[Top 10 2010’s] – Les moments les plus WTF

 

logo mlb

C’est notre / votre fil rouge de l’année 2020 : le 1er de chaque mois, The Strike Out vous propose de retrouver le meilleur de la dernière décennie. Vous avez déjà pu découvrir nos choix pour les meilleures équipes, les meilleurs lanceurs, rookies ou managers… On s’intéresse ce mois-ci aux actions les plus dingues, aux moments les plus improbables qui se sont déroulés sous nos yeux, sur le terrain ou en tribunes. On parlait du « meilleur de la décennie », il est parfois là question du pire mais pour notre plus grand plaisir d’observateurs et de fans! Let the fun begins!

10/ L’action défensive à ne surtout pas montrer dans les écoles de baseball – août 2012

Nationals – Astros, ça vous parle comme affiche? C’était celle des World Series en octobre dernier (il se peut d’ailleurs qu’on en reparle dans un prochain Top Ten)… mais pour en arriver à 2019 il y a eu beaucoup, beaucoup, beaucoup d’années de galère pour ces deux franchises.

Au début de la décennie, elles se situaient tout en bas de la hiérarchie en MLB, ce qui leur ont permis de drafter des joueurs qui feront ensuite les grands titres à Washington et Houston : Harper (n°1 en 2010) et Rendon (n°6 en 2011) d’un côté (en plus de Strasburg n°1 en 2009) ; Springer (n°11 en 2011) et Correa (n°1 en 2012) de l’autre (en attendant Bregman n°2 en 2015).

Beaucoup, beaucoup, beaucoup d’années de galère donc qui peuvent se résumer dans cette action complètement WTF de la défense des Astros sur une frappe a priori totalement anodine d’un batteur des Nats. On vous laisse apprécier…

J’ai même trouvé sur le net cette petite illustration qui permet d’immortaliser le ridicule du début de l’action entre le joueur de 1B Steve Pearce (futur MVP des World Series, comme quoi), le lanceur Lopez et le joueur de 3B Downs qui réalise une magnifique cascade SANS AUCUNE RAISON VALABLE!

blooper

Alors bien sûr qu’en dix ans, il y a eu bien d’autres actions de ce genre, mais celle-là a retenu mon attention par le fait que les équipes concernées sont les deux derniers finalistes… preuve en est qu’en dix ans le visage d’une franchise peut changer!

9/ La balle collante – avril 2016

Yadier Molina est l’un des vétérans les plus récompensés (2X vainqueur des World Series, 9X All-Star) et respectés de MLB… mais sur cette action d’avril 2016, on ne peut pas dire qu’il se soit trouvé à son avantage…

La balle qu’il a perdu des yeux était tout simplement « collé » sur son plastron. Par quel miracle? La balle ne semblait pas souillée par du pine-tar, ce qui aurait pu expliquer le phénomène. Le mystère n’a jamais été résolu et laissons cela aux dieux du baseball!

molina
Les talents de magicien de Molina / Crédit DR.

8/ La balle magique – septembre 2019

Les mêmes Cardinals et une même balle farceuse!

Il n’y a pas besoin de beaucoup de mots pour décrire cette action de septembre 2019, juste besoin de regarder ce coup de bâton « magique » de Paul DeJong.

On a déjà vu des effets de balle de la part des lanceurs, mais celui-là très involontaire de DeJong est assez exceptionnel!

7/ La manche inoubliable – octobre 2015

On se souvient tous du bat flip de José Bautista pour faire basculer le Match 5, et les ALDS 2015 entre les Blue Jays et les Rangers. Ce geste désormais iconique a occulté ce qui avait précédé, et c’est bien dommage car l’ensemble de cette 7e manche peut entrer dans les livres d’histoire. On vous laisse apprécier.

Les Rangers ont cru avoir fait le plus dur suite à « l’erreur » de lancer de Russell Martin. Le public de Toronto est alors devenu complètement fou au point qu’il a fallu nettoyer le turf du Rogers Centre avant de reprendre le match. Et ces mêmes Rangers qui vont ensuite FAIRE 4 ERREURS EN 3 ACTIONS DEFENSIVES sur la demi-manche suivante pour en arriver donc au passage à la batte de José Bautista!

