NLDS – Braves vs Marlins : Miami veut continuer à écrire son histoire

C’est la sensation de cette postseason : alors que tout le monde, absolument tout le monde voyait les Miami Marlins passer une saison bien au chaud dans les profondeurs de la NL East, les floridiens ont défié tous les pronostics et une épidémie de COVID dans leur effectif pour s’extirper de leur division avant d’éliminer les Cubs en deux matchs lors de la Wild Card Series. Un parcours absolument qui devrait logiquement prendre fin face à des Braves largement supérieurs dans tous les domaines… mais peut-on encore avoir la moindre certitude en cette saison 2020 ?

Passés des tréfonds de la Ligue au-devant de la scène, les Marlins ont encore faim

Point Wild Card :

Atlanta Braves : Les Braves ont effacé les Reds sans concéder la moindre défaite. Le 1er match a été spécial, car il est rentré dans l’histoire avec aucun point marqué durant les 12 premières manches, triste record en effet, c’est Freeman qui endossa le rôle du héros du soir. Le 2ème match fut une formalité, une victoire limpide 5-0 face aux Reds et une qualification sans accroc pour les Braves, qui ont assumé leur rôle de favori. Ils n’ont peut-être pas brillé mais ils sont parvenu à sweeper leur adversaire et à ne concéder aucune défaite. On a la sensation que cette équipe a mûri, elle n’est plus cette équipe fofolle et insouciante qui est apparue ces deux dernières années. Aujourd’hui, les Braves ont un côté plus tranchant, plus féroce, plus tueur, qui les rend encore plus terrifiant qu’avant. Ces Braves là sont en mission, ils savent qu’ils ont une carte à jouer dans cette ligue et ils semblent prêt à assumer ce statut.

Miami Marlins : Ils étaient la surprise de ces playoffs, personne au début de la saison n’aurait pu imaginer que les Marlins parviendraient à réaliser un tel parcours. Le conte de fée va se poursuivre en Floride avec un sweep des Marlins sur les Cubs de Chicago. 2 victoires claires et nettes qui n’ont laissé aucune place à l’espoir pour Chicago, tant Miami a été supérieur sur cette série. Ils ne cesseront jamais de nous épater, après avoir subjugué tout le monde avec une qualification inespérée en Playoffs, ils ont réussi à balayer les Cubs. Une insouciance et une décontraction totales dans cette équipe qui force le respect. Ils jouent libérés, comme si tout cela était écrit d’avance. Et si les Marlins créaient l’exploit ?

Les Braves ont larfement dominé les Marlins ces dernières saisons

Historique entre les 2 équipes :

Sur la saison régulière, les Braves et les Marlins se sont affronté à 10 reprises cette saison et l’avantage est pour les Braves avec 6 victoires. Un léger avantage psychologique, d’autant plus que les Braves ont infligé l’une des plus grosses corrections de la saison aux Marlins avec une victoire 29-9 le 9 septembre dernier.

Si on remonte de la saison 2016 à 2019, on compte 75 confrontations entre les 2 équipes. Les Braves mènent les débats avec 52 succès soit 69% des victoires. Les Braves abordent cette confrontation sûre de leurs forces et de leurs qualités face à une équipe qu’ils parviennent le plus souvent à vaincre.

Il est assez clair que sur le papier et sur les précédentes confrontations que les Braves sont ultra favoris. Cependant, il s’agit ce coup-ci de rencontres de playoffs. Alors certes avec ces huis-clos cela va avoir un impact différent, mais toujours est-il que le contexte va énormément changer. La pression va être beaucoup plus forte, et dans ce jeu de guerre psychologique ce sont peut-être les Marlins qui peuvent en sortir vainqueur. La pression va être quasiment inexistante, personne ne donne cher de leur peau et c’est là que réside toute la force de cette équipe, toujours contredire les statistiques.

Sandy Alcantara sera opposé à Max Friend pour le Match 1 de ces NLDS

Les duels :

Rotation :

Miami Marlins : Pour la rotation des lanceurs partants, on remarquera rapidement qu’il n’y a aucun lanceur qu’on pourrait caractériser d’ « Ace » chez les Marlins, le rookie Sixto Sanchez étant encore trop jeune pour assumer ce statut. Cependant elle est composée de plusieurs joueurs solides comme Alcantara (3.00 ERA), Lopez (3.61 ERA) ou encore Castano (3.03 ERA). Pour la relève, on a pu remarquer l’émergence de plusieurs joueurs comme Garcia (0.60 ERA), Hoyt (1.23 ERA) ou Kintzler (2.22 ERA, 12 SV). Aucune star, mais que des lanceurs qui ont la rage et l’envie de réussir, il s’agit peut-être de la plus puissante des armes. Les lanceurs floridiens ont prouvé à tout un pays que les Miami Marlins étaient plus qu’un simple coup de chance, ils ont montré qu’ils en avaient dans le ventre et qu’il faudrait plus qu’une simple équipe pour les vaincre.

