AL – La course au titre de MVP : 4 favoris pour une place

Le Titre de MVP en American League devrait se jouer entre 4 joueurs. Et pour vous The Strike Out décortique le profil des candidats. Alors qui sera le prochain MVP ?

L’American League est plus que jamais très serrée. Aucune équipe n’a encore officiellement validé son ticket pour les phases finales même si des grosses tendances se dégagent (coucou les Rangers). Une incertitude qui se répand dans d’autres catégories comme la course au MVP, le titre de meilleur joueur de la saison. 4 noms sortent du lot, David Ortiz et Mookie Betts (Boston Red Sox), José Altuve (Houston Astros) et Mike Trout (LA Angels). Le MVP devrait être, sauf énorme surprise, parmi ces noms.

David Ortiz, le choix du coeur

David Ortiz, le batteur désigné des Boston Red Sox joue sa dernière année en MLB. Et il va connaitre sa meilleure sa saison depuis 2006: il avait alors terminé l’année avec 54 HR et 137 RBI et il se positionnait 3e aux votes de MVP, derrière Justin Morneau et Derek Jeter. 10 ans plus tard, et à ce jour (21 septembre), le numéro 34 de Boston a frappé 36 HR et 121 RBI. Et son nom revient avec insistance pour la course au MVP. Mais ne serait-ce pas du sentimentalisme, lui qui n’a jamais gagné ce titre. D’autant qu’à 40 ans, il joue sans doute sa dernière saison, ce qui peut provoquer un élan de sympathie. Néanmoins, malgré ses stats offensives très convaincantes et non négligeables, il faut bien se l’avouer, « Big Papi » possède également des points faibles.

En effet, son poste de DH peut poser des problèmes. Ses autres concurrents, notamment Trout et Altuve sont réputés pour être des défenseurs incroyables tout en étant redoutables au bâton. Or Ortiz ne peut pas en dire autant, lui qui a joué la majorité de sa carrière au poste de DH. Au final, il mérite d’être dans les 3 premiers mais son manque de défense va lui coûter le titre et le podium.

Mon pronostic : 3e

Mookie Betts, le choix de la raison

Tout simplement impressionnant. Mookie Betts est la grande révélation de cette année. Avec une moyenne au bâton de .317 (au 21 septembre) associée à 31 HR, 108 RBI et 24 bases volées, il est un attaquant de premier ordre. Sa défense n’est pas à renier non plus. Mais surtout la stat qui impressionne reste son nombre d’élimination sur prises (K) avec seulement 80 en 635 passages au marbre. A noter également qu’il est le premier à avoir franchi la barre symbolique des 200 coups sûrs cette année.
Il est, donc logiquement, le favori pour remporter le titre, seulement 3 ans après ses débuts en MLB, lui qui avait terminé 19e des votes pour le MVP l’an passé. Boston, qui devrait sans doute remporter sa division, donnerait le coup fatal aux adversaires de Betts pour le titre en allant loin lors des phases finales. Néanmoins, je pense que si les Astros et Altuve ne se qualifient pas pour les Play-Offs, Betts sera MVP. Un titre mérité.

Mon pronostic : MVP

José Altuve, le nouveau prétendant

Ah mon José Altuve, vous me connaissez désormais pour savoir que je suis un fervent défenseur du 2e base des Houston Astros. Il est l’un des visages de la franchise. Un leader dans le vestiaire et sur le terrain, à seulement 26 ans. Irréprochable défensivement. Altuve a toujours été une machine à coups sûrs. 225 en 2014 (records de la franchise), 200 en 2015 et pour la troisième année consécutive, le joueur a franchi la barre des 200 cette année. Des hits en veux tu en voila, et une moyenne au bâton toujours impressionante .341 !!! en 2014 (Meilleur frappeur de l’American League) et .313 en 2015. Cette saison, ce petit bonhomme d’1m65 possède une moyenne de .336. On le sait il a toujours beaucoup frappé. Mais cette année il a également ajouté de la puissance à son arsenal avec pas moins de 24 HR et 96 RBI au compteur. Soit plus que ses deux années précédentes déjà exceptionnelles.

Le Vénézuélien est l’un des meilleurs joueurs de la ligue en défense, au bâton mais également sur les bases avec 121 bases volées depuis 2014. Il est dans une année d’exception. Néanmoins, Altuve connait une période de moins bien durant ce mois de Septembre et la possible non présence des Astros en Play-offs risque de lui couter le titre.

Mon pronostic : 2e, malheureusement

Mike Trout, souvent placé, rarement gagnant

Mike Trout où l’histoire d’un des meilleurs joueurs de l’Histoire qui tombe dans une équipe en pleine tourmente. N’ayons pas peur des mots, c’est le meilleur joueur actuellement en MLB, et à seulement 24 ans. Depuis son arrivée dans la ligue en 2011, il est tout simplement incroyable dans chaque compartiment, attaque, défense et sur base. Rookie of the Year en 2012, MVP en 2014 et 3 fois 2e aux MVP, il a déjà tout pour etre un Hall of Famer. Si cette année a été un peu moins productive au niveau puissance (« seulement 27 HR contre 41 l’an passé par exemple), il reste très efficace en points produits (92 RBI) et en moyenne au baton avec .318, sa meilleure depuis 2013. Oui mais voila: Trout joue pour les Los Angeles Angels, une équipe qui se dispute la dernière place de la division Ouest avec les Oakland Athletics. Une place insultante pour un joueur de ce calibre et dans une course au MVP aussi serrée que cette année, cela devrait lui jouer des tours.

Mon pronostic : 4e

Ils seront dans le classement final

Josh Donaldson (Blue Jays), Manny Machado (Orioles, Adrien Beltre (Rangers), Ewin Encarnacion (Blue Jays), Francisco Lindor (Indians), Miguel Cabrera (Tigers), Brian Dozier (Twins)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s