Bryan Hoch : « J’ai vraiment aimé voir Aaron Judge devenir une superstar »

Le microcosme de la MLB fourmille de journalistes et autres reporters . Chaque franchise est suivie, scrutée, disséquée. Nous nous sommes penchés sur l’un d’entre eux. Direction le Bronx à la rencontre de Bryan Hoch, reporter officiel des New-York Yankees pour le site MLB.com.

20190613_205748

TSO : Bonjour Bryan peux-tu te présenter en quelques mots ?

Bryan Hoch : Salut! Je m’appelle Bryan Hoch et je suis le reporter des Yankees pour MLB.com. Basé à New York, je suis à ce poste depuis 2007 et j’ai maintenant 37 ans. Je suis marié et père de deux jolies petites filles

TSO : Quels sont tes premiers souvenirs de baseball ?

BH : Mes tous premiers souvenirs remontent à l’année 1989, lorsque j’ai commencé à collectionner les cartes de baseball à l’âge de 7 ans. Mon père est un grand fan des Mets et nous regardions et écoutions les matchs ensemble. Je me souviens également d’avoir vu les A’s d’Oakland participer aux World Series pour deux raisons: leur short stop, Walt Weiss, venait de ma ville natale, Suffern, New York, et un tremblement de terre important avait précédé l’un des matchs.

TSO : Pourquoi aimes-tu autant ce sport ?

BH : J’ai toujours aimé le baseball, je priais ma mère afin qu’elle me laisse porter mon uniforme de la Petite Ligue à l’école. Pour moi, cela a été une constante dans ma vie depuis mon enfance. J’adore le rythme et la stratégie du jeu, l’immense défi de lancer et de frapper et le fait que le meilleur joueur ou la meilleure équipe sur le terrain ne soit pas nécessairement le vainqueur ou le meilleur interprète de cette journée. Vous pouvez vraiment voir quelque chose de nouveau chaque jour au baseball.

TSO : Quel est ton joueur préféré dans la ligue et pourquoi ?

BH : J’ai vraiment aimé voir Aaron Judge devenir une superstar. Je me souviens du premier jour où il est entré au club des Yankees, fraîchement sorti d’un campus universitaire et intimidé par les vedettes vétérans, il est maintenant devenu l’un des protagonistes du match. Ses matchs d’entraînement au bâton sont très amusants à regarder et je pense qu’il est sous-estimé en tant que défenseur.

TSO : La saison est déjà bien lancée… Quels sont tes tops et flops ?

BH : Je dirais que je ne m’attendais pas à ce que les Twins soient aussi bons et je suis surpris de la façon dont les Red Sox et les Nationals ont joué jusqu’à maintenant.

TSO : Parlons maintenant du lien que tu as avec la MLB est surtout les yankees …

BH : À partir de 2007, j’ai été engagé par la Major League Baseball Advanced Media pour couvrir les Yankees. De manière générale, je vais là où les Yankees se rendent et j’en fais rapport, à partir de février pour le spring training à Tampa, en Floride, et ce, jusqu’en septembre et octobre (parfois en novembre). Avoir une place au premier rang pendant tant de moments historiques est un réel plaisir.

TSO : Peux tu nous expliquer ta journée lors d’un match des bombardiers du Bronx ?

CP : MLB.com

BH : Pour un match de 19 heures, je lis les extraits du journal le matin, puis me rends au stade vers 15 heures pour travailler sur mes notes et aborder toutes les nouvelles ou les mises à jour apparues. J’essaie d’avoir au moins quelques news dans mon bloc-notes sur lesquelles je peux travailler pendant la disponibilité du joueur ou du manager. Je regarde habituellement les entrainements au bâton sur le terrain, dîne rapidement tout en écrivant, puis regarde le match en prenant des notes. je me dirige ensuite vers le club-house afin d’obtenir la réaction nécessaire des joueurs et des entraîneurs, puis remonte et écris de nouveau. En général, je quitte le stade de une heure trente à deux heures après la fin du match, puis tout recommence le lendemain!

TSO : Que penses-tu de leur début de saison ?

BH : Il a été remarquable de voir comment ils ont pu résister à tant de blessures et continuer à gagner des matchs. C’est un crédit pour le club d’avoir créé cette profondeur et aussi pour le manager, Aaron Boone, d’avoir persuadé les supposés réservistes qu’ils avaient le même état d’esprit de compétiteurs que les sois disant « titulaires » blessés.

TSO : Ont-ils les moyens de remporter les World Series ?

BH : Oui, bien sur…. je pense qu’ils auront besoin d’ajouter au moins un lanceur partant pour le faire. Si ils récupèrent un Luis Severino en bonne santé et qu’ils arrivent à échanger pour un bon lanceur. Ça pourrait beaucoup aider.

TSO : Parlons maintenant de ce qui nous intéresse nous Européens : la venue de la MLB et tes Yankees à Londres. Que penses-tu de cela ?

BH : Je suis tellement excité à ce sujet. J’attendais ce voyage avec impatience depuis des années et je sais que nombre de joueurs l’attendent également. Cela devrait être une atmosphère incroyable pour le baseball!

TSO : Avant de te dire au revoir, as-tu quelques mots pour nous, fans de MLB en Europe?

BH : Je suis très heureux que le baseball se développe en Europe et partage ce grand jeu avec le monde entier. Espérons qu’il y aura beaucoup plus de voyages internationaux dans l’avenir de la MLB!

TSO tient à remercier tout particulièrement Bryan Hoch pour le temps accordé à The Strike Out.  

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s