[Le recap’ de la semaine – épisode 7] : Les Chaussettes Rouges en feu

Chaque semaine, The Strike Out vous propose un récapitulatif de la semaine écoulée. Les joueurs marquants, les performances incroyables, des équipes qui sombrent et d’autres qui surprennent. Embarquez pour votre session de rattrapage.

red_sox_betts_bradley_swihart_052216

 

Et voila nous avons (déjà) passé le quart de la saison. Un cap symbolique. Et après 2 mois de compétition, le moins que l’on puisse dire c’est qu’il y a eu des surprises. En American League en tout cas. Puisque les Red Sox possèdent le meilleur bilan (à égalité avec Baltimore qui a deux matchs en moins). Le club de Boston est tout simplement impressionnant. Ses batteurs sont en feu, pour preuves 3 Red Sox font parties des 10 meilleurs moyennes au baton de la MLB (Bogaerts, Bradley JR et Ortiz). D’ailleurs, Jackie Bradley Jr reste sur une série de 27 matchs avec au moins un coup sûr. Soit à 7 matchs du record de la franchise détenu par Dom DiMaggio. Même Hanley Ramirez se joint à la fête avec une impressionnante moyenne au bâton de .315. Une Lineup implacable qui peut sortir ses lanceurs de n’importe quelle situation. En effet avec une moyenne de 6.5 points par match sur ce mois de mai, les lanceurs des Red Sox peuvent être plutôt détendus sur le monticule.

Place aux choses sérieuses, désormais pour les Red Sox avec au programme deux séries face aux Orioles et deux séries face aux Blue Jays. Une fois passé cet obstacle on en saura plus sur ces Red Sox. Mais ils se placent comme un sérieux concurrent pour au moins les plays-offs avant peut-être les World Series.

Qui est chaud ?

  • On retrouve nos habitués de ce recap. Toujours présent. Chris Sale reste monstrueux. Le lanceur des White Sox a remporté son 9e match en 9 rencontres disputées. Il présente une moyenne de points concédés de 1.58. Il est donc seulement le 3e lanceur de l’Histoire, oui de l’Histoire, a commencé une saison en 9-0 et avec un ERA inférieur à 1.75. (Les deux autres Eddie Cicotte en 1919 et Sal Maglie en 1952). Je continue donc avec mon #ALCYYoungforSale
  • Mais, Sale n’est toujours pas la star de Chicago, le seul à lui faire de l’ombre joue lui aussi à Chicago. C’est bien entendu Jake Arrieta. L’Ace des Cubs présente « seulement » un bilan de 8 victoires pour 0 défaites mais avec un ERA microscopique de 1.29. Surtout son équipe a gagné les 21 derniers matchs lancés par Arrieta soit la 4e meilleure série de l’Histoire de la MLB. Au passage après 40 matchs, les Cubs présentent le 2e meilleur départ de l’Histoire depuis 1900.jake-arrieta.vresize.1200.675.high.84
    Du côté de The Strike Out on se lèche déjà les babines pour le duel entre Arrieta et Sale durant le All-Star Game avant peut-être une plus grande scène.
  • D’ailleurs en parlant de All-Star Game, The Strike Out vous propose d’élire votre équipe All-Star. Rendez-vous sur notre Twitter pour les votes.
  • Et oui qui dit année paire dit Giants. San Francisco n’a perdu qu’une fois cette semaine et c’était face à Arrieta.
  • La performance de la semaine au bâton est pour Kris Davis d’Oakland qui est devenu seulement le 2e batteur de l’Histoire a frapper 3 HR comprenant un Grand slam offrant la victoire. Une énorme nuit pour les A’s qui battent ainsi les Rangers, ce 17 mai.

Qui l’est moins

  • Étonnamment, on retrouve dans cette catégorie les White Sox. Avec une semaine difficile pour les compagnons de Chris Sale avec 7 matchs et 5 défaites en jouant pourtant des tristes Astros et les Royals.
  • C’est compliqué également pour Cincinnati. Malgré des batteurs plutôt performants cette année, le pitching staff de l’équipe ruine souvent les efforts offensifs. Du coup une semaine sans victoire pour les coéquipiers de Jay Bruce. Et un bilan de 15 victoires pour 29 défaites.
    Un dirigeant toulousain lors des premiers matchs d'Harvey Garcia
  • Encore pire que les Reds, les Braves d’Atlanta qui viennent juste de virer leur coach Fredi Gonzalez. Après un départ cataclysmique de 12-31. Mais peut-on vraiment le blâmer avec une équipe aussi faible…

Et on vous laisse avec Kévin « Superman » Pillar. Quand les mots ne suffisent plus.

Publicités

4 réflexions sur “[Le recap’ de la semaine – épisode 7] : Les Chaussettes Rouges en feu

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s