Preview 2020 – New York Yankees : un favori de l’infirmerie ou des World Series ?

Il existe deux périodes charnières dans l’année où nos esprits se laissent aller au doux parfum du baseball. La deuxième c’est évidemment lorsqu’arrive l’automne et ses feuilles mortes synonyme de postseason. Quant à la première, il s’agit de la fin de l’hiver accompagnée comme toujours du retour de la MLB et des espérances de chacun. Vous savez ces dernières semaines avant la reprise où l’on se surprend à croire que « cette année est la bonne », où l’on se met à rêver de voir son équipe jouer au baseball fin octobre ou à enfin finir avec un bilan positif. Comme l’an passé, The Strike Out passe en mode 30 franchises en 30 jours et vous propose de faire le tour complet de la Ligue. Pour calmer vos ardeurs de supporters ou au contraire les ranimer, même si en baseball rien n’est jamais fixé dans le marbre. Place aujourd’hui aux New York Yankees.

YANKEES:TSO

Retour sur l’année 2019

Quoi penser de la saison 2019 des Bronx Bombers ? C’est assurément une saison frustrante pour les Yankees tout en étant une saison extrêmement positive, une saison que 95 % des équipes des Ligues Majeures auraient voulu vivre : 103 wins, finaliste de l’American League et les deux premiers matchs officiels de la MLB en Europe (avec deux victoires face au grand rival de Boston dans ces London Series. Les Yankees ont vécu une saison aux avant-postes du championnat et ont continué d’écrire l’histoire du baseball. Et ce, malgré un record historique dont ils se seraient bien passés, 30 joueurs blessés durant la saison. Jamais une équipe MLB n’avait subi une telle hécatombe. Le précédent record était détenu par les Dodgers de 2018 avec 28 inscrits sur la DL. Le souci des Yankees, c’est que les blessures se sont enchaînées toute la saison et pas seulement des petits bobos. Aaron Boone s’est aguerri pour sa deuxième saison comme Manager en devant palier aux absences de ses stars.

0YptZRlg
Petit instant souvenir quand TSO a interviewé James Paxton aux London Series

Luis Severino a manqué quasiment toute la saison, ne revenant qu’amoindri pour les playoffs, au même moment au CC Sabathia se blessait pour vivre une triste fin de carrière. Stanton n’a joué que 18 matchs et Judge en a manqué 60 (.272 / 27HR). Dès le spring training, les mauvaises nouvelles sont tombées. En plus de Severino, l’ace de l’équipe, c’est Miguel Andujar, 2ème au AL Rookie of the Year 2018, pilier de l’équipe dès son année recrue, qui était annoncé out pour la saison. Déjà, durant l’hiver, on savait que Gregorius ne reviendrait que tardivement au jeu. On ne citera pas tous les blessés, soit tous les joueurs à un moment ou à un autre, mais les fans des Pinstripes ont eu l’impression de lire une revue médicale toute la saison en consultant les résultats de l’équipe.

Et pourtant ! Les Yankees vont arriver à un formidable total de 103 victoires. Après deux premières semaines hésitantes, la franchise new-yorkaise va rouler sur l’American League, se livrant à un duel à la mexicaine avec les Astros et les Twins pour le titre de meilleure franchise de l’Américaine, un titre que les Yankees lâcheront aux Astros à la fin du mois de septembre, toujours handicapés par les blessures (CC Sabathia, Hicks) et la perte du lanceur Domingo German (suspension pour violences conjugales), grand artisan de la belle saison des Bombers (18-4 / 4.03). Comment expliquer, malgré une saison cumulant les pertes de joueurs essentielles, que les Yankees ont affiché un tel niveau de jeu ?

La première tient à leur intersaison. Brian Cashman a réalisé l’une des meilleures, si ce n’est pas la meilleure, offseason de la MLB durant l’hiver 2019-2020. Il est allé chercher, en free agency ou en trade, DJ LeMahieu, James Paxton (15-6 / 3.82) et Adam Ottavino, tout en resignant Zach Britton et JA Happ, des pièces essentiels aux Yankees 2019, même si Happ a connu une saison difficile (12-8 / 4.91). DJ LeMahieu a connu une saison digne d’un MVP (.327 / 26HR / 102 RBI / All-Star / All MLB First Team) et Adam Ottavino (6-5 / 1.90) a upgradé un bullpen déjà costaud avec Britton (3-1 / 1.91) et Aroldis Chapman (3-2 / 2.21 / 37 saves) pour finir les matchs. Cahsman a également réalisé des coups payants. Si le pari Troy Tulowitzki n’a pas fonctionné (blessé, il a finalement pris sa retraite), les ajouts de Cameron Maybin(.285 / 11 HR, désormais aux Tigers), Mike Tauchman (.277 / 13HR) et Gio Urshela (.314 / 21 HR / 74 RBI) ont contribué à sauver la saison des new-yorkais, particulièrement Urshela qui a remplacé Andujar dans le hot corner, connaissant une saison offensive de niveau All-Star, la meilleure de sa jeune carrière en MLB.

