Draft 2018 : Bilan du premier tour

Favori des pronostics, Casey Mize (21 ans) a été choisi en numéro 1 de la Draft 2018 par les Detroit Tigers lundi soir. Ce lanceur droitier était étudiant à l’université d’Auburn. Le podium de cette cuvée est complétée par deux autres college players, Joey Barteet Alec Bohm, sélectionnés respectivement en n°2 et n°3 par les San Francisco Giants et les Philadelphia Phillies. La Draft se poursuivra mardi et mercredi mais on fait le point sur cette première journée et les premiers choix de chaque franchise.

#1

mize draft
Casez Mize, n°1 de la Draft 2018, choisi par les Tigers / Crédit AU.

Casey Mize abordait cette Draft en n°1 de la liste dressée par MLB Pipeline, un statut de favori que le jeune homme s’est bâti au cours de ces derniers mois. Pourtant, il était impossible il y a 3 ans d’imaginer un tel scénario. Car il y a 3 ans, le lanceur droitier été retenu par aucune franchise à la sortie du lycée! Mize est seulement le 2e joueur de l’histoire à passer de « non-drafté » à « n°1 » en trois ans. Le précédent c’était Stephen Strasburg en 2009. On souhaite à Mize une carrière au moins similaire à Stras (mais sans les blessures!) et une meilleure carrière que Matt Anderson, autre lanceur n°1 de la Draft (1997) et choisi par les Tigers lui aussi. Le natif de l’Alabama a commencé à retenir les regards des scouts l’an dernier pour sa saison sophomore à la fac d’Auburn (2e année), avec un ratio de 12.1KK/BB. Son année junior, cette saison, a été encore plus folle : 133K en 95 manches pour seulement 10BB, soit un ratio de 13.3 K/BB! Il dispose d’un arsenal déjà très développé : une fastball entre 93 et 96 mph, une cutter, une splitter et enfin une slider comme arme ultime.

#2

joey_bart_2018_draft_georgia_tech
Joey Bart, n°2 de la Draft 2018, choisi par les Giants / Crédit GT.

Il apparaissait au 6e rang des projections MLB, mais c’est en 2e position que Joey Bart a été sélectionné. Meilleur receveur – et de loin – disponible cette année, il prendra la direction de la Californie puisque les Giants semblent déjà préparé l’après Buster Posey. Déjà bien développé physiquement et en progression constante durant ses trois ans à Georgia Tech, aussi bien que derrière le marbre qu’au bâton, les scouts imaginent déjà que Bart puissent franchir les échelons de Ligues Mineures assez rapidement. Son coup de batte est redoutable depuis qu’il a privilégié la régularité à la puissance.

#3

bohm
Alec Bohm, n°3 de la Draft 2018, choisi par les Phillies / Crédit MLBNetwork.

Les Phillies ont retenu avec le choix n°3 le joueur de 3e base de la fac de Wichita State, Alec Bohm. Comme Bart, il fait un bond par rapport aux prévisions (il était n°7 de MLB Pipeline) et comme Bart et Mize il impressionne par son gabarit (les trois culminent à plus de 1m90!). Batteur aussi régulier que puissant (16HR en 57 matchs cette saison), Bohm fait aussi preuve d’une extrême discipline au marbre. Les observateurs parlent de lui comme un aimant à BB. On imagine un repositionnement du garçon en 1e base assez rapidement dans son parcours en Mineures du fait de sa taille.

#4 

On parlait de la taille des 3 premiers choix, c’est tout l’inverse pour le n°4, Nick Madrigal. Le joueur de 2e base affiche 1m71 sous la toise ce qui fait de lui le plus petit joueur retenu dans un Top 5 de Draft! Pour le joueur de l’université d’Oregon State, ce sera direction le farm system des Chicago White Sox. Sa taille et sa position sur le terrain attisent bien entendu les comparaisons avec un certain Jose Altuve, mais si Madrigal a bien la régularité du Pocket player des Astros, il n’a pas encore sa puissance.

#5

Seul joueur du Top 5 dont nous n’avions pas parlé dans notre preview, Jonathan India a été sélectionné par les Cincinnati Reds. Issu de University of Florida, il a été désigné « révélation de l’année » dans la conférence SEC. Joueur de 3e base, il pourrait être replacé immédiatement en 2e ou en short-stop car les Reds n’ont pas besoin d’un 3e base : Eugenio Suarez en MLB et c’est aussi le poste de Nick Senzel, n°2 de la Draft 2016 et Prospect n°1 de la franchise.

