TSO fait le récap’ de la Trade Deadline

La course à la postseason est officiellement lancée! Les prétendants au titre mais aussi des franchises surprises ont animé les derniers jours/heures du marché des transferts. Cette trade deadline était fixée à mercredi 16h (22h heures françaises). Voici les principales signatures des plus récentes aux plus anciennes.

  • Zack Greinke (SP) des DBacks aux Astros

C’est sans hésitation LE méga transfert de cette Trade Deadline car il concerne une équipe déjà classée parmi les favorites pour le titre, mais depuis 22h et quelques minutes mercredi soir, encore d’avantage. Houston s’offre le vétéran Greinke et pas pour trois mois mais jusqu’à fin 2021! Le lanceur de 35 ans réalisait sa plus belle saison sous le maillot des DBacks avec une ERA de 2.90, une WHIP de 0.94 avec 10 victoires et 4 défaites! Du très très costaud! Forcément, les Astros ont mis la main au portefeuille (Greinke est dans le Top 5 des plus gros contrats de la Ligue) et ont vidé leur farm system puisqu’ils envoient leurs prospects n°3 (Beer, 1B/OF), n°4 (Bukauskas, P), n°5 (Martin, P) et n°22 (Rojas (INF/OF). Avec Greinke, les Astros comptent maintenant 4 des 14 meilleurs ERAs d MLB : Verlander (5e, 2.73), Greinke (9e, 2.90),  Cole (11e, 2.94) et Miley (14e, 3.06). Bon courage aux prochaines équipes qui vont les affronter.

  • Aaron Sanchez (SP) et Joe Biagini (SP/RP) des Blue Jays aux Astros

Ils n’ont certes jamais remporté le Cy Young Award comme Greinke, mais Sanchez et Biagini vont aussi débarquer à Houston. Les deux hommes évoluaient sous le maillot des Blue Jays, l’un dans le rôle de starter (3-14, ERA 6.07 en 23 starts), l’autre dans un rôle plus polyvalent (3.1, ERA 3.86 en 49 apparitions). C’est dans le bullpen qu’ils devraient tous les deux atterrir car on ne les imagine pas trop entrer dans la surpuissante nouvelle rotation texane.

  • Mike Leake (SP) des Mariners aux DBacks

On se doute que ça ne va pas compenser le départ de Greinke dans le coeur des fans des DBacks, mais le front office a quand même fait venir un lanceur chevronné pour ne pas laisser de trou béant dans la rotation. Leake, 31 ans, va connaitre sa 6e franchise mais c’est finalement un retour aux sources puisqu’il était étudiant à l’université d’Arizona State! En 22 starts cette saison avec Seattle, il a posté un nombre rond de 100K en 137IP et seulement 19BB. Son fait d’armes? Son perfect game perdu seulement en 9e manche le 19 juillet dernier face aux Angels. Il est sous contrat jusqu’en 2021.

  • Nicholas Castellanos (3B/RF) des Tigers aux Cubs

Les Cubs renforcent leur défense et surtout leur bâton face aux lanceurs gauchers – un de leurs gros points noirs – avec l’arrivée de Castellanos (OPS 1.026 cette saison). Il pourra prendre le relais de Bryant si besoin en 3e base, voire évoluer en champ extérieur. Ses stats offensives sont globalement encore perfectibles : .273/.328/.462. Evoluer dans une équipe en lutte pour la postseason pourrait avoir un effet très positif sur Castellanos, un peu seul au monde à Detroit. C’est en tout cas un pari à court terme puisqu’il sera en fin de contrat à l’issue de la saison.

  • Scooter Gennett (2B) des Reds aux Giants

Saison compliquée pour Scooter : 21 matchs seulement en raison d’une blessure. Il n’a en fait débuté qu’il y a un peu plus d’un mois, le 28 juin. Sa moyenne très basse actuellement (.217) s’en ressent. Laissons-lui retrouver la forme avant de juger de son réel niveau même si les Giants n’ont pas vraiment de temps à perdre dans la course effrénée à la Wild Card.