La Postseason a permis aux lanceurs de rassurer sur leur état de forme et leur compétitivité, ils ont balayé assez aisément la puissance des Cubs, de quoi envoyer un signal à la bande d’Acuna. Encore une fois, les Marlins ont épaté la grande majorité des fans de baseball, ce sweep et cette qualification ont consolidé tous les espoirs qui étaient entrain de naitre. Il va falloir du costaud pour espérer bouger et éliminer cette franchise.

Atlanta Braves : Le pitching aura pu être une catastrophe avec la blessure dès le début de saison de la star de l’équipe, Soroka. Nombreux sont les joueurs qui ont raté leur saison en tant que lanceur partant (Toussaint, Erlin à + de 8.00 ERA), mais dans les ténèbres 2 lueurs sont apparues : Fried (2.25 ERA) et Anderson (1.95 ERA). Mais si les Braves enchainent les victoires c’est grâce à une relève d’un niveau exceptionnel : Greene, Melancon, Martin, O’Day, une relève qui n’a rien à envier à personne. Elle aura à coup sûr un immense rôle à jouer. Il s’agit du point faible de cette franchise, le pitching. Il était déjà avant la grave blessure de Soroka. Il ne va pas être simple pour Atlanta de composer sans son lanceur vedette, et la plupart de ses lanceurs ont une expérience assez faible des playoffs. Il sera donc intéressant de voir comment ils vont parvenir à résister à une telle pression.

A l’image des Marlins, la postseason a mis en confiance les lanceurs des Braves avec 0 run concédé, la confiance est au max. Les Reds n’ont que trop peu existé face aux lanceurs des Braves, est-ce dû à la qualité du lancer ou à la faiblesse des batteurs ?? Aux Braves de nous montrer que ce sont bien leurs lanceurs qui ont réduit les espoirs des Reds à néant.

Avantage : Léger avantage pour les Braves. Un avantage grâce à la qualité de leur bullpen qui est juste phénoménal. En ce qui concerne les lanceurs partants, on se trouve plus vers un statu-quo, étant donné le manque d’expérience et de profondeur chez les 2 équipes.

Freeman, Ozuna, Acuna Jr, Albies. Le lineup des Braves est truffé de talent et de puissance

Lineup :

Miami Marlins : Il n’y pas de stars en Floride, mais ils ont le mérite de taper dur. Le leader en HR et RBI n’est autre que Brian Anderson, l’un des grands artisans de la qualification de Miami, le tout bien accompagné de ses lieutenants Aguilar et Dickerson. Le gros avantage de ce lineup c’est que l’on ne sait d’où va venir le danger, cette équipe est si surprenante que les Braves devront se méfier de tous les batteurs pour éviter une sanction. Cette équipe est capable également d’enchainer des actions défensives de très haut niveau, il y a une rigueur et une motivation chez ces Marlins qui forcent le respect, ils n’ont pas fini de nous impressioner. Ils ont vraiment su créer la sensation, alors que l’on considérait cette équipe comme « ringarde », elle nous a prouvé qu’elle avait l’étoffe des plus grands. Beaucoup de joueurs se sont révélé, et ce malgré un début de saison qui a été perturbé par un nombre de cas importants de joueurs/staffs avec le COVID 19. Et c’est peut-être là la plus grande force de cette équipe, même la maladie ne les arrête pas. Ils franchissent une à une toutes les étapes et ce quels que soient les obstacles.

Face aux Cubs, la production n’a pas été élevée mais elle a suffi pour faire briller Aguilar et Dickerson qui ont endossé le costume de héros de la Floride. La rotation de Chicago, qui sur le papier semblait être une des plus fortes, n’a pas réussi à contenir toute la fougue et l’insouciance des Marlins. Miami n’a pas laissé la moindre chance à son adversaire et a dominé assez aisément les débats lors de la Wild Card. Ce tour de force a renforcé l’idée que les Marlins avaient largement leur place dans ces playoffs.