#6

Le premier lycéen de cette Draft 2018 c’est l’outfielder Jarred Kelenic, choisi par les New York Mets. C’était le meilleur batteur lycéen disponible et c’est donc sans grande surprise qu’on le retrouve si haut. Son jeu de défense est déjà très intéressant et il se distingue par une éthique de vie et de travail irréprochable. Meilleur frappeur de Team USA au Mondial U18 en 2017, Kelenic pourrait être une vraie bonne recrue pour les Mets s’il signe au lieu de partir pour l’université de Louisville à qui, il avait donné son accord.

#7

Autre lycéen du Top 10, le jeune lanceur gaucher Ryan Weathers, fils de David Weathers qui a évolué 19 ans en MLB. Il possède déjà trois lancers très solides qu’il utilise avec beaucoup d’intelligence : une rapide tombante, une curveball et une changeup. Ce sont les San Diego Padres qui ont jeté leur dévolu sur lui.

#8

braves
Carter Stewart, n°8 de la Draft 2018, choisi par les Braves / Crédit MLBNetwork.

Moment fort de la Draft : c’est un jeune garçon de 15 ans, fan des Braves, qui est venu annoncer la sélection de la franchise avec le 8e choix. Luke Terry, 15 ans, a été amputé du bras droit à l’age de 19 mois, mais ce handicap ne l’empêche pas de jouer au baseball au lycée et il rêve d’accéder à la MLB. Le nom appelé par Terry c’était celui de Carter Stewart dont la cote n’a cessé de grimper ces derniers mois même si au final, il recule très légèrement par rapport aux prévisions (n°5). Sa balle rapide atteint déjà les 97 voire 98mph.

#9

C’est la première grosse surprise de cette Draft et elle est signée – qui d’autre – Billy Beane et les Athletics. La franchise d’Oakland a en effet retenu Kyler Murray, outfielder de Oklahoma University et meilleur athlète de cette cuvée. Pourquoi une surprise? Parce que Murray joue aussi au football à la fac (football américain bien sûr) et pas à n’importe quel poste : celui de quaterback. Remplaçant ces dernières années, il devrait se voir confier les clés de l’équipe après le départ de Baker Mayfield, lors de la Draft NFL (n°1). Mais Murray a confié aux scouts son grand intérêt pour poursuivre une carrière dans le baseball pro plutôt que dans le foot. Ce qui se dessine a priori c’est que les A’s le laisseront disputer la saison universitaire cet automne ballon en main avant de l’intégrer à leur farm system. Une information qui reste encore à confirmer mais nul doute qu’il faudra suivre le Sooner!

#10

Travis Swaggerty c’est un joueur d’une extrême discipline au marbre avec une puissance utilisée à bon escient et une bonne vitesse de course. Ce sont les Pirates qui ont sélectionné l’outfielder de l’université de South Alabama.

#11 #12 #13

Trois lycéens occupent ces rangs sélectionnés respectivement par les Orioles, les Blue Jays et les Marlins bien plus haut que les dernières prévisions. Dans l’ordre : Grayson Rodriguez, un jeune lanceur droitier qui a beaucoup progressé cette saison en même temps que son physique se développait. Jordan Groshans est lui short-stop et plutôt mobile malgré sa grande taille. Il pourrait même migrer en 3e base car il possède un bras puissant. Une puissance que l’on retrouve aussi au bâton. Connor Scott se distingue, lui, par sa vitesse de course sur les bases et en champ centre. Il a même fait quelques essais sur le monticule avec une rapide mesurée à 93mph. Scott pourrait ne jamais évoluer chez les Marlins mais prendre la direction de NY dans le cadre du deal avec les Yankees pour Giancarlo Stanton l’hiver dernier, mais ce n’est pas encore officiel.

#14 #15

Logan Gilbert et Cole Winn sont deux lanceurs droitiers choisis respectivement par les Mariners et les Rangers. L’un était à l’université cette année, l’autre au lycée. Gilbert a beaucoup de K à son actif quand à Winn, il a encore une marge de progression très importante et intéressante.

#16

liberatore
Matthew Liberatore, n°16 de la Draft 2018, choisi par les Rays / Crédit Team USA.

On le voyait beaucoup, beaucoup plus haut dans cette Draft et c’est la deuxième surprise : Matthew Liberatore (n°4 de MLB Pipeline) a finalement été choisi au 16e rang par les Rays qui n’en attendaient peut-être pas tant! Bien que lycéen, le lanceur gaucher a déjà des qualités de college players. Grand gabarit, il affiche une maitrise impressionnante et les localisations de ses lancers font merveille. Il s’était illustré l’an dernier au Mondial U18 avec 12 manches sans point dont 6 lors de la finale face à la Corée.

