Passion MLB : « Le dossier des Expos est tout en haut de la pile sur le bureau de Rob Manfred »

expos
Un nostalgique des Expos au Stade olympique de Montréal pendant un match de pré-saison des Blue Jays / Crédit DR.

Les 23 et 24 mars, les Blue Jays devaient recevoir les Yankees pour leurs deux derniers matchs de Spring Training… pas en Floride sur leur complexe d’entraînement, ni à Toronto, mais au Stade Olympique de Montréal, une maison qu’ont abandonnée les Expos en 2004. Ces rencontres n’ont pas eu lieu à cause de l’épidémie de coronavirus. Dommage pour les fans québécois qui, ces six dernières années, retrouvaient la magie de la MLB à l’occasion de ces rencontres des Blue Jays, avec l’espoir de revoir une équipe à Montréal. A l’occasion de ce rendez-vous, nous voulions vous faire découvrir le site et le compte Twitter  » Passion MLB « , référence du baseball en français dans la Belle Province. S’il faudra patienter un an de plus pour de la MLB à Montréal, n’attendez pas pour lire cet entretien avec Charles-Alexis et Sébastien, rédacteurs pour PMLB. Ils nous font partager leur monde du baseball à la sauce canadienne.

The Strike Out: Comment est né le site « Passion MLB » ?

Charles-Alexis : Le site a été créé en juillet 2016 par Jeff Drouin, un grand passionné de baseball, et son amie Alexandra Philibert. Jeff est un blogueur professionnel qui était déjà très investi dans le site de hockey Dans les coulisses. Je faisais partie des premiers chroniqueurs qui ont rejoint Passion MLB. Pour des raisons d’emploi du temps surchargé, Jeff et Alexandra m’ont confié la destinée de PMLB, il y a quelques mois.

TSO : Comment est composée votre équipe? Vous êtes journalistes ou fans? Tous installés au Canada ?

Sébastien : Nous venons tous d’horizons différents, moi je suis infirmier et je vis à Montréal depuis 9 ans, en provenance de Lille. J’ai rejoint l’équipe de Passion MLB en 2017 mais avant, de 2012 à 2017, je tenais la page « Diamond News’. Charles-Alexis est étudiant en journalisme. Certains ont l’expérience du blogging, d’autres non… mais avant tout nous sommes tous de grands fans de baseball. Tous les chroniqueurs sont au Québec, à l’exception d’un qui est en France.

TSO : Comment fonctionnez-vous au quotidien pour mettre à jour les réseaux sociaux et le site ?

Sébastien : On essaye de sortir au minimum un article toutes les deux heures pendant les heures de fort trafic entre 8h et 22h, mais ça peut être plus selon l’actualité. On suit ce qui se passe via les différentes plateformes, on s’inspire d’un gros titre, d’un tweet, d’un match, d’un joueur et chacun se propose d’écrire un ou plusieurs articles selon ses disponibilités.

Charles-Alexis : L’important c’est de bien communiquer en interne pour choisir les sujets et surtout éviter les doublons.

pmlb
L’actu baseball au quotidien sur Passion MLB.

TSO : Vous arrive-t’il souvent d’aller voir des matchs MLB ?

Sébastien : Chaque année, j’essaye d’aller voir un match MLB à Toronto, et bien sûr, les matchs de pré-saison des Blue Jays à Montréal. Ces dernières années, je suis aussi allé à Cleveland, New York, Boston deux fois, et Minneapolis en 2014 pour le All-Star Game et le Home Run Derby. C’était une expérience inoubliable puisque je suis même apparu sur l’écran géant du Target Field avec mon drapeau français lors du “God Bless America” de la 7e manche ! Cette année, j’aimerais aller à Chicago.

Charles-Alexis : Les Blue Jays à Montréal bien sûr! On aime tous aller voir des matchs comme partisans [note TSO : fans] dès que l’occasion se présente.

TSO : Au mois de janvier, Larry Walker a été élu au Hall of Fame. Qu’avez-vous ressenti de voir un deuxième joueur canadien honoré de la sorte [après le lanceur Ferguson Jerkins en 1991] ?