La deuxième raison se situe dans la profondeur de l’effectif des Yankees. Le roster MLB était déjà fort mais la saison a permis de montrer qu’en AAA, les Bombers avaient de la ressource, ce qui a permis de faire tourner l’effectif et d’accompagner les cumuls des blessures sans que ces dernières n’est réellement un impact sur le long terme. Si les renforts venus de AAA pour renforcer le bullpen n’étaient pas toujours au niveau, l’attaque a pu en profiter. Dans des moments difficiles, des joueurs comme Mike Ford (.259 / 12 HR), Mike Tauchmann, Thairo Estrada (.250 / 3HR), Kyle Higashioka (.214 / 3 HR) et Clint Frazier (.267 / 12 HR) ont répondu présents. Frazier a montré qu’offensivement, il avait largement le niveau MLB, pêchant sur sa défensive pour s’installer durablement dans l’équipe. La troisième raison tient dans des joueurs qui ont su connaître leurs meilleures saisons MLB (Urshela, German, LeMahieu, Torres) ou tenir leur rôle de pilier tel Tanaka (11-9, 4.45), Gardner (.251 / 28 hR / 74 RBI), Britton ou Chapman. La quatrième et dernière raison est sans nul doute l’offensive, qui s’est installé dans le top 3 ou top 5 des catégories offensives (4ème en AVG avec .267 / 2ème en homerun avec 306 / 2ème en RBI avec 904 / 1er en run avec 943 / 4ème en OBP .339 / 3ème en OPS .829 / 3ème en SLG .490), tout en étant clutch, sachant frapper quand il le faut pour marquer ou faire marquer, en étant une des équipes qui convertit le plus les chances de points avec des coureurs sur base. Les Yankees se sont aussi livrés à un course au record de homeruns sur une saison avec les Twins, remportés d’une longue balle par ces derniers (307). Un affront, de la part de la Bomba Squad du Minnesota, lavé en playoffs quand les Bronx Bombers ont sweepé les Twins en Division Series. Malheureusement, l’aventure s’est terminée au match 6 des finales de l’Américaine face aux Houston Astros.

Au vu de la saison qui a obligé les Yankees à devoir bricoler sans cesse leur roster, l’année 2019 reste globalement positive, même si le titre était clairement l’objectif. Et c’est en cela que la saison 2019 est également d’une grande amertume car, à aucun moment, les Bronx Bombers n’auront pu se battre à 100 % de leurs capacités, pas même à 75 %. Et on se dit qu’avec Severino et Stanton aptes toute la saison, un CC en forme pour les PO, un German qui ne soit pas un %*£@[«#, un Judge qui ne soit pas sans cesse diminué, Andujar qui aurait confirmé sa belle saison rookie, bref, avec une équipe qui roule sans un record historique de blessés, les Yankees 2019 auraient peut-être été inarrêtables.

gleyber
La saison des Yankees, c’est Gleyber qui en parle le mieux

L’année 2020

C’est donc durant l’année 2020 que les Yankees devaient afin évoluer à leur plein potentiel. Après avoir été sage sur la période des trades et la dernière free agency, Brian Cashman et son équipe ont frappé le gros coup de la FA 2020 en signant le plus gros nom de l’hiver, le lanceur Gerrit Cole. Si beaucoup le voyaient revenir dans sa Californie natale, c’est bien dans son équipe de coeur que Gerrit Cole a signé un contrat record pour un lanceur (324 millions $ sur 9 ans). Un ajout déterminant quand on connaît la suite des évènements. Quand Cole signe, les Yankees présentent une équipe que la plupart des suiveurs de la MLB voit marcher sur les Majeures pour remporter ce titre qui fuit la franchise depuis 2009.

