HR Derby 2019 : la Jeunesse au pouvoir

Après le Futures Game (match opposant les meilleurs prospects d’American League et de National League) dimanche soir, les festivités du All-Star Week se poursuivent ce lundi à 20h heures locales (2h du matin en France). Place au Home-Run Derby, au Progressive Field de Cleveland. Qui succèdera à Bryce Harper, vainqueur l’an dernier à Washington? En l’absence remarquée des Yankees ou de Cody Bellinger, la compétition réunira quand même un plateau rajeuni et relevé, et en l’absence de dernière minute du MVP de National League, Christian Yelich, Josh Bell s’annonce comme le grand favori!

2019-Topps-Now-Home-Run-Derby-Baseball-main-bracket

Matt Chapman (#1*, 21 HR/339 AB) vs Vladimir Guerrero Jr. (#8, 8 HR/221 AB)

Je pensais ici vous parler d’un duel qui me semblait plutôt déséquilibré, entre le MVP sortant de National League, Christian Yelich, et celui qui n’est encore à ce jour que le fils de Vladimir Guerrero.

N’y voyez surtout pas un manque de respect envers le rookie des Blue Jays. Vladimir Guerrero Jr réalise une première saison de bonne facture, et deviendra ce lundi le plus jeune participant de l’histoire du Home Run Derby (un record jusque-là détenu par Ken Griffey Jr, en 1990). Et il a déjà montré son exceptionnelle puissance au bâton ces derniers mois (En mai il a frappé un coup sûr à 118.9 mph, seul Giancarlo Stanton a fait mieux cette saison avec 120.6 Mph), même si cela tarde à se concrétiser en termes purement statistiques.

Et, si l’outfielder des Brewers semblait un peu supérieur à tous les niveaux, Vladito devrait tout de même se régaler dans un exercice qui lui permettra d’exprimer toute sa puissance pure.

Mais, puisqu’une blessure au dos a forcé Christian Yelich à renoncer à la grande fête des sluggers, voilà une confrontation et un Home Run Derby totalement relancés. C’est finalement Matt Chapman, le 3B des Oakland Athletics qui se mesurera à son homologue des Blue Jays pour ce premier tour. Il héritera du même coup de la tête de série numéro 1, laissée vacante par Yelich.

Pas véritablement un frappeur de puissance, Matt Chapman devra se concentrer sur sa capacité à répéter les coups de circuit vers les champs extérieurs, ou il a concentré le plus gros de sa production cette saison. On notera que Chapman a commencé son mois de juillet tout doucement, avec aucun coup de circuit frappé sur cette dernière semaine avant la trêve estivale. Histoire de mieux se préparer pour le Derby ?

Verdict : Guerrero Jr., au forceps

Pete Alonso (#2, 30 HR/325 AB) vs Carlos Santana (#7, 19 HR/313 AB)

Si l’expérience devrait prendre le dessus sur la jeunesse pour le premier match-up, qu’il est difficile de faire un pronostic sur cette seconde confrontation. Joueur emblématique de Cleveland, qu’il n’a quitté que pour une saison (Phillies, 2018) avant de revenir dans l’Ohio l’hiver dernier, Carlos Santana est revenu par la grande porte puisqu’il vient d’être sélectionné en tant que starter en première base pour son premier All Star Game .

D-GoWZ0X4AAMbCp

Accessoirement, « Slamtana » est aussi  le neuvième meilleur frappeur de Home Runs (193) de l’histoire des Indians, connait le Progressive Field comme son propre jardin, et aura le soutien inconditionnel des supporters locaux. De quoi en faire le favori de ce duel? Pas certain… 

Face à lui s’avancera LA révélation au bâton de cette saison de MLB, Pete Alonso. Le potentiel du joueur de première base des Mets était connu, mais on ne pouvait pas vraiment imaginer un tel feu d’artifice. Avec 30 dingers, il a déjà battu le record de Home Runs frappés par un rookie des Mets sur une saison complète (Strawberry, 1983), ainsi que celui de NL au nombre de bombes frappées en une demi-saison (Bellinger, 2017).

Si Alonso dégage une puissance incroyable au bâton, son angle de frappe est souvent très ouvert, causant des balles frappées très haut, mais pas forcément aussi loin que celles d’un Josh Bell (voir ci-dessous), par exemple. Une opportunité à saisir pour Carlos Santana, qui comptera sur son expérience et un Progressive Field en fusion pour créer la surprise.

