NLDS – Los Angeles Dodgers vs Washington Nationals : des stars, une quête, des questions!

Scherzer vs Kershaw, Turner vs Seager, Murphy vs Grandal… Autant de duels prometteurs qui vont animer cette série entre les Nationals de Washington et les Dodgers de Los Angeles. Les champions respectifs de NL East et NL West font partie des favoris pour le titre suprême mais il leur faut gérer blessures et rotations inexpérimentées en postseason. Le spectacle promet d’être au rendez-vous sur le monticule comme dans le box des batteurs.

francisco-javier-velasquez-venezuela-scherzer-vs-kershaw-duelo-de-lanzadores-en-la-nacional

Les Rotations: Deux As et des incertitudes

Pour lancer la série, rien de mieux que deux anciens Cy Young : Max Scherzer, vainqueur en 2013 (pour les Detroit Tigers), contre Clayton Kershaw, le triple meilleur lanceur de NL (2011, 2013, 2014). Derrière eux, plus d’incertitudes…

Washington Nationals

Max Scherzer a réalisé une saison sur les bases de son trophée de 2013. Il finit leader de MLB en nombre de strikeouts (284 contre 254 au 2e, Verlander!) et en WHIP (moyenne de hits et de BB par match) avec un famélique 0.97. Il est également le de NL au nombre de manches lancées.

scherzer

Scherzer c’est 20 victoires cette saison dont un match à 20 K,  record de Woods, Johnson et Clemens égalé. C’était le 11 mai dernier contre son ancienne équipe de Detroit. Après la blessure de Strasburg cet été, les Nats avaient plus que jamais besoin de Scherzer pour arriver en postseason. Il a répondu aux attentes et a trouvé en Tanner Roark un coéquipier de choix.

Tanner Roark, c’est la bonne surprise chez les Nats. Réduit à 12 starts la saison passée après  l’arrivée de Scherzer à Washington, il a parfaitement saisi sa chance après le départ de Zimmerman. Bilan : 16 victoires et surtout un ERA de 2.83 (c’est même mieux que Scherzer). Bien sûr, les Nats espèrent un retour de Strasburg (pas avant une possible NLCS) mais ils ont trouvé avec le duo Scherzer – Roark, l’un des meilleurs 1-2 punches même si Roark n’a lancé que deux manches (1 défaite) en playoffs dans sa carrière.

scherzroark-small

Si Scherzer est utilisé avec un repos normal, le manager des Nats, Dusty Baker, aura besoin de lanceurs 3 et 4 solides. Gio Gonzalez et Joe Ross ont la pression.

Gonzalez enregistre un ERA de 4.57 en 32 starts, soit l’une des pires moyennes en NL (avec un nombre de manches qualifiant). Il a concédé 12 points en 13 manches sur ses 3 derniers matchs, avec quand même 16K. Il y a tout de même du positif : sa moyenne BB/9 manches est la plus basse de sa carrière… Et il est gaucher… Pas anodin quand on sait que les Dodgers sont la pire équipe des Majeures contre les lefties avec une moyenne de seulement .217 et un pourcentage sur base de .294. Trois des meilleurs frappeurs – Utley, Seager, A. Gonzalez – sont gauchers… Peut-être un bon signe pour Gio.

Ross, quant à lui, est bien revenu de sa blessure (2 mois d’arrêt pour des douleurs à l’épaule droite). Il n’a concédé que 3 points sur ses 3 derniers starts avec 14K et 3BB, mais n’est pas allé au delà de la 4e manche depuis juillet. Sa saison certes raccourcie en fait tout de même l’un des meilleurs jeunes pitchers de MLB. Il devra gérer la pression de sa première postseason.

Los Angeles Dodgers

Faut-il encore présenter Clayton Kershaw? Il était parti pour une saison exceptionnelle et etait dans les temps pour viser la triple couronne : en 15 matchs, 1.57 de ERA, 145K pour 9BB! Mais une blessure au dos l’a mis sur la touche pendant deux mois en juillet et août.