La rotation est enfin au niveau avec Cole, Tanaka, Paxton, Severino et Happ, voir Jordan Montgomery (9-7 et 3.88 sur sa saison rookie puis 2-0 et 3.62 en 2018 avant sa blessure), le tout chapeauté par un nouveau pitching coach, Matt Blake. Le bullpen a lui été débarrassé de certains lanceurs décevants en 2019, comme Chance Adams (8.53) ou Stephen Tarpley (6.93), et présente toujours une triplette de folie avec Ottavino, Britton et Chapman. En attaque, Gardner, dernier survivant du titre de 2009 après la retraite de CC Sabathia, a resigné aux Bombers, qui peuvent compter sur les retours de Giancarlo Stanton et Miguel Andujar. Certes, Aaron Hicks, blessé, doit manquer une partie de la saison, mais le champ extérieur comptera aussi sur Aaron Judge, Mike Tauchman et Clint Frazier, qui n’a finalement pas quitté le Bronx dans un trade. Son demi-spring training, pré-coronavirus, a montré qu’il avait sa place en MLB. Andujar pourrait aussi faire le saut dans le champ extérieur pour laisser définitivement la 3ème base à Gio Urshela. La grosse perte des Yankees est le départ de l’agent libre Didi Gregorius vers les Phillies. Néanmoins, l’infield reste plus que solide avec Gleyber Torres, qui a été l’un des tauliers des Bombers (voir joueur à suivre), Luke Voit (.263 / 21 HR / 62 RBI), Gio Urshela, DJ LeMahieu et Gary Sanchez (.232 / 34 HR / 77 RBI), sans compter Mike Ford comme remplaçant en première base.

Ce joli tableau fut assombri dès les premiers jours du spring training. Luis Severino, loin d’être rétabli, se voit envoyer dans la salle d’opération pour une Tommy John. Pas de saison 2020 pour lui. Paxton se blesse à son tour pour un retour au jeu prévu entre mai et juin. Stanton se blesse également. Pas d’opening day pour lui. Puis c’est Judge. Une blessure non détectée lors d’un match de fin de saison et pas soignée correctement. Ce qui doit être une semaine de repos se transforme en semaines de repos. Pas d’opening day pour lui également. Sans compter German qui doit purger le reste de sa suspension jusqu’à juin. 2020, bis repetita. Alors que reste-t-il des espoirs des Yankees pour la saison 2020 ?

gary-sanchez-aaron-judge-yankees-getty-ftr-081617_1oj115fjc0ifm1imc5wb9efdef
Les Yankees vous informent sur le coronavirus. Conseil n°1 : ne vous serrez plus les mains, checkez vos coudes / Crédit Sporting News.

Il est clair que la blessure de Severino est un gros coup dur pour les Bombers. Néanmoins, la rotation a de la ressource, pouvant se reposer sur Cole, Tanaka, Happ, Montgomery, voir Jonathan Loaisiga, Luis Cessa ou la stratégie de l’opener où Chad Green a excellé la saison dernière. Puis, le retour de Paxton et de German amèneront aussi qualité et profondeur chez les starters. Le bullpen reste également talentueux. En attaque, même sans Judge et Stanton, à qui les statisticiens promettaient une grosse saison, le lineup des Bombers restent impressionnant en profondeur et en qualité. La saison 2019 l’a démontré. C’est pourquoi, même s’ils ne sont plus les favoris numéro 1 de loin, les Yankees restent dans la course au titre au même niveau que les Dodgers ou les Astros. Simplement, leur marge de manœuvre est désormais restreinte et il ne serait pas étonnant de voir un gros trade venir renforcer la rotation vers la trade deadline.

En revanche, la crise sanitaire causée par le Covid-19 aura certainement des retombées sur l’équipe plus importantes que pour n’importe quelle autre équipe de la MLB. En négatif, Domingo German ne reviendra pas en juin comme prévue, ses match de suspension débuteront avec l’Opening Day. Or, en cas de saison raccourcie, il jouera moins avec les Pinstripes. Cela dit, cette terrible crise aura pour effet bénéfique de laisser plus de temps à certains joueurs pour se remettre comme Stanton et Judge qui pourraient débuter lors de l’Opening Day ou pas loin selon la date de celui-ci. Hicks et Paxton également manqueront peut-être moins de matchs à jouer avec les Yankees en cas de saison raccourcie. D’ailleurs, les joueurs ont préféré rester en Floride pour continuer leur préparation aussi sérieusement que possible. Loin d’être abattus par la situation, celle du coronavirus comme celles des blessures de l’équipe, les Yankees ont toujours en tête d’être les champions de la saison 2020.

