On a testé pour vous: Le MCU park, Brooklyn, New York.

Inside – Dès que l’occasion s’en présentera, nous nous attacherons à vous faire découvrir l’atmosphère des stades de baseball d’Amérique du Nord et d’ailleurs. Les stades, le jeu, l’ambiance, la bouffe. Suivez-nous aujourd’hui pour une visite du MCU Park, stade de baseball de Ligues Mineures des Brooklyn Cyclones.

Combien d’équipes de baseball professionnelles jouent  à New York City, d’après vous?

Vous me répondrez deux probablement: Les New York Yankees et les New York Mets.

Faux!

New York City héberge bien quatre équipes professionnelles de baseball, au travers de ses cinq arrondissements: les New York Yankees et Les New York Mets en Ligues Majeures. Mais aussi les Staten Island Yankees et les Brooklyn Cyclones en New York-Penn League, dans les mineures.

Ces deux dernières sont affiliées aux deux premières respectivement, opérant dans leur farm system au niveau Single-A saison courte. Pour rappel, les 244 équipes de ligues mineures sont classées en sept catégories. Triple-A est le plus haut niveau des minors. C’est la dernière étape pour les joueurs qui y évoluent avant d’être appelés en ligue majeure. Viennent ensuite dans l’ordre: double-A, Class A-Advanced, Class A, Class A saison courte, Rookie Advanced et enfin Rookie.

6407f699-03d1-462a-b753-bec91cbc948d
Le MCU Park sur Surf Avenue, au coeur de Coney Island. Photo: Timothée Gerber-Fleury, The Strike Out

Les Brooklyn Cyclones opèrent au MCU Park, qui se trouve au coeur du quartier de Coney Island. Celui-là même se trouve dans la partie Sud-Ouest de l’arrondissement et est réputé pour son atmosphère conviviale et festive de station balnéaire. Le front de mer est l’un des sites touristiques les plus réputés de New York. Il abrite de nombreux parcs d’attractions et la promenade en bois Riegelmann, qui est célèbre pour être la plus longue du monde.

Ces éléments culturels et touristiques trouvent écho dans l’architecture du stade. Le tableau d’affichage est incrusté dans une structure imitant la silhouette de célèbre grand huit The Cyclone. Le plafond du concourse est éclairé de néons multicolore rappelant l’éclairage d’un parc d’attraction. Et le champ extérieur s’ouvre sur les trois manèges les plus iconiques de Coney Island. Sur le champ droit la vue s’ouvre sur The Cyclone, bien sûr, et sur la grande roue Wonder Wheel, et sur le champ gauche sur la Parachute Tower, classé au National Register of Historic Places (Registre National des Endroits Historiques), et seul vestige du parc d’attraction Steeplechase Park sur lequel le stade fut construit en 2001.

20170626_193449
Le tableau d’affichage du MCU Park, imitant la structure de The Cyclone. Photo: Timothée Gerber-Fleury, The Strike Out

A partir des années 1960 et jusque dans la fin des années 1990, le quartier de Coney Island et notamment son front de mer sont en déroute. Le crime est rampant et depuis la fermeture du Steeplechase park, les badauds se font rare. En 2000, Dans un effort de revitaliser et redorer l’image de Coney Island, le maire   Rudy Giuliani, instigateur de la création des deux équipes de ligues mineures de New York, entreprend la construction du stade, alors baptisé KeySpan Park, avec le soutien des New York Mets. Les Mets baptisèrent l’équipe les Brooklyn Cyclones, d’après le grand huit The Cyclone, afin d’ancrer l’organisation dans la culture du quartier et de Brooklyn tout entier. Les Cyclones deviennent alors la première équipe de baseball professionnelle de Brooklyn depuis le départ des Dodgers en 1957. Et Le MCU Park célèbre d’ailleurs cette partie de l’Histoire du sport, puisque, avant même d’entrer dans le stade, une statue de Jackie Robinson et Pee Wee Reese, bras dessus bras dessous, accueille les spectateurs sur le parvis.

En prenant en compte tout ses éléments culturels et historiques il est évident que le stade – et l’équipe par extension – ont été pensé pour les Brooklynites.

Et les Brooklynites adorent le baseball. La plupart supportent les Mets, l’inconvénient étant que Citi Field se trouve dans le Queens. Et ça n’a pas l’air comme ça, mais le Queens c’est loin! En moyenne une heure de transport depuis Brooklyn. Deux heures si vous venez du sud de l’arrondissement. Le MCU Park offre aux Brooklynites la possibilité d’apprécier un après-midi ou une soirée au stade sans avoir à faire de déplacements trop longs.

Stade avec vue

L’une des caractéristiques les plus marquantes du MCU Park c’est l’ouverture totale du champ centre sur la Lower Bay. Seul le AT&T Stadium en ligue majeure peut se vanter d’avoir une telle vue sur la mer. L’ouverture sur la mer est une vue incroyable, surtout lorsque l’on passe un moment de détente comme peut l’être un match de baseball.

