Diamondbacks: Fracture du coude pour A.J. Pollock

Énorme coup dur pour A.J. Pollock et les Arizona Diamondbacks, à la veille de l’ouverture de la saison. L’outfielder, de retour après trois semaines d’arrêt dû à un coude droit douloureux, s’est fracturé le même coude vendredi soir et est d’ores et déjà forfait pour de long mois et pourrait même manquer l’intégralité de la saison 2016.

Pollock s’est blessé lors d’un match d’exhibition face aux Kansas City Royals à Chase Field, le stade des Diamondbacks. Sur une phase de jeu relativement banale, l’outfielder a plongé en contournant le receveur des Royals, Salvador Perez, atteignant le marbre et marquant le point pour les siens. En tentant de freiner sa glissade, cependant, il a bloqué sa main dans la terre derrière le but et s’est donc fracturé le coude. Pollock, qui a débuté dans les Ligues majeures en 2012, avait déjà raté une grande partie de la saison 2014 après une fracture de la main consécutive à un lancer de Johnny Cueto, alors dans la rotation des Cincinnati Reds.

Il avait réalisé l’an dernier sa première véritable saison pleine, avec une ligne de statistiques plus que respectable (.315 pour 192 Hits dont 65 Extra-Base-Hits ; 76 RBI ; 53 Buts sur Balle) et des performances défensives de très haut niveau. Une saison récompensée par un Gold Glove, une première participation à l’All-Star Game et une 14eme place au classement du MVP de National League (remporté par Bryce Harper).

À la veille du match d’ouverture, c’est aussi un énorme coup dur pour la franchise d’Arizona et son manager Chip Hale. Les dirigeants des D’Backs, qui se sont battus tout l’hiver pour conserver leur Champ Extérieur Central, pourtant courtisé, en avaient fait l’une de leurs trois têtes d’affiche à l’instar des superstars Paul Goldschmidt dans le champ intérieur, et bien sûr Zack Greinke sur la butte.

Si rien n’a été confirmé pour le moment, la place de titulaire vacante dans le champ extérieur devrait a priori se jouer, en attendant un éventuel renfort extérieur, entre le rookie dominicain Socrates Brito, qui s’est bien défendu en 18 apparitions dans les majeures l’an dernier, et le polyvalent Chris Owings, joueur d’utilité évoluant habituellement sur le champ intérieur, qui a été testé à ce poste suite à la blessure de Pollock vendredi.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s