Preview 2020 – Los Angeles Angels : Enfin les Playoffs ?

Il existe deux périodes charnières dans l’année où nos esprits se laissent aller au doux parfum du baseball. La deuxième c’est évidemment lorsqu’arrive l’automne et ses feuilles mortes synonyme de postseason. Quant à la première, il s’agit de la fin de l’hiver accompagnée comme toujours du retour de la MLB et des espérances de chacun. Vous savez ces dernières semaines avant la reprise où l’on se surprend à croire que « cette année est la bonne », où l’on se met à rêver de voir son équipe jouer au baseball fin octobre ou à enfin finir avec un bilan positif. Comme l’an passé, The Strike Out passe en mode 30 franchises en 30 jours et vous propose de faire le tour complet de la Ligue. Pour calmer vos ardeurs de supporters ou au contraire les ranimer, même si en baseball rien n’est jamais fixé dans le marbre. Aujourd’hui, on vous emmène chez l’autre equipe de L.A., les Los Angeles Angels

cropped_GettyImages-666320848

Retour sur 2019

La saison des Angels débute avec la nomination de leur nouveau manager en la personne de Brad Ausmus. Il a la lourde tâche de remplacer Mike Scioscia après 18 ans de bons et loyaux services. Le tout nouveau coach arrive avec beaucoup d’ambitions mais son discours est simple : être capable de retrouver les playoffs. Rien de très étonnant quand tu as dans ton équipe des joueurs comme Trout, Ohtani ou encore Simmons. Cependant, la saison n’a pas encore commencé que le staff se doit de gérer un premier drame : la mort de Luis Valbuena lors d’un accident de voiture. Et ce tragique incident pèse logiquement sur le début de saison. Les Angels ont toutes les peines du monde à se mettre au niveau. Pire les nouvelles recrues ne se montrent pas à la hauteur des ambitions. Cahill et Harvey, qui étaient venus pour renforcer la rotation, ont au final affaibli encore plus ce secteur, tandis que le roster est confronté à un nombre incalculable de blessures (Ohtani, Pujols, Trout etc …). Encore. 

L’année 2019 ressemble finalement à toutes les autres, elle n’a pas de goût, pas de folie et pour les fans des Angels les playoffs s’éloignent, une fois de plus. Pourtant la franchise va connaître un nouveau coup dur. Le 1er juillet 2019 alors que l’équipe prépare un déplacement pour défier les Texas Rangers, Tyler Skaggs est retrouvé mort dans sa chambre d’hôtel. L’émotion dans toute la MLB se fait ressentir et la famille des Angels est touchée au plus profond de son être [Article complet à retrouver ici]. La conférence de presse suivant le match sera d’une émotion rare, Mike Trout lâchant quelques larmes pour son coéquipier, lui qui quelques minutes auparavant avait parlé avec beaucoup d’émotion de celui qu’il considérait comme son ami le plus proche dans le vestiaire.

Comme un symbole, le 13 juillet (date d’anniversaire de Skaggs), les Angelinos jouent le 1er match à domicile depuis le drame. Le match prend alors une tournure complètement dingue, les Angels réalisent un no-hitter collectif. Il était impossible de rendre un plus bel hommage. Le reste de la saison se fera dans le silence le plus total. Les Los Angeles Angels terminent la saison avec 72 W (44.4%), soit le plus faible total depuis 1999 et l’époque des Anaheim Angels.

Les points positifs : Mike Trout, encore et toujours lui, élu MVP de la saison. Il a effectué une saison de grande classe (45 HR, 104 RBI, 11 SB, 110 BB, .291 AVG), son année a été également marquée par sa prolongation record qui le lie avec les Angels pour les 13 prochaines années. Kole Calhoun fait partie des très rares satisfactions des Angels, l’outfielder ayant réalisé la meilleure saison de sa carrière (33 HR, 74 RBI).

Les bonnes surprises : Hansel Robles, Ty Buttrey et Luis Rengifo. Robles et Buttrey ont élevé à eux seuls le niveau du bullpen des Angels qui auparavant avait toujours été d’une faiblesse criante. Robles finit avec un ERA de 2.48 et 23 saves. Cela faisait longtemps que l’on avait plus vu une telle performance à ce poste. Quant au rookie Luis Rengifo, il a su tirer son épingle du jeu lors de l’impressionnante série de blessures des californiens. Capable de jouer 2B ou encore SS, sa polyvalence et son jeu défensif ont ravi les spectateurs de l’Angel Stadium.

Les points négatifs : La FA 2019. Une gestion et des choix tout bonnement catastrophique de la part du board des Angels, qui a énormément affaibli l’équipe avec des joueurs moribonds (Harvey, Cahill, Bour) payés à prix d’or. Le manque d’ace et plus globalement de valeurs sûres au pitching coûte beaucoup à la franchise, mais à quand un grand ace pour épauler le talent de Trout ??

L’autre point négatif, c’est Brad Ausmus. Bien que son équipe n’ait pas été des plus compétitives, il n’a pas su faire illusion et certaines de ses décisions ont coûté de nombreuses victoires aux Angels. Il sera licencié au terme d’un exercice qui ne restera pas dans les annales sur la plan sportif.