Pronostic : Santana, après prolongations

Josh Bell (#3, 27 HR/338 AB) vs Ronald Acuña Jr.  (#6, 21 HR/360 AB)

Rookie de l’année en National League pour sa première saison, All Star cette année, Ronald Acuña Jr. est de la trempe des très grands. A tout juste 21 ans, il a été l’un des grands artisans de la belle saison des Braves l’an dernier et a déjà poste 20 Home Runs et 52 RBIs cette saison. Ce support de très haut niveau dont Freddie Freeman avait tant besoin au Suntrust Park est déjà devenu le quasi-égal du maitre, en moins de 150 matchs dans les Big Leagues.

Il a la puissance, il a la distance, et il a un talent fou qui devraient lui permettre d’atteindre très rapidement les plus grandes récompenses individuelles du baseball majeur. Mais a-t-il seulement les armes pour affronter ce Josh Bell là en duel ?

Car le slugger des Pittsburgh Pirates fait véritablement figure d’épouvantail dans ce Home Run Derby. Puissance, vélocité à l’impact, distance, Bell est parmi les leaders à tous les niveaux et il est, avec Gary Sanchez, l’un des deux seuls batteurs de MLB à avoir envoyé trois Home Runs au-delà des 460 pieds.

Récemment, Josh Bell est notamment devenu le quatrième joueur, seulement, à frapper un Home Run directement dans la rivière Allegheny, depuis l’ouverture du PNC Park en 2001. Un exploit qu’il a répété quelques jours plus tard. Avec une telle puissance et une telle régularité, attendez-vous à voir Josh Bell empiler les bonus de temps, et pourquoi pas aller titiller les 500 pieds au Progressive Field ?

Pronostic : Josh Bell tout en puissance

Alex Bregman (#4, 23 HR/317 AB) vs Joc Pederson  (#5, 20 HR/259 AB)

L’an dernier, Alex Bregman s’était incliné de justesse dans un premier tour en forme d’opposition de style avec Kyle Schwarber. Aux chandelles surpuissantes de l’Outfielder des Chicago Cubs, la troisième base des Astros avait répondu par une pluie de line-drives, échouant d’une seule unité après que son adversaire ait débloqué les trente secondes supplémentaires.

Cette année encore, n’attendez pas de lui qu’il aille frapper au-delà des 440 pieds pour obtenir le bonus de temps, c’est par sa justesse technique et sa capacité à empiler les coups de circuit juste derrière le mur qu’Alex Bregman pourra tirer son épingle du jeu.

Même topo pour son adversaire du premier tour, Joc Pederson. Si le gaucher des Dodgers est un peu plus puissant que Bregman, il n’est pas non plus un frappeur de distance. Mais, comme Bregman, il peut enchainer les Dingers avec une facilité déconcertante et disputera également son second Home Run Derby. En effet, Pederson – alors rookie – fut finaliste de la compétition en 2015 (après avoir battu Machado et Pujols), seulement battu d’une unité par Todd Frazier lors des trente secondes de bonus de ce dernier.

Pederson viendra avec l’intention de finir le boulot, et Alex Bregman est peut-être l’adversaire idéal pour se mettre dans le rythme lors de ce premier tour, avant probablement d’affronter des adversaires beaucoup plus puissants lors des manches suivantes.  Mais attention, ce constat peut être dressé exactement à l’identique pour son adversaire !

Pronostic : Joc Pederson de justesse

Pronostic Final : Josh Bell vainqueur de Vladimir Guerrero Jr., dans le Bonus Time

HR Derby mode d’emploi

  • Les batteurs ont 4 minutes par tour pour frapper. L’horloge se déclenche dès que part le premier lancer.
  • Chaque tour est éliminatoire : le joueur qui frappe le moins de HR lors de son duel est éliminé.
  • C’est toujours la meilleure tête de série du duo qui frappe en second (têtes de série déterminée selon le nombre de HR frappés par chacun jusqu’à mercredi dernier)
  • Les batteurs choisissent leur lanceur : membre de leur famille, coach, ami…
  • Les participants peuvent demander un temps-mort lors du premier tour et de la demi-finale (45 secondes), et deux temps-morts pendant la finale (45 et 30 secondes).
  • 30 secondes de bonus sont accordées à un batteur s’il frappe au moins deux HR de plus de 440 feet.

En cas d’égalité à la fin d’un tour entre deux batteurs, ils seront départagés par une nouvelle session de 60 secondes sans possibilité de temps-mort. En cas de nouvelle égalité : chaque batteur aura 3 lancers pour frapper le plus de HR possible jusqu’à les départager.

Publicités

Une réflexion sur “HR Derby 2019 : la Jeunesse au pouvoir

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s