European Champions Cup 2016 : AMSTERDAM sur le toit de l’Europe

Le grand jour est arrivé ! A partir d’aujourd’hui et jusqu’au 4 juin, les 8 meilleures équipes européennes vont s’affronter à Saint-Marin et Rimini pour décrocher le titre de champion d’Europe. Le tenant du titre est le club hollandais de Neptunus Rotterdam. Il est important de souligner aussi que l’équipe qui terminera dernière fera perdre une place dans cette compétition à son pays l’an prochain. Viendra en remplacement la nation dont l’équipe a remporté la Coupe CEB.

Pour retrouver notre présentation et analyse de la Champions Cup, c’est ici.

Classement final
1
 Amsterdam
2
 Rimini
3
 Bologne
4
 Neptunus
5
 San Marino
                                          6  Heidenheim Heideköpfe
7
 Regensburg Legionaere
8
 Prague (La République Tchèque reléguée en Coupe CEB l’an prochain)

La Grande Finale ! 

Le samedi 4 juin, sera celui de toutes les émotions puisque 2 matchs décisifs seront au programme :

14h30 : Match pour la troisième place entre les deux battus des demi-finales

Neptunus vs Bologne : 6-7

15H30 : (1) Finale de la peur entre les deux équipes ayant perdu leur demi-finales « basses ». Le perdant fera perdre une place à sa nation pour la Champions Cup 2017.

Regensburg vs Prague : 7-2

20h30 : Grande finale de la compétition 

Amsterdam vs Rimini  : 5-4 /10

Les demi-finales

 

Ce vendredi 3 juin débutera par une opposition entre les deux dernières équipes de chaque groupe :

14h30 : Regensburg vs Heidenheim : 0-2

20H30 : San Marin vs Prague (reporté au 4 juin à 11H) : 10-6

A la suite de ces deux matchs, les vainqueurs auront terminés leur tournoi. Les perdants, eux, joueront « une finale » pour sauver la place de leur pays dans le TOP 8 pour l’édition 2017 le samedi 4 juin (1).

Ce même vendredi auront lieu les deux demi-finales de la compétition :

14H30 : Amsterdam vs Neptunus : 11-7

20H30 : Bologne vs Rimini : 2-4

Nous aurons donc deux duels entre équipes issues de même nation et nécessairement une finale entre une équipe italienne et une hollandaise. Il est très possible d’avoir un remake de l’an dernier où Neptunus l’avait emporté sur Bologne.

 

Poule A

Classement Poule A 
Pos
Team
GP
WO
LO
AVG
GB
1
    Fortitudo Bologna (ITA)
3
3
0
1000
0
2
    Curaçao Neptunus (NED)
3
2
1
0.667
1
3
  T&A San Marino (SMR)
3
1
2
0.333
2
4
    VOITH Heidenheim Heideköpfe (GER)
3
0
3
0.00
3
  • Jour 1

14H30 : Heidenheim vs Neptunus : 9- 14  Box Score 

19H30 :San Marin vs Bologne : 3-5  Box Score  

Recap de la journée : Le « Day 1 » de la compétition dans le groupe le plus compliquée a tenu toutes ses promesses. Entre l’équipe tenante du titre : Neptunus et le champion d’Allemagne 2015, le match a été très tendu. Après avoir mené 9-4 à l’issue de la 4ème manche, les Hollandais se sont fait rejoindre (9-9) l’inning suivant. Neptunus a pris le large par la suite et l’emporte 14-9. Boekhoudt Janison le DH de Rotterdam termine avec 4RBIs et 1 HR au compteur. Le deuxième match de la journée a été tout aussi incertain entre San Marin, l’équipe organisatrice et Bologne, finaliste de l’édition 2015. Menés 3-0 au bout de 3 manches, les joueurs de Bologne ont su se reprendre et égaliser à 3-3. C’est à la 8ème manche que l’homme du match Claudio Liverziani a délivré son équipe avec un 2 runs home-run. 5-3 pour Bologne au terme d’un match de haute intensité. San Marin n’a plus le choix, les hommes de Mauro Mazzoti doivent gagner leur deux derniers matchs de poule pour se qualifier.

  • Jour 2

15H30 : Neptunus vs Bologne : 0-1 Box Score

19H30 : San Marin vs Heidenheim : 4-3 /10 Box Score 

Recap de la journée : La deuxième journée a vu le remake de la finale de l’édition 2015 entre Bologne et Neptunus. Et cette fois-ci ce sont les Italiens qui se sont imposés. Au terme d’un match de très haut niveau avec 2 SP (Markwell et Rivero) de grande qualité, Bologne s’est offert son billet pour les demi-finale. L’autre rencontre de cette poule a offert un grand spectacle. L’enjeu était simple pour les deux équipes : celui qui perd est éliminé. Après 8 manches vierges grâces notamment à la qualité des lanceurs Sommer côté Allemand, Florian pour les Italiens tout s’est décanté dans la 9ème manche. C’est Heidenheim qui a pris les devants en menant 2-0 avant de laisser leur lanceur terminer le travail. C’était sans compter sur les Italiens qui évoluent devant leur public, avec 2 outs contre eux, Morreale est venu taper un double qui a amené les deux coureurs au marbre. Pour la première fois depuis le début de la compétition le match est parti en extra inning, Heidenheim s’est illustré d’entrée et a pris les devants 3-2, Sommer a laissé sa place à Roemer et les choses se sont gâtées. Le lanceur allemand n’a pas éliminé un seul batteur adverse, les bases se sont remplies et Poma a inscrit un walk off single ! Heidenheim avait toutes les cartes en main… Ils peuvent s’arracher les cheveux ! Demain le vainqueur de la confrontation entre San Marin et Neptunus sera qualifié ! 