Que faut-il attendre pour 2020

Résultat de recherche d'images pour "joe maddon angels"
Retour au bercail pour Joe Maddon. Après un titre décroché en 2002 en tant que Bench Coach, le manager légendaire revient à Anaheim pour faire redécoller la franchise. Photo : DR

Devant des résultats aussi catastrophiques, le board se devait de réagir. Sans surprise le coach Brad Ausmus a payé les frais de cette saison tristement historique pour les Angels. Pour le remplacer, les Angels ont fait Joe Maddon. Joueur puis coach dans l’organisation des Angels, il a gagné les World Series 2002 en temps que Bench Coach dans le staff de Mike Scioscia, avant de les remporter en 2016 en tant que Manager des Cubs. Un homme d’expérience qui va peut-être pouvoir enfin exploiter au maximum l’effectif à sa disposition.

L’objectif de cette FA 2020 est très simple pour la franchise : attirer (enfin) un ace et plus particulièrement Gerrit Cole. Mais les choses ne vont pas se passer comme prévu avec les nombreux échecs pour la venue de l’ace tant désiré (Cole, Kluber, Ryu, Bumgarner, Keuchel…). Cependant, la franchise a su acquérir 2 valeurs sûres du monticule : Dylan Bundy (ex-Orioles) et Julio Teheran (ex-Braves). Bien qu’il ne s’agisse pas d’aces, la franchise avait besoin de renforcer une rotation bien trop faible.

Et si Ohtani était l’ace tant attendu ? En effet, Ohtani a repris le travail de lancer et devrait suivant tout vraisemblance être apte à lancer de nouveau pour les Angels d’ici le mois de mai. Voici une arme et un espoir supplémentaire pour tous les fans de Mike Trout.

Néanmoins, tout n’est pas à jeter pour les Angels durant cette Free Agency, puisque malgré les échecs au niveau du pitching, les Angels ont répondu avec l’arrivée du tout juste champion avec les Nats, Anthony Rendon. L’arrivée de ce 3B est vu comme une bénédiction pour les fans, car enfin Mike Trout va se retrouver avec un batteur (presque) aussi doué que lui. Et avec Rendon, l’infield des Angels commencent également à avoir fière allure (Rendon, Simmons, Fletcher, Pujols).

Autre signe d’espoir chez les Angels, c’est la jeunesse fleurissante qui commence à pointer le bout de son nez. L’an dernier, nous avons pu assister à l’émergence de quelques jeunes tels que Canning, Suarez ou encore Rengifo. D’autres arrivent (Adell, Marsh, Sandoval ou Jones) et ils ont tous été conviés au Spring Training. Joe Maddon veut voir ce qu’ils ont dans le ventre, et pourquoi pas nous proposer quelques surprises lors du début de saison.

Malheureusement, le pitching reste le gros souci de cette franchise. Des années que la franchise a besoin de gros lanceurs mais le board est toujours incapable de répondre à cette problématique. Aujourd’hui le manque d’ace est criant et, comme on le sait au baseball, un mauvais pitching peut coûter très cher dans une saison de 162 matchs.

Le joueur à suivre : Anthony Rendon

Le rôle et l’attente envers Anthony Rendon sont énormes. La pression va être beaucoup plus importante que celle qu’il a pu connaître à Washington. Rendon va devoir cette année être capable d’emmener cette franchise aux portes de la postseason, et sa bague de champion obtenue en octobre dernier augmente encore plus l’espoir qui est placé en lui. S’il est capable de reproduire la même saison que l’an dernier (34 HR, 126 RBI), alors Rendon devrait pouvoir prétendre au rang de chouchou chez les fans des Angels. Joueur très sous-coté, peut-être même le plus, Anthony Rendon débarque avec un nouveau statut et un nouveau costume. A lui de prouver maintenant qu’il est capable d’être un très très très grand joueur.

La star à suivre : Mike Trout évidemment !

Il est impossible de nommer une autre star que Mike Trout quand on parle des Los Angeles Angels. Il est le visage de cette franchise et encore une fois il va éclabousser la MLB de tout son talent. Malgré des statistiques individuelles folles, son absence en postseason commence à faire jaser: Mike Trout doit jouer la postseason au plus vite.

Cette année va être une année légendaire pour Mike Trout. En effet, Mike « The Kid » Trout n’est plus qu’à 15 HR de devenir le meilleur frappeur d’HR de l’histoire de la franchise. A ce jour, il en possède 285.

Notre prono

Il est toujours très compliqué de pronostiquer une équipe comme les Angels. L’infield et l’outfield sont de qualité et offensivement, sur le papier les Angels n’ont rien à envier aux autres cadors de la ligue. Mike Trout est encore une fois bien entouré à la batte avec des soldats comme Ohtani, Pujols, Simmons, Rendon ou encore Upton.

Maintenant la vraie question est : que vaut réellement cette rotation ? Aujourd’hui nous sommes en mesure de dire que la rotation s’est améliorée avec la venue de joueurs de qualité comme Bundy ou encore Téhéran. Le retour d’Ohtani va avoir également un gros impact, car tout le monde se souvient de son talent au lancer bien que dernièrement il ait essentiellement brillé à la batte. Je pense que l’équipe obtiendra (enfin) un bilan positif, mais est ce que ça sera suffisant pour obtenir un billet pour les Wild Cards? Cela est moins sûr. Mais si les Angels sont toujours en course en Septembre pour les Playoffs, alors je prends le risque de dire que les Angels connaitront enfin la postseason.

Projections The Strike Out : 2e en AL West ; 88 victoires – 74 défaites.

Projections Bleacher Report : 2e en AL West ; 86 victoires – 76 défaites.

Publié dans MLB

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s