Sébastien : Je suis citoyen canadien depuis 2016 et l’élection de Larry Walker m’a fait très plaisir surtout vu le contexte : dans sa dernière année d’éligibilité avec 76,6% des voix [il faut au minimum 75% pour être élu], imaginez l’émotion ! Le baseball est le sport des Américains, alors voir un Canadien avoir sa plaque au Temple des temples est une immense fierté. Mais outre le fait qu’il soit canadien, c’est surtout qu’il soit reconnu à sa juste valeur pour l’ensemble de sa carrière qui me fait énormément plaisir. Ne pas le voir entrer au Temple aurait été une énorme déception.

Charles-Alexis : C’est énormément de fierté car il n’est que le deuxième! La situation est encore plus agréable car Walker est non seulement né au Canada mais a aussi joué dans une équipe canadienne, les Expos, et ça c’est inédit [Jenkins avait joué aux Phillies, Cubs, Rangers et Red Sox].

TSO : Que représente Walker dans l’histoire du baseball canadien et plus largement dans l’histoire du sport canadien ? Est-il très connu ?

Sébastien : Il a toujours été apprécié au Canada mais aussi aux États-Unis, c’était un joueur exemplaire, droit, au service des siens. Il a porté les couleurs des Expos pendant six saisons alors il y a de la fierté pour le peuple canadien et québécois. Il ne se dit que du bien sur Larry Walker et ce, depuis toujours.

Charles-Alexis : Walker devrait rentrer au Hall of Fame avec la casquette des Rockies mais comme il a été repêché [drafté] et développé par les Expos, c’est un grand honneur pour le Canada. Il est sans conteste le meilleur joueur canadien de l’histoire, mais il n’est pas très connu malheureusement dans l’histoire du sport canadien. Des amis qui ne suivent pas le baseball ne le connaissaient pas quand son élection a été annoncée dans les médias.

walker
Le Canadien Larry Walker sera intronisé au Hall of Fame cet été / Crédit Baseball Canada.

TSO : Qui pourrait être le prochain canadien élu au Hall of Fame ?

Sébastien : Je pense que Joey Votto pourrait être le prochain canadien à entrer au Temple de la Renommée. Il a toujours été reconnu comme une référence bâton entre les mains, il n’y a qu’à voir ses statistiques en carrière. Pour moi, il a déjà un pied à Cooperstown.

Charles-Alexis : Je ne suis pas sûr pour Votto. Il connait une très belle carrière, mais de là à intégrer le Hall of Fame? Je ne sais pas trop si il y aura un autre canadien prochainement.

TSO : Comment jugez-vous le contingent actuel de joueurs canadiens en MLB ? Votto et Martin sont-ils un peu les grands frères de la nouvelle génération ?

Sébastien : Russell Martin a une immense côte de popularité au pays et est reconnu comme un receveur sur qui les lanceurs peuvent compter. Il connait une fin de carrière plus difficile mais ça fait longtemps qu’il n’a plus rien à prouver. Selon moi, Abraham Toro et Mike Soroka sont les deux joueurs qu’il va falloir suivre dans les prochaines années. Le Québecois Toro a le potentiel pour se faire une place chez les Astros, mais peut-être devrait-il aller chercher plus de temps de jeu ailleurs. Mike Soroka n’a que 22 ans et n’en est qu’à sa deuxième saison mais il lance déjà avec l’assurance des plus grands. Il est dans la bonne équipe [les Braves] pour progresser et atteindre des sommets.

Charles-Alexis : Toro, Soroka, ou encore Paxton et Pivetta sont les plus en vue. On connait bien chez Passion MLB Charles Leblanc qui est dans le farm-system des Rangers. Il y a de plus en plus de jeunes canadiens/québécois qui s’engagent dans les facs américaines. Même s’ils n’atteignent pas les Ligues Majeurs, c’est vraiment positif. De plus en plus de canadiens ont des responsabilités dans les clubs : le recruteur Alex Agostino chez les Phillies par exemple. Il est très apprécié au Québec.