Un lanceur en reprise a parfois du mal à retrouver son rythme, pas lui. Sur les 5 derniers matchs : 0.96 de ERA et 27-2 ratio K-BB! Kershaw est en plus très bon contre les Nats : 10-2 et 2.02 de ERA en 13 starts et un match de relève. Cette année, il les a affronté une fois pour une victoire, un point en 7 manches, 8K et 0BB. L’artilleur de Washington, Bryce Harper, affiche un pâle 1-15 (1HR) et 10K face à Kershaw. Donc tout se présente bien… sauf que…

Si depuis son année rookie en 2008, les Dodgers ont conquis 6 titres de NL West (4 consécutifs), ils n’ont pas accédé aux World Series depuis leur trophée de 1988… et surtout le Kershaw de postseason n’est pas celui de saison régulière.

kershaw

Difficile d’expliquer une telle différence de performances. Les fans des Dodgers espèrent que ce ne sera pas le cas cette saison. Kershaw ne pourra de toute façon pas porter à lui seul les espoirs de son équipe.

Rich Hill sera le lanceur n°2. Lui aussi a été handicapé par une blessure pendant plusieurs semaines. Auteur d’un très bon début de saison avec les A’s d’Oakland (9-3), il est arrivé blessé à LA et ses performances s’en sont un peu ressenties (3-2) mais avec un ERA de 1.83 tout de même! La seule apparition de Hill en play-offs c’était en 2007.

maedaKenta Maeda a réussi une bonne première saison en MLB.
Le Japonais n’a encaissé qu’un seul point lors de ses 4 premiers matchs, empochant au passage 3 victoires. S’il a connu par la suite un passage à vide en mai (4 défaites de suite), il a ensuite fait preuve d’une belle régularité et parfaitement tenu la baraque pendant la blessure de Kershaw. Il a en revanche fléchi en fin de saison. Au final : 16 victoires et 11 défaites, 3.48 ERA.

Si Dave Roberts doit faire appel à un lanceur 4, il pourrait s’agir du jeune Julio Urias, 20 ans. Entre les Majeures et la triple A, il a lancé 122 manches, c’est beaucoup plus que son précédent « record » de 87 manches 2/3 en 2014. Aura-t’il assez de jus pour faire face aux canonniers de Washington?

Les Bullpens

Voila sans doute deux des meilleurs relèves des Majeures. 39 des 91 victoiresLos Angeles Dodgers v Pittsburgh Pirates des Dodgers ont été acquises alors que les partants n’ont pas dépassé la 5e manche, un record historique. Le duo Joe Blanton – Grant Dayton s’est montré très efficace pour mettre dans les conditions idéales le closer Kenley Jansen : 47 saves en 53 opportunités.

47 saves également pour Mark Melancon, arrivé dans la capitale en juillet en provenance de Pittsburgh. Il a pris le relais d’un Papelbon miné par une ERA de 4.37. Shawn Kelley, Blake Treinen et les gauchers Marc Rzepczynski, Sammy Solis et Oliver Perez seront chargés de lancer Melancon.

Avantage : Dodgers

ATTAQUE

Washington Nationals

1 centième dmurphy2e point… C’est ce qu’il a manqué à Daniel Murphy pour terminer meilleur batteur de MLB (.347 contre .348 à DJ LeMahieu des Rockies). Un titre qu’il aurait peut-être acquis si une douleur à la jambe ne l’avait pas mis sur le banc en fin de saison. Il s’est contenté d’un passage au bâton depuis le 20 septembre, mais son coach le pense rétabli pour le match 1.