L’intention des architectes était bien sûr de renforcer ce sentiment d’oublier que l’on assiste à un match pour plutôt avoir l’impression d’être complètement immergé dans le paysage de Coney Island. L’ambiance maritime est proéminente. Depuis la mer, les embruns soufflent sur les gradins et les mouettes sont aux aguets, tournants et se régalant des restes laissé par les spectateurs. Et lorsque le soleil se couche derrière le stade, le crépuscule rosé se reflète dans la baie augmentant la sensation d’être dans un rêve éveillé.

20170626_200856
le soleil se couche sur le MCU Park, la Parachute Tower et la Lower Bay. Photo: Timothée Gerber-Fleury, The Strike Out

Nourriture céleste

Vous vous en doutez, j’attendais avec impatience de venir au park pour me mettre quelques délicatesses sous la dent. Je dois concéder que n’aillant pas fait mes recherches je fus un peu pris par surprise lorsque je me suis rendu compte sur place, que l’offre en termes de nourriture n’était pas si intéressante que ça. Ce qui est assez logique quand on y réfléchit, puisque le stade étant nettement plus petit, il y a moins de place pour les concessions. Evidement Nathan’s Famous règne en maitre sur les allées. La franchise a été créée à Coney Island. C’est donc logique qu’elle trouve une place de choix au sein du stade. Je vous ai déjà parlé de leurs hot-dogs, précédemment en vous présentant le Citi Field. Je ne pense pas qu’il soit nécessaire de revenir sur ces sandwichs un peu sur-cotés à mon goût. On trouve aussi les risotto balls de Arancini Bros, dont je vous avais déjà parlé aussi. Celles-ci en revanche sont une très insistante recommandation. Le choix des ingrédients et des saveurs est incroyable. Le reste des options en terme de nourriture reste dans le spectre des offres classiques: hamburgers, nachos, cacahuètes, pop-corn et caetera… C’est plutôt en terme de boisson que certaines concessions m’ont tapé dans l’oeil.

Petite aparté. On ne va pas se mentir, un match de baseball, à l’extérieur, sans alcool, ça n’est pas vraiment un match de baseball. Que ce soit bière, vin ou cocktail, consommés avec modération bien sûr, un léger « buzz » fait partie de « l’expérience baseball ».

Premièrement, Kelvin Slush Co., une autre entreprise de Brooklyn, a un stand derrière la section 2 et sert sa fameuse Frozen Margarita biologique à la fraise, dans une jarre grosse comme ma tête. Autant vous dire que ce petit délice tient autant de la glace que du cocktailset est un rafraichissement bien venu surtout en été. L’autre passage obligé c’est Coney Island Brewing Co., la brasserie ouverte en 2010, tient commerce dans l’enceinte extérieure du stade, à deux pas de l’entrée. C’est l’une des plus petites brasseries commerciales des Etats-Unis, mais ses produits sont d’excellente qualité. Leur Mermaid Pilsner est proposée dans la majorité des concessions du stade, mais la vraie aventure serait de passer par la brasserie avant le match pour une visite et une dégustation de l’ensemble de leurs bières, en particulier la Overpass IPA qui est un vrai bijou.

20170626_203230
Frozen Margarita à la fraise de chez Kelvin Slush Co. Photo: Timothée Gerber-Fleury, The Strike Out

Une expérience locale

Il est important de garder à l’esprit que les baseballs de ligue majeure et de ligue mineure sont deux animaux très différents. Le jeu est différent, en particulier dans les classes les plus basses des minors qui sont composées de joueurs jeunes et inexpérimentés. Cette disparité dans le style de jeu mériterait un article à part entière. Mais il y a notamment beaucoup moins de performances spectaculaires de la part des lanceurs en plus de beaucoup de fly outs et ground outs. Il y très peu de coups sûrs marqués dans les premières manches et les premiers points apparaissent généralement vers la fin des matchs lorsque les lanceurs fatiguent et sur des erreurs en défense. Il existe aussi une différence majeure en terme d’échelle. Le MCU Park peut assoir 7 500 spectateurs et attire principalement les habitants du quartier et du sud de Brooklyn. Ce qui donne à l’évènement une couleur très locale. Et la différence d’échelle permet aux organisateurs d’être plus proche des spectateurs, proposer des quizzs et des challenges entre chaque manche, offrir des casquettes ou des t-shirts aux 2000 premier spectateurs et, certains soirs, permettre à tout le monde de courir autour du diamant. Chaque match est un événement qui crée du lien social et qui participe à l’effacement des barrières entre les classes sociales, les religions et les races dans une communauté New-Yorkaise qui en a autant besoin qu’une autre.

20170626_222544
Les spectateurs ont la chance de pouvoir courrir autour du diamant après le match. Photo: Timothée Gerber-Fleury, The Strike Out.

Les habitants de Brooklyn sont nostalgiques des Dodgers. Une équipe que la plupart d’entre eux n’ont jamais connu. Mais plus que l’équipe elle-même, c’est  « l’idée » des Dodgers qui leur manque. L’idée que dans le baseball tout le monde peut être inclus et que tous sont égaux. Des valeurs que Branch Rickey a institué dans le baseball à une époque où il était l’un des seuls à les reconnaitre, et qui méritent d’être martelé aujourd’hui encore dans l’ensemble de la société. Les Brooklyn Cyclones participent à apporter ce sentiment d’égalité et de partage, à l’extérieur du stade. Là où l’Amérique en a le plus besoin.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s