All-Star Futures Game : A la découverte des talents de demain

Ce dimanche marque l’ouverture du All-Star break, une période de festivités où le meilleur du baseball est concentré sur quelques jours. Et avant de pouvoir en admirer le gratin ce mardi, ce sont les pépites de ligues mineures qui se produisent dès aujourd’hui à Petco Park lors du All-Star Futures Game. Présentation…

 

0921708001453830491_filepicker
Tous les regards seront tournés vers Yoan Moncada, lui qui avait reçu en 2015 une prime à la signature record des Red Sox (31.5 millions de dollars)

Alfonso Soriano, José Reyes, Nick Castellanos ou encore Kyle Schwarber, ces noms vous disent forcément quelque chose. Hormis le fait d’être ou d’avoir été de bons joueurs de MLB, ils partagent la particularité de s’être fait connaitre au grand public lors de différentes éditions du All-Star Futures Game.

Même si cette partie se déroule dans l’ombre du ASG depuis sa première édition en 1999, elle est suivie massivement et offre non seulement une opportunité en or de voir évoluer de jeunes pépites mais permet aussi à ces dernières de faire un premier pas dans la cour des grands. Passer des ligues mineures à un stade de MLB bondé, voilà qui peut donner de légitimes ambitions à certains.

Pour autant, le ASG et les Futures Game sont très différents l’un de l’autre dans leur mode de fonctionnement….

Il faut savoir que mis à part les règles -et encore la partie se déroulait en 7 manches jusqu’en 2007-, les deux événements ne partagent pas grand chose en commun.

  1. Les Futures Game n’ont aucun enjeu si ce n’est celui de se montrer pour les joueurs.
  2. Si le match est à égalité après 11 manches, la partie est arrêtée et le score entériné.
  3. Ce n’est pas un affrontement National vs American League mais USA contre le reste du monde

La raison de ce dernier point s’explique par le fait que les joueurs concernés évoluent en ligues mineures et peuvent être choisis à tous les niveaux de cette dernière (cette année la sélection s’étend de la single A à la triple A). Il est à noter que les porto-ricains ne peuvent être éligibles que dans l’équipe mondiale, bien qu’étant, de fait, citoyen américain. Cela s’explique par le fait que Porto Rico bénéficie de sa propre fédération de baseball et d’une équipe nationale.

Chacune des deux équipes comporte 25 joueurs, 10 lanceurs et 15 joueurs de positions. Tous sont sélectionnés par le magazine Baseball America de concert avec les MLB et les 30 franchises membres de la ligue. En effet, chaque franchise doit être représentée dans le Futures Game par au moins un joueur mais pas par plus de deux.

Voici la composition « originale » des deux équipes de cette année.

2016-all-star-futures-game-us-roster.jpg

2016-all-star-futures-game-world-roster

Depuis, quelques changements ont impliqué le remplacement de quelques joueurs comme :

  • Une suspension
  • Une promotion en ligue majeure entre-temps qui est de fait éliminatoire pour le Futures Game
  • Une blessure

Evidemment la sélection mondiale est fortement peuplée de joueurs du continent américain même si elle compte un lituanien et s’il ne s’était pas blessé on aurait pu voir se produire l’un des grands espoirs du baseball africain : Dylan Unsworth.

Ces 50 joueurs sont pour l’immense majorité considérés comme des « top prospects » et ne devraient pas tarder à faire parler d’eux dans les années à venir. On peut citer notamment Jorge Mateo, le SS des Yankees, qui ne pourra pas joueur à cause d’une suspension, Yoan Moncada des Red Sox, le Dodger Willie Calhoun ou encore le premier choix de la draft 2015 des Braves, Dansby Swanson.

Quid du déroulent de la rencontre ? 

Outre le fait que le match puisse se conclure par une égalité, cette rencontre à l’image du ASG est marquée par un nombre très important de remplacements afin de pouvoir accorder du temps de jeu au plus de joueurs possibles.

Pour la petite histoire, en 17 Futures Games, l’équipe américaine s’est imposée 11 fois contre 6 succès pour l’équipe mondiale. La team USA reste, par ailleurs, sur 6 succès consécutifs et le MVP de l’édition 2015 était un certain Kyle Schwarber.

Alors, un nouveau succès pour les Américains ? Rien n’est moins sûr, tant les débats devraient être très équilibrés cette année. En tous les cas, une fois de plus le spectacle vaudra le détour.

Publicités

Une réflexion sur “All-Star Futures Game : A la découverte des talents de demain

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s