Finaliste (malheureux) en 2015 avec les New York Mets, il espère de nouveau disputer la finale. ramosAvec 25 Home Runs cette saison, Murphy a emmené dans son sillage tous ses coéquipiers : Six Nats en ont frappé plus de 20! Wilson Ramos a réalisé la meilleure saison de sa carrière (.307 et 22HR) mais le catcheur s’est gravement blessé dans les derniers jours de la saison (rupture des ligaments du genou). Il est bien évidemment forfait pour la postseason.

 

Bryce Harper (24HR), Danny Espinosa (24HR), Jayson Werth (21HR) et Anthony Rendon (20HR) vont devoir garder leur puissance de saison régulière. Harper c’est quand même le mystère des Nats cette saison! Le MVP de National League en 2015 n’a été que l’ombre de lui-même en 2016.

9 HR et 24RBI en avril, un premier mois idéal… puis plus rien ou presque. Les stats de Harper ont plongé mois après mois, au point que les rumeurs font état d’une blessure que le joueur et son club cacheraient… rumeurs démenties encore ces derniers jours. Pourtant Harper, 23 ans, fait peur aux lanceurs adverses.

519180176-594x400

Exemple en mai dernier à Wrigley Field. En une série face aux Chicago Cubs, il  a terminé avec 13BB (4 intentionnels!) en 19 at-bat, un record évidemment. Lors d’un seul match, il s’est présenté 7 fois à la batte et s’est vu comptabiliser un 0 sur 0 avec 6BB et 1 HBP. Frustrant pour la jeune star qui semble avoir eu bien du mal à s’en remettre. Heureusement pour les Nats, le reste de l’alignement a pris le relais. Mais attention Harper n’est jamais aussi bon que dans les moments les plus chauds d’un match.

Los Angeles Dodgers

Des gros frappeurs, il y en a aussi à Los Angeles : Yasmani Grandal et Justin Turner (27HR), Corey Seager (26HR, voir plus loin), Joc Pederson (25HR) ou Adrian Gonzalez (18HR). Ne figure pas dans cette liste celui qui était un temps le grand espoir des Dodgers : Yasel Puig.

puig

A 25 ans, le Cubain a déçu avec 11HR en seulement 104 matches car il a subi une relégation en Mineures. Il est sur le roster pour cette série et devra prouver à Dave Roberts qu’il mérite sa place. Autres vétérans qui peuvent apporter leur expérience : Chase Utley, Howie Kendrick et Carlos Ruiz.

Avantage : Nationals

DEUX FUTURES STARS

Corey Seager

Il est non seulement le grandissime favori pour le trophée de rookie de l’année en NL, mais Corey Seager pourrait bien s’inviter dans le top 3 du vote pour le MVP.

Seager est leader chez les Dodgers en moyenne (.308), hits (193), points (105), doubles (40), matchs joués (157), sans compter ses 26HR! Une saison exceptionnelle pour un joueur aussi jeune (22 ans).

Arizona Diamondbacks v Los Angeles Dodgers

On peut aussi ajouter ses performances au poste de shortstop qui font de lui un joueur complet. Il est évidemment attendu pendant cette postseason. S’il confirme tout le bien que l’on pense de lui, Corey Seager sera LA star des Dodgers pour les années à venir, peut-être même devant Kershaw, ce qui semblait inimaginable en début de saison.

Trea Turner

Il n’a disputé que 73 matchs cette saison, mais il devrait obtenir des voix au vote de meilleur rookie de NL (promis à Seager). Trea Turner mêle constance (.342), puissance (13HR, 14 doubles) et vitesse (33 bases volées, 7e meilleur total de MLB malgré sa saison courte).

 

Turner, c’est l’arme qui manquait aux Nats en début de line-up. Il lui manque juste un peu d’expérience face à Seager.