TSO : Justement, est-ce qu’il y a beaucoup de clubs de baseball au Québec, de championnats ?

Charles-Alexis : J’ai un peu la perception que les enfants jouent moins qu’avant. Moi j’ai commencé à 4-5 ans au début des années 2000 quand les Expos étaient encore là. Le baseball était populaire mais moins que lors des générations précédentes. Mes amis ne jouaient pas beaucoup et encore moins quand les Expos sont partis. J’ai des cousins qui ont une dizaine d’années de moins que moi et eux se sont dirigés très vite vers le soccer. Pourtant, les chiffres de Baseball Québec montrent que les licenciés sont toujours nombreux, voire en très légère augmentation ces dernières années, les matchs de Toronto à Montréal n’y sont pas pour rien. C’est plus une perception que j’ai. Et pour les adultes, il y a des ligues pour s’amuser, des « ligues de bière » comme on les appelle ! mais là encore, un peu moins qu’il y a 20-25 ans.

Sébastien : Il y a plus de 200 terrains de baseball rien qu’à Montréal alors oui il y a quand même bon nombre d’équipes et de championnats ! Certains championnats sont organisés de façon géographique puis plus on monte de niveaux (Junior Elite, Senior Elite), plus il faut se déplacer.

TSO : Quelle est la place de la MLB au Canada ? De France, on le voit comme un pays totalement dingue de hockey mais quelle est la réalité ? Le baseball et les autres sports majeurs ont-il une place dans les médias ou auprès du grand public ?

Charles-Alexis : Cette image que vous avez d’un pays de hockey n’est pas juste… c’est en fait bien plus que ça, la réalité est encore plus dingue! Les Canadiens de Montréal occupent tout le paysage médiatique sportif au Québec. Même l’été, quand la saison NHL est finie, ça parle de hockey, du marché des agents-libres, de ce que doit faire le GM… On parle un peu de l’Impact (MLS), des Alouettes (CFL) et, bien sûr, à l’époque des Expos.

Sébastien : C’est vrai qu’à longueur d’année, il y a énormément de hockey dans les médias et je vous laisse imaginer pendant la saison NHL ! C’est agréable de vivre dans une ville où il y a une équipe d’un grand championnat. Tout le monde attend une victoire des Canadiens de Montréal à la Coupe Stanley depuis 1993, ça commence à faire long! Malgré tout, les autres sports ont leur place. La NFL plait à beaucoup de monde et il n’est pas rare de partir entre amis aux États-Unis pour voir un match et festoyer à un tailgate [barbecue organisé par les fans sur les parkings des stades], c’est ce que je fais au moins une fois par an. Le basket a pris de l’ampleur ces dernières années et la victoire des Raptors de Toronto l’an dernier a été un grand moment de communion et de fierté pour le pays, il fallait voir le monde dans les rues lors des matchs de la finale NBA ! NHL, NFL, NBA ou MLB… le sport est pris très au sérieux ici. Au travail, au restaurant ou dans une salle d’attente, il y a toujours un écran de télévision quelque part qui diffuse un match, une chose que l’on voit peu en France.

TSO : Les Blue Jays de Toronto sont le seul club canadien aujourd’hui en MLB. Leurs résultats sont-ils très suivis au Québec ? Peut-être plus depuis leurs titres du début des années 90 ?

seb blue jays
Sébastien avec Ace la mascotte des Blue Jays!

