Les Blacks Panthers de Bréal, Champions de France de Nationale 2!

Cette saison, nous avons suivi avec grand plaisir les performances des Black Panthers de Bréal-sous-Montfort, petit club d’Ille et Vilaine évoluant en 2016 en Nationale 2. Un club dont l’entraineur est aussi l’un des coachs de l’Equipe de France U15, Erwan Godet, que nous avions interviewé en mai dernier, et qui compte dans ses rangs, habituellement aux postes de Joueur de Champ Extérieur, l’un de nos contributeurs : Matthias Stanton.
Avec un plaisir encore plus grand cet automne, puisque les Panthères ont réussi une saison de toute beauté et des Playoffs parfaits pour finalement remporter le championnat de France de Nationale 2, et leur place en Nationale 1 pour la saison prochaine. Le plus dur débute maintenant pour l’équipe bretonne, pour se faire sa place au niveau supérieur sportivement comme financièrement. Matthias vous en dit plus.

tableau-n2bb2016-v3

« Bréal, irrésistible petit village gaulois, qui a conquis la France ».

Voilà qui résume bien le parcours des Blacks Panthers de Bréal-Sous-Montfort, dans le championnat de France de Nationale 2.

La nationale 2 est une compétition regroupant les vainqueurs de division de chaque région française. 16 équipes, reparties dans des poules de 4. Six matchs sont joués début septembre, et les deux premiers de chaque poule se qualifient en quart de finale. Les phases finales se jouent au meilleur des trois matchs. Cette année, Béziers et Sénart 3 se sont qualifiés et de l’autre côté c’est Bréal qui a joué contre Gif sur Yvette. Senart et Bréal se sont qualifiés, et se sont donc retrouvés, à Chartres ce week end.

Le 23 octobre 2016, va longtemps rester dans les têtes des 15 joueurs bréalais ayant participé à cette victoire. C’est eux qui ont, pour la première fois dans l’histoire de leur club, soulevé un trophée national. Une première pour ce club, mais aussi une nouveauté dans le baseball Français, ou un nouveau club commence à faire son trou, dans un paysage national surdominé par quelques écuries.

14695589_1139171792830730_8055484226116894012_n

Après un parcours semé d’embûches, et de matchs difficiles, les Black Panthers retrouvaient les Templiers de Senart en finale, à Chartres. Une série au meilleur des trois matchs désignerait le champion.

Les Outsiders ont du coeur

Sur le papier, Sénart arrivait favori dans cette finale. Une équipe expérimentée, renforcée pour l’occasion de joueurs évoluant en élite (première division), et même en équipe de France pour l’un d’entre eux. Bréal allait donc devoir tout donner, pour espérer remporter le titre.

Le premier match est remporté à l’arrachée par les Bréalais, sur le score de 5-4. Une option est prise pour le titre, mais rien n’est joué, il reste un match à remporter, et Bréal n’a jamais remporté son deuxième match en phase finales.

Le lendemain matin, un Sénart motivé, renforcé par des arrivées se présente. Les 9 joueurs veulent en découdre et ne pas laisser filer leur chance de remporter un second titre national cette année, eux qui ont déjà perdu en finale du championnat élite. Ils remportent la seconde rencontre 16-6, et obligent à jouer un troisième match, une habitude pour les bréalais donc pas un souci.

Le troisième match commence. Benoit Morin est le lanceur pour Bréal. Il réalise ici une performance exceptionnelle dans ce sport, qui est de lancer deux matchs en deux jours. Alors qu’il est normalement conseillé de se reposer trois à quatre jours entre deux parties lorsque l’on est lanceur.

Mais Benoit Morin arrive à faire taire les battes sénartaises, et Bréal se réveille en quatrième manche. Alors que Bréal mène de trois points, la pluie interrompt le match. Dans ce cas de figure, un délai de trente minutes est exigé pour rendre le terrain praticable. Si c’est impossible, l’équipe se trouvant devant au score se voit attribuer le titre. Et au bout de 30 minutes, la pluie ayant redoublé d’intensité, Bréal était sacré champion de France! 

Pour Erwan Godet, le coach, « Ce titre est la consécration de longues années de travail, une récompense pour tout un club. En tant que coach, ce titre montre que l’on peut gagner, remporter des titres avec un engagement éducatif fort. J’ai axé mon travail avec les joueurs pour construire des « hommes », certes avec des qualités techniques fortes mais surtout avec des qualités humaines fortes. L’équipe est structurée, organisée, les joueurs se respectent et s’apprécient, nous avons joué chacun de nos matchs avec un engagement fort, 15 au total dans ce parcours, avec le coeur, chacun a puisé dans ses ressources pour donner le meilleur de lui même et réussir ce défi. » il conclut en nous disant que «  c’est le chemin parcouru qui m’intéresse, construire un collectif avec des valeurs qui ne doivent pas rester juste des mots sur le papier mais bien une réalité. Limportant n’est pas le résultat mais bien ce que l’on a construit et vécu avec cet objectif que nous avons atteint »

dscn0875

Paco Makdad, troisième base et l’un des capitaines de cette équipe nous dit que « Ce titre est un aboutissement, pour notre club, mais surtout pour notre coach Erwan Godet, mais on ne va pas s’arrêter la, nous avons l’envie d’aller le plus loin possible. »

Jules Fontaine, joueur plus jeune, ayant évolué en équipe de France nous explique que « C’est une très belle expérience de vie. Je n’avais jamais vécu pareils moments. C’est un aboutissement, et le début d’une grande aventure »

Cyrille Vidal, le première base d’expérience de l’équipe, et le seul ayant déjà gagné un titre national, avec l’équipe de France dans les années 90, considère ce parcours comme une  « Véritable aventure sportive entre potes alliant plaisir, performances et solidarité »

Enfin, pour Benoit Morin, lanceur, et désigné meilleur joueur de ces championnats de France ce sont « des années d’entrainements qui finissent par payer. C’est un mélange de joie, d’émotion, de stress, et parfois de doute, mais jamais nous n’avons lâchés. C’est notre force. » Benoit a notamment lancé lors des championnats du monde en 2010.

Yoann Colas, receveur, ajoute que ce titre est un chemin à suivre pour les plus petits. Que ce titre est une grande avancée mais qu’il ne faut pas s’arrêter la.

Pour le moment, les joueurs ont bien mérités quelque semaines de repos. Ils continuent de s’entrainer pour élever encore leur niveau.

Le ticket pour la troisième division française est acquis. Le championnat commence en avril. Cependant, pour réaliser la saison les Blacks auront besoin de sponsors. Ils lancent donc un appel, un appel du coeur à des sponsors, qui aimeraient participer à l’aventure d’une bande de potes tous liés par la même passion. Joueurs et encadrants vont se mettre à la recherche de partenaires durant cet hiver, pour continuer à vivre des émotions telles qu’ils ont vécues pendant ce championnat de France.

Si vous aimez le baseball, et voulez participer à l’aventure de ce futur grand club, contactez-les sur leur page Facebook : https://www.facebook.com/Black-Panthers-Baseball-Softball-Club-Bréal-sous-Montfort

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s