Le joueur à suivre : Gleyber Torres

gleyber2

Gleyber Torres aurait pu être la star à suivre. Et le joueur à suivre aurait pu être Giancarlo Stanton, Aaron Judge, Clint Frazier, DJ LeMahieu, Gary Sanchez, Masahiro Tanaka, Jordan Montgomery et bien d’autres encore. Les Yankees ne manquent pas de stars, de rookies ou de gars sur le retour, qui peuvent avoir un impact important sur la saison des new-yorkais. Pourquoi Gleyber Torres ? L’ex-top prospect MLB, 3ème au Rookie of the Year 2018, a accompli une saison 2019 impressionnante. Bien entendu, cela se traduit par de très belles stats (.278 / 38 HR / 90RBI / .337 OPB / .535 SLG / .871 OPS) qui l’ont conduit au All Star Game pour la deuxième année consécutive en autant de saison MLB. Cependant, c’est surtout le rôle de pilier qu’il a tenu au sein de l’effectif qui a impressionné. Il fut aussi l’un des rares à avoir peu d’absence pour cause de blessure.

Au contraite, il a été omniprésent dans la performance pour conduire les Yankees durant toute la saison vers la victoire, si bien qu’il a enfilé la tenue du super-héros de la nouvelle génération des Bombers, délaissée par un Judge diminué physiquement, en débloquant nombre de situations avec sa batte. En 2019, Torres a montré que son talent n’était pas une étoile filante dans le ciel de la MLB mais qu’il serait certainement l’une des plus grandes stars de la nouvelle décennie. Gleyber XXL.

La star : Gerrit Cole

cole
Pour les âmes sensibles, nous n’allons pas vous montrer une image de Gerrit Cole sans sa barbe.

Là encore, le nombre de stars aux Yankees est sans commune mesure avec les autres équipes de la MLB. On attend d’ailleurs avec impatience, si leur santé leur permet, de voir ce que vont donner Aaron Judge et Giancarlo Stanton. Mais qui d’autre que Gerrit Cole pourrait être abordé dans cette partie. Il fut l’une des top stars de la saison 2019 (2.50 / 20-5) sous le maillot des Astros, la star de l’intersaison comme agent libre et désormais celle des Yankees. Un rôle encore plus prégnant avec les blessures de Severino et Paxton chez les partants.

C’est peu dire que les attentes pour sa première saison chez les Yankees sont énormissimes. Celui qui a rêvé de jouer dans le Bronx va pouvoir réaliser ce souhait d’enfant. Pourra-t-il encaisser l’immense pression de jouer au Yankee Stadium et les attentes de tout un peuple des Pinstripes qui désirait que Cashman signe enfin un top pitcher (au vu des ennuis de santé de Severino qui devait être l’ace de l’équipe) ? Pourra-t-il répondre à la hauteur de son contrat record ? Sera-t-il l’étoile qui guidera enfin les Yankees au titre ? Bien des questions qui détermineront le parcours des Bronx Bombers en 2020.

Le prono

Il est très compliqué de pronostiquer la saison 2020 des Yankees. En février, le titre leur était promis. En mars, les blessures successives de joueurs majeurs de l’équipe les conduisaient à une lutte plus équilibrée avec des équipes comme les Dodgers, les Astros, les Braves ou encore les Twins. La crise du coronavirus pourrait leur laisser le temps de panser leurs plaies pour revenir en meilleure forme dans un Opening Day tardif. Des Yankees affaiblis ont tout de même les ressources pour remporter aisément leur division et aller chercher le titre, comme l’a montré 2019.

L’ajout de Gerrit Cole n’aura pas l’impact désiré, à cause de l’absence de Severino, mais la rotation, avec le retour de Paxton, sera probablement bien meilleure que la saison passée. Le bullpen sera toujours l’un des points forts des Pinstripes et l’attaque continuera d’être aux avant-postes de la MLB. Même si la tâche sera plus ardue que prévue, il faudra encore compter avec les Yankees pour le titre 2020. Et il ne serait pas étonnant de voir un ou deux gros trades venir renforcer l’équipe si nécessaire pour s’adjuger les World Series.

Prédictions Bleacher Report 101-61 1er AL East (réalisées avant les blessures de Severino, Paxton, Stanton et Judge)

Prédictions TSO 100-62 1er AL East


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s