Top 5 : Pitching Staff 2016

Après avoir parlé en début de semaine des meilleurs aces de la Ligue, avec notamment un top 10, « The Strike Out » décide de se pencher sur la question des rotations. Quelle franchise impressionne le plus sur le papier ? Qui est le plus armé pour enchaîner les victoires ? Quelle équipe peut se targuer de compter plusieurs étoiles sur la butte ? Voici notre top 5 :

image

  • #1 New-York Mets : Jacob deGrom, Noah Syndergaard, Matt Harvey, Steven Matz, Zack Wheeler/Bartolo Colon

Voici (peut-être) l’une des rotations les plus prometteuses de tous les temps. Et oui, rien que ça. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si l’on compare souvent l’armada des Mets au légendaire pitching staff des Braves dans les 90’s (Maddux, Glavine, Smoltz and co).

D’abord ce groupe à l’avenir devant lui. Harvey a 26 ans, deGrom 27, Syndergaard 23, Matz 24 et Wheeler 25. Ensuite à l’exception de Noah Syndergaard, aka « Thor », tous sont passés par la case Tommy John. Une véritable épée de Damoclès en moins. Surtout à l’heure actuelle où cette opération devient un passage presque inévitable pour les lanceurs. New-York prend soin de ses pépites en profitant au maximum de son incroyable réservoir. Pour preuve : aucun de ses jeunes n’a lancé plus de 200 manches dans une saison. Les Mets jouent même parfois la carte d’une rotation à 6 pour reposer ses jeunes bras.

Enfin le back-end est superbe. Dans d’autres franchises, Matz serait deuxième starter. Ici il est 4e. C’est dire le potentiel incroyable des Mets. Et le vétéran Colon (14 victoires l’an dernier) tient parfaitement la corde en 5 en attendant le retour de Wheeler prévu pour le mois de juillet.

cp : espn.com
  • #2 Chicago Cubs : Jon Lester, Jake Arrieta, John Lackey, Kyle Hendricks, Jason Hammel

L’an dernier les Cubs avaient sorti le chéquier pour signer Jon Lester (155 M$). L’homme aux deux World Series (2007 et 2013) devait être l’ace d’envergure que recherchait Chicago. Et si en 2015 les oursons ont clairement eu un leader sur la butte, ce n’est pas franchement celui qu’on attendait…

Car c’est bien Jake Arrieta qui sorti du bois après le All-Star Game envoyant la plus belle deuxième partie de saison de l’histoire de ce sport. Le droitier remporta 12 matchs en 15 départs, ne concédant que 9 petits runs en 107 manches pour afficher une ERA incroyablement faible (0.75). Au final l’ex lanceur de Baltimore termina la saison avec 22 victoires et une ERA à 1.77 décrochant par la même occasion le Cy Young au nez et à la barbe des stars Zack Greinke ou Clayton Kershaw.

Avec un Lester décomplexé par l’explosion d’Arrieta et un Lackey (13 victoires en 2015) venant renforcer une rotation déjà exceptionnelle, les Cubs se classent naturellement à la 2e place de notre Top 5.

cp : sportingnews.com
cp : sportingnews.com
  • #3 Washington Nationals : Max Scherzer, Stephen Strasburg, Gio Gonzalez, Tanner Roark, Joe Ross

Ok Washington a perdu Jordan Zimmermann, parti du côté de Detroit. Mais la rotation a toujours une sacrée gueule. Car les Nats possèdent encore un duo d‘aces incroyables avec Scherzer et Strasburg. Scherzer est toujours aussi impressionnant face aux batteurs. Le Cy Young 2013 a envoyé 276 strikeouts l’an dernier. Tout simplement le 2e total 2015 derrière Kershaw. Strasburg reste quant à lui le facteur X du pitching staff. Un talent immense malheureusement souvent gêné par des blessures à répétition. S’il arrive à garder une bonne santé en 2016, Strasburg devrait dominer facilement les frappeurs adverses.

En numéro 3 on retrouve un Gio Gonzalez parfois trop sous-estimé. Il a tout de même déjà lancé trois saisons à 15 victoires ou plus (dont une à 21 en 2012). C’est peut-être au niveau du back-end que le bât blesse.

