[Le récap’ de la semaine – Épisode 1] : Trois belles surprises de printemps

Tout au long de la saison, The Strike Out vous entraîne à bord de son bullpen pour un résumé complet des derniers jours passés outre-Atlantique. Une sorte de rendez-vous traditionnel pour faire ensemble un tour d’horizon bien rempli de l’actualité MLB. Embarquez avec nous pour votre session de rattrapage avec un « épisode 1 » haut en couleur, « Opening Day » oblige.

Après cinq mois à se lamenter au fond d’une grotte, l’équipe de TSO a retrouvé le sourire avec l’arrivée du printemps. Car qui dit soleil, renouveau et bourgeon dit forcément baseball. Début du mois, le ‘Grand Show’ a rouvert ses portes pour une cuvée 2017 que l’on espère encore plus belle que la précédente. Et autant vous le dire tout de suite, l’exercice post-Cubbies a démarré en mode « surprise party ». Attention ça déménage.

  • Au premier rang

 Elles sont au nombre de trois. Trois franchises ont surpris leur monde d’entrée. Les Twins (5-1), Dbacks (6-1) et Rockies (5-1) sont les bons élèves de la semaine avec un bilan très flatteur pour chaque club. Si Minnesota a sorti de son chapeau magique un lapin nommé « bullpen en or », les Twins ont aussi pu se reposer sur un pitching staff qui carbure à plein régime avec pour preuve tout simplement le meilleur ERA des Majeurs (2.04).

Du côté des Dbacks, ces résultats s’expliquent par une attaque tout bonnement intraitable. Après une semaine, Arizona a inscrit 48 Runs, soit huit de plus que n’importe quelle autre franchise et 10 RBI de plus que tout le monde (44). Arizona impressionne surtout lorsqu’on sait que la franchise de Phoenix est allée braquer ses six victoires contre les Giants et les Indians. Deux gros clients.

Enfin sans faire de bruit mais dans la même division (NL West), voici Colorado qui engrange des victoires grâce notamment à une défense très propre – 0 erreur – et une seconde base extrêmement difficile à voler avec déjà trois CS (Caught Stealing) en cinq tentatives. Cinq c’est aussi le nombre de saves réussis par les Rockies. Avec en vedette un Greg Holland revenu d’entre les morts pour retrouver son meilleur niveau. Pour preuve, ses statistiques (4/4 saves – 0.00 ERA – 6 K en 4 IP) qui rappellent le closer All-Star version Royals 2014.

En parlant de Closer, un petit mot en passant sur Zach Britton, le spécialiste de la 9e chez les O’s. Juste pour vous dire que le « Reliever of the Year 2016 » est resté sur la lune et vient d’enchaîner un 50e save consécutif en saison régulière (47 sur 47 en 2016 + 3 sur 3 cette semaine). Si Gagné semble intouchable avec ses 84 saves de rang, Britton peut clairement aller chercher la seconde place de Gordon. Affaire à suivre.

  • La perf de la semaine

Honnêtement on ne pouvait pas passer à côté de ça. Les Phillies ont réussi à inscrire 12 runs dès la… première manche ce week-end face aux Nationals. Du coup on ne sait plus trop si c’est un exploit de Philadelphie ou de Washington pour le coup… Enfin bref, les Nats emmenés par un CATATROPHIQUE Guthrie, qui concède tout de même 10 points sans obtenir le moindre retrait pour un ERA de… 135 ( ?!), ont pris une sacrée valise. Guthrie est d’ailleurs seulement le 5e lanceur depuis 1893 à concéder 10 points sans réaliser un seul ‘out’. Un véritable enfer.

De leur côté les Phillies ont inscrit au final 17 runs dont 12 dans la première manche, soit le plus haut total engrangé dès la 1e inning en MLB depuis 2011 et les Yankees.

Et les Prinstripers justement parlons-en. Sans aller jusqu’à un ERA de 135 version Guthrie, les Yankees sont aussi dans le dur niveau pitching staff. Car si on enlève CC. Sabathia de la rotation au moment de lire les chiffres, on s’aperçoit alors que les « Bronx Bombers » afficheraient la pire rotation des Majors. Ce qui explique en partie les débuts (très) poussifs des Yanks.

  • Milestones 

 Pas grand chose à se mettre sous la dent à ce niveau-là, si ce n’est les 200 bases volées en carrière par José Altuve. Et Matt Holliday qui franchit celle des 2000 hits, devenant par la même occasion le 7e joueur MLB en activité dans ce club très fermé.

Allez, en bonus, parce que c’est vous, voici les six autres : Ichiro, Beltre, Pujols, Beltran, Cabrera et Cano. Que du beau monde.

Sûr que dans le club des 2000, Mike Trout y figurera bien assez vite. À 25 ans, lui qui se rapproche à vitesse grand V des 1000 hits (924) n’a pas le temps et dévore tout sur son passage. Cette semaine, l’outfielder des Angels a reçu son titre MVP. Le quintuple All-Star continue d’enrichir sa collection ahurissante de distinctions personnelles.

  • On a repéré pour vous :

-La défense XXL d’Andrelton Simmons qui sort Jean Segura sur un tag aérien incroyable. À voir et revoir ces images, on comprend mieux pourquoi le shortstop des Halos possède deux Gold Glove et un Platinum Glove au-dessus de la cheminée.

-The Come-Back. On vous en parlait déjà dans notre première partie « Idoles ou Judas, ils sont de retour au pays » il y a une dizaine de jours. Bartolo Colón a donc signé son grand retour à New-York sous les applaudissements du Citi Field. Au final le Dominicain, que l’on adore avec sa dégaine d’un pizzaiolo de coin de rue, a sorti son match. 6 Strikeouts en 6 manches, concédant un seul run et deux petits hits face à ses anciens coéquipiers.

  • Insolite :

Laz Diaz. Ce nom ne vous dit sans doute rien et c’est normal car il s’agit tout simplement d’un umpire MLB. Doté d’une touche d’humour Laz Diaz a joué la carte de l’arbitre « cow-boy » à fond avec un jeune fan des Stros la semaine dernière lui faisant croire que la balle offerte par Josh Reddick quelques secondes plus tôt devait retourner dans les mains de ‘l’homme en noir’. Le tout sans sourire. Avant de bien évidemment rendre la balle avec le smile, cette fois, au jeune fan des Astros, hilare. Moment sympa.

Et on termine avec un joueur hors-norme en défense, Yadier Molina. Si tout le monde connaît le talent immense de Yadi derrière le marbre et sait à quel point il aimante la balle comme personne, nul doute que ces images vous feront sourire. À trop attirer la balle, on en fini par devenir magicien… C’est en tout cas la seule théorie que l’on a pour expliquer cette incroyable action du Portoricain.

Voilà c’est fini pour le tour d’horizon complet de cette première semaine, prochain rendez-vous d’ici la fin du mois pour un gros récap d’avril.’ See you soon guys ‘.

J-Sé Gray : « Il Billy Beane We Trust »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s