Preview 2019 – Detroit Tigers : Catastrophica Park

La NFL ? Terminée. La NBA ? Presque terminée. Ces deux sports majeurs aux Etats-Unis vont peu à peu laisser leurs places au 3e larron. La MLB. Un peu comme la nature, au printemps, la MLB sort de son hibernation et vient fleurir nos soirées (et surtout nos nuits). Alors qu’on se rapproche de plus en plus du début de la saison régulière, il est grand temps de de pencher sur les forces en présence. Du coup The Strike Out passe en mode présentation et vous propose de faire connaissance avec les versions 2019 des 30 franchises. Chaque jour, retrouvez une nouvelle équipe et on continue notre série avec les Detroit Tigers.

Retour sur 2018 : C’est loin les playoffs…

Les Detroit Tigers ont terminé 3e de AL Central l’an dernier, un classement finalement flatteur qu’ils ne doivent qu’à la médiocrité de la Division (une seule équipe au-dessus des 50% de victoires, les Indians). Bilan final de 64 victoires et 98 défaites, exactement le même bilan qu’en 2017 (ils avaient fini 5e et derniers de Division)! Depuis la dernière participation en playoffs en 2014, c’est une descente lente et progressive vers les bas-fonds de la Ligue pour la franchise du Michigan. La fuite des talents n’a bien sûr rien arrangé (Scherzer, Verlander, Price, J.D Martinez… Imaginez un peu tous ceux-là alignés ensemble au Comerica Park!!!).

En 2018, l’attaque des Tigers en American League c’etait 15e et dernier en nombre de HR et de slugging average (.380) ; 14e en runs, RBI et de OBP (.300) ; 12e en hits et AVG (.241). Les lanceurs ont été à peine moins mauvais : 10e en ERA (4.58) et en nombre de BB ; 11e en moyenne adverse concédée (.258) ; 12e en strikeouts.

Que faut-il attendre pour 2019 : C’est encore loin les playoffs…

Ce n’est sans doute pas cette année que les fans des Tigers vont retrouver l’ambiance électrique de la postseason. Avec comme recrues principales Jordy Mercer (SS), Josh Harrison (2B), Matt Moore et Tyson Ross (SP), on souhaite bon courage à coach Ron Gardenhire pour nous proposer une saison plus intéressante. Miguel Cabrera sera presque considéré comme une recrue vu le peu de matchs joués l’an dernier.

Quid de la rotation? Jordan Zimmerman est toujours là… Matthew Boyd et ses 9 wins de la saison dernière (plus haut total de l’équipe!)… Michael Fumer le AL Rookie de l’année en 2016 mais cata en 2018 (3W-12L)… mais après c’est le désert ou presque. Le seul gars solide qui a mis le pied sur le monticule de Detroit l’an dernier c’est Shane Greene avec ses 32 saves… Espérons qu’il ait quelques occasions de s’illustrer encore cette année.

La star à suivre : Nicholas Castellanos

J’aurais adoré écrire « Miguel Cabrera » mais malheureusement je ne crois pas trop à un retour en grâce du double AL MVP. Limité à 38 matchs la saison dernière en raison d’une blessure au biceps, dans quelle forme reviendra le vétéran de 35 ans? Du coup, je pars sur Nick! Le champ extérieur de 26 ans a réalisé en 2018 la meilleure saison de sa carrière : AVG .298 ; 23HR ; 89RBI. Castellanos a trusté les places d’honneur en AL : 3e en nombre de hits (185), 4e pour les doubles (46), 3e en matchs multi-hits (56). Il était aussi le frappeur le plus efficace de toute la MLB contre des lanceurs gauchers (AVG .381). Elu joueur de la semaine en AL du 13 au 19 août, il était le premier Tiger à être récompensé depuis J.D. Martinez (juillet 2017). Seule petite étincelle dans le marasme des Tigers, Castellanos s’est logiquement vu décerner le titre de « 2018 Tiger of the Year » par l’antenne de Detroit de la « Baseball Writers Association of America ».

Le joueur à suivre : Il jouera en Minor League

Les fans des Tigers aimeraient faire un « fast forward » vers la saison 2020 quand Casey Mize intégrera – a priori – la rotation. Pour cette année, ça sera un peu juste pour le numéro 1 de la dernière draft. Le jeune homme de 21 ans a fait ses débuts pros l’été dernier en Minor League mais avec seulement 13 manches au compteur pas question de le blesser/griller en le lançant dans le grand bain. La bonne nouvelle quand même c’est qu’on verra Casey lors du Spring Training puisqu’il y a été invité! (Qui a dit que c’était la seule raison de mater les matchs floridiens de Detroit). C’est peu dire qu’on attend beaucoup du jeune lanceur, excellent pendant son cursus universitaire sous le maillot des Auburn Tigers (il aime les Tigres ce garçon). Il a signé un no-hitter en mars dernier.

Notre prono

Oui il le faut et donc malheureusement pour les fans des Tigers je ne vois pas de progression cette année. Dans la Division Centrale, les Indians sont clairement au-dessus, les Twins devraient assurer la 2e place et les White Sox prendre la 3e… Je vois bien Detroit et Kansas City se battre pour éviter le bonnet d’âne. Nick Castellanos est un excellent joueur mais ne pourra pas porter à lui seul l’équipe. Même si Miggy revient en forme, il serait utopique de l’espérer à un niveau All-Star. Ca sent encore la saison très compliquée, peut-être même avec du trade en juillet pour continuer la reconstruction.


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s