  • Jour 3

14H30 : Bologne vs Heidenheim : 2-1 Box Score 

19H30 : San Marin vs Neptunus : 4-5 Box Score

Recap de la journée : Le premier match de la journée ne représentait pas vraiment d’enjeu puisque Bologne était sûr de terminer premier et les Allemands derniers. Accrocheur tout au long de la compétition, Heidenheim l’a été sur son dernier match de poule, les Allemands se sont inclinés 2-1. Ils sont tombés sur un mur, le lanceur italien Panerati qui n’a concédé que 2 hits en tout et pour tout. Carton plein pour les Italiens qui se dirigent plein de confiance vers les demi-finales. Le dernier match de cette phase de poule représentait le plus d’enjeu. Le vainqueur de cette partie entre Neptunus et San Marin gagnait sa place en demi-finales. Et le ticket d’entrée est attribué à Neptunus à la suite d’un match très tendu. Emmené par un Camacho de folie qui a lancé 12ks en 6 manches pour 1 run encaissé, les Italiens ont fini par céder de la plus triste des manières. Ils menaient 3-2 à la 9ème avec deux outs quand leur 3rd baseman Mazzuca s’est troué et a offert l’égalisation aux Hollandais. San Marin est repassé devant dans la 10ème manche avant que leurs releveurs explosent. Neptunus a marqué le point de l’égalisation et celui de la victoire sur des BB des pitchers adverses alors que les bases étaient pleines, c’est cruel pour les italiens qui avait le match et la qualif’ en main.

Poule B

Classement Poule B
Pos
Team
GP
WO
LO
AVG
GB
1
     L&D Amsterdam (NED)
3
3
0
1000
0
2
   A.S.D. Rimini (ITA)
3
2
1
0.667
1
3
  Buchbinder Legionaere (GER)
3
1
2
0.333
2
4
     Kotlarka Praha (CZE)
3
0
3
0.00
3
  • Jour 1

15H30 : Prague vs Buchbinder : 4-7 Box Score

20H30 : Rimini vs Amsterdam : 2-6 Box Score

Recap de la journée : Le premier match du jour a vu s’affronter les deux équipes a priori les plus faibles du groupe. Et autant dire que les Allemands de Regensburg ont évité le pire. Menés 4-2 avec 2 outs dans la 9ème manche, ils ont réussi un retour monstrueux avec 5 runs inscrits pour décrocher une belle victoire 7-4. Rageant pour Prague qui se retrouve dans une très mauvaise posture. Dans le match du soir, Rimini est tombé sur le score de 6-2 devant son public contre Amsterdam. Le leader actuel de Hoofdklasse n’a pas tremblé emmené par son lanceur HEIJSTEK Kevin, impeccable pendant 6 manches, qui n’a jamais permis aux Italiens de revenir. Le match de demain entre Regensburg et Rimini sera ultra décisif. Amsterdam est quasiment déjà qualifié.

  • Jour 2

14H30 : Amsterdam vs Prague : 10-2 Box Score 

20H30 : Rimini vs Buchbinder : 5-3 Box Score

Recap de la journée : Il n’y a pas eu de match entre Prague et Amsterdam. Les Hollandais se sont imposés très facilement 10 à 2 contre les Tchèques. Amsterdam est donc qualifié pour les demi-finales, c’est déjà fini pour Prague dont l’objectif restera désormais de ne pas finir dernier. Rimini est passé près de la sortie. Mené rapidement 2-1 par les Allemands, les Italiens ont su rebondir pour s’imposer 5-3. Si Rimini l’emporte sur Prague demain (ce qui est hautement probablement) ils seront qualifiés, et ce même si Regensburg gagne aussi. Le bilan des deux équipes sera le même mais c’est la confrontation directe (remportée donc par Rimini) qui les départagera. La défaite de Regensburg les condamne donc quasiment. 

  • Jour 3

15H30 : Amsterdam vs Buchbinder : 1-0 Box Score 

20h30 : Rimini vs Prague : 4-0 Box Score 

Recap de la journée : Avec trois victoires en trois matchs, Amsterdam a fait carton plein dans cette phase de poule. Ils ont disposé dans la difficulté d’une vaillante équipe de Regensburg. Les Allemands devaient absolument s’imposer, ils finiront donc troisième de la poule devant Prague et derrière Rimini. A noter la grosse performance du lanceur batave Robin Schel qui n’a concédé que trois hits en huit manches. Les Italiens étaient assurés avant même de jouer, de briguer une place en demi. Cela ne les a pas empêché de s’imposer 4-0 contre des Tchèques, vaillant mais globalement limités à ce niveau de compétition. Retrosi le LF de Rimini qui en est à .417 de BA sur l’ensemble du tournoi, a réalisé 4 hits en 5 manches contre Prague. Propre.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s