#17

Les Angels ont déjà Mike Trout mais ils ont parié sur cet outfielder ultra athlétique qu’est Jordyn Adams. Attention tout de même, le jeune homme est originaire de Caroline du Nord et pourrait poursuivre son cursus avec la très réputée UNC

#18

Comme Liberatore, Brady Singer a du attendre plus que prévu pour entendre son nom. Lui qui était le n°2 de MLB Pipeline atterri chez les Royals au 18e rang! Pour le journaliste et spécialiste des Draft, Jonathan Mayo, c’est du pain béni pour la franchise de Kansas tant le droitier parait déjà presque prêt pour le plus haut niveau. Peu de starts cette saison, mais une montée en puissance. On le compare souvent au jeune ace des Phillies, Aaron Nola.

#19

USA Baseball 18U National Team
Nolan Gorman, n°19 de la Draft 2018, choisi par les Cardinals / Crédit Team USA.

Peu fourni en qualité à cette position, les Cardinals ont misé sur le jeune joueur de 3e base Nolan Gorman. Jeune car il est tout simplement le premier joueur drafté né en l’an 2000 (4 autres « bébés baseballeurs » suivront lors de ce premier jour). Gorman a un peu reculé par rapport aux prévisions mais son âge a peut-être été un facteur. Mais malgré cela, Gorman possède la plus grosse puissance de cette cuvée! Il a remporté plusieurs HR derbies lors de ses années lycée. Une bonne discipline lui permet également de limiter le nombre de K malgré ce potentiel de destruction massive.

#20

Deuxième joueur d’Oregon State de ce premier tour après Madrigal, Trevor Larnach a été sélectionné par les Twins. Puissant (17HR en 58 matchs), il se montre tout aussi régulier (OBP .417 cette saison). On le projette au poste de champ droit.

#21

Brice Turang a beaucoup reculé cette saison dans les charts. N°3 il y a un an, il a abordé la Draft au 25e rang et c’est finalement en 21e que les Brewers l’ont retenu. Sans doute une très bonne affaire si le lycéen repart sur de bons rails. Bon short-stop au profil semblable à celui de Mickey Moniak (n°1 de la Draft 2016).

#22 à #30

seigler
Anthony Seigler, n°23 de la Draft 2018, choisi par les Yankees / Crédit MLBNetwork.

Le lanceur gaucher, Ryan Rolison, a été choisi par les Rockies après trois ans passés à l’université du Mississipi. Comme Turang, il a beaucoup reculé cette saison mais les scouts restent optimistes sur son potentiel. Les Yankees ont parié sur le lycéen Anthony Seigler qui a la particularité d’être un lanceur et un catcheur ambidextre! Ce devrait être derrière le marbre et non sur le monticule qu’il pourrait se développer. Sa batte est déjà redoutée et redoutable. On pensait les Cubs intéressés par un lanceur mais ils se sont tournés vers Nico Hoerner, short-stop de l’université de Stanford et déjà une belle arme offensive. Aux 25, 26 et 27e rangs, ce sont des lycéens qui ont été retenus : Matt McLain (short-stop rapide et au gant sûr) par les Dbacks, Triston Casas (infielder ultra puissant) par les Red Sox et Mason Denavurg (lanceur droitier fragile physiquement mais à la balle rapide très rapide) par les Nationals. Frappeur performant à la fac, Seth Beer va devoir trouvé ses marques avec les battes en bois, ce qu’il n’avait pas réussi à faire lors de ses premières tentatives avec Team USA. Ce sont les Astros qui ont choisi ce joueur de 1e base. Et pour clôturer ce premier tour, deux lycéens sélectionnés par les Indians et les Dodgers : le catcheur canadien Noah Naylor qui allie moyenne et puissance et le lanceur J.T Grinn qui a déjà atteint les 99mph malgré sa taille modeste comparée à la puissance et la vitesse déployées.

Parmi nos choix lors de la preview, on retiendra la 31e place (tour compensatoire) du lanceur de South Florida Shane McClanahan. Il restera en Floride puisqu’il atterri chez les Rays qui s’offre ainsi un duo prometteur avec Liberatore. Le jeune Ethan Hankins a lui été choisi par les Indians au 35e rang. Des douleurs musculaires ont perturbé son année et l’ont fait reculé dans les projections mais quand il est à 100% c’est du très solide pour un garçon de 18 ans. Le seul de notre sélection dont le nom n’a pas été appelé lundi soir c’est le lanceur Kumar Rocker, fils d’un NFLer, et au gabarit très impressionnant (1m95 pour 113 kilos). On attend de voir s’il est sélectionné ces prochaines heures.

La Draft 2018 continue mardi et mercredi et c’est à suivre sur le site de la MLB.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s