  • Sam Dyson (RP) des Giants aux Twins

Joli coup réalisé par les Twins avec l’arrivée du releveur des Giants convoité par pas mal d’équipes. Dyson c’est 4 victoires pour 1 défaite cette saison et une ERA de 2.47. Il compte 47K en 51IP.

  • Shane Greene (RP) des Tigers aux Braves

C’était sans doute le plus convoité des releveurs pour cette Trade Deadline. Greene réalise une incroyable saison dans la moribonde équipe de Detroit : 22 saves en 25 opportunités et un total de 38 apparitions pour une ERA de 1.18 et une WHIP de 0.87. Certains observateurs se veulent mesurés et parlent d’une année sans lendemain pour le joueur de 30 ans. Les Braves sont dans l’optique de gagner dès cette année, donc pour eux ne comptent que les chiffres d’aujourd’hui. Comme leurs rivaux de division des Nats, le bullpen est vraiment le point noir d’Atlanta depuis le début de saison. Greene devrait apporter un gros plus.

  • Mark Melancon (RP) des Giants aux Braves

Deuxième renfort de bullpen pour les Braves même si celui-ci procure moins d’enthousiasme tant le bon Melancon est loin! Pour sa 11e saison en MLB, le vétéran de 34 ans a fait 43 apparitions pour une ERA de 3.50.

  • Corey Dickerson (OF) des Pirates aux Phillies

Pour la deuxième fois en autant d’années, Dickerson se voit proposer le rôle de remplaçant d’Andrew McCutchen! Les Pirates l’avaient embauché au moment du départ de leur OF vedette vers les Giants, et maintenant les Phillies s’offrent Dickerson alors que McCutchen est sur le flanc jusqu’à la fin de saison. Bien que ralenti par plusieurs blessures cette saison, Dickerson signe une ligne de stats intéressante : .317/.376/.556. Il sera agent-libre à la fin de la saison.

  • Tanner Roark (SP) des Reds aux A’s

Arrivé l’hiver dernier à Cincinnati, le lanceur partant n’aura fait qu’un bref passage sous le maillot des Reds avant de refaire sa valise : 21 matchs, 6 victoires, 7 défaites et une ERA de 4.24. Il a signé depuis le début de saison son meilleur ratio K / 9IP avec 8.8. Pour Oakland, la signature de Roark jusqu’en fin de saison confirme les ambitions de postseason après les autres arrivées (Bailey et Diekman, voir plus bas).

  • Drew Pomeranz (SP/RP) des Giants aux Brewers

On ne l’aurait pas imaginé dans cette liste il y a encore deux semaines, mais Pomeranz a trouvé un nouveau souffle en sortant du bullpen des Giants. En un peu plus de 5 manches lancées, il n’a concédé qu’un hit et qu’un BB. Maintenant on imagine que si les Brewers ont fait appel à lui ce sera pour la rotation, minée actuellement par les blessures. A voir donc comment il se replongera dans ce rôle.

  • Hunter Strickland (RP) des Mariners aux Nationals

Comme attendu, les Nats ont profité de cette Trade Deadline pour renforcer leur bullpen, tellement friable et responsable du catastrophique début de saison (ERA 5.99, la pire de la Ligue). Strickland arrive avec son expérience (11 matchs de postseason avec les Giants) et une ERA en carrière de 2.98. La petite interrogation est son état de santé : closer désigné des Mariners en début de saison, il avait rejoint très vite l’infirmerie et vient tout juste de revenir.

  • Roenis Elias (RP) des Mariners aux Nationals

Elias avait la tâche ardue de remplacer Diaz dans le rôle de closer des Mariners cette saison. Ca ne s’est pas forcément toujours bien passé d’ailleurs (ERA 4.40) mais le lanceur de 30 ans va donc maintenant relever un autre challenge : celui d’améliorer le bullpen des Nats. Il est sous contrat jusqu’en 2021.

  • Daniel Hudson (RP) des Blue Jays aux Nationals

Dernière addition mais première par ordre chronologique, celle de Hudson en provenance de Toronto. Arrivé l’hiver dernier au Canada, il a démontré une certaine efficacité : ERA 3.00 en 48IP.

