Joueurs libres de MLB cherchent club

On l’a vu dans le tableau récapitulatif des mouvements, le monde de la MLB a été bien actif durant ces Winter Meetings et ce début d’intersaison. De nombreux joueurs ont retrouvé un club et certains ont même signé un contrat plus que juteux. C’est le rêve des joueurs dont on va parler maintenant. Ces derniers testent le marché après des saisons plus ou moins réussies. Certains peuvent même faire sauter la banque des clubs tandis que d’autres cherchent juste un point de chute pour jouer l’année prochaine. On fait donc le point sur ces joueurs libres qui cherchent un club. 

Carlos Correa, SS

L’arrêt-court de 28 ans, avait cherché un énorme contrat l’an passé. Il espérait dans une équipe ambitieuse. Mais, devant ses exigences, nombre de ses prétendants ont rendu les armes et sont passé à d’autres plans. SI bien que les Minnesota Twins se sont engouffrés dans la brèche en lui offrant 3 ans et 105.3 millions de dollars. Impossible alors pour Correa de ne pas accepter et de prouver qu’il peut joueur une saison sans se blesser. Et cerise sur le gateau, la franchise des Twins lui propose des opt-outs à la fin de chaque saison. Une aubaine pour le joueur qui a le pouvoir sur son destin. Et c’est ce qu’il a fait en signant une saison en .291/22HRs et 64 RBIs en 136 matchs. Il a donc décidé d’utiliser son opt-out pour de nouveau tester le marché en esperant une nouvelle fois pouvoir évoluer dans une équipe de premier plan.

Equipes intéressées : New-York Yankees, San Francisco Giants, Chicago Cubs …

Carlos Rodon, SP

Photo by Michael Reaves/Getty Images

C’est le dernier « ace » de cette Free Agency. Pendant longtemps, gêné par les blessures, Carlos Rodon a enfin, depuis deux ans, étalé son talent. Surtout il a prouvé qu’il pouvait lancer de façon pérenne. Avec les Giants, il signe une énorme saison avec 14 victoires au compteur et un ERA de 2.88 avec 237 K à la clé. Il finira même 6e au classement du CY Young. Il cherche un contrat très longue durée, ce qui freine un peu son cas pour le moment. Mais nul doute qu’une franchise en quête d’un starter plus qu’élite ne vienne s’offrir ses services.

Equipes intéressées : New-York Yankees, Boston Red Sox, Toronto Blue Jays …

Dansby Swanson, SS

Le dernier mousquetaire de cette Free Agency. Ils étaient 4 arrêts-courts de talent à être disponibles cet hiver. Et pour le moment seuls Trea Turner et Xander Bogaerts ont trouvé preneur. Et à deux, ils ont couté 580 millions… Dansby Swanson n’est pas dans la même cour que ces deux joueurs et que de Carlos Correa. Mais il n’en n’est pas tellement loin non plus. Il devrait couter moins cher et pour une production plus ou moins égale. C’est là l’attractivité de ce dernier. D’autant qu’il sort d’une saison record pour lui avec .277/25 HRs et 96 RBIs plus 19 bases volées. Une saison complète pour un joueur également très à l’aise défensivement et leader de vestiaire. Le point d’interrogation reste le fait de savoir s’il sera capable de perpétuer une telle saison ou bien s’il rentrera dans le rang de ses moyennes habituelles. Qui font de lui tout de même un joueur costaud.

Equipes intéressées : Atlanta Braves, Boston Red Sox …

Chris Bassit, SP 

Photo : Al Bello/GettyImages

Sorti du marasme des Athletics, Chris Bassit a prouvé qu’il pouvait être performant dans une équipe qui gagne. Un joueur qui a mis du temps à éclore et qui est donc moins usé que d’autres, ce qui peut être un facteur décisif. En 2022, il a signé 15 victoires en 181.2 manches avec à la clé un ERA de 3.42 et 167 strikeouts. Il sortait de deux saisons dans le top 10 au Cy Young en 2020 et 2021 du côté d’Oakland. Bassit peut rendre de fiers services à une équipe du haut de tableau ou être un ace pour une franchise luttant dans les profondeurs. Il pourrait signer un contrat équivalent à celui de Jameson Taillon avec les Cubs (4 ans et 68 millions).

