres clés en majors (2015)

27 matchs
.337 de moyenne au bâton
.425 d’OBP

Spring training 2016

seager.PNG

Steve Matz, 24 ans (Mets/SP) : Dans la très qualitative rotation des Mets, un nouveau visage est apparu en fin d’année 2015. Steve Matz, 24 ans, a déjà trois starts en postseason à son actif. Le gaucher a montré de très sérieuses qualités avec une grande variété de lancers. Selon les informations, il devrait être placé 4ème dans l’excellente pitching rotation des new-yorkais. Il ne ressemble pas vraiment à un crack mais a montré de très sérieuses disposition et devrait très largement trouver sa place.

Ses chiffres clés en majors (2015)

6 matchs débutés (dont 3 en postseason)
4 victoires pour aucune défaite
2.27 d’ERA

Spring training 2016

matz.PNG

Tyler Glasnow, 22 ans (Pirates/SP) : Le vrai pari de la rédaction ! Glasnow n’avait pas attiré l’attention lors de la draft de 2011 (choisi au 5ème tour), mais depuis il a fait son trou en ligues mineures. Dominant de la single A à la triple A, il est considéré en interne comme le meilleur prospect depuis Andrew McCutchen. S’il débutera cette année encore en ligue mineure, il aura très certainement sa chance au sein des Pirates aux alentours de la mi-saison. Locke et Vogelsong respectivement 4ème et 5ème de la rotation de Pittsburgh auront très certainement des coups de mou dans l’année et Glasnow sera -de loin- la meilleure solution en interne.

Ses chiffres clés en minors (2015)

22 matchs débutés
2.39 d’ERA
3.16 strikeouts pour un walk en moyenne

Spring training 2016

GLASNOW.PNG

J.P Crawford, 21 ans (Phillies/SS) : Avec le bon Freddy Galvis a son poste, il est très compliqué de l’envisager en tant que starter en 2016 dans l’effectif des Phillies. Pour autant on ne peut passer à coté d’un joueur qui est envisagé outre-atlantique comme un MVP en puissance. Classé dans le top 5 des prospects de l’ensemble de la MLB, il est annoncé comme un excellent défenseur qui dispose d’un bras puissant et d’une bonne vitesse. Très patient à la batte, il n’a pas le vice d’en faire trop comme beaucoup de jeunes joueurs de sa génération. Une star pour les années à venir quand Philadelphie aura décidé de capitaliser sur son talent.

Ses chiffres clés en minors (2015)

500 passages sur le marbre
.288 de moyenne au bâton
42 RBI

Spring training 2016

crawford

Trea Turner, 22 ans (National/SS) : On a beaucoup entendu parlé du shortstop de 22 ans, en décembre 2014 lorsqu’il a été inclus dans un trade à trois équipes d’une complexité extrême (dont seul les américains ont le secret).  Alors qu’il n’avait pas encore joué un seul match en majors, il a été transféré des Padres vers les Nationals. Très performant en minors il a eu l’occasion d’évoluer avec les Nats en fin de saison 2015. En près de 40 passages à la batte, il a terminé avec une moyenne au bâton de .225 et un home-run. Avec le départ de Ian Desmond vers les Rangers, la place de shortstop est à prendre, selon son coach il sera en concurrence avec Espinosa et Drew. Quoiqu’il en soit il aura largement la place pour faire ses preuves et mettre en exergue sa vitesse (29 bases volées en minors en 2015).

Ses chiffres clés en minors (2015)

500 passages sur le marbre
.322 de moyenne au bâton
8 home-runs/ 54 RBI
29 bases volées

Spring training 2016

turner.PNG

Synthèse : A première vue, le titre de Rookie of the Year devrait être attribué à Corey Seager. Il semble avoir plusieurs longueurs d’avance sur ses poursuivants, ces derniers sont nombreux et quêteront la moindre défaillance du Dodger. La National League regorge de talents qui devraient se mettre en évidence tôt ou tard en cette belle année 2016.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s