Les 5 plus beaux Home Run Derby de ces 20 dernières années

Ce lundi, en amuse-gueule du All-Star Game, se déroulera au Marlins Park le Home Run Derby. Cette édition 2017 s’annonce particulièrement excitante avec les deux rookies phénomènes, Aaron Judge et Cody Bellinger. Un événement à ne manquer sous aucun prétexte que vous pourrez suivre intégralement sur notre compte Twitter. Avant ce rendez-vous très attendu, on vous propose de revenir sur les 5 HR derbies les plus vibrants de ces 20 dernières années.

1- Giancarlo Stanton (Miami Marlins) – 2016

Il n’est parfois pas nécessaire pour trouver des instants historiques de consulter des images d’archives. La performance de Giancarlo Stanton lors du HR Derby de 2016 a été sensationnel. En 13 minutes et demi et deux temps-morts,  le géant floridien a frappé 61 home runs. Même si le format était différent à l’époque, Yoenis Cespedes en a frappé 32 en 2013 et 28 en 2014, soit 60 en deux ans et il avait triomphé lors de ses deux éditions. La performance de Stanton à Petco Park fut un chef d’oeuvre où il a notamment frappé les 10 HRs les plus longs de la soirée. Même s’il n’est pas au mieux cette année, la perspective de le voir évoluer dans son stade et dans son exercice de prédilection fait très envie !

2- Todd Frazier (Cincinnati Reds) – 2015

L’édition 2015 du HR Derby offrait une toute nouvelle dimension avec la présence pour la première fois de son histoire d’un compte à rebours. Une pression supplémentaire pour plus de spectacle, une initiative que beaucoup ont critiqué. Pourtant son introduction fut une réussite sensationnelle grâce à des home runs en mode « buzzer beaters ». Sa plus belle illustration fut la finale entre Joc Pederson et Todd Frazier, le premier avait claqué 14 coups de circuit à la fin des quatre minutes. Le second a atteint ce score à trente secondes de la fin avant de frapper un HR décisif sur le gong et devant son public. Quelle émotion !

3 – Josh Hamilton (Texas Rangers) – 2008

Pour ce concours, on repasse dans l’ancien format où il n’y avait pas compte à rebours mais au bout d’un certain nombre de « outs ». Lors de cette édition, Josh Hamilton avait frappé 28 coups de circuit sur un seul tour, un record, encore inégalé aujourd’hui. Cette performance saluait le retour en grâce du slugger après avoir vécu des gros problèmes personnels. Il a d’ailleurs terminé la saison avec 32 HRs et 130 RBIs. Pour en revenir au HR Derby 2008, il n’a pas gagné ce concours victime d’une douleur relative à sa performance du premier tour, il n’en a frappé que 4 au round suivant et 3 en finale. C’est Justin Morneau qui s’est imposé mais l’histoire retiendra la performance exceptionnelle d’un Hamilton des grands soirs.

 

4- Ken Griffey JR (Seattle Mariners) – 1998 & 1999

Seul joueur à avoir remporté 3 fois le HR Derby, le légendaire Ken Griffey Jr. a longtemps été considéré comme le meilleur slugger potentiel de tous les temps à une époque où un certain Barry Bonds évoluait. En tout, le MVP 1997, a frappé 630 coups de circuit contre 762 pour le géant californien. L’écart est net mais « The Kid » a été un joueur fantastique avec probablement le plus beau swing de l’histoire. Vainqueur de l’édition 1994, il est devenu le premier baseballeur à remporter deux HR Derby de suite en 1998 et 1999. En 98′ il s’est défait de Jim Thome dans une bataille épique disputée dans La Mecque des home runs, Coors Field sur le score de 19 à 17.

L’année suivante il a récidivé à Fenway où le « Green Monster » semblait bien petit face au génie de Griffey. Après un tout petit premier round (3 HR), il a rebondi dans le second (10 HR) avant de battre Jeromy Burnitz en finale 3-2.

5 – Yoenis Cespedes (New York Mets) – 2013 & 2014

Le Cubain est devenu avec son succès de 2004, le deuxième joueur de l’histoire à remporter 2 HR Derby consécutivement. Sa première victoire en 2003 tombe alors qu’il est uniquement dans sa deuxième saison en MLB. Au-delà de sa performance et de ses 17 coups de circuit lors du premier tour c’est son style, si explosif, qui a plu dans son duel avec Bryce Harper. Ils se sont partagés les deux premiers rounds avant que Cespedes prenne le dessus en finale 9-8.

En 2004, à Target Field dans un concours qui sera bien moins spectaculaire, il a écarté José Bautista lors du 3ème tour avant de s’imposer très tranquillement face à Todd Frazier en finale sur le score de 9 à 1. Avec cette deuxième victoire de suite, le bouillant cubain est entré dans l’histoire dans un style qui nous a laissé un souvenir impérissable.

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s