Hitters versus pitchers, le top 10 qui sent le souffre (Partie I)

CP : CBSsports
CP : CBSsports

Dans mon coin gauche, j’appelle les rois du « bat flip », les seigneurs du home run, les big « sluggers » de la League, voici venus les gros frappeurs. À ma droite, les kings du strikeout, les pires cauchemars des hitters, voici la crème des Pitchers. Ladies and Gentlemen… « Let’s get ready to ruuuuuuuuuuuumble! »

Après cette entrée à la Michael Buffer, je vous propose de vous présenter le top 10 des duels frappeurs/lanceurs de cette saison 2016. Attention, ça sent le souffre.

  • #10 : Kris Bryant (Cubs) vs Gerrit Cole (Pirates)

C’est sans doute le duel dont on devrait entendre le plus parler dans les années à venir. D’abord parce qu’il oppose deux stars en devenir. D’un côté Bryant, meilleur Rookie 2015. De l’autre Cole, 25 ans, et une explosion fulgurante l’an dernier (19 victoires).

Et puis la rivalité à tout pour faire sa place dans l’histoire. Deux franchises se tirant régulièrement la bourre en NL Central. Deux joueurs All-Star. Bryant vs Cole, c’est le présent et le futur à la fois. Une page d’histoire à écrire…

  • #9 : Albert Pujols (Angels) vs Sonny Gray (Athletics)

D’abord, il était tout simplement hors de question de faire un top 10 sans y inclure mon chouchou, l’unique, le grand, le formidable Sonny Gray (oui, l’objectivité avant tout sur « The Strike Out »).

Ensuite on a là un vrai duel de styles et de générations. Pujols a déjà sa place au Hall of Fame qui l’attend alors que Gray vient tout juste d’exploser au plus haut niveau (top 3 AL en 2015). Mais force est de constater que jusqu’à présent c’est bien le jeune Gray qui est devant. Face à l’ace d’Oakland, le triple MVP n’a frappé qu’un seul HR en 28 confrontations. On a beau s’appeler Pujols et avoir tout gagné, difficile de contrer le prodige d’Oakland.

  • #8 : Paul Goldschmidt (Dbacks) vs Madison Bumgarner (Giants)

Goldschmidt, 3x All-Star, 2e du dernier vote MVP est LA star des Dbacks depuis 3 ans. Il récolte les prix que ce soit en attaque (2 Silver Slugger) ou en défense (2 Gold Glove) prouvant à quel point il est complet. En face MadBum, 3 bagues de champion, et des World Series 2014 pour l’histoire. Et l’ace des Giants est aussi le pitcher qui a le plus lancé contre le 1e base d’Arizona. Et le duel tient toutes ses promesses. Avec un avantage pour Goldschmidt qui présente une moyenne de .316 sur l’ensemble de sa carrière. L’an dernier il monte même à .538 face à MadBum. Un sacrilège pour le MVP des WS 2014 qui aura à cœur de reprendre l’ascendant en 2016.

  • #7 : Nelson Cruz (Mariners) vs Dallas Keuchel (Astros)

CP : scoopnest.comCe qui n’était qu’un duel rarissime il y a encore deux ans pourrait être un rendez-vous à ne pas manquer. D’abord parce que depuis leur dernière rencontre en 2015, Dallas Keuchel est devenu Cy Young. Ensuite parce que Nelson Cruz possède un net avantage face au meilleur pitcher 2015 d’American League. Stat incroyable mais le MVP 2011 a touché Keuchel une fois sur deux lors de leurs face à face en carrière. Inconcevable pour un Cy Young, vous en conviendrez. On guettera avec attention la réaction de l’ace des Astros. Surtout face à un concurrent direct en AL West.

  • #6 : Buster Posey (Giants) vs Clayton Kershaw (Dodgers)

Posey vs Kershaw ou les deux têtes d’affiches d’une rivalité exceptionnelle : Giants vs Dodgers. C’est aussi la version NL du duel Trout vs Hernandez. À la différence que cette fois, c’est le pitcher qui a l’ascendant. En effet le MVP 2012 a affronté Clayton Kershaw à 79 reprises pour une moyenne à .224. En même temps on parle sans doute du meilleur lanceur du monde. Juste pour rappel, Kershaw c’est 3 Cy Young, une Triple Couronne, 2 années leader de la National League au nombre des victoires, 4 au classement ERA, 3 à celui des strikeouts, un Gold Glove et 5 All-Star Game. Et dire qu’il n’a que 27 ans.


  • En bonus : David Ortiz (Red Sox) vs le bullpen des Yankees

On ne pouvait pas écrire ce Top 10 sans une pensée pour David Ortiz. D’abord par respect pour l’immense champion qu’il est. 3 World Series remportées, ça vous classe un homme. Et puis après cette 20e saison dans les Majeures, Big Papi tirera sa révérence. Il va nous manquer alors profitons-en !

Enfin quoi de mieux qu’un légendaire Yankees-Red Sox en plat principal ? Ortiz la légende face au meilleur bullpen du monde : Betances, Miller et Chapman. Comment le nonuple All-Star réagira face aux balles les plus rapides du monde ? Premier élément de réponse le 29 avril au Fenway Park.


 J-Sé Gray – « In Billy Beane we trust ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s