Atlanta Braves : Acuna, Freeman, Albies, Ozuna, Swanson etc… Qui ne voudrait pas ces joueurs dans son effectif ?? Ce lineup peut effrayer n’importe quel lanceur, il y a du talent, de la puissance sur tous les postes. Ozuna a particulièrement brillé cette année, en finissant leader en HR et RBI pour son équpe (18 HR, 56 RBI). Dans les HR, ils sont 5 à avoir fait au minimum 10 HRs : Ozuna, Duvall, Freeman, Acuna et Swanson. En ce qui concerne les RBI, ils sont 2 à avoir dépassé les 50 RBI :Ozuna et Freeman. Cette équipe a un lineup d’immense outsider, si ce n’est plus, pour le titre. Maintenant, à eux d’affirmer ce statut en playoffs. Quand on a la chance de posséder un tel lineup, la pression est de mise et ça sera le plus grand ennemi de cette jeune équipe. On sait que ce lineup n’est pas encore parvenu à franchir ce palier, ils ont comme un plafond de verre au-dessus d’eux. Ce sera aux leaders tels que Freeman, Acuna, Ozuna ou encore Albies de propulser cette équipe au-delà de la NLDS.

Face aux Reds, l’attaque a été quelque peu timide (1 run en Game 1 et 5 runs en Game 2). Ozuna s’est offert un HR, seulement son 3e en postseason. Le moins qu’on puisse dire c’est que le bâton n’a pas été la qualité première des matchs des Braves, hormis un match très complet d’Acuna (Game 2, 4 Hits, 1 RBI), tout le monde a connu quelques difficultés face aux Reds. Cependant, ils ont eu le mérite et la force de ne concéder aucune défaite et ainsi de réaliser un sweep. Attention, les Reds ont un pitching plus élevé sur le papier comparé aux Marlins. On est en droit d’attendre beaucoup plus en attaque de la part de la bande à Acuna. Ils vont jouer plus qu’une NLDS, ils jouent leur crédibilité face aux Marlins.

Avantage : ATLANTA BRAVES, la qualité est là, l’expérience est plus présente aussi chez les Braves. Sans contestation possible, les Braves ont le plus beau lineup et l’un des plus beaux de toute la MLB même, maintenant vont-ils assumer ce lourd fardeau ?

Le joueur qui peut faire la différence :

Miami Marlins : Ce rôle de facteur X, je l’attribue sans hésitation à Brian Anderson, le 3e base des Marlins de Miami. Il est l’un des grands artisans de cette qualification inespérée. Jusque-là, il a été très timide dans cette postseason face aux Cubs avec 0 HIT. Si les Marlins veulent un espoir de qualification face aux Braves, alors il va falloir le réveil très rapide de leur star de cette année pour les propulser vers d’autres cieux. Sans une grande série de sa part, il sera inenvisageable pour les Marlins de rêver d’un tour suivant.

Atlanta Braves : Je ne vais pas me faire remarquer par mon originalité mais le facteur X de cette franchise n’est autre que Ronald Acuna Jr. Il est déjà, malgré son jeune âge, le franchise player de son équipe. Il doit assumer ce statut de « Méga Star » en portant son équipe vers le tour suivant. D’ailleurs, les Marlins vont très certainement opposer beaucoup plus de résistance que les Reds, et Acuna va devoir élever encore plus son niveau de jeu malgré ces 4 Hits en 2 matchs. La jeune star joue son statut dans cette série, en tant que franchise player il est de son devoir d’envoyer son équipe au tour suivant, malgré son jeune âge il pourrait déjà se transformer en loser en cas de défaites.

Verdict :

Les Braves d’Atlanta abordent cette série dans le rôle de l’ultra favori face à des Marlins dont on se demande encore comment ils ont pu se qualifier. Atlanta n’a pas le droit à l’erreur, malgré la jeunesse de son équipe, elle se doit de se qualifier pour les finales de National League. Les Braves vont devoir supporter et surtout assumer cette pression car ils jouent plus qu’une série de playoffs, ils jouent leur crédibilité et leur statut. Un échec pourrait remettre en cause tout le travail de la franchise. Les Marlins, quant à eux, sont les petits poucets de la série. Personne ne leur donne une chance de passer, et c’est dans ce rôle que les Marlins réussissent le mieux cette année, et surtout n’oublions pas que les Marlins n’ont toujours pas perdu de série de postseason dans son histoire, sera-t-elle la 1ère défaite ?

Pronostic :

Les Braves l’emportent 3-1


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s