  • Martin Maldonado (C) des Cubs aux Astros

A peine le maillot des Cubs revêtu que Maldonado est sur le départ. Le catcheur est échangé pour la 2e fois en deux semaines et en plus pour retrouver Houston pour la 2e fois de sa carrière! Contreras revenu de blessure à Chicago, Maldonado n’était plus vraiment utile. Il le sera d’avantage à Houston en complément de Chirinos.

  • Matt Kemp (INF/OF) des Astros aux Cubs

La contrepartie au transfert de Maldonado vers le Texas, c’est Matt Kemp qui débarque chez les Cubs. On sait que le front office chicagoan adore les joueurs capables d’évoluer à plusieurs positions (Rizzo, Bryant, Baez…), c’est exactement le cas pour Kemp qui a cette saison frappé 7 HR, soit son meilleur total en carrière à ce jour!

  • Jesus Aguilar (1B/DH) des Brewers aux Rays

Les Rays ont apparemment prospecté auprès de nombreuses équipes pour trouver un frappeur droitier. C’est finalement Aguilar qui débarque en Floride. All-Star en 2018 puis un total de HR de 35, le joueur de 29 ans avait connu une saison pleine avant de s’écrouler en 2019 (un peu à l’image d’un Ramirez chez les Indians). Seulement 8HR et des stats très loin des attentes .225/.320/.374, mais qui – point positif pour Tampa – sont en nette augmentation depuis début juillet .298/.346/.574. A confirmer…

  • Trevor Bauer (SP) des Indians aux Reds

Pour une surprise… Jamais la franchise des Reds n’était mentionné dans les rumeurs de transferts autour de Bauer! Et c’est pourtant bien à Cincinnati que le lanceur va poursuivre sa carrière (il est sous contrat jusqu’en 2020). Pilier de la grosse rotation des Indians ces dernières saisons et candidat récurrent au AL Cy Young Award, Bauer quitte donc Cleveland sur une mauvaise impression : son coup de sang face aux Royals et ce jeté de balle en tribunes. Souvent décrit comme un mauvais coéquipier à cause de son caractère individualiste, va-t-il digérer ce transfert dans une équipe qui ne disputera pas la postseason cette saison? Bauer c’est cette saison une ERA de 3.79 et 185K en 156.2IP. Il est n°1 en MLB en manches et balles lancées et en batteurs affrontés.

  • Yasiel Puig des Reds aux Indians

Si Bauer a été envoyé aux Reds, c’est qu’en échange les Indians ont obtenu ce qu’ils voulaient : du bâton et de l’outfield. Bien que très inconstant (AVG .252), Yasiel Puig va apporter un vrai plus. Il compte déjà 22HR et 61RBI et était surtout sur un bel été avec .581 de slugging et .929 d’OPS depuis début juin. Le fantasque Puig devra se montrer efficace rapidement pour que ce deal soit gagnant-gagnant puisqu’il sera en fin de contrat à l’issue de la saison. Mais c’est justement pour lui l’occasion idéale de prouver sa valeur en réussissant une belle fin de saison pour ensuite aller chercher un beau contrat.

  • Franmil Reyes (OF) des Padres aux Indians

Cleveland a en fait fait coup double dans l’opération « on veut du bâton et de l’outfield » en incluant les Padres dans ce blockbuster trade. Et là ce n’est pas une simple location mais un gros pari sur l’avenir puisque Reyes, 24 ans, restera sous contrat jusqu’en 2024, elle est là la bonne affaire! Bien que perfectible défensivement, Reyes fait partie des tous meilleurs jeunes sluggers de la Ligue, il a déjà frappé 27HR cette saison pour 46RBI. Il lui faudra trouver à Cleveland un peu plus de régularité (AVG .255) mais il peut vite devenir l’un des chouchous du public comme il l’était à San Diego.