Charles-Alexis : C’est une drôle de relation entre Toronto et le Québec, influencée par le hockey et la rivalité historique et très forte entre les Canadiens et les Maple Leafs. Supporter Toronto pour un Québécois c’est compliqué. A l’époque, les Expos jouaient en Ligue Nationale et les Blue Jays en Ligue Américaine donc il y avait peu de rencontres entre les deux et pas de grandes rivalités sportives. J’avais 8 ans quand les Expos sont partis donc je me base surtout sur les récits de mon père : au Québec, ils ne souciaient pas trop des Blue Jays car il y avait trop de détestation des Maple Leafs. Les World Series de 1992 et 1993 n’ont pas changé grand-chose. Quand les Expos sont partis, les partisans se sont tournés vers d’autres équipes : Yankees et Red Sox en premier lieu. Il y a eu un premier tournant au début des années 2010 avec l’arrivée d’Alex Anthopoulos au poste de GM des Jays. Il a lancé une campagne pour vraiment en faire l’équipe du Canada même si ça a été moins réussi que le « We the North » des Raptors. Il y a quand même des choses réussies comme le chandail rouge porté le jour de la Fête du Canada [le 1er juillet]. Et puis ça a vraiment changé à partir de 2014 et les premiers matchs de pré-saison des Jays au Stade Olympique de Montréal. Les gens se sont peu à peu attaché à l’équipe, à des joueurs comme Josh Donaldson et surtout le canadien Russell Martin. En 2015, les Blue Jays disputent leurs premiers playoffs depuis les années 90 donc il y a plus d’intérêt et la popularité a augmenté. On le voit bien sur notre site : les articles sur Toronto attirent plus de lecteurs. La rivalité avec Toronto est légèrement mise de côté pour le baseball et le basket, il y a une certaine unité du pays, mais absolument pas pour le hockey !

Sébastien : Quand les Blue Jays ont remporté la Série Mondiale en ’92 et ’93, les Expos de Montréal étaient encore là. Il y avait alors deux camps au Québec : ceux qui ne voulaient rien savoir ni entendre sur les Blue Jays et qui ne juraient que par les Expos… et de l’autre, les amoureux de baseball un peu plus patriotiques, qui étaient contents que le Canada batte les Américains à leur propre jeu. Vous savez en France, peu de supporters de l’OM sont contents d’une victoire du PSG en finale d’une Coupe !

TSO : Les Blue Jays ok… mais les Expos alors ! C’est pour quand leur retour ? Y’a-t-il une vraie attente à Montréal, plus largement au Canada ?

Charles-Alexis : Le retour des Expos, c’est la question à 1000 dollars ! J’ai envie de croire que ce sera possible d’ici quelques années, mais difficile d’être très précis : 2, 3, 5 ans ? Pour les prévisions les plus optimistes c’est vraiment 2 ans. On attend tous de savoir.

Sébastien : On le souhaite tous! On sait que le dossier “Montréal” est en haut de la pile sur le bureau de Rob Manfred, mais tant que rien n’est fait, tout n’est que supposition. La flamme se rallume chaque année en mars lors de la venue des Blue Jays en ville. Tout le monde y croit de nouveau, ça fait la Une des journaux, on en jase [parle, discute] à la TV, à la radio. Une bonne partie de la population aimerait voir le retour d’une équipe à Montréal. L’idée d’être placé dans la Division Est de la Ligue Américaine avec les Yankees, les Red Sox et les Blue Jays serait un énorme plus car cela attirerait du monde au stade. Des fans des Yankees et des Red Sox il y en a en masse au Québec ! L’ajout d’une deuxième équipe canadienne ferait naître une saine rivalité avec Toronto, ça serait intéressant à suivre et à vivre. Il y a encore beaucoup d’obstacles et d’étapes à franchir avant de voir une équipe MLB naître ou déménager à Montréal. Il va falloir un stade et aussi une équipe compétitive pour attirer le monde dans les tribunes car à Montréal, quand on s’ennuie, on trouve vite autre chose à faire !

montreal
Le Stade olympique de Montréal accueille les Blue Jays depuis 2014 / Crédit The Canadian Press.

TSO : Le dernier projet évoqué publiquement était une saison divisée entre Montréal et la Floride. On semble finalement s’en écarter ?

Sébastien : L’idée d’une garde partagée semblait bonne. Les Rays qui viendraient au Stade olympique pendant l’été, je signe tout de suite, mais pour l’instant il n’y a rien de concret sur le sujet.