Equipes intéressées : San Francisco Giants, Toronto Blue Jays …

Andrew Benintendi, OF

Photo : Getty Images

Longtemps considéré comme un top prospect, Andrew Benintendi n’est pas parvenu à répondre à ces attentes. Néanmoins, il reste un joueur de très bon calibre. Un bon mélange de contact, présence sur base et bonne défense. Des qualités très recherchées en ces temps des datas à foison. Entre les Royals et les Yankees, la saison dernière il a frappé pour .304 avec 54 RBIs et une présence sur base de .373. Devant le faible nombre de très bons joueurs dans l’OF, il pourrait en profiter.

Equipes intéressées : Houston Astros, Seattle Mariners …

Brandon Drury, UT

On peut parler de casse du siècle pour les Cincinnati Reds. Signé pour moins d’un million la saison passée, Drury s’est montré très utile défensivement en jouant à plusieurs positions et en sortant des séquences offensives de qualité. Si bien qu’à la trade deadline, les Padres sont venus le chercher pour renforcer leur banc. Tout ce que voulaient les Reds. Avec les Padres Drury a été comme à son habitude déployé un peu partout sur le diamant même s’il a été un peu moins bon offensivement. Il termine quand même la saison avec 28 HRs et 87 RBIs ainsi qu’une moyenne plus que correcte de .263. De quoi attirer le regard d’équipes en quête d’un joueur polyvalent.

Equipes intéressées : Chicago Cubs

Nathan Eovaldi, SP

Photo : DR

Eovaldi sort de trois saisons très complètes avec les Boston Red Sox, où il a souvent joué le rôle d’ace. Ce qui est un costume un peu lourd à porter pour lui. Néanmoins, lorsqu’il est en forme et épargné par les blessures, il peut se transformer en lanceur de haute voltige. Comme le prouve sa 4e place au Cy Young en 2021. Mais voilà cela fait beaucoup de case à cocher et cela refroidit un peu les franchises pour le moment. D’autant que cette saison il a loupé des matchs pour des blessures à l’épaule et au dos. Et, comme Boston lui a fait une qualifying offer, le signer coutera un tour de draft. Rien de rassurant. Cependant il n’a que 32 ans et peut rendre de bons services à une équipe de milieu de tableau ou pour compléter une rotation d’un contender.

Equipes intéressées : San Diego Padres, Colorado Rockies

Jurickson Profar, UT

Photo by Sean M. Haffey/Getty Images

Considéré comme le meilleur prospect de la MLB en 2013, Profar n’a jamais confirmé. Il est tout de même devenu un bon joueur de MLB grâce à sa versatilité. Cette saison, il était le leadoff des San Diego Padres et champ gauche titulaire. Il termine avec .243/15HRs/58 RBIs et 73 walks à son actif en plus d’une très bonne défense. C’est bien sa capacité à monter sur base qui pourrait lui faire trouver une nouvelle place en MLB. Il pourrait être une belle pièce d’une équipe en reconstruction qui pourrait ensuite l’échanger à la trade deadline.

Equipes intéressées :  Peu de rumeurs autour de lui pour le moment

Christian Vazquez, C

C’est le meilleur receveur encore disponible sur le marché. Très solide des deux côtés du terrain, il possède également une belle expérience en postseason avec les Red Sox et avec les Astros. Il était d’ailleurs receveur lors du no-hitter combiné de Houston lors de la postseason.

Equipes intéressées : Toutes les équipes en quête d’un receveur

Michael Conforto, OF 

Photo : Getty Images

Après avoir rejeté la qualifying offer des Mets fin 2021, il n’est pas parvenu à trouver de contrat longue durée et a terminé sans club à la reprise 2022. Il est ensuite passé sur le billard, lui empêchant de jouer le moindre match. Cependant cela peut être un avantage pour lui. Il a bien pris le temps de se remettre de sa blessure à l’épaule et il arrive frais avant 2023. On rappelle tout de même qui a longtemps été l’un des meilleurs joueurs des Mets. Il peut être le steal de cette free Agency car il risque de ne pas être trop gourmand.

Equipes intéressés : Houston Astros, Seattle Mariners, équipes en reconstruction

 

Joueurs à suivre également

Lanceurs : Noah Syndergaard, Ross Stripling, Sean Manaea, Adam Ottavino, Seth Lugo, Corey Kluber, Michael Wacha, Craig Kimbrel, Taylor Rogers, Andrew Chafin

Frappeurs : Michael Brantley, Justin Turner, JD Martinez, Jean Segura, Trey Mancini, Yuli Gurriel, Gary Sanchez, Nelson Cruz


Laisser un commentaire