6/ Les Rangers n’avaient pas oublié – mai 2016

Comment ne pas accorder une place dans ce classement à la réponse des Rangers au bat flip de Bautista? Je ne veux bien sûr pas promouvoir la violence sur un terrain de baseball, mais impossible de ne pas parler de cette bagarre entre Bautista et Rougned Odor?

La scène se déroule dans le Texas en mai 2016, sept mois après ce fameux Match 5 des ALDS. C’est le 6e match de la saison entre les deux équipes… et jusqu’à alors elles avaient plutôt été sages malgré l’immense tension environnante, notamment à chaque at bat de José Bautista. Mais celui de ce 15 mai sera inoubliable…

L’expression retaliation (que l’on pourrait traduire par vengeance/revanche) est sans doute l’une des plus connues dans le grand manuel des règles non-écrites du baseball. Ce match en est l’illustration ultime. Bien sûr, le geste de Odor et les différentes bagarres qui ont suivies ont été sanctionnés par la MLB.

5/ Un home-run… enfin! – mai 2016

Il n’est pas officiellement retraité mais Bartolo Colon n’a pas joué en MLB depuis la fin de saison 2018. Il faut dire que le lanceur dominicain affiche quelques années au compteur (46) et quelques saisons derrière lui (21).

En 2016, dans sa 18e saison, il affiche des stats offensives très modestes – et c’est peu de le dire – même pour un lanceur : 20 hits en 225 AB, soit une moyenne de .089 AVG, et une présence sur bases de .096. Mais le 7 mai, alors qu’il joue sous le maillot des Mets, Bartolo Colon réalise une première dans en carrière :

Bartolo Colon est devenu ce jour-là, à 43 ans, le joueur le plus âgé à frapper son premier home-run, et vous l’avez-vu il a même eu droit au silent treatment d’habitude réservé aux rookies!

4/ Le pétage de plomb d’Aaron Boone – juillet 2019

Si vous êtes assidus des matchs des Yankees sur MLB.tv, vous avez du voir fleurir au coeur de l’été dernier des dizaines de tee-shirts/sweatshirts dans les tribunes du Yankee Stadium avec l’expression Savages in the box. Cela fait référence à l’une des expulsions de manager les plus retentissantes de la dernière décennie.

Au coeur de ce grand moment de comédie : Aaron Boone, le manager des Yankees, et l’arbitre Brennan Miller, qui vivait alors sa première saison en MLB. Et un troisième protagoniste indispensable afin que nous profitions tous de l’instant : Jimmy O’Brien, grand fan des Yankees, connu sur le net sous le pseudo de « Jomboy ». C’est lui qui va capter l’audio de la dispute et nous en proposer les sous-titres.

Comme moi, vous avez sans doute beaucoup rigolé en voyant Brett Gardner défoncé le toit du dugout des Yankees à coup de batte?! Cette petite manie qui lui permettait d’extérioriser sa colère sans s’en prendre verbalement à l’arbitre lui vaudra une autre expulsion quelques semaines plus tard!

Les Yankees se sont bien révélés des « Sauvages dans la boîte » en 2019 en échouant seulement à une longueur des Twins dans la course au record de HR dans la saison. Ce surnom s’ajoute désormais à celui déjà bien connu des « Bronx Bombers ».

3/ Le lanceur et son drone – avril et octobre 2016

Ce pourrait être le titre d’un film retraçant les aventures du lanceur des Indians, Trevor Bauer, avec son engin motorisé volant sur cette saison 2016.

Premier chapitre au mois d’avril avant un match des Indians chez les Chicago White Sox. Une journaliste des médias de Chicago est présente dans le stade bien avant la rencontre et est témoin d’un accident assez peu commun : un drone s’est écrasé sur l’écran géant.

Bien que clairement identifiable sur les photos prises par les témoins, Trevor Bauer a clamé son innocence dans cette histoire. Oui, il avait bien manipulé son drone ce jour-là, mais non il ne s’était pas écrasé sur l’écran géant du stade car au moment de « l’incident », il ne l’utilisait pas.