  • Taylor Trammell (OF) des Reds aux Padres

Pour s’offrir Bauer, les Reds ont du renoncer à leur prospect n°1. Trammell, outfielder gaucher de 21 ans, est réputé pour sa vitesse (17 vols de base en Double A cette saison) et sa technique. Ces stats sont un peu en baisse cette saison (.236/.349/.336) par rapport à ce qu’il a pu montrer pendant le reste de sa formation mais on imagine que la pépinière de San Diego lui conviendra parfaitement. L’équipe californienne manque de gauchers et compte sur Trammell pour s’installer à terme en champ centre.

  • Chris Martin (RP) des Rangers aux Braves

Atlanta renforce son bullpen en vue de la postseason avec l’arrivée de Martin qui sera en fin de contrat dès la fin de cette saison. Il faudra donc qu’il soit efficace tout de suite! En 38 sorties cette saison avec les Rangers, le droitier a une ERA de 3.08 mais plus intéressant , il a limité ses adversaires à une OBP de .228 avec une ERA de 1.45 depuis le 24 mai. Depuis cette date, il n’a même concédé qu’un seul BB en près de 19 manches.

  • Jason Vargas (SP) des Mets aux Phillies

Acheteurs mais aussi vendeurs, les Mets ont pris leur part dans cette trade deadline. Ils ont laissé filer un de leurs starters après s’être renforcé dans le même secteur avec la signature de Stroman. Si le départ de Vargas n’est pas en lui-même une surprise, c’est plus de le voir rester en division NL East qui l’est. Les Phillies n’ont pas la rotation nécessaire derrière Nola pour prétendre aux World Series avec un Arrieta qui repousse une opération au coude, Elfin qui s’est désintégré ces dernières semaines et Velazquez n’est pas fiable non plus. Mais est-ce que Vargas apportera toutes les réponses? Pas vraiment sûr car ses stats ne sont pas géniales (6-5, ERA 4.01, FIP 4.71) même s’il y a du mieux sur les dernières sorties (5-3, ERA 3.34 en 12 starts depuis fin mai).

  • Jordan Lyles (SP) des Pirates aux Brewers

Retour à Milwaukee pour Lyles qui avait rejoint le Wisconsin l’été dernier en provenance des Padres. En fin de contrat en fin de saison, il s’était alors engagé avec les Pirates. Cette saison, il a débuté 17 matchs pour un bilan de 5-7 et une ERA plus que moyenne de 5.36. Le lanceur de 28 ans a pourtant fait très bonne impression dans les premières semaines : ERA 1.89 en 8 starts (+1 relève) avant de s’écrouler : ERA 9.57 sur ses 9 derniers stats dont un horrible 0-3 et ERA de 15.00 en juillet (4 starts)! Souhaitons à Lyles qu’il se ressaisisse avec ce changement de jersey! Les Brewers ont un besoin impératif de lanceurs partants puisque Woodruff et Chacin sont sur la IL et que Gonzalez pourrait les rejoindre après une rechute de sa blessure à l’épaule.

  • Marcus Stroman (SP) des Blue Jays aux Mets

Il était l’un des starters les plus convoités de ce mois de juillet. On l’imaginait renforcer les Yankees, les Astros ou un autre contender… et pourtant l’Ace de Toronto a rejoint les Mets!  Le projet sportif y semble moins attrayant, au moins pour cette fin de saison car on voit mal comment l’équipe du Queens pourrait revenir dans la course aux play-offs. Mais à voir pour la prochaine car il reste un an et demi de contrat à Stroman, ce n’est pas une simple « location » de quelques mois. C’est en tout cas un grand bonheur pour Stro de rejoindre New York, lui le natif de Long Island. Il laisse derrière lui un beau début de carrière au Canada (drafté en 2012 au 1er tour) : ERA 3.96 en carrière en 135 matchs mais surtout une ERA 2.96 cette année. Dommage que ses saisons 2015 et 2018 aient été gâchées par les blessures car Stroman aurait pu être l’un des maîtres de la AL qu’il quitte donc cette semaine.