Charles-Alexis : Moi je ne crois pas du tout au projet de la garde partagée car ça parait infaisable : les joueurs qui devront déménager leur famille de la Floride vers Montréal, trouver une deuxième maison… L’association des joueurs ne laissera jamais passer ça. Ce qui me parait plus probable, c’est que les Rays déménagent tout simplement, à terme, à Montréal. Ici, on parle de la construction d’un stade en centre-ville. L’équipe peut aussi jouer au Stade olympique pour quelques temps, il est désuet mais peut dépanner. En 2004 [dernière année de la franchise à Montréal], les Expos ont joué quelques matchs à Porto Rico car la situation était très compliquée avec les dirigeants et le public de Montréal. Cette décision s’est prise un peu par la force des choses, ce n’était pas vraiment prévu d’avance… donc pourquoi pas imaginer des matchs des Rays à Montréal dans les prochains mois, un peu de la même façon.

TSO : La franchise a déménagé à Washington D.C en 2005. Les partisans des Expos sont-ils devenus immédiatement fans de la nouvelle équipe des Nationals ou ce sont deux clubs totalement différents ?

Sébastien : Il y a là encore deux camps : ceux pour qui les Expos sont les Expos et rien d’autre, et ceux qui voient en les Nationals une partie des Expos. Pour moi, ce sont deux clubs bien différents. Par le passé, il y eu de nombreux déménagements d’équipes d’une ville à l’autre et elles ont toutes désormais leur propre identité. Autrefois, les Dodgers étaient à Brooklyn et je doute fort que les habitants de cet arrondissement de New-York soient encore en amour avec une équipe qui a élu domicile à Los Angeles.

Charles-Alexis : Quelques partisans ont suivi mais la plupart non. Ils ont eu mal quand les Expos sont partis et ont voulu se détacher de cette histoire. La dernière Série Mondiale des Nats n’a pas fait autant parler que ce que j’imaginais. En fait, il n’y a pas de joueur des ex-Expos qui jouent chez les Nats, plus d’Expos du tout qui joue dans la Ligue d’ailleurs. Le dernier c’était Bartolo Colon mais qui n’a pas joué en 2019 et je ne pense plus que ça arrivera d’ailleurs. Le deuil est passé… Les blessures sont guéries. La situation a été très différente au hockey : les Nordiques de Québec – qui avaient par ailleurs une grosse rivalité avec Montréal – ont déménagé en 1995, là encore pour une histoire de propriétaire de la franchise, pour devenir les Colorado Avalanche. Ils ont remporté la Coupe Stanley dès la saison suivante avec quasiment toute l’équipe « canadienne » ! Ça a fait très très mal aux partisans.

TSO : Pour en revenir au Temple de la renommée, quel est votre avis sur les toujours non-sélections de Bonds et Clemens à cause du dopage, et aussi celle de Pete Rose ?

Sébastien : Bonds et Clemens ont payé à prix fort leurs erreurs du passé, et le payent encore maintenant. Néanmoins, les mentalités changent et il me semble qu’on commence, non pas à les pardonner, mais à se rendre compte qu’ils étaient des joueurs exceptionnels, stéroïdes ou pas. Je pense que d’ici deux, voire trois ans maximum, on les verra entrer en toute logique au Temple de la Renommée. Avouez que Barry Bonds, c’était du solide quand même ! Idem concernant Pete Rose. Ce qu’il a fait était en quelque sorte “extra-sportif”. Sur un terrain de baseball, il était l’un des meilleurs. Il a purgé sa peine et j’aimerais le voir entrer au HOF de son vivant. Ça serait dommage qu’on lui ouvre les portes du Temple une fois décédé, et je sens que c’est ce qui va se passer !

Charles-Alexis : Pour moi, ces dossiers sont appelés à évoluer en raison du scandale des Astros. Les votants vont réaliser qu’il y a de la tricherie dans le sport et penser – à tort ou à raison – que les joueurs cités ont leur place au Temple. Je ne sais pas encore s’ils vont rentrer, mais ils obtiennent de plus en plus de voix chaque année. On verra ce qu’il en est du vote l’année prochaine.