Deuxième chapitre de l’histoire, en octobre de cette même année 2016. Les Indians affrontent les Blue Jays en ALCS. Bauer doit débuter le Match 2, sans doute le match le plus important de sa carrière. Mais c’est finalement Josh Tomlin qui est aligné car Bauer s’est blessé quelques jours auparavant en manipulant son drone : il s’est fait une coupure au petit-doigt de la main droite! Les moqueries pleuvent sur le lanceur de Cleveland qui est finalement sur le monticule pour le Match 3 à Toronto. Mais quelques minutes à peine après le début de la rencontre, un gros plan de la caméra sur la main de Bauer ne laisse pas de doute : la blessure au doigt n’est pas cicatrisée, loin de là… (attention, certaines images de la vidéo sont un peu sanglantes).

En raison de sa coupure, Bauer doit laisser sa place avant même la fin de la première manche. Les Indians finiront pas remporter la rencontre, puis la série donc la mésaventure de Bauer aura été sans conséquence immédiate… mais ce même Bauer perdra ses deux starts en World Series face aux Cubs… Conséquence ou non de sa blessure, nous ne le saurons jamais.

2/ Freddy Mercury remporte la Mascot Race – juin 2019

« Freddy Mercury, Winston Churchill, le Roi Henri VIII et le monstre du Loch Ness sont sur un bateau – enfin un terrain de baseball »… Ce n’est pas le début d’une blague ou d’une hallucination de ma part, mais bien le casting des courses de mascottes qui se sont déroulées à Londres les 29 et 30 juin derniers!

Ces London Series ont été inoubliables pour l’équipe de The Strike Out avec ces accréditations officielles comme récompenses du travail accompli depuis 2016. Elles l’ont été aussi pour tous les spectateurs des deux rencontres entre les Yankees et les Red Sox, tant le spectacle a été au rendez-vous avec ces 50 points inscrits en cumulé!

Mais même avant de connaître la physionomie des matchs, la MLB avait fait les choses en grand à l’occasion de ces premiers matchs en Europe : un stade sublime, le merchandising qui faut, les stands de hot-dogs ou de bières… tout y était… jusque donc cette Mascot Race qui a régalé le public. Alors à Londres, pas de courses de présidents américains, de saucisses géantes ou de bouteilles de ketchup… mais des personnages clés de la culture britannique. C’est le chanteur de Queen qui a remporté la course du samedi puis la tête couronnée le dimanche.

Lui n’a pas participé à la Mascot Race, mais Wally the Green Monster avait bien sûr fait le déplacement à Londres pour soutenir (en vain) son équipe. Le monstre vert a croisé sur sa route nos deux envoyés spéciaux!

Autre animation MLB proposée au public londonien : The Freeze qui officie d’ordinaire au SunTrust Park d’Atlanta. Ce coureur au collant plus que moulant et aérodynamique défie un spectateur en lui laissant prendre beaucoup d’avance avant de le rattraper et de remporter la course… Mais sensation à Londres lors du match du samedi, The Freeze a été battu!

1/ Les poubelles de Minute Maid Park – 2017 (et ?)

On ne pouvait évidemment pas conclure ces moments improbables de la décennies par cette affaire de triche électronique des Astros révélée il y a quelques mois. On ne sait pas non plus comment de nouveau l’aborder, car on a déjà beaucoup écrit dessus (ici, , et encore ici), si ce n’est pour une nouvelle fois afficher notre déception de voir notre sport favori décrédibilisé.

Le report de la saison 2020 joue sans aucun doute en faveur des Astros qui – pendant le Spring Training – ont été la cible d’innombrables pancartes ou insultes de la part d’un public en colère contre ces joueurs qui ont accepté de rentrer dans ce système de triche organisée. Leurs pseudos excuses n’ont pas aidé. Le titre de 2017 remporté par Houston restera désormais marqué d’un « * » dans la mémoire des fans même s’il ne l’est pas officiellement – pour le moment – au palmarès officiel de la MLB.

Une poubelle… une poubelle sur laquelle tapait les joueurs des Astros dans le couloir du dugout pour informer le batteur dans le box du prochain lancer… Ce scandale est parti d’une poubelle… On vous avait bien dit dans le titre que c’était « WTF »!


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s