  • Eric Sogard (2B) des Blue Jays aux Rays

Autre départ de Toronto, celui-là moins impactant on l’imagine, sans faire offense à Eric Sogard. L’infielder reste dans la même division (ce que le front office des Blue Jays a refusé concernant Stroman annoncé depuis des semaines chez les Yankees) mais il part au sud : en Floride chez les Rays. Joueur polyalent et sûr en défense, il affiche cette saison ses meilleures stats offensives en carrière : .300/.363/.477 avec 10 HR (il n’en avait jamais frappé plus de 3 sur une saison!). Affaiblis par les blessures de leurs deux meilleurs lanceurs (Snell et Glasnow), les Rays vont tenter le push vers la postseason avec les moyens qu’on leur connait : limités financièrement mais avec des bons coups.

  • Sergio Romo (RP) des Marlins aux Twins

Un triple champion arrive à Minnesota! Sergio Romo compte en effet 3 World Series à son palmarès, les trois remportées avec la dynastie des Giants dans les années 2010. 12 saisons en MLB, 126 saves, une ERA en carrière de 2.91… Romo est un vétéran efficace qui va apporter un plus aux Twins qui voient fondre sur eux les Indians pour la suprématie de la AL Central.

  • Jake Diekman (RP) et Homer Bailey (SP) des Royals aux A’s

Billy Beane et David Forst sont allés faire leur marché à Kansas City pour renforcer des A’s qui prennent feu comme l’été dernier. Déjà riche de Treinen, Hendriks, Soria, Trivino et Petit, le bullpen californien accueille le gaucher Diekman, convoité par beaucoup d’équipes. Si ses moyennes classiques (ERA 4.75 et WHIP 1.34) ne font pas fantasmer, quand on creuse plus loin, on trouve des stats complémentaires très intéressantes : FIP 3.37 et 13,6 K/9 (on vous invite par la même occasion à lire ou relire notre article consacré au débat ERA vs. FIP). A 33 ans, Bailey renforce lui la rotation des A’s bien que le verbe « renforce » ne soit pas vraiment approprié au regard de ses trois premières sorties : ERA 8.59 en 14.2IP (14ER). Laissons-lui le bénéfice du doute et encore un peu de temps d’adaptation.

  • Derek Holland (RP) aux Cubs

Après avoir laissé filer Mike Montgomery aux Royals, les Cubs ont misé sur Derek Holland pour les aider à se défaire de cette infernale NL Central. On avait retrouvé un bon Holland en 2018 sous le maillot des Giants : 30 starts et ERA 3.57 (sous sa moyenne en carrière) mais son début 2019 était bien moins réussi dans un rôle cette fois de releveur : ERA 5.90 en 68.2IP (68 hits). Il n’a fait pour le moment que deux sorties très brèves sous le maillot de Chicago.

  • Tyler White (1B) des Astros aux Dodgers

L.A a fait le choix de White pour son bâton (.276/.354/.533, 12HR et 12 doubles, en 66 matchs la saison dernière) mais aussi pris une assurance défense en 1e base en cas de soucis récurrents avec David Freese. Mis sur la touche en raison de l’excellente saison de Gurriel à Houston, White n’a pas à se plaindre : il rebondit chez un autre contender. Pas impossible d’ailleurs qu’il retrouve son ancienne équipe en octobre.

  • Andrew Cashner (SP) des Orioles aux Red Sox

Aller chercher un lanceur de la cataclysmique équipe des Orioles quand on est le tenant du trophée et prétendant à un doublé ça peut faire sourire… sauf que les Red Sox ne sourient pas beaucoup depuis le début de la saison! 17e ERA collective pour les starters et sans réelle option en fin de rotation avec la blessure d’Eovaldi (désormais revenu mais dans le bullpen), Boston s’est donc tourné vers le barbu Cashner, bon dans le marasme de Baltimore (9-3, ERA 3.83 en 17 starts). A l’image de Bailey avec les A’s, on ne peut pas dire que ses débuts sous ses nouvelles couleurs soient idéaux : 1-2, ERA 6.11 en 3 starts, 24 hits concédés en 17.2IP). On lui laisserai volontiers du temps sauf que Boston n’en a pas avec cette AL Wild Card qui se joue pour le moment sans eux.

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s