[Interview] Louis-Phillipe Pelletier, un Québécois « drafté par les Astros »

Louis-Philippe Pelletier, 20 ans, vient d’être repêché à l’occasion de la draft 2016, au vingtième tour. Celui qui évolue l’été aux Orioles de Montréal sort d’une très bonne première année universitaire en NJCAA, l’antichambre de la renommée NCAA, avec Seminole State. Des performances qui lui ont valu un repêchage par Houston au 20ème tour. Après avoir décliné l’offre de San Diego lors de la draft 2014, a t-il accepté celle des Astros ? Réponse…
The Strike Out : Bonjour Monsieur Pelletier, pouvez-vous répondre à la question qui nous brûle les lèvres, allons-nous vous retrouver très prochainement dans l’organisation des Astros ?
Louis-Philippe Pelletier : Oui après une semaine de négociation avec les Houston Astros je suis fier d’annoncer que le contrat a été conclu ! Je vais rejoindre la ligue des recrues des Astros à Kissimmee en Floride pour l’équipe de Greeneville. Je sais que pendant cette période les Astros vont décider s’ils veulent me développer en tant que voltigeur ou comme joueur de deuxième but. La suite logique serait d’être affecté à une équipe de classe A.
2013-Pres Greeneville Astros Cap Logo Heat Transfer.gif

Logo de la nouvelle équipe de Louis-Philippe Pelletier

TSO : Qu’avez vous ressenti au moment où vous avez appris votre repêchage ?
L-P.P : C’est un soulagement, une fierté, une joie énorme, tous le sentiments se mélangent. On se rend compte que tous les efforts et sacrifices consentis depuis des années portent leurs fruits.
TSO : Vous aviez déjà été repêché en 2014 par les Padres avant de refuser leur offre, avez-vous abordé cette draft 2016 d’une manière différente ? 
L-P.P : Disons que j’ai été beaucoup plus calme, je ne me suis plus fait de scénarios, au final la draft a été beaucoup plus plaisante cette année. Je suivais le déroulement des événements sur mon ordinateur et quelques secondes avant que mon nom sorte, j’ai reçu un appel des Astros pour m’annoncer qu’ils étaient fiers de me repêcher.
TSO : Pourquoi avoir refusé l’offre de San Diego en 2014 ?
L-P.P : J’avais été repêché assez loin dans la draft 2014, au 38 ème round donc le bonus de signature était moins intéressant que celui que j’ai reçu cette fois-ci, en plus à cette période je voulais me tester en Université.
TSO : Une très bonne expérience, puisque vous avez terminé votre 1ère année en NJCAA à Seminole State avec une moyenne au bâton de .444 et 24 HRs…
L-P.P : J’ai vraiment aimé mon expérience à Seminole State College, c’est assez dur par moment mais j’ai beaucoup appris sur moi-même. J’ai surtout progressé mentalement !
TSO : Avez vous été en contact avec des franchises via des scouts ou des discussions pendant l’année ?
L-P.P : En effet, j’ai eu quelques échanges et j’ai été supervisé plusieurs fois cette année. Il y avait quelques équipes qui ont montré leur intérêt en venant me voir lors des entraînements ou des matchs.
TSO : Espéreriez-vous être repêché par une équipe en particulier lors de cette draft 2016 ?
L-P.P : Peu importe l’équipe, j’aurais été très fier et heureux mais je suis particulièrement content que ce soit les Houston Astros, c’est une franchise réputée pour bien développer leurs jeunes joueurs.
TSO : L’histoire incroyable c’est que vous avez été repêché chez les Astros avec Abraham Toro avec qui vous jouez depuis le plus jeune âge. Vous étiez cette année encore ensemble à Seminole…
L-P.P : C’est un scénario de film ! Tout notre vie on a joué et on s’est entraîné ensemble. Le fait de pouvoir vivre cette aventure est incroyable. Les chances que cela se produise étaient infimes !
image.jpg

Toro et Pelletier, repêchés ensemble aux Astros, inséparables depuis l’âge de 9/10 ans

TSO : D’ailleurs, comment êtes-vous venu à pratiquer le baseball ? 
L-P.P : Je pratique ce fabuleux sport depuis que j’ai 6-7 ans, j’en suis tombé amoureux grâce à mon père qui adorait le baseball. Plus jeune il m’emmenait voir les Expos de Montréal. A titre personnel, j’ai fait de nombreux camps d’entrainement et au niveau secondaire (collège/lycée, NDLR) j’étais en sport-étude. J’aimais vraiment cela et je savais que j’avais des chances d’être parmi les meilleurs.
TSO : Comment qualifieriez votre style de jeu ?
 
L-P.P : Je suis un joueur de 2ème but et un voltigeur [outfielder, NDLR]. J’ai toujours été un frappeur puissant, je me considère comme un joueur explosif avec une très bonne vitesse et une bonne approche au bâton.

NB : Nous remercions Louis-Philippe Pelletier pour le temps qu’il nous a accordé et nous lui souhaitons bonne chance pour la suite de sa carrière.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s