Avantage : Dodgers

LA SAISON

Washington Nationals

C’est peu dire que l’on attendait les Nats au tournant après leur dégringolade en septembre 2015. Allaient-ils se remettre de la non-participation aux play-offs qui leur tendaient les bras? Ils ont répondu comme des champions, titres qu’ils espèrent porter définitivement d’ici la fin du mois.

washington-nationals-by-andy-marlinLeur duel avec les Mets et les Marlins en NL East a tourné court. Jamais Washington n’a compté plus d’un demi-match de retard sur ses concurrents, c’était le 11 mai dernier. Ensuite, les Nats ont caracolé en tête de la division, et ce malgré la blessure de Strasburg et la semi-déception Harper.

L’arrivée de Melancon fin juillet, la superbe saison de Murphy, l’émergence de Turner et un duo Scherzer-Roark au top font tout de même des Nats des favoris pour accéder aux World Series. Espérons pour eux que cette domination en NL East ne soit pas finalement contre-productive.

Los Angeles Dodgers

Car les Dodgers ont eux lutté férocement pour leur 1e place de NL West. Relégués parfois loin derrière les Giants (7 matchs de retard au All-Star break), décimés par les blessures, ils ont fait preuve de beaucoup de caractère pour revenir.

1200

Le coach des Dodgers a placé 28 joueurs sur la liste des blessés cette saison, un record dont il se serait bien passé.

Dave Roberts a perdu le starter Brett Anderson avant même avril et vu son ace Kershaw soigner une hernie discale pendant l’été.

Comment s’en remettre ? En faisant appel à des jeunes (Seager, Pederson, Urias) et en ne lâchant aucune rencontre même les plus mal engagées. Vont-ils payer une 2e partie de saison jouée en serrant les dents ou au contraire surfer sur la vague? Ils ont en tout cas un avantage psychologique, avec 5 victoires en 6 matchs cette saison face aux Nats : sweep au Dodgers Stadium en juin, et 2 victoires sur 3 au Nationals Park en juillet.

Avantage : Dodgers

EXPERIENCE

Washington Nationals

Les Nats n’ont jamais participé aux World Series depuis l’arrivée de la franchise à DC, en 2005. Ils n’ont même jamais disputé la finale de National League (deux échecs en NLDS en 2012 et 2014). Mais ils se présentent cette année sous les ordres du très expérimenté Dusty Baker. Il a coaché 45 matchs de play-offs ces sept dernières années avec trois équipes différentes.

braves-nationals-baseball

Côté joueurs : Zimmerman, Harper, Werth, Strasburg… jouent ensemble depuis longtemps maintenant. Ils ont participé à la première du club en postseason en 2012. Zimmerman est même à DC depuis les débuts de la franchise en 2005. Il est temps pour eux de mettre leurs noms au palmarès!

Los Angeles Dodgers

Pas de victoire pour les Dodgers en World Series depuis 1988 (photo). Ils restent sur 4 titres consécutifs en NL West et ont donc l’habitude de jouer en octobre, même s’ils ont manqué à chaque fois les derniers marches.

L’un des joueurs héros de la victoire des Red Sox en 2004, Dave Roberts fait ses débuts de coach cette saison. Il n’a donc aucune expérience à opposer à Baker. On l’a vu, Kershaw n’est pas lui-même en postseason avec des stats « indignes » de son niveau réel. Va-t’il se défaire de cette malédiction?

Athletics vs Dodgers World Series 1988

Avantage : Nationals

BILAN

En l’absence de Strasburg, la rotation des Nationals semble moins homogène que celle des Californiens; en revanche leur lineup est plus puissant. Corey Seager est un futur très très grand et même sans l’expérience des grands rendez-vous, sa fraicheur sera un atout indéniable pour LA. L’expérience de Baker va-t-elle apporter le petit plus qu’il manquait au club de la capitale ? Los Angeles a surmonté les blessures et les Giants pour en arriver là…

On le voit dans toutes les catégories, les deux équipes se tiennent dans un mouchoir de poche. Strasburg et Ramos out, et avec un Kershaw enfin digne de son rang en postseason, je donnerai un léger avantage aux Dodgers.

Le Pronostic de la Redaction: Los Angeles Dodgers

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s