TSO : Justement ce scandale des Astros ! Pour vous, les sanctions ont-elles été suffisantes ? Trouvez-vous normal que les joueurs aient été épargnés ?

boo
L’avis de très nombreux fans / Crédit DR.

Sébastien : Je ne pense pas que l’affaire des Astros soit encore réellement terminée. J’ai été choqué d’apprendre ce qu’ils avaient fait, tout ce qu’ils avaient mis au point pour capter des signaux des équipes adverses car franchement avec leur alignement, ils n’avaient pas besoin de ça. C’est de la tricherie, c’est malsain. Imaginez un instant, un lanceur qui se démène pour arriver au plus haut niveau, affronte les Astros et voit frapper chacun de ses lancers. Ça peut mettre en jeu sa carrière et tous les efforts qu’il a consentis pour en arriver jusque-là. Pire encore, un frappeur qui sait ce qui vient pourrait très bien cogner la balle et atteindre le lanceur à la tête plutôt que de voir la balle partir dans les gradins. Et on fait quoi dans ce cas ? Je pense que les Astros devaient être durement sanctionnés et pas financièrement car les amendes sont ridicules et ne sont qu’une bouchée de pain pour les riches propriétaires.

Charles-Alexis : Je trouve moi que les sanctions étaient suffisantes. La pénalité financière est importante même si ça semble pas grand chose. La suspension d’un an du GM et du manager est une bonne chose et en fait la vraie sanction ça a été leur licenciement. Ce qu’on oublie trop de souligner c’est la perte des choix de draft. Ils ont donné beaucoup de jeunes dans les récents trades de lanceurs (Verlander/Cole/Greinke) et les filiales sont moins bonnes et moins fournies : certains joueurs ont gradué, d’autres sont des flops, d’autres ont été envoyés dans d’autres équipes. Perdre leur premier et deuxième tour pendant deux ans aura peut-être des répercussions d’ici quatre ans quand il leur manquera un lanceur dans la rotation ou quand Verlander aura pris sa retraite. La situation est dommageable à long terme pour l’organisation, sans parler de leur réputation qui en prend un coup. Concernant les non-sanctions des joueurs, c’est un débat moral en effet. Moi, je suis plutôt d’accord mais je reconnais que j’ai été très déçu d’apprendre ce qu’ils avaient fait. On peut aussi se poser la question de savoir si un joueur peut réellement s’opposer à quelqu’un de plus haut gradé que lui et qui lui dit « tu vas frapper sur une poubelle ». De toute façon, ils vont devoir vivre avec les répercussions de leurs actes face à leurs pairs, face aux partisans. Les Mets ont aussi bien fait de congédier Beltran car arriver dans le Queens face à des journalistes qui n’auraient pas cessé de lui poser les questions… Commencer sa carrière de manager dans ces conditions là ça aurait posé problème. Il ne faut pas dire que tout le monde triche et je ne pense pas que la situation soit hypocrite. Les vols de signaux ont toujours existé, c’est légal… mais utiliser une caméra pour envoyer l’info dans une salle, qui va l’envoyer dans le vestiaire, qui va l’envoyer sur une poubelle, ça c’est inégal.

TSO : Quel va être l’impact de tout ça pour la saison à venir ? Comment le public et les autres franchises vont prendre les choses ?

Charles-Alexis : Les Astros vont se faire huer partout. Ça va être difficile mais engager Dusty Baker qui a plutôt une bonne réputation est une bonne idée. S’ils font une bonne saison, les gens vont penser qu’ils trichent encore. S’ils font une mauvaise saison, on dira que c’est parce qu’avant ils volaient les signaux. Ils sont de toute façon destinés à être critiqués. Ils auront plus au moins les mêmes joueurs à l’exception de Cole donc l’équipe devrait rester performante mais avec une grosse pression.

Sébastien : Ils vont se faire siffler partout où ils iront et on verra les fans brandir de belles pancartes. Personne ne peut les pardonner.

TSO : Cette saison 2020 vous la voyez comment? Qui sont vos favoris?

Minnesota Twins Introduce Josh Donaldson
Josh Donaldson nouvel artilleur des Twins / Crédit DR.