Avec le départ de Zimmermann, Roark devient une figure importante de la rotation. 15 victoires il y a deux ans, 4 l’an dernier, on attend de voir la version 2016. Enfin l’espoir Joe Ross rentre en 5 avec l’espoir de percer durant la saison.

cp : mlb.com
cp : mlb.com
  • #4 San Francisco Giants : Madison Bumgarner, Johnny Cueto, Jeff Samardzija, Jake Peavy, Matt Cain

Et revoilà les Giants ! Depuis 2010, San Francisco remporte les WS une année sur deux. Et comme les hommes de Bruce Bochy ont fait une saison blanche l’an dernier… Vous voyez où je veux en venir.

Durant l’hiver, SF n’a pas chômé pour construire une rotation de feu. L’objectif est simple. Accompagner son leader incontesté, Madison Bumgarner. Johnny Cueto et Jeff Samardzija ont donc posé leurs valises dans la baie avec pour objectif le titre 2016. Et voilà deux lanceurs qui pourraient être numéro 1 dans la plupart des franchises. Les Giants présentent donc un trio diabolique emmené par le MVP des World Series 2014.

Derrière c’est peut-être un peu plus light avec les vétérans Peavy et Cain. À moins que les Giants décident de privilégier la carte Chris Heston (un no-hitter en 2015) au détriment de l’expérience.

CP : Karen Warren
CP : Karen Warren
  • #5 Houston Astros : Dallas Keuchel, Collin McHugh, Lance McCullers, Doug Fister, Scott Feldman/Mike Fiers

Et oui, on a osé. Pas de Clayton Kershaw dans notre top 5. Que les fans des Dodgers nous pardonnent, on aura l’occasion de parler du phénomène tout au long de la saison. Non, pour ce top 5 on a voulu mettre en avant la surprise 2015 : les Astros.

Le pitching staff est emmené par le meilleur lanceur d’American League 2015, Dallas Keuchel. Le Cy Young a sorti une saison incroyable avec 20 victoires et une invincibilité à domicile qui force le respect. Et dire qu’il était considéré comme un joueur moyen par Lloyd McClendon, l’ex coach des Mariners… Deuxième starter, McHugh a remporté 19 matchs l’an dernier. Soit le meilleur total d’AL derrière… Dallas Keuchel. Vous l’aurez compris, les Stros possèdent un duo d’artilleurs phénoménal capable de rapporter 39 victoires à eux deux.

La suite du staff semble toutefois moins solide. Lance McCullers a fait ses débuts dans le show en 2015, Fiers a peu joué pour sa première saison à Houston et il disputera la place de 5 avec Feldman. Reste le facteur X, Doug Fister. À 32 ans il sort d’une saison blanche avec les Nats (5 victoires) et a besoin de se relancer. S’il retrouve son niveau de 2014 (16 victoires, 2.41 ERA) alors Houston pourrait présenter un trio très puissant.


Mentions honorables

Dodgers : Difficile de ne pas mentionner les Dodgers emmenés par leur triple Cy Young et MVP, Clayton Kershaw. Avec lui, Los Angeles détient le meilleur lanceur au monde. LA a tout de même perdu Greinke cet hiver parti pour Arizona ce qui va laisser un énorme vide dans la rotation. Pour compenser, les Dodgers se sont offerts Scott Kazmir et la pépite japonaise, Kenta Maeda. À voir sur le terrain maintenant…

Indians : Cleveland peut s’appuyer sur un solide trio composé de Corey Kluber (Cy Young 2014), Carlos Carrasco et Danny Salazar (28 victoires à eux deux l’an dernier). En 2015, aucune autre équipe n’a envoyé plus de strikeouts en American League que les Indians (1407). Et il n’y a aucune raison que ça change en 2016.  

Pirates : Pittsburgh a présenté la seconde meilleure ERA (3.21) des Majeures en 2015 juste derrière les Cardinals. Avec un Gerrit Cole inarrêtable l’an passé (19 victoires), les Pirates ont trouvé leur « ace ». Pour l’entourer, Pittsburgh est allé chercher de l’expérience avec Jon Niese et le vétéran Ryan Vogelsong (2 bagues de champion). L’ex lanceur de SF doit amener son vécu dans un groupe encore relativement jeune.

Cardinals : St. Louis a atteint la barre des 100 victoires sans son numéro 1, Adam Wainwright. Avec le retour de son « ace », les Cards peuvent espérer de belles choses. Et si Wacha tourne comme l’an dernier (17 victoires) alors St. Louis a encore de belles heures à vivre.


J-Sé Gray – « In Billy Beane we trust ».

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s