World Baseball Classic Qualifier: Si proche de l’exploit …

Après sa probante  victoire face à l’Espagne, la première de son histoire dans la World Baseball Classic, la France n’était plus qu’à 2 victoires de la WBC. Mais après l’Espagne, c’est le Panama, une nouvelle fois, qui se présentait face aux Bleus. Une autre paire de manches. D’autant que la nation d’Amérique centrale n’avait fait qu’une bouchée de la France lors du premier match.  Mais cette fois pas de grosse défaite. Les Bleus ont mis en danger les panaméens et ne s’inclinent « que » 7-4. De bonne augure pour le futur.

Le Panama fait donc figure de grandissime favori d’autant que son lanceur de départ, Agrazal, évolue dans les ligues mineures des Pirates de Pittsburgh. Mais contre toute attente c’est bien la France qui va ouvrir le score dès la 1ère manche grâce à Felix Brown (RBI : Fred Hanvi). Et sur une chandelle d’Andy Paz. Fred Hanvi en profite pour marquer le 2e point des bleus. Incroyable, la France est en feu et surfe sur sa superbe performance contre l’Espagne pour jouer sans pression face au Panama. Sur la butte Yoann Vaugelade, fait frapper au sol les batteurs du Panama, et la défense française se régale. Après 2 manches, c’est bien la France qui mène 2-0, ne concédant que 2 petits hits. La pression, c’est ce qui semble paralyser les panaméens. En fin de 4e manche, la France a les bases pleines, après un walk intentionnel sur Maxime Lefèvre. Et sur un balk, une erreur du lanceur, la France marque le 3e points. Incroyable, magnifique. On y croit.

Une 5e manche de l’horreur

Mais vint la 5e manche, une 5e manche terrible pour la France.

C’est en effet le moment choisi par le Panama pour entamer sa remontée avec un point marqué sur un coup sûr de Velasquez. Les hits s’enchainent et les bases sont pleines. A ce moment là Eric Gagné fait rentrer Antoine Villard, 17 ans, pour tenter de sauver la France. Malheuresement, il concède un point sur une ground ball. Malgré tout il y 2 éliminés pour le Panama et la France mène toujours 3-2. Mais la pression est énorme sur le bras et les épaules du jeune français. Sur le batteur suivant, Walter, rate une Flyball facile à 2 outs bases pleines. Et à ce niveau là, une erreur de ce type n’est jamais sans conséquences. Car sur un walk, le Panama égalise à 3 partout. Avant qu’un nouveau walk ne vienne donner, pour la première fois du match l’avantage aux locaux. Peut-être une erreur d’Eric Gagné d’avoir fait lancer le jeune Villard, 17 ans dans ces conditions puisque Jonathan Mottay, le nouveau lanceur français élimine le dernier batteur panaméen. Ouf, fin du calvaire. 4-3 pour le Panama

Une fin de match sous pression

Mais Rene Leveret, le 1ère base des Bleus, claque un HR de mammouth en fin de 5e manche pour égaliser immédiatement. À partir de  cette 5e manche, rien n’est marqué, les défenses musellent les attaques. La tension est palpable. Cependant, une nouvelle fois, un Walk va venir punir la France. Sur les bases pleines en 7e manche Jonathan Mottay, va concéder un walk qui va redonner l’avantage au Panama. 5-4. Les Bleus n’y sont plus. Deux autres points seront marqué par les panaméens lors de la 8e manche.

Après 4 manches de haut calibre, la France et ses lanceurs ont finalement craqué. Score final 7-4.

La France a bien lutté, mais c’est l’équipe la plus expérimentée qui passe.  Mais la France n’a pas à rougir de sa performance, loin de là. Elle a prouvé au monde du baseball qu’elle avait sa place au haut niveau mondial!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s