Sébastien : C’est excitant de savoir que le baseball va bientôt reprendre [l’interview a été réalisée avant l’annonce du report de l’Opening Day]. Le baseball n’est pas une science exacte alors forcément il y aura des surprises et des déceptions. Comme chaque hiver, on a entendu les noms des joueurs libres être associés à toutes les équipes possibles. Tout le monde voulait Gerrit Cole, Anthony Rendon, Francisco Lindor… C’est drôle, ça occupe bien l’hiver. Selon moi, les Yankees feront bonne figure comme chaque année, les Twins seront une nouvelle fois menaçants surtout avec l’ajout de Josh Donaldson mais je souhaite voir mes Indians créer la surprise dans cette même Division Centrale. Dans l’Ouest, les Rangers se sont bien renforcés mais je les sens encore trop tendres, tout comme les Angels. Selon moi, ça se jouera encore entre les Astros et les Athletics.

Dans la Ligue Nationale, je miserai sur les Braves à l’Est, juste devant les Nationals. Dans l’Ouest, les Dodgers devraient faire cavaliers seuls. On parle des Padres, mais c’est encore trop tôt, je pense même que ça n’arrivera jamais. La surprise 2020 pourrait venir des Reds. Depuis quelques saisons, l’équipe fait des moves intéressants et intelligents dans la plus grande discrétion médiatique possible. Selon moi, les Reds sont l’équipe qui s’est le plus renforcée cette intersaison et il faudra les suivre de près. Je suis prêt à miser une pièce sur eux, non pas pour le trophée final, mais au moins pour un titre de champions de division. Si je devais faire des pronostics : ALCS : Yankees vs Twins / NLCS : Braves vs Reds / World Series : Yankees vs Braves

Charles-Alexis : En Ligue Américaine, pas le choix de partir sur les Yankees qui avaient déjà une grosse formation et qui malgré toutes les blessures ont fait une énorme saison 2019… et maintenant avec Cole… Les Rays aussi seront bons. Les Red Sox ça va être difficile, les Blue Jays ne seront pas encore prêts et les Orioles on en parle pas. Les Twins ont une très belle équipe, ont battu le record de HR l’an dernier et comptent en plus l’ajout de Donaldson. Ça va être compliqué pour les lanceurs adverses. Peut-être qu’il leur manque quand même des lanceurs [Kenta Maeda est arrivé depuis l’entretien]. Les White Sox seront à surveiller, ils seront meilleurs cette année mais pas encore assez de victoires pour prétendre à quelque chose, je miserai plus sur eux en 2021. Les Indians vont plutôt vers le bas. Les Tigers et Royals, on en parle pas. Les Astros sont dans une situation difficile à cause de la pression mais ils vont gagner la division par défaut. Les A’s seront encore là, les Rangers pas encore prêts. Il manque toujours des lanceurs aux Angels et les Mariners sont en reconstruction.

En Ligue Nationale, l’Est sera la division à suivre. Il y a des top lanceurs et des gros batteurs. Ça va être très intéressant et très serré pour les trois premières places entre Braves, Nats et Phillies, je n’ai pas encore choisis l’ordre, après je vois les Mets 4e et les Marlins 5e . Hâte de voir les Reds qui ont fait de bons ajouts et ils n’ont plus beaucoup de faiblesses à part peut-être leurs releveurs. Je ne serai pas étonné qu’ils remportent la Division s’il y a une bonne cohésion d’équipe. Ça sera compliqué pour les Pirates et les Cubs. Les Brewers, qui ont connu beaucoup de changements, et les Cardinals vont avoir une belle lutte. A l’Ouest, les Dodgers vont encore gagner par défaut mais les DBacks ne seront pas à négliger. Les Padres vont encore progresser, pourquoi pas viser la 2e place. Pour San Francisco et les Rockies, ce sera très compliqué. Mon affiche pour les Séries Mondiales : Yankees vs Dodgers.

TSO remercie l’équipe de « Passion MLB » et bonne saison à vous, amis québecois!


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s