[Preview Episode 9] : Chicago White Sox vs Detroit Tigers: Gagner pour Espérer

Entre des Chicago White Sox (29-25) qui alternent le très chaud et le froid, et des Detroit Tigers (25-27) réguliers mais pas spécialement convaincants, l’écart n’est finalement pas si grand qu’on aurait pu le croire. Surtout que dans une AL Central encore très ouverte, Juin commence par un week-end crucial pour les quatre prétendants… 

Miguel Cabrera
Miguel Cabrera (Detroit Tigers)
On n’aurait pas forcement imaginé au mois de Mars, que l’American League Central puisse être l’une des divisions les plus ouvertes des Ligues Majeures après deux mois de compétition. Avec l’équipe tenante des World Series, les Kansas City Royals, et des Chicago White Sox qui ont entamé la saison sur les chapeaux de roue, on se dirigeait très probablement vers un mano à mano exclusif entre les coéquipiers d’Alex Gordon et ceux de Chris Sale.

Oui mais voilà, entre un départ poussif des Royals en Avril et une nette perte de rythme de la part des White Sox au mois de Mai, les cartes sont largement redistribuées. Et cela profite aux Cleveland Indians – limités mais consistants- et aux Detroit Tigers – pourtant peu convaincants en 2016 – pour rester à portée de tir des dans la course aux Playoffs.

Cependant, alors que les Royals semblent avoir enfin trouvé leur rythme de croisière et viennent d’enchainer six victoires consécutives, cette série entre Detroit et Chicago – ainsi que celle qui se joue depuis hier soir entre les Indians et les Royals (Victoire des Indians 5-4 dans le match 1 hier soir) – pourrait s’avérer cruciale pour la suite des évènements dans l’AL Central.

ALCentral

Pour les Tigers, surtout, le temps de la réaction est venu. Avec cinq victoires de retard sur la tête de la division et trois sur Chicago, il est indispensable pour les coéquipiers de Miguel Cabrera de frapper un grand coup lors de la réception des Sox. Pour les joueurs de Chicago, il s’agit simplement de gagner pour rester au contact des Royals, ou au moins des places qualificatives pour le Wild Card Game.

Entre deux équipes bien calées en milieu de tableau des Ligues Majeures en termes de frappeurs, la différence devrait se faire au niveau des lanceurs. C’est justement une rotation en grande forme avec un Chris Sale (9-1, 2.29) en état de grâce et un Matt Latos (6-1, 4.02) au diapason qui ont permis à Chicago de débuter la saison sur les chapeaux de roue avec notamment un ERA de 2.72 en Avril (seuls les Nationals (2.36) et les Cubs (2.44) ont fait mieux sur cette période).

Tout l’inverse des Tigers qui affichent un ERA collectif de 4.54 depuis le début de la saison (et de 5.43 au mois de Mai, quatrième pire total de MLB) malgré les débuts prometteurs de Jordan Zimmermann (7-2, 2.52) et du rookie Michal Fulmer (5-1, 3.24). Mais les hommes de Detroit attendent plus de l’expérimenté Mike Pelfrey (0-5 en 10 matchs lancés) et de leur star Justin Verlander (4-5, 4.11), qui alterne une fois de plus le très bon et le médiocre en 2016.

Coté « Offence », les Tigers semblent avoir le meilleur potentiel, menés par le d’ores et déjà légendaire Miguel Cabrera, qui même quand il est loin de son meilleur niveau reste l’un des meilleurs joueurs des Ligues Majeures (.301, 12HR, 32 RBI). Derrière « Miggy », les Castellanos, Victor & J.D. Martinez, Kinsler et Saltalamacchia tiennent la baraque à défaut de briller pour le moment. Et il est impensable que Justin Upton (.213, 3HR, 11RBI) ne retrouve pas toutes ses sensations d’ici le terme de la saison.

Les White Sox, eux, s’appuient principalement sur la batte de Todd Frazier. Arrivé des Reds cet hiver et surpuissant quand il arrive à toucher la balle (.220, 17HR, 38 RBI), le « Toddfather » accompagne Nolan Arenado (Rockies) et Mark Trumbo (Orioles) en tête du classement des Home Runs. Mais malgre sa présence, et celles de noms tels que Chris Abreu, Melky Cabrera, Adam Eaton ou Brett Lawrie, les Sox manquent cruellement de force de frappe : pas un membre régulier du lineup des Sox n’a frappé plus de .275 (Melky Cabrera) en 2016. Alors forcément, quand les lanceurs ne sont plus aussi dominants…

Entre Chicago qui reste sur deux victoires face aux Mets, mais un 3 sur 7 lors de leurs 10 derniers matchs, et Detroit qui est comme presque toujours stable autour des 50% de victoires (5-5 sur les dix derniers matchs), difficile de faire un pronostic. On misera quand même notre opinion sur une victoire des Sox par deux matchs à un lors de ces séries. Parce que Chris Sale !

chris-sale-030714-ap-ftrjpg_bopgmul7pe1x16q74tfra32mu


Les matchs de la série :

Match 1 / White Sox @ Detroit, vendredi 03 Juin, 19h10 heure locale (1h10 heure française)

Zimmermann (7-2 ; 2.52 ERA) vs Rodon (2-4 ; 4.24 ERA)

Match 2 / White Sox @ Detroit, samedi 04 Juin, 16h10 heure locale (22h10 heure française)

Pelfrey (0-5 ; 4.96 ERA) vs Sale (9-1 ; 2.29 ERA)

Match 3 / White Sox @ Detroit, dimanche 05 Juin, 13h10 heure locale (19h10 heure française)

Verlander (4-5 ; 4.11) vs Quintana (5-5 